Walfer Buet Septembre 2015

  • View
    219

  • Download
    3

Embed Size (px)

DESCRIPTION

 

Transcript

  • de

    Walfer

    Buet

    LES C

    HOS D

    E LA C

    OMMU

    NE

    DE W

    ALFER

    DANG

    E

    CHRONIQUE : 24Un mois en photos

    STORY : 3Trier, recycler et viter les dchets en plastique

    Septembre//2015

  • 03 Trier, recycler et viter les dchets en plastique

    07 Communications officielles

    16 Actualits associatives

    24 Chronique : Un mois en photos

    28 Calendrier des manifestations

    05 Plastikmll sortieren, recyceln und vermeiden

    07 Amtliche Mitteilungen

    16 Vereinsleben

    24 Chronik: Ein Monat in Bildern

    28 Veranstaltungskalender

    SOMM

    AIRE

    INHA

    LT

  • DE WALFER BUET 3

    DE WALFER BUET NR. 8 SEPTEMBRE 2015

    TRIER, RECYCLER ET VITER LES DCHETS EN PLASTIQUE

    Fi Au fait, qu'est-ce que le plastique ? En langage courant, le plastique englobe toutes sortes de matires synthtiques. Le terme plastique , qui provient du grec, se rapporte l'origine aux arts plastiques, lart de donner des formes. La matire plastique est un matriau synthtique ou arti-ficiel qui a t transform, c'est--dire qu'elle n'existe pas dans la nature sous cette forme. La matire de base servant la pro-duction du plastique est le ptrole.

    Avez-vous dj entendu par-ler du PET, du PEHD, du PSE ou encore du PP ? On dirait des codes secrets, mais ils dsignent en fait diffrentes matires syn-thtiques frquemment utilises pour les emballages. Ainsi, le PET

    que vous connaissez srement se retrouve dans la composition des bouteilles en plastique, alors que le PEHD est souvent utilis dans les flacons de shampoing ou les bidons de lessive. Le PS se retrouve par exemple dans les pots de beurre ou alors sous forme de mousse pour la protection des appareils hi-fi. Quant au PP, il sert entre autres la fabrication des pots de yaourt. Les abrviations des varits de plastique sont gnralement indiques sur l'ti-quette du produit, le plus souvent avec un logo noir et blanc.

    Il est recommand de collecter sparment les diffrentes varits de plastique. C'est ce que le centre de recyclage de Walferdange va s'appliquer faire partir du 1er

    septembre. Ainsi, il est possible de recycler les matires synth-tiques d'une manire plus cible, explique Carlo Schwacht gen du service cologique de la com-mune. Cela permet d'obtenir un produit final de meilleure qualit, qu'il s'agisse de pulls en polyester ou de cartes de crdit. Dsormais, le centre accepte galement les embal-lages mtalliques, les coques en matires synthtiques, les blis-ters, les pots ainsi que les films plastiques. Les clients peuvent donc se rendre au centre de recyclage pour y dposer leurs dchets plastiques, propres et dpourvus de leur tiquette. En outre, les collectes des sacs bleus de Valorlux sont toujours effec-tues comme d'habitude.

    200.000 tonnes de dchets mna-gers par anne

    Offrir une deuxime vie aux pots de fleurs, aux barquettes micro-ondes, etc., au lieu de les brler ngligemment avec les dchets rsi-duels, est une contribution active la protection du climat. Pour recycler des matires synthtiques, il faut nettement moins d'nergie que pour en produire de nouvelles, prcise Carlo Schwacht gen. Qui plus est, il y a un impact immdiat sur le bilan de CO2. Walfer-dange, il existe quelques exemples de matires synthtiques recycles. Citons l'aire de jeux derrire le centre sportif, o les poteaux des rflecteurs, mais aussi la balanoire, sont en matires synthtiques recy-cles.

    De bonnes raisons de faire le tri

    01

    Il y a du neuf au centre de recyclage : partir du 1er septembre, la liste des emballages en plastique accepts sera largie. Par ailleurs, le tri des matires synthtiques sera affin. Des changements s'annoncent galement dans le domaine du compost. Dsormais, les particuliers pourront, eux aussi, dposer leurs dchets de cuisine au centre de recyclage, en vue de leur revalorisation ultrieure la centrale de biogaz d'Itzig, qui produit un gaz d'une qualit quivalente celle du gaz naturel. Bienvenue dans le monde du recyclage o il sera entre autres question de la nouvelle vie des pots de yaourt, de la protection de l'environnement et du flau de cette matire indestructible.

  • 4 DE WALFER BUET

    DE WALFER BUET NR. 8 SEPTEMBRE 2015

    Les plus cratifs peuvent aussi s'appliquer mettre profit le potentiel artistique des embal-lages vides. Cette forme de raf-fectation crative des dchets jouit dj d'une popularit certaine et l'activit est appele le surcyclage ( upcycling en anglais). Pour-quoi ne pas transformer une bou-teille en plastique en pot de fleurs dcor ou encore en porte-stylo ? Voil une manire de crer des pices uniques et de laisser libre cours son imagination. Sinon, des exemples sont proposs sur le blog www.weupcycle.com (en allemand et en anglais).

    Or, s'il est utile de recycler les dchets, mieux vaut encore carr-ment les viter. Au Luxembourg, 200.000 tonnes de dchets mna-gers sont produites chaque anne, dont les emballages reprsentent plus du quart. Chaque habitant

    produit donc une centaine de kilos de dchets par an. Pourtant, quelques mesures simples suffi-raient rduire la montagne de plastique. Ainsi, dj au moment de faire ses courses, il faudrait veiller rduire le nombre d'em-ballages achets. C'est particu-lirement facile au march. En s'quipant d'un sac en tissu ou d'un cosac, on peut se passer de sacs en plastique. En outre, prf-rer les bouteilles en verre celles en matires synthtiques est ga-lement une contribution utile. Et si, malgr tout, le plastique demeure incontournable, il est toujours possible d'opter pour des botes et d'autres emballages ru-tilisables.

    Le plastique gnre en effet une multitude de problmes. D'autant plus s'il est inconsciemment jet dans la nature. Une bouteille en

    matire synthtique met jusqu' 450 ans se dcomposer partiel-lement. Tout l'cosystme est affect par l'impact des dchets. Ainsi, des animaux peuvent se blesser au contact des matires synthtiques. Au mois d'avril, l'ampleur de l'envahissement des dchets a galement t consta-te Walferdange, quand, en collaboration avec les ouvriers de la gestion forestire, l'quipe environnement du CIG Walfer-dange a enlev les ordures qui s'taient accumules le long de l'Alzette. Au total, il y avait 8 m3 ! La majeure partie de ces ordures taient des dchets en plastique. Dans ce contexte, tout le monde est invit protger l'environne-ment en adoptant une attitude respectueuse.

    02

    03

    01 Prs de 560 personnes passent chaque semaine au centre de recyclage.Rund 560 Besuche verzeichnet das Recyclingcenter in der Woche.02 En avril, l'quipe environnement du CIG Walferdange a nettoy les berges de l'Alzette en collaboration avec les ouvriers de la gestion forestire. L'ampleur de la quantit des dchets vitables jets proximit immdiate des zones rsidentielles a t constate.Im April suberte die quipe Environnement des CIG Walfer zusammen mit den Waldarbeitern des Forstreviers das Ufer der Alzette. Dabei wurde deutlich, wie viel vermeidbarer Mll direkt unserer Haustr liegt.03 L'aire de jeux derrire le centre sportif affiche des exemples de plastique recycl, comme les poteaux des rflecteurs ou encore la balanoire.Auf dem Spielplatz hinter dem Sportzentrum finden sich Beispiele fr recyceltes Plastik, wie die Pfosten mit den Katzenaugen oder die Schaukel

    28, rue Jean Mercatoris, HelmsangeTl. : 33 14 57

    Heures d'ouverture :Du lundi au vendredi, de 8 heures midi et de 13 17 heuresLe samedi, de 8 11.45 heures

    Pour de plus amples informations propos du recyclage du plastique www.valorlux.lu

    Contact centre de recyclage

  • DE WALFER BUET 5

    DE WALFER BUET NR. 8 SEPTEMBRE 2015

    04

    PLASTIKMLL SORTIEREN, RECYCELN UND VERMEIDEN Neuigkeiten aus dem Recyclingcenter: Ab den 1. September wird die Liste der angenommenen Plastikpackungen erweitert. Zudem verfeinert sich die Trennung der Kunststoffe. Im Bereich Kompost ndert sich ebenfalls einiges. Auch Privatleute knnen nun ihre Kchenabflle ins Recyclingcenter bringen, die anschlieend in der Biogasanlage in Itzig verwertet werden. Dort entsteht Gas in Erdgasqualitt. Recycling? Erfahren Sie mehr ber das neue Leben von Joghurtbechern, Klimaschutz und den Fluch der Unsterblichkeit.

    Di Was ist eigentlich Plastik? Plastik ist der umgangssprachli-che Ausdruck fr Kunststoffe aller Art. Das Wort Plastik stammt aus dem Griechischen und bedeu-tet ursprnglich geformte Kunst. Als Kunststoff wird ein Mate-rial bezeichnet, das synthetisch erzeugt wurde. Es kommt in dieser Form in der Natur nicht vor. Basis fr seine Herstellung ist Erdl.

    Haben Sie schon einmal von PET, PEHD, PSE und PP gehrt? Was anmutet wie Geheimcodes, sind Bezeichnungen fr verschiedene

    Kunststoffe, die hufig fr Verpa-ckungen verwendet werden. PET kennen Sie sicherlich von den Trinkflaschen. PEHD wird oft fr Shampoo- oder Waschmittelbe-hlter verwendet. PS findet sich in Butterdosen oder aufgeschumt als Schutzmaterial fr Hifi-Gerte. PP dagegen wird u.a. zur Herstel-lung von Joghurtbechern benutzt. Unsicher, was was ist? Die Krzel der Plastikart sind auf dem Etikett meistens mit einem schwarz-weien Logo vermerkt.

    Es ist sinnvoll, die verschiedenen

    Plastikarten separat zu sammeln. Genau das wird im Recyclingcenter Walferdingen ab den 1. September umgesetzt. Damit kann der Kunst-stoff zielgerichteter recycelt werden, was ein hherwertigeres Endpro-dukt ermglicht. Vom Polyester-Pullover bis zur Bankkarte., erklrt Carlo Schwachtgen vom Service cologique der Gemeinde. Neu ist, dass nun auch Metallverpack-ungen, Kunststoffschalen, Blister, Becher und Folien angenommen werden. Gerne knnen Sie hierzu ins Recyclingcenter kommen. Die Plastik-Produkte sollten sauber

    und ohne Etikett sein. Die blauen Sacksammlungen von Valorlux finden zustzlich weiterhin wie gewohnt statt.

    200.000 Ton