Walfer Buet Juillet 2010

  • View
    217

  • Download
    1

Embed Size (px)

DESCRIPTION

 

Transcript

  • special: 17ConcertSwingingPeople

    story: 04Lamaison"ClubHausAmBecheler"

    Juli-August//2010

    de

    Walfer

    Buet

    les chos de la commune

    de Walferdange

  • De WalFer BUet NR. 7 Juli/August 2010

    Impressum

    "De Walfer Buet les chos de la Commune de Walferdange"est distribu gratuitement tous les mnages de la commune de WalferdangeEditeur:Administration communale de WalferdangePlace de la Mairie, B.P. 1L-7201 WalferdangeTl.: 33 01 44-1Fax: 33 30 60E-mail: secretariat@walfer.luwww.walfer.luConception, rdaction et ralisation:Editions Guy Binsfeld, LuxembourgImpression:Imprimerie Centrale s.a.

    Administration communale de Walferdange Tous droits rservs

    de

    Walfer

    Buet

  • NR. 7 JuNi/August 2010 De WalFer BUet

    0 4 Entre rencontres, mdecine chinoise et Pilates

    La maison "Haus Am Becheler": rsidence pour seniors et club-house en un

    07 Communications officielles / Actualits associatives

    17 Special: concert "Swinging People"

    18 Chronique: Un mois en photos

    20 Calendrier des manifestations

    0 4 Zwischen Begegnungen, chinesischer Medizin und Pilates

    Das Haus Am Becheler: Seniorenresidenz und Club Haus in einem

    07 Amtliche Mitteilungen / Vereinsleben

    17 Special: Konzert "Swinging People"

    18 Chronik: Ein Monat in Bildern

    20 Veranstaltungskalender

    somm

    aire

    inhalt

  • 04 De WalFer BUet

    De WalFer BUet NR. 7 Juli/August 2010

    F Des visages pensifs se ca-chent sous des panamas; sur une table debout, des boissons fraches attendent d'tre servies et sur le boulodrome plane un silence pe-sant, interrompu uniquement par le bruit des boules qui s'entrecho-quent. Si les joueurs portaient des brets basques, on se croirait sur la place d'un village provenal. Cette scne pourtant, ne cesse de se re-produire quand il fait beau tous les aprs-midis du jeudi et nous ne sommes pas dans le sud de la France, mais dans le parc du "Club Haus Am Becheler" Bereldange. Alors que les joueurs de ptanque lancent leurs boules, un groupe de randonneurs rentre d'excursion et s'installe confortablement dans la caftria autour d'un plateau de gaufres. Au mme moment, la crativit est de mise dans le bti-ment principal: dans les escaliers, cela sent la peinture l'huile; au premier, un cours s'attaque aux diffrentes techniques du dessin et dans la salle d' ct quelques dames s'adonnent la peinture sur porcelaine.Il n'y a pas de doute: au cours des annes, la maison "Club Haus Am Becheler" est devenue l'un des centres culturels et sociaux de la commune. Construit en 1996 la demande de la Commune, le com-

    plexe "Am Becheler" est rsidence pour seniors, point de rencontre culturel et lieu de la formation pour les adultes. Tout avait com-menc par un centre pour seniors avec service djeuner dont l'ex-ploitation avait t confie par la Commune de Walferdange l'as-sociation Foyers Seniors a.s.b.l. Trois ans plus tard, les installations furent agrandies pour devenir le "Club Haus" actuel avec une offre de loisirs dveloppe en cons-quence. "Par la suite, le programme fut progressivement largi", ex-plique Sylvie Stirn dont la charge principale est la comptabilit du "Club Haus". Actuellement, Foyers Seniors gre quatre institutions: Walferdange, Schifflange, Rume-lange et Hupperdange.

    plus de 80 htes chaque jour ses dbuts, l'offre du "Club Haus" du quartier de Bereldange tait constitue avant tout d'excur-sions. Leur succs encouragea les responsables diversifier l'offre, comme s'en souvient Liliane Fri-sing, la charge de direction du "Club Haus". Et de souligner que le "Club Haus" ne se considre pas uniquement comme un centre culturel mais comme un lieu pour les changes entre humains. Le bulletin des programmes de prin-

    temps et d't 2010, un volume de 72 pages, prsente des activits dans les domaines de la culture, du sport, de la crativit et du savoir. La palette des manifestations passe de l'excursion vers Baden-Baden la randonne pdestre, du cours de philosophie l'expos sur la mdecine traditionnelle chinoise, du cours de cuisine aux exercices physiques selon Pilates. Ainsi que l'explique Liliane Frising, toutes les manifestations doivent s'auto-financer, l'exception des frais de personnel qui sont pris en charge par la Commune et l'tat. Entre-temps, chaque jour plus de 80 htes se rendent au "Club Haus". Et cela fait un bon bout de temps que les visiteurs du "Becheler", sur-nom plaisant des walferdangeois pour leur "Club Haus", ne sont plus exclusivement originaires de la localit. "Aujourd'hui, les partici-pants se composent de gens venus de tout le pays", dit Liliane Frising. Environ 800 d'entre eux dispose-raient d'une Carte Club.Un tel succs donne videmment du travail. En plus de Liliane Fri-sing et de Sylvie Stirn, cinq col-laborateurs supplmentaires du "Becheler" s'occupent du "Club Haus" et du btiment adjacent qui abrite 24 habitations pour seniors: Viviane Ney assure des charges

    Il s'est coul une bonne dcennie depuis que, sous la direction des Foyers Seniors, la maison "Haus Am Becheler" a ouvert ses portes. Ce qui dbuta comme centre pour seniors avec service djeuner se dveloppa au fil des annes sous la dsignation de "Club Haus Am Becheler" pour devenir un point de rencontre culturel et social dont l'attrait va bien au-del des frontires de la commune de Walferdange.

    La maison "Haus Am Becheler": rsidence pour seniors et club-house en un

    01 On se croirait en Provence /// Chaque jeudi, le "Club Haus Am Becheler" se met l'heure de la ptanque.02 Apprendre le juste coup de pinceau /// L'art et la culture jouent un rle prpondrant au niveau de l'offre du "Becheler". 03 Ambiance idyllique au centre du village /// Les 24 habitations pour seniors donnent sur l'tang et ses alentours.04 la caftria, des gaufres /// ct de la crativit, l'accent est mis sur les rencontres entre humains.

    entre rencontres, mDecine chinoise et pilates

    d'administration et d'organisa-tion, Birgid Koglin est active dans la "Dpendance Club Haus Am Brill" Mamer, Tun Loguercio est le responsable technique et Danielle Tholl tout comme C-leste Dos Santos veillent au bien-tre gastronomique des htes. Les appartements du "Haus Am Becheler", par ailleurs tous qui-ps pour accueillir des personnes mobilit rduite, sont rservs des personnes de 65 ans et plus et ils sont fort apprcis par les locataires, comme s'empresse de confirmer Liliane Frising: "Toutes les habitations sont prises, il y a mme une liste d'attente". Ce qui n'est pas outre mesure tonnant, car les logements offrent une jolie vue sur le petit parc et son tang. Et les adeptes de belles parties de ptanque peuvent se passer de voyages dans le Midi de la FranceContact:"Club Haus Am Becheler", 15A, Am Becheler, L-7213 BereldangeTl. 33 40 10 1Fax 33 40 10 29becheler@pt.luwww.50-plus.lu/bechelerHeures d'ouverture:du lundi au vendredi de 9 12 heures et de 14 17 heures

  • NR. 7 JuNi/August 2010 De WalFer BUet

    De WalFer BUet 05

    01

    02 03 04

  • De WalFer BUet NR. 7 Juli/August 2010

    De WalFer BUet06

    D Konzentrierte Gesichter verstecken sich unter Sommerh-ten, auf einem Stehtisch warten gekhlte Getrnke und ber dem Sandplatz liegt eine ernste Stille, durchbrochen lediglich von dem Gerusch aneinanderschlagender Metallkugeln. Wrden die Spieler Baskenmtzen tragen statt ihrer Hte, glaubte man sich auf einem provenzalischen Dorfplatz. Doch diese Szene wiederholt sich bei schnem Wetter jeden Donners-tag Nachmittag nicht irgendwo in Sdfrankreich, sondern in der Parkanlage des Club Haus Am Becheler in Bereldingen. Whrend die Ptanque-Spieler ihre Kugeln werfen, kommt eine Wandergrup-pe von ihrem Ausflug zurck und macht es sich in der Cafeteria bei ein paar Waffeln gemtlich. Zur gleichen Zeit ist im Hauptgebu-de Kreativitt gefragt: Bereits im Treppenhaus riecht es nach l-farben, im ersten Stock bt sich ein Kurs in verschiedenen Maltechni-ken; gleich nebenan haben sich ei-nige Damen der Porzellanmalerei verschrieben.Keine Frage, das Club Haus Am Becheler hat sich im Lauf der Jahre zu einem der kulturellen und gesellschaftlichen Zentren der Gemeinde entwickelt. Im Jahr 1996 im Auftrag der Gemeinde

    erbaut, ist der Gebudekomplex Am Becheler heute Seniorenresi-denz, kultureller Treffpunkt und Ort der Erwachsenenbildung in einem. Angefangen hatte alles mit einem Seniorenzentrum samt Mittagstisch, dessen Leitung der Vereinigung Foyers Seniors asbl von der Gemeinde Walferdingen bertragen worden war. Drei Jahre spter wurde die Einrichtung zum heutigen Club Haus erweitert, mit einem entsprechend ausgebauten Freizeitangebot. "Das Programm wurde dann nach und nach er-weitert", erzhlt Sylvie Stirn, die vorwiegend fr die Buchhaltung der Clubhuser verantwortlich ist. Mittlerweile betreibt Foyers Seni-ors vier Einrichtungen in Walfer-dingen, Schifflingen, Rmelingen und Hpperdingen.

    mehr als 80 Gste tglichDas Club Haus im Walferdinger Ortsteil Bereldingen bot anfangs vor allem Ausflge an. Doch schon bald habe der Erfolg dazu ermutigt, das Angebot zu erweitern, erin-nert sich Liliane Frising, die Leite-rin des Club Haus. Dabei verstehe sich das Club Haus nicht nur als Kulturzentrum, sondern als Ort der Begegnung und des zwischen-menschlichen Austauschs, betont sie. Das Programmheft fr Frh-

    jahr und Sommer 2010 ist 72 Sei-ten stark und offeriert Aktivitten in den Bereichen Kultur, Sport, Kreativitt und Wissen. Die Pa-lette der Veranstaltungen reicht vom Ausflug nach Baden-Baden bis zur Wandertour, vom Philo-sophiekurs bis zum Vortrag ber traditionelle chinesische Medizin, vom Kochkurs bis zu Pilates Kr-pertraining. Wie Liliane Frising erklrt, mssen sich alle Veranstal-tungen finanziell selbst tragen. Le-diglich die Personalkosten werden von der Gemeinde und dem Staat bernommen. Inzwischen finden Tag fr Tag mehr als