solidarites-sante.gouv.fr - Minist¨re des Solidarit©s solidarites-sante.gouv.fr/IMG/docx/formation_intitiale... 

  • View
    215

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of solidarites-sante.gouv.fr - Minist¨re des Solidarit©s...

Formation initiale et formation continue

Animation: Florence PERRIN

Co-animation-rdaction: Caroline BACHSCHMIDT (DGCS)

Composition du groupe de travail

Estelle BACHER-CHAUVIN, Sedalom FOLLY (UNIFAF)

Nadia BENOIT, Franoise LEFUR, Vronique TABARLY (ARF)

Jacques BIRINGER, Mlissa DUFEU (APAJH)

Diane BOSSIERE, Ren BOUCHER, Jrme WENZ (UNAFORIS)

Isabelle BOUYER, Suzanne ROSENBERG (ATD Quart Monde)

Louis Xavier COLAS, Isabelle KITTEL (DGCS)

Marie Paule COLS (ANDASS)

Gisle DAMBUYANT-WARNY, Marc de MONTALEMBERT (RUFS)

Christine DURIEUX, Virginie PREYSSAS, Fabienne SEGUENOT (UNIFED)

Line GILLON (DRJSCS Aquitaine)

Martine GROHEUX, Pascale KERLIDOU (DRJSCS Bretagne)

Danile LANGLOYS (Autisme France)

Patrick LECHAUX (Chercheur CNAM)

Isabelle LEOMANT (UNIOPSS)

Malika LIMANE (ANAS)

Nathalie MARTIN, Christine SCARANELLO, Martine PATISSIER (France ESF)

Claire PERRAULT, Carine RYCKEBER (Branche Aide domicile)

Florence PION (ANSA)

Mireille PRESTINI (CNSA)

Martine REBIERE (UNIFORMATION)

Nathalie ROBICHON (CNFPT)

Christine SOVRANO (CGT)

Christine SCHMITT (DGEFP)

Muriel VIDALENC (FEGAPEI)

Amaury VILLE (DGESIP)

SOMMAIRE

Introduction

I. La formation tout au long de la vie doit contribuer renouveler les pratiques professionnelles selon quatre axes: participation des personnes, travail social collectif, participation aux projets de territoire et formation des cadres9

1.1.Rnover les formations pour approfondir les quatre grands enjeux actuels du travail social10

1.1.1. Renouveler les pratiques professionnelles des travailleurs sociaux en mettant laccent sur la participation des personnes concernes10

1.1.2. Renforcer la professionnalisation autour de pratiques professionnelles utilisant le levier du collecfif11

1.1.3. Accrotre la capacit des professionnels participer aux projets de territoire11

1.1.4. Investir dans la formation des cadres12

1.2. Pour atteindre ces objectifs, diversifier les modalits de professionnalisation13

1.2.1. Repenser les modalits de lalternance intgrative13

1.2.2. Dvelopper lapprentissage18

1.2.3. Dvelopper les formations interinstitutionnelles et les co-formations avec les personnes accompagnes20

1.2.4. Dvelopper la supervision et lanalyse de pratiques22

II.Pour une vritable politique de formation tout au long de la vie des professionnels du travail social23

2.1.Se donner les outils dune politique cohrente de formation tout au long de la vie23

2.1.1. Adopter des priorits nationales partages pour la formation tout au long de la vie23

2.1.2. Se saisir des nouveaux outils de la loi sur la formation professionnelle25

2.1.3. Envisager une obligation de formation continue pour les professionnels relevant des trois fonctions publiques26

2.2. Dvelopper un rflexe GPEC tous les chelons27

2.2.1. Gnraliser les rflexions GPEC dans lensemble des plans mtiers sectoriels27

2.2.2. la recherche dune articulation oprationnelle des schmas territoriaux de la politique publique et schmas rgionaux des formations sociales, dans la perspective dune dmarche GPEC territoriale28

2.2.3. Faire de la dimension GPEC un enjeu mieux identif de la relation entre ESMS et autorits de tutelle30

III.La formation des professionnels ncessite une offre de formation rpondant des critres de qualit renforcs et mieux structure pour rpondre ces enjeux33

3.1. Le renforcement des comptences des professionnels passe par une amlioration de la qualit des formations33

3.1.1. La formation des formateurs: un enjeu central pour la qualit des formations33

3.1.2. La ncessit de dvelopper des cooprations quilibres avec les universits35

3.1.3. Soutenir la qualit des formations et des pratiques professionnelles par le dveloppement de la recherche36

3.1.4. Dvelopper une relle valuation des formations37

3.2. Pour rpondre ces enjeux de qualit, lappareil de formation doit imprativement mieux se structurer38

Synthse des propositions du groupe de travail41

Annexe 1 - Lettre de mission45

Annexe 2 - Note de problmatique47

INTRODUCTION

Les transformations des cadres politiques et institutionnels ont profondment redessin le paysage de laction sociale et du travail social. Les formations sociales sont directement impactes par ces volutions qui mettent au premier plan les attentes des personnes concernes, la reconnaissance de leurs ressources et de leur pouvoir dagir, mais galement lintervention collective en lien avec les problmatiques des territoires, ainsi que limportance du travail en rseau et en partenariat. Cette inscription historique des formations sociales comme composantes du champ de laction sociale et du travail social, se complte aujourdhui par un ancrage dans le champ de la formation professionnelle et dans celui de lenseignement suprieur et de la recherche. Deux domaines qui ont eux aussi connu de fortes volutions (loi du 22 juillet 2013 relative lenseignement suprieur et la recherche, loi du 5 mars 2014 relative la formation professionnelle). Les tablissements de formation agrs et financs par les rgions participent au service public rgional de la formation professionnelle (article L.451-2 du CASF), ils sont en outre rfrs au service public de lenseignement suprieur lorsquils prparent un diplme post-baccalaurat de travail social (article L.451-2 du CASF). Lapproche des formations se situe donc dsormais la confluence de ces trois champs en profonde mutation.

Dans ce contexte, les travailleurs sociaux sont invits, tout au long de leur vie professionnelle faire voluer en consquence leurs comptences et leurs pratiques ainsi que les modalits de leur acquisition et cest la qualit des connaissances, des pratiques et des formations qui dtermine largement la qualit des accompagnements.

Le groupe de travail sest largement appuy sur les travaux conduits en interrgions dans le cadre des assises rgionales du travail social et plus particulirement sur ceux de linterrgion Bretagne Pays-de-la-Loire. Outre les contributions de ses membres, le groupe de travail sest nourri des rflexions des autres groupes de travail tant la problmatique de la formation, initiale ou continue, traverse toutes les autres[footnoteRef:1]. [1: Pour mmoire, les autres thmes travaills par les quatre autres groupes de travail sont: Mtiers et complmentarit, Place de lusager, Coordination des acteurs et Dveloppement social et travail social collectif.]

Ainsi les membres du groupe de travail ont partag les constats raliss par les acteurs locaux et confirms lchelle du territoire national:

de mettre en valeur lattractivit des mtiers du travail social;

de raffirmer lintrt de lalternance intgrative, et de la ncessit de renforcer et de rnover limplication du secteur professionnel dans la formation;

darticuler laction sociale avec le champ sanitaire dans le cadre de la formation initiale et continue;

de favoriser la formation continue tout au long de la vie et la mobilit professionnelle;

de mettre en place des troncs communs de formation, de renforcer la formation des formateurs, de faire voluer les tablissements de formation vers des formes de coopration et de mutualisation de type plateforme territoriale;

de renforcer les liens avec luniversit et de dvelopper la recherche.

partir de ces constats, le groupe de travail sest attach, autant que possible, examiner, synthtiser et structurer les propositions autour du principe de formation tout au long de la vie consacr par la loi du 5 mars 2014 relative la formation professionnelle, l'emploi et la dmocratie sociale. Trois axes de rflexion se sont dessins:

les professionnels du travail social devraient pouvoir tirer partie du principe de formation tout au long de la vie pour renouveler leurs pratiques professionelles et intgrer les enjeux nouveaux de laccompagnement : participation des personnes, travail social collectif, participation aux projets de territoire et formation des cadres;

pour une application pleine et entire du principe de formation tout au long de la vie des professionnels du travail social, une connaissance des outils et des financements associs, permettant sa dclinaison est ncessaire;

enfin, ce principe serait strile si loffre de formation elle-mme noprait pas une volution pour rpondre ces enjeux.

Les membres du groupe de travail tiennent souligner que dans le contexte nouveau et surtout de cration rcente (la plupart des dispositions de la loi du 5 mars entrent en vigueur au 1er janvier 2015) cette rflexion constitue un commencement mais surtout une formidable opportunit pour donner tous les acteurs la place qui leur revient et leur permettre de sapproprier les outils institutionnels ou personnels au service de la formation des professionnels et au final au service dun accompagnement qualifi des personnes.

I. La formation tout au long de la vie doit contribuer renouveler les pratiques professionnelles selon quatre axes: participation des personnes, travail social collectif, participation aux projets de territoire et formation des cadres

Au-del de la seule logique demployabilit immdiate, la formation initiale permet au professionnel de construire son positionnement et de ladapter en fonction de lvolution des besoins. Pense comme un continuum entre la formation initiale et la formation continue, la formation tout au long de la vie permet de mettre jour les savoirs et les comptences requises par lvolution rapide des politiques publiques et les problmatiques des personnes accompagnes et permet ainsi damliorer la

Related documents