Click here to load reader

Mort inattendue du nourrisson - solidarites-sante.gouv.frsolidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/17_10_2013_MIN_Briand_Huchet... · PDF file- en France « msn » :0,31‰ (2009), 0,285

  • View
    218

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Mort inattendue du nourrisson -...

  • 1

    Mort inattendue du nourrissonune (re)mobilisation est ncessaire:

    vitons lvitable!

    CNNSE 17 octobre 2013

    Dr Elisabeth Briand- HuchetPdiatre centre de rfrence MIN, Pdiatrie et ranimation nonataleshpital A. Bclre, 92140 Clamart

    volution des dfinitions

    Mort subite du nourrisson MSN ambigu?mort brutale, bb < 1 an, bien portant, pendant le sommeil,

    circonstance de dcs plus que diagnostic scientifique : M S inexplique N (SIDS)

    aprs bilan complet = diagnostic dexclusion rserver ces seules situations

    Mort inattendue du nourrisson MIN (SUDI) < 2 ansrecommandations HAS en 2007: prise en chargeenqute pidmio InVS en 2007-2009ANCReMIN en 2013

    et dans des textes toujours en attente????

    Pour les parents, lentouragemort inattendue,.toujours injuste, rvoltante

    = un traumatisme psychoaffectif majeur

    brutal : ni anticipation, ni accompagnement violent : perte totale de repres, incomprhension, culpabilit majeure indicible: lidentit de parents disparat long terme: solitude, doutes, vulnrabilit, diff. /enfants

    ncessite une prise en charge adapte: recos HAS 2007

    il faut EVITER ce qui est EVITABLE +++

    Pour les mdecins et chercheurs

    historique trs lourd derreursconcept d accident multifactoriel

    - maturation ge de vulnrabilit- cause de mort mcanismes physiopath.- facteurs de risque environnement, couchage

    - frontires ??? avec les accidents (literie?.) avec la maltraitance

    Pour la sant publique

    1986-87 cration des centres de rfrence rgionaux circulaires DGS suite un groupe de travail > 1982

    1993 lettre B. Kouchner aux professionnels (couchage)1994 premire campagne officielle P. Douste-Blazy1995, 1996, 1997 campagnes de prvention Naitre et Vivre seule1998 campagne officielle B Kouchner (tabac+++)1999,2001 campagnes de prvention Naitre et Vivre seule2005 actions de prvention N&V avec subvention DGS 15 000

    2004 > ? Groupe de travail DGS sur les centre de rfrence ,tjs non abouti

    2007 recos HAS de prise en charge 2011 rsultats de lenqute INVS

    En 2013: aucune action publique de prvention depuis 15 ans( = refus, malgr des sollicitations prof. et asso)

    Les donns pidmiologiques chiffres officiels

    Taux moyen des 27 en Europe : 0,25 nn (en 2005)- en France msn :0,31 (2009), 0,285 (2010)- de 0,06 aux Pays-Bas 0,79 en Ltonie

    volution du taux des MSN 1987 2005/7 dans plusieurs pays ayant fait des actions de prvention

    00,5

    11,5

    22,5

    33,5

    Fr All Ang PBas Irl Swd Aus USA N Zel

  • 2

    0000

    200200200200

    400400400400

    600600600600

    800800800800

    1000100010001000

    1200120012001200

    1400140014001400

    1600160016001600

    1800180018001800

    80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

    Nombre de MSN (0-1an) en France (source INSERM)

    - diminution spectaculaire des msn de 75% MAIS: le nombre annuel officiel de dcs stagne 230 MSN,

    - campagnes de prvention officielles depuis 1994, rapport qualit-prix jug excellent (!)MAIS.. grande imprcision des chiffres : en fait 500 MINtaux MSN 0,285 , mais taux MIN 0,42 (InVS)

    le nombre annuel de dcs 230 MSN, mais 500 MINen France: taux MSN 0,285 , mais taux MIN 0,42 (InVS)

    Cpidc 2009 et 2010- msn < 1 an (uniquement): nb officiel 246 / 227

    quelle dfinition? quel bilan?

    - autres min : nb quon ne peut questimer 1-2 ans pas individualisables?nb parpills dans dautres rubriques?

    165 / 223 cause inconnue ou non prcises 35 / 22 autres symptmes + tat morbide mal dfini41 / 29 autres accidents 0 / 8 vnement dintention non dtermine

    combien parmi ces 241- 282 dcs???

    Haute Autorit de Sant 2007

    Recommandations professionnelles pour la prise en charge en cas de MIN ( 2ans)

    www.has-sante.fr

    Objectifs:- proposer une prise en charge

    . standardise pour tout dcs inattendu

    . harmonise entre les intervenants

    . homogne sur tout le territoire

    - protocole ayant pour but de. recommander un ensemble dinvestigations. amliorer laccueil et le suivi des familles. amliorer les statistiques de mortalit. instituer des comits de revue de dcs . permettre de dfinir des axes de prvention

    les points principaux des recos HAS- limite dge 2 ans- le rle du 15- sur place: ranimation?

    annonce du dcs

    - les informations collecter circonstances exactes fiche dintervention standardiseexamen complet de lenfant entretien avec les personnes prsentesexamen du lieu du dcs +++carnet de sant

    - transport du corps: systmatique mais non obligatoireen urgence, transport mdicalis ou vhicule habilit

    il est ncessaire que le cadre lgislatif volue

    - prise en charge hospitalire: centres de rf MSNMINaccueil des parentsexplorations mdicales clinique et ex complm.indication dun signalement judiciaire? autopsie mdicale systmatiquement propose

    mais pas rendue obligatoire synthse multi-disciplinaire

    - tablissement du certificat de dcs lectronique > 2007 -cot de la prise en charge: hpital daccueil

    - suivi prolong des familles, rsultats.orientation psy, asso www.naitre-et-vivre.org

    -aide aux professionnels concerns

    - comits de revue de cas: intrt pidmio, valuer les pratiques, aider la prvention

    MIN : tiologies

    Mort naturelle: causes identifiables, nb, associes- infections +++- accident de literie- hyperthermie- RGO, hyper-rflectivit vagale- pathologies cardiaques, mtaboliques- autres

    mcanismes physiopathologiques?multiples,+ intriqus(apnes, troubles du rythme, asphyxie)

    Mort subite du nourrisson: restant inexplicable

    Mort violente : - accidentelles- svices, bbs secous, homicides, SMPP,

  • 3

    Bilan en 2013 des Recos HAS de 2007

    - difficults dapplication partout- lhtrogneit persiste et mme saggrave:

    injustice/parents- manque de moyens (MIGAC???)- interfrences selon les rgions avec la justice

    personnes dpendantes - problmatique des autopsies mdicales en France

    - ce cahier des charges avait t demand pour redfinir les missions des CRR

    prise en charge / information / recherche / prvention

    Les professionnels sorganisent SEULS: ANCReMIN, Observatoire national > 2014

    Enqute Invs 2007-2009

    Sur toutes les MIN dans 17 dpartements (38,5% nn en France)- centre 15, SP, SMUR, centre de rfrence, IML- recueil des circonstances prcises

    Rsultats publis en mars 2011256 MIN incluses

    www.invs.sante.fr

    Analyse pour les 220 MIN 25

    2 constats 100 150 dcs vitables chaque anne AUCUNE action publique de prvention dclenche

    MIN: quelle prvention ?

    - pas de reprage possible de pop. risque de Msnpolygraphies, scores de risques, .des pistes de recherche se dveloppent

    - les fratries?risque de rcidive trs faible examens cibls, - le risque ressenti -> accompagnement

    ni bilan systmatique , ni monitoring

    Prvention de la MIN (phnomne alatoire): 830 000 naissances

    au plan individuel: - signes dalarme, peu spcifiques, rtrospectivement 1/3 des cas

    INVS symptmes varis dans les 72h: 30% des cas- prvention et vigilance / pathologies, - explication des conseils de couchage+++

    en terme de sant publique:- modifier les habitudes de couchage +++- sappuyer sur les facteurs de risque pidmio de msn

    ge : pic 2-4 mois , 90% avant 6 moissexe : G/F = 2 hypotrophie, + que prmaturit, jumeauhiver/t = 2contexte socio-conomiquetabagisme passif+++ couchage+++ position ventrale, latrale, literie.

    - facteurs de protection: vaccins, allaitement, ttine?

    Mais pourquoi cette prvention est si difficile?. 20 ans plus tard

    cest aussi multifactoriel?

    - historique mdical lourd derreurs culpabilit?- manque de dtermination a prend du temps?- rticences des professionnels peur du sujet?- comptence des prof pte enfance formation?- le march de la puriculture ce nest pas mdical?- drives commerciales et pub on ny peut rien?- idologie nature, hyper-mre bb mammifre?- pas de lobby industriel pas souhaitable?

    et PAS dactions de prvention des pouvoirs publics

  • 4

    1. historique mdical lourd derreurs culpabilit ? la position de couchage, cest une mode ! a change tout le temps!

    Position ventrale de sommeil et MSN- 70-75 sur le ventre- 85-87 80% MSN sur le ventre, contre 30% des tmoins- 88-91 tudes statistiques, qq campagnes - 1992 mta-analyse: certitude statistique [Guntheroth1992]- 1994 Conf. Internationale et 1re campagne en France

    Mcanismes du risque [x13] en position ventraleenfouissement + hyperthermie + confinement

    1. enfouissement: dplacement dans le lit et les accessoires2. hyperthermie: moindre capacit de thermolyse3. confinement: visage face, support mou

    hypoxie-hypercapnie

    Enfouissement, hyperthermie, confinement

    Dangers de la position latrale- instable - risque x 45 si bascule sur le ventre- pas de rel bnfice ni digestif,

    ni sur la plagiocphalie

    2. manque de dtermination a prend du temps?si jaborde le sujet jen prends pour une demi-heure.

    LES conseils de base . censs tre bien connusdormir sur le dosliterie de scurit :

    matelas ferme aux bonnes dimensions drap housse, turbulette, sans oreiller ni couette, ni tour de lit pais, ni peluches...

    temprature ambiante 18-20sans tabagisme passif ante(x13,3) + post natal (x3) [Blair 2009]

    mais pas vraiment connus de tous?!

    3. rticences des professionnels peur du sujet?avant, ou la naissance, cest pas le moment de faire peur

    - Peau peau en salle de naissance: OUI! mais.Dcs de nn terme en salle

Search related