Click here to load reader

des dérives radicales - solidarites-sante.gouv.frsolidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/_prevention_des_derives_radical... · PDF fileValeurs républicaines, laïcité et prévention

  • View
    213

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of des dérives radicales -...

  • Valeurs rpublicaines, lacit et prvention des drives radicales dans le champ du travail social

    Michel THIERRY

    Il faut donc que les hommes commencent par tre moins fanatiques pour mriter la tolrance

    Voltaire, Trait sur la tolrance

  • - 2 -

  • - 3 -

    Sommaire

    Introduction ______________________________________________________________________________ 5

    1. Incarner les valeurs de la Rpublique _____________________________________________________ 6

    1.1 Prsence et immersion ____________________________________________________________ 6

    1.2 Quels peuvent tre les besoins de formation ? ________________________________________ 7

    1.3 Lutte contre les discriminations, le racisme et lantismitisme ___________________________ 7

    1.4 Lgalit femmes/hommes, un axe transverse dans la formation comme dans lexercice du travail social ____________________________________________________________________________ 9

    1.5 Pour une pdagogie du social et de la solidarit ______________________________________ 10

    1.6 Lengagement citoyen, le lien social contre les communautarismes ______________________ 11

    2. Respecter et faire respecter la lacit ____________________________________________________ 12

    2.1 La lacit, un principe essentiel de la rpublique ______________________________________ 12

    2.2 De nouveaux dfis pour un exercice lac du travail social _______________________________ 13

    2.3 La lacit dans le champ des tablissements et services _______________________________ 13

    2.4 Former et appuyer les travailleurs sociaux ___________________________________________ 15

    Comment rassurer les professionnels sur ces questions? ___________________________________ 15 2.4.1 Quels enseignements de la lacit et du fait religieux en formation initiale ? __________________ 15 2.4.2 Les appuis techniques et dontologiques, la formation permanente ________________________ 16

    2.5 Pour une charte de la lacit dans le champ du travail social ? __________________________ 17

    3. Contribuer la prvention des drives radicales __________________________________________ 18

    3.1 La notion de drive radicale ____________________________________________________ 18

    3.2 Prvention globale et prvention intermdiaire _______________________________________ 20

    3.3 La prvention du passage lacte __________________________________________________ 20

    4. Propositions : Dvelopper les formations, les outils et les appuis dont peuvent bnficier les intervenants sociaux ______________________________________________________________________ 22

    4.1 Renforcer la prsence et la qualification des intervenants sociaux sur les territoires dlaisss 22

    4.2 Faciliter lappropriation des valeurs rpublicaines dans les formations sociales ___________ 22

    4.3 Former la lacit en sappuyant sur lalternance _____________________________________ 23

    4.4 Elaborer avec les professionnels une charte ou des orientations communes tous les types et les lieux dexercice _____________________________________________________________________ 23

    4.5 Dvelopper les formations permanentes, linformation et la sensibilisation, _______________ 23

    4.6 Multiplier les points dappui dontologique __________________________________________ 23

    4.7 Dvelopper des actions multi medias ( au sens de moyens danimation et de dbat trs diversifis) et multi cibles ( intervenants sociaux, habitants des quartiers concerns, adolescent(e)s et pradolescent(e)s) visant la prvention de la diffusion des thories complotistes, partir dun suivi et dune capitalisation des premires expriences, en coopration avec les rseaux de la prvention spcialise, des centres sociaux, de lEducation nationale, des associations de protection de lenfance et de soutien la parentalit. _____________________________________________________________ 24

    4.8 Prendre en compte la problmatique particulire des jeunes filles les plus vulnrables dans les quartiers populaires, dans toute la mesure du possible par des actions collectives menes par les intresses et leurs proches, avec le souci de changer le regard de la socit sur ces jeunes filles et

  • - 4 -

    leur propre regard sur elles-mmes et leur avenir en France. Il serait intressant de promouvoir cet effet un programme national avec la CNAF et les principales institutions et associations concernes, les collectivits territoriales intresses. ___________________________________________________ 24

    4.9 Soutenir et tendre les partenariats sociaux pour la prvention des drives radicales et laccompagnement des familles __________________________________________________________ 24

    4.10 Assurer le suivi __________________________________________________________________ 24

    Conclusion ______________________________________________________________________________ 25

    Rsum _________________________________________________________________________________ 26

    1. Incarner les valeurs de la rpublique __________________________________________________ 26

    2. Respecter et faire respecter la lacit __________________________________________________ 27

    3. Contribuer la prvention des drives radicales ________________________________________ 27

    4. Propositions ______________________________________________________________________ 29

  • - 5 -

    Introduction

    Par lettre de mission du 26 novembre 2015, la ministre des affaires sociales, de la sant et des droits des femmes, madame Marisol Touraine, et la secrtaire dEtat charge des personnes handicapes et de la lutte contre lexclusion, madame Sgolne Neuville, mont charg dune mission portant sur les valeurs rpublicaines, la lacit et la prvention des drives radicales dans le champ du travail social. Il sagit notamment de faire des propositions, centres sur les formations tout au long de la vie professionnelle, en mesure dapporter des rponses aux questions suivantes :

    Comment mettre les travailleurs sociaux en situation de mieux transmettre les valeurs rpublicaines, notamment la lacit ?

    Comment mieux former les professionnels au reprage des processus dendoctrinement et la prvention des drives radicales ?

    Comment les prparer ragir le plus justement et le plus tt possible des drives ? Comment mieux former tout au long de leur carrire les professionnels aux cooprations

    ncessaires pour proposer sur les territoires une rponse globale et partenariale afin de prvenir les valeurs de la rpublique et de prvenir les drives radicales ?

    Un accent particulier doit tre mis sur la prvention des processus dendoctrinement des jeunes femmes. La lettre de mission insiste galement sur le souhait de partir dexpriences ou dactions de terrain.

    Pour rpondre au mieux ces attentes, un groupe de travail a t constitu, compos de membres du CSTS (Conseil suprieur du travail social), dexperts, notamment des universitaires dsigns par lUNAFORIS, qui fdre les instituts de formation au travail social, et de reprsentants dadministrations concernes ( composition du groupe de travail en annexe1) Ce groupe sest runi rgulirement entre la mi-dcembre et la fin mars ; il a procd de nombreuses auditions ( cf. annexe 2) et ses membres ont produit de riches et nombreuses contributions dont une bonne partie figure en annexes. Pour autant, ce rapport ne doit pas tre considr comme engageant la responsabilit des membres du groupe du travail ou des organisations dont ils manent, il nengage que la responsabilit de son auteur, vice-prsident sortant du CSTS.

    Ce rapport, aussi court et synthtique que possible pour un texte portant sur des problmatiques socialement trs complexes et politiquement dlicates, se situe demble comme un rapport dorientations ; il est donc certainement lacunaire en termes danalyses et de dbats, mais il essaie en permanence de coller aux aspirations des acteurs de terrain et aux questionnements des professionnels de laction sociale et socio-ducative et des formateurs.

    Trois parties reprennent les trois axes de la mission, trs lis mais distinguer, en dveloppant des orientations autour des valeurs de la rpublique, de la lacit, de la prvention des drives radicales. Une quatrime partie formalise une vingtaine de propositions.

  • - 6 -

    1. Incarner les valeurs de la Rpublique Les professionnels du social sont profondment rpublicains, et convaincus que lapprentissage de lautonomie quils cherchent faciliter chez les personnes quils accompagnent passe par lexercice de la citoyennet. Au demeurant beaucoup dentre eux ont t ou sont des militants des droits de lhomme. Mais leurs interventions se situent dans un contexte de plus en plus marqu par des intolrances politiques et religieuses, et dans un climat de scepticisme gnralis par rapport la chose publique, voire de rejet. Sans mme parler des idologies religieuses radicales ou des idologies politiques marques par un populisme autoritaire, il sest install, notamment dans les gnrations plus jeunes mais pas exclusivement, un climat de dfiance et de distance par rapport aux institutions rpublicaines. La Rpublique est au mieux perue comme un systme politique tranger ou lointain, ou en tout cas extrieur aux proccupations concrtes des citoyens. Au pire elle peut tre perue comme un systme corrompu, fonctionnant en circuit ferm et men par le jeu des ambitions et des rivalits. Cette indiffrence ou ce scepticisme anti-establishment peut mme affecter- phnomne gnrationnel ?-de jeunes professionnels ou des tudiants en travail social par ailleurs trs ouverts des causes humanitaires. Cest dabord aux politiques (personnel politique), la Politique avec un grand P et aux diverses politiques publiques en mesure dagir sur la cohsion sociale quil

Search related