Th¨me 2 : les dynamiques de la mondialisation

  • View
    121

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Question 2 : les territoires dans la mondialisation. Chapitre 6. De l’inégale intégration des territoires au contrôle des espaces maritimes, nouveaux enjeux géostratégiques. Thème 2 : les dynamiques de la mondialisation. - PowerPoint PPT Presentation

Text of Th¨me 2 : les dynamiques de la mondialisation

Diapositive 1

Thme 2 : les dynamiques de la mondialisationChapitre 6De lingale intgration des territoires au contrle des espaces maritimes, nouveaux enjeux gostratgiques.Le CBD de Singapour, cit-Etat , territoire de la mondialisation et espace maritime gostratgique (dtroit de Malacca). Question 2 : les territoires dans la mondialisation1

ProgressionIntroduction

I. Les territoires dans la mondialisation : une organisation multipolaire.

1. Ples et espaces majeurs de la mondialisation

2. Territoires et socits en marge de la mondialisation

II. Les espaces maritimes : approche gostratgique

1. La littoralisation ou le renforcement du rle des faades maritimes

2. Des espaces contrler et scuriser

Conclusion

CroquisCroquis2

IntroductionLa mondialisation hirarchise les lieux toutes les chelles : ainsi, les ples de la Triade ou encore les Brics saffirment comme des espaces majeurs du processus au niveau mondial. A lchelle rgionale, les faades maritimes et les mgalopoles sont des territoires promus par la mondialisation alors qu lchelle locale, les villes mondiales garantissent la circulation des flux. On assiste donc une multiplication des acteurs et des territoires, une multipolarit grandissante dans lorganisation mondiale. Toutefois, les socits ne sont pas galement intgres la mondialisation et certains territoires sont marginaliss.En mettant en relation les lieux de production et de consommation disperss dans le monde entier, le processus de mondialisation a multipli les changes par mer (approvisionnement en nergie, en denres alimentaires, en matires premires, exportation/importation de biens manufacturs) ce qui a renforc limportance gostratgique des espaces maritimes et le rle des faades maritimes.Quelles sont les caractristiques des ples et espaces majeurs de la mondialisation et des territoires rests en marge ? En quoi la gostratgie des espaces maritimes est-elle rvlatrice de la hirarchie des puissances dans la mondialisation ?

Campagne publicitaire pour un journal conomique et financier britannique : le Financial times. Est prsente ici une ville imaginaire, construite sur un espace maritime ouvert et rassemblant les grands difices conomiques des diffrentes villes mondiales : on peut reconnatre la dfense (Paris), le Gherkin tower (Londres.), la Pearl Tower (Shanghai), les Petronas towers (Kuala Lumpur Malaisie), lEmpire State building (New York)3 2. Les Brics (Brsil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) jouent un rle croissant dans lorganisation de lespace mondial. Gants territoriaux (pays continent pour beaucoup) et dmographiques (Inde et Chine), ils se distinguent par leur dynamisme conomique et revendiquent une place dcisionnelle sur la scne internationale. La mise en place du G20 en tmoigne: groupe compos de 19 pays et de l'Union europenne dont les ministres, les chefs des banques centrales et les chefs d'tats se runissent rgulirement, il a t cr en 1999, aprs la crise financire asiatique. Il vise favoriser la concertation internationale, en intgrant le principe d'un dialogue largi tenant compte du poids conomique croissant pris par un certain nombre de pays. Le G20 reprsente 85 % du commerce mondial, les deux tiers de la population mondiale et plus de 90 % du produit mondial brut (somme des PIB de tous les pays du monde). Le poids des Brics dans cette organisation internationale est de plus en plus prsent (exemple: leur positionnement rcent lors de la crise euro). Toutefois, ces puissances sont encore incompltes: elles demeurent gnralement des espaces dominants au niveau rgional et font concurrences aux ples de la Triade dans certains domaines uniquement. La Chine reste un cas particulier: au 2nde rang mondial pour le PIB (2010), elle devance le Japon et les pays europens et sinscrit dsormais comme la 1re puissance exportatrice mondiale.

Questions 1. Nommez les trois centres d'impulsion majeurs de l'conomie mondiale et dgagez leurs principales caractristiques (docs 1 et 2).2. Pour quelles raisons les Brics deviennent-ils de nouvelles puissances (doc 3) ?3. Quels autres ples fait apparatre le doc 4 ?1. Les trois centres d'impulsion majeurs de l'conomie mondiale sont ceux de la Triade. Il s'agit de l'Amrique du Nord, de l'Union europenne et du Japon (largi l'Asie). Leur poids dans l'conomie mondiale se mesure au fait qu'ils assurent l'essentiel des changes mondiaux (des changes qui se font d'ailleurs entre eux) et concentrent les principales places boursires de telle sorte que la cotation des grandes entreprises ne s'interrompt pratiquement jamais. Ces espaces concentrent une part essentielle de la capitalisation boursire mondiale (valeur de l'ensemble des actions en circulation d'une socit par actions. C'est donc le prix qu'il faudrait payer s'il tait possible de racheter toutes les actions d'une socit leur cours de march actuel). 3. Le document 4 nous montre un monde soumis au processus de mtropolisation: larchipel mondial des lieux de pouvoir passe par les grandes villes mondiales qui fonctionnent en rseau avec des ples secondaires (les mtropoles relais, souvent situes dans les pays du Sud). Ces villes, vritables ples dcisionnels au niveau mondial sinscrivent dans des espaces plus vastes: les mgalopoles (vaste couloir urbanis de plusieurs dizaines de millions dhabitants) situes en gnral sur les littoraux qui deviennent des faades maritimes trs actives (littoral qui concentre un grand nombre de villes portuaires ouvertes aux changes mondiaux, en liaison avec un vaste et actif hinterland -arrire pays)I. Les territoires dans la mondialisation : une organisation multipolaire.1. Ples et espaces majeurs de la mondialisation

123

4Des BRICS au Groupe des Vingt (G20)L'influence croissante des BRICS dans les ngociations internationales tient notamment leur poids dmographique, avec prs de la moiti de la population mondiale. Ainsi, le Groupe des Vingt, qui rassemble dix-neuf puissances conomiques mondiales (plus l'Union europenne), compte les cinq pays BRICS parmi ses membres. Le rle montant du G20, au dtriment du G8 (groupe des huit principaux pays industrialiss), tmoigne de la nouvelle donne entre grands pays mergents et grandes puissances en place. Le G20 merge en 1999, lors de la crise financire asiatique. Ce n'est alors qu'une runionad hocdes ministres des finances et des gouverneurs des banques centrales. Neuf ans plus tard, la crise de 2007-2008 pousse la tenue Washington, les 14 et 15 novembre 2008, du premier G20 compos des chefs d'tat ou de gouvernement des principales puissances de la plante. Le 2 avril 2009, le deuxime G20, trs mdiatis, consiste en un dner mondain o se prsentent, souriants et mus dans leur impeccable smoking, les nouveaux invits au banquet de la puissance : le Chinois Hu Jintao, l'Indien Manmohan Singh, le Brsilien LulaLe 25 septembre 2009, Pittsburgh, le G20 nat officiellement. () Au sein du G20, trois rgions apparaissent convenablement reprsentes ou peut tre sur-reprsentes : l'Amrique, avec ses cinq plus gros tats (tats-Unis, Canada, Mexique, Brsil et Argentine), l'Asie-Pacifique avec galement ses colosses (Chine, Inde, Japon, Indonsie, Core du Sud et Australie), enfin l'Europe occidentale (Allemagne, France, Royaume-Uni et Italie, plus l'Union europenne). A l'inverse, sont sous-reprsentes l'Afrique (avec seulement l'Afrique du Sud), le Moyen-Orient (avec la Turquie et l'Arabie saoudite) et l'Asie continentale (avec la Russie). ()Les tatsdu G20 sont autant partenaires que rivaux. Ils partagent incontestablement des intrts communs : une croissance conomique mondiale satisfaisante, la prservation de la paixCette exigence de stabilit les pousse travailler ensemble. Paralllement, contentieux et rivalits ne manquent pas. Inde et Chine, mme si leur interdpendance conomique augmente massivement, s'observent avec mfiance. L'empire du Milieu est trop norme pour que ses voisins d'Asie (Core du Sud, Indonsie, Australie) ne redoutent pas son expansion. Le Brsil n'exclut pas d'galer les tats-Unis en s'imposant comme le gant de l'Amrique du Sud .http://www.ladocumentationfrancaise.fr/dossiers/d000534-l-emergence-des-brics-focus-sur-l-afrique-du-sud-et-le-bresil/la-montee-en-puissance-du-groupe-des-brics-bresil-russie-inde-chine-afrique-du-sud4I. Les territoires dans la mondialisation : une organisation multipolaire.2. Territoires et socits en marge de la mondialisationL'Afrique dans la mondialisation lire les statistiques officielles, l'Afrique pse de moins en moins dans la mondialisation : elle ne capte que 2 % des investissements internationaux, ne reprsente que 2 % du commerce mondial, contre 10 % dans les annes 1970. Pourtant [] l'Afrique est ouverte sur l'conomie mondiale. Les ressources ptrolires et minires que recle son vieux socle gologique en font un continent convoit, dont les activits de prospection sont encore loin d'avoir rvl tous les trsors. Mais les grandes entreprises internationales qui exploitent ces ressources contribuent peu au dveloppement. Elles alimentent surtout une conomie d'enclave qui enrichit les tats, mais ne bnficie pas la population. Certains s'inquitent mme que l'Afrique ne soit en train de brader son patrimoine naturel sans anticiper l'invitable dclin de ses ressources : au Gabon, au Cameroun, l're du ptrole s'achve, sans que le pays ne se soit dvelopp dans l'intervalle.La crise des tats des annes 1990 explique en effet que l'Afrique soit devenue le domaine de la mondialisation sauvage []. Faux mdicaments, dchets toxiques, drogues, armes, diamants, mais aussi contrebande de cigarettes ou de voitures tous les trafics illicites ont t rendus possibles par l'affaiblissement, voire la disparition du contrle des territoires, les situations de guerre civile et de criminalisation des conomies. []Mais depuis le dbut du XXIme sicle, cette situation est en train de changer. Peu peu, la mondialisation en Afrique s'exerce dans un cadre plus r