Th¨me 2 Les dynamiques de la mondialisation ( 5 data.over-blog-kiwi.com/1/23/65/55/20161117/ob_72923a_chap-3-les... 

  • View
    212

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Th¨me 2 Les dynamiques de la mondialisation ( 5...

  • Thme 2 Les dynamiques de la mondialisation (18-20 heures) 5 semaines

    jeudi 17 novembre 2016 1

    $

    Chapitre T

    Les territoires de la mondialisation

    Introduction : Dfinir territoire : Espace appropri par un groupe de faon relle ou symbolique et qui est souvent organis, dirig et amnag en fonction de ses besoins, de ses valeurs et de ses relations aux autres Dans le contexte de mondialisation, ne sont pas tous intgrs de manire gale :

    - des centres dimpulsion qui constituent des ples et espaces majeurs - des espaces dlaisss = territoires et socits en marge

    Problmatiser

    Comment la mondialisation hirarchise-t-elle les espaces (territoires, en terme de cohrence) toutes les chelles ?

    I Etude de cas : New York, ville mondiale (2 h) On peut partir de la dfinition des lves.

    Dfinir Ville-monde : forte concentration de population, de capitaux, de siges sociaux, de banques, de services spcialiss aux entreprises et dorganismes de recherche-dveloppement. Elles disposent aussi dinfrastructures de transport de niveau mondial et dune importante capacit daccueil dvnements internationaux. Elles prennent appui sur un espace rgional actif. Implantes surtout dans les pays du Nord , et pour certaines du Sud , elles forment un rseau hirarchis et se situent en haut de cette hirarchie. Lessentiel des flux mondialiss circulent entre elles (archipel mgalopolitain). Aussi les villes mondiales se caractrisent-elles surtout par les relations quelles entretiennent entre-elles et par leur capacit contrler lconomie mondiale et les flux quelle engendre. = New York, Londres, Tokyo, Paris, Shanghai Choix de NY, car mgapole de 22 M. dhabitants, rayonnement plantaire la tte de la hirarchie des villes mondiales par la concentration de ses fonctions, puissance qui sinscrit dans son espace mais porteur de contrastes.

    Pb : En quoi New York est-elle une ville-monde ?

    Objectifs de l'tude de cas : mettre en vidence le rle dimpulsion de NY sur lorganisation du monde, les manifestations de sa puissance, les consquences socio-spatiales. + Schma. On peut partir du schma page 133 Les caractristiques modlises dune ville mondiale pour dgager les trois thmes dtude :

    - Les fonctions dcisionnelles - Linscription dans lespace - Les consquences socio-spatiales

    Ltude de cas est traite partir du manuel Hachette.

  • Thme 2 Les dynamiques de la mondialisation (18-20 heures) 5 semaines

    jeudi 17 novembre 2016 2

    Doc. 1NY au centre des flux immatriels Doc.3Les facteurs de lintgration mondiale de NY Doc.6Une concentration des fonctions mondiales Manhattan + Photo Doc.9NY, une interface mondiale Doc.10Une ville tale, polycentrique et les ingalits + Photo

    I.1. Un rle dimpulsion sur lorganisation du monde Consigne : montrer le rle essentiel de NY dans les rseaux de la mondialisation.

    Mtropole conomique de 1er plan = Une concentration dacteurs conomiques majeurs, dcisive dans lintgration de New York la mondialisation.

    - Concentration exceptionnelle de siges de FTN : 18 firmes new-yorkaises figurent ainsi parmi les 139 FTN tasuniennes (dont American Express, Colgate-Palmolive ou encore Pfizer, 1er fabricant mondial de mdicaments).

    - Des acteurs mdiatiques majeurs comme le Wall Street Journal ou le New York Times, consults par les dcideurs du monde entier permettent aussi New York doccuper une place enviable dans les rseaux de la mondialisation.

    Un centre politique mondial : sige de lONU, au cur de la diplomatie international, surtout lors des crises gopolitiques avec runion du Conseil de scurit

    - 1re place financire mondiale : les deux premires bourses mondiales (NYSE et NASDAQ) = de la capitalisation boursire mondiale.

    Intgre dans les rseaux du savoir grce son technople : aspire devenir N1 pour linformation et les mdias sociaux avec constitution dune Silicon Alley par prsence dune X de petites entreprises, +centre de la mode et de la publicit.

    - Une puissance culturelle : Intgre aussi par ses universits (Columbia la + ancienne dont le + clbre diplm et ambassadeur est Obama et NYU, prive qui accueille plus de 40 000 tudiants du monde entier). De multiples muses

    - Rayonnement touristique

    Conclusion du I.1. : Ville-monde la tte du rseau.

    I.2. Comment la puissance de New-York sinscrit-elle dans lespace ?

    Consigne : Montrer comment la puissance mondiale de la ville-monde sinscrit dans son espace.

    New York dispose des infrastructures pour sintgrer aux rseaux dchanges mondiaux. - trois aroports et de trois sites portuaires importants : 1er port de la faade atlantique de

    lAmrique du Nord (15me rang mondial). = infrastructures concentres dans des espaces logistiques spcifiques, formant des plates- formes multimodales (exemple : hub de Continental Airlines Newark associ au terminal conteneurs de Port Elisabeth).

    - Ple majeur de la circulation des informations : flux internet majeurs vers lEurope puis reste du monde.

    - Cest lune des villes mondiales les plus accessibles depuis le reste de la plante car exceptionnel nud de communication.

  • Thme 2 Les dynamiques de la mondialisation (18-20 heures) 5 semaines

    jeudi 17 novembre 2016 3

    Manhattan au cur de la mondialisation En dehors des infrastructures de transports, Manhattan concentre les fonctions internationales de NY.

    - Paysage urbain de quartier daffaires : 2 CBD avec gratte-ciel la pointe Sud et Midtown et World Trade Center reconstruit (http://www.wtc.com avec des fonds de pays mergents). Skyline sur la baie de lHudson.

    - Fascination des constructions (Empire State) et de la vitalit culturelle : MOMA, Guggenheim, Time Square et Broadway pour les spectacles, Statue de la Libert et Ellis Island pour les monuments

    - Gigantisme des installations portuaires et aroportuaires pour les fonctions logistiques.

    New York, une interface rgionale et mondiale - A lchelle rgionale : Au cur de la Megalopolis, relie aux autres mgapoles par rseau

    (aroports, autoroutes, TGV vers Boston, ports de la faade relis entre eux Porte dentre sur le continent via un pont intercontinental vers ensuite dautres parties du monde. Irrigue par un vaste hinterland de lchelle locale lchelle continentale.

    - Mais aussi interface entre lAmrique du Nord et lEurope, entre lAmrique du Nord et lAmrique Latine, voire entre lAmrique du Nord et lAsie (notamment la Chine), via le canal de Panama.

    Conclusion du I.2. = Puissance inscrite dans le paysage urbain et qui rayonne toutes les chelles.

    I.3. Quelles sont les consquences socio-spatiales de lintgration mondiale de New York ? Consigne : Montrer la spcialisation et la fragmentation de lespace urbain.

    Un territoire mtropolitain de plus en plus polycentrique Les fonctions mondiales de New York ont eu tendance spcialiser des espaces :

    - Fonctions financires, politiques et culturelles concentres Manhattan. - Fonction logistique au nord du Queens (autour de laroport de La Guardia), louest de Brooklyn

    et surtout plate-forme multimodale de Newark. - Quelques fonctions financires et technologiques dconcentres vers des espaces priphriques

    spcifiques (edge city de Jersey City o la fiscalit est + avantageuse et technopole de Staten Island).

    Extension de laire mtropolitaine vers ltat du New Jersey. + la ville continue gagner des habitants et reoit notamment prs de 100 000 immigrants par an.

    Un territoire mtropolitain de plus en plus fragment - Une partie des habitants de New York a profit des fonctions mondiales de la ville dans les annes

    1990/2000. ont vu leurs revenus progresser beaucoup plus vite que la moyenne de la population de laire mtropolitaine. Ont aliment une inflation gnralise des prix de limmobilier et du cot de la vie en gnral New York.

    = Classes aises qui ont valoris certains quartiers centraux (sud de Manhattan), favoris la gentrification (nord de Manhattan vers Harlem) ou migr vers des gated communities situes en priphrie.

    - Classes moyennes et pauvres : ont subi la hausse des prix de limmobilier. centres du Bronx et le sud de Brooklyn ont vu saccentuer un processus de ghettosation avec des populations au-dessous du seuil de pauvret, lcart de tout processus de mondialisation.

    http://www.wtc.com/

  • Thme 2 Les dynamiques de la mondialisation (18-20 heures) 5 semaines

    jeudi 17 novembre 2016 4

    Mme les classes moyennes modestes latino ou noires ont d parfois dmnager, face la spculation immobilire (une population noire modeste a ainsi d quitter le secteur dHarlem concern par la gentrification).

    Conclusion du I.3. Les effets de la mondialisation ont accentu les contrastes socio-spatiaux, dj prsents traditionnellement.

    Conclusion sur ltude de cas. : Une ville mondiale puissante, fascinante, dont les espaces sont de plus en plus spcialiss et fragments. Raliser le schma.

    II. Une ingale insertion des territoires dans la mondialisation Pb : Comment la mondialisation cre-t-elle une hirarchisation des espaces toutes les chelles ?

    II.1. Les ples et les espaces majeurs de la mondialisation

    Carte, pages 134-135, Mondialisation et hirarchisation des territoires Carte 1, page 139, Ples et espaces majeurs de la mondialisation Doc. 2, page 139, Un espace mondial en recomposition

    Les trois aires de puissances majeures (ex-Triade) En tte de la hirarchie : USA, UE et certains Etats dAsie orientale

    = entre 55% (en ppa) et 65% (en valeur nominale) de la richesse mondiale alors quils ne comptent quun peu moins de 15% de la population (1 milliard dhabitants environ). = revenu par tte lev (35 000 48 000 $ pour Triade, 30 0