of 20/20
ANALYSE D’UNE PUBLICITE A CARACTERE SCIENTIFIQUE : LA CAMPAGNE DU FORUM NUCLEAIRE. Travail de communication scientifique réalisé par Josseaux Etienne, Master 1 chimie ULB, Année académique 2008/2009.

la campagne du forum nucleaire

  • View
    220

  • Download
    1

Embed Size (px)

Text of la campagne du forum nucleaire

  • ANALYSE DUNE PUBLICITE A CARACTERE SCIENTIFIQUE :

    LA CAMPAGNE DU FORUM NUCLEAIRE.

    Travail de communication scientifique ralis par

    Josseaux Etienne, Master 1 chimie ULB,

    Anne acadmique 2008/2009.

  • 2

    INTRODUCTION

    Le prsent travail est une analyse de la campagne de sensibilisation au nuclaire mene par le Forum

    Nuclaire dans le courant du mois de fvrier 2009. Il se divise en trois partie : une premire partie qui

    concerne lanalyse de la campagne, via chacune de ses dclinaisons : spot tlvis, affichage public et

    publicit dans la presse crite et enfin le site internet du Forum ; une seconde partie dans laquelle

    jai essay didentifier les consquences et les ractions suscites par la campagne ; et une troisime

    partie qui servira de conclusion.

    La campagne de publicit du Forum Nuclaire est une campagne de grande ambition dont le but rel

    nest pas perceptible au premier abord : est-ce une campagne qui vise simplement relancer le

    dbat nuclaire ou a-t-elle pour objectif de repopulariser cette nergie trs mal perue par le grand

    public ? Elle sinscrit en effet dans une poque o lnergie propre est un sujet sensible de

    dveloppement. Les ressources en ptrole et en gaz samenuisent, leffet de serre prend de lampleur

    et pour rpondre ces deux phnomnes, on recherche des sources dnergie qui ne se basent pas

    sur lnergie fossile et qui ne dgagent pas de polluants effet de serre.

    Lcologie est aussi devenue une proccupation majeure, et les organismes de protection de

    lenvironnement et des espces naturelles gagnent en popularit et en importance. Parmi leurs

    activits, un vaste mouvement de dnigrement du nuclaire a vu le jour dans la fin des annes 70 et

    a donn pendant de nombreuses annes lopinion publique limage dun nuclaire polluant,

    dangereux et thiquement malvenu.

    Cest en rponse cette tendance que le Forum Nuclaire inscrit sa campagne pour ou contre le

    nuclaire , une campagne diffuse dans tout le pays et disponible dans les deux langues nationales

    principales. Lors de la confrence internationale des responsables de communication nuclaire de

    lanne 2009 (PIME), la campagne du Forum nuclaire a reu le 'Prix de lExcellence en

    Communication 2009.

  • 3

    PREMIRE PARTIE : ANALYSE DE LA CAMPAGNE

    1) le Spot Tlvis :

    Le spot tlvis se prsente comme un argumentaire pour et contre le nuclaire. Un homme est assis

    une table de dessin et se pose la question du nuclaire. Avec ses deux crayons de couleur, il illustre

    le fil de sa pense. Le spot reprend lessentiel du dbat du nuclaire : sil fallait rsumer ce dbat

    cette courte vido (une minute) serait parfaite, exception faite de la tendance pour le nuclaire qui si

    elle nest pas nonce clairement, est trs facilement ressentie. Cette publicit a t vue sur la

    plupart des chanes tlvises belges, surtout sur Canal Z, la chane dinformation conomique, ainsi

    que dans certaines salles de cinma. La vido, disponible dans les deux langues nationales

    principales, a t poste sur les sites de partage de vido (youtube, ) sur internet par le Forum

    nuclaire lui-mme.

    Jai reprit ici les diffrents points de la rflexion en mettant en exergue sur les couleurs utilises pour

    illustrer les propos du narrateur. Les arguments en faveur du nuclaire sont dessins en vert, tandis

    que les arguments contre sont illustrs en rouge. Le choix des couleurs nest certainement pas

    anodin, le rouge tant le signal international du danger et de linterdiction tandis que le vert la

    couleur de la scurit.

    1 : Je suis contre lnergie nuclaire, parce que je pense mes enfants.

    Le narrateur prend dabord le parti de la majorit de la population. Il apparait que la plupart

    des non-scientifiques se considrent par dfaut comme contre le nuclaire sans pour autant

    savoir pourquoi. Les organismes contre le nuclaire sont trs influents et beaucoup plus

    tourns vers la communication que les partisans du nuclaire. Le nuclaire est vu de manire

    trs ngative et tout le monde pense savoir que le nuclaire provoque des malformations

    congnitales, des cancers et des mutations de toutes sortes. Tout cela nest pas faux,

    lexposition sans protection la radioactivit peut provoquer ce genre de dsagrments,

    mais dans des cas dexpositions extrmes ce qui nest pas le cas dans les centrales ni mme

    dans leurs environs directs.

    1b : Jaurais peut tre intrt tre pour alors, parce quils en auront besoin aussi de

    lnergie ; et le ptrole, est-ce quil y en aura encore ?

    Largument principal en faveur du nuclaire, qui se base lui aussi sur une ralit bien

    connue : la pnurie de ptrole venir. Pnurie qui se fait dautant plus ressentir que les prix

    du combustible ne cessent daugmenter. On parle beaucoup, chaque hiver, des gens qui ne

    savent plus se chauffer, cest une image qui touche En embrayant sur la pense protectrice

    vis--vis des enfants, on titille un nouveau point sensible : tout le monde souhaite toujours le

    meilleur pour ses enfants ! On induit peut tre aussi un dbut de culpabilit chez les gens qui

    refusent cette ressource leur enfants et aux gnrations venir. Toujours est-il que cet

    argument est on ne peut plus vrai, les anti-nuclaires eux-mmes en conviennent.

  • 4

    2 : Il y a bien les nergies renouvelable, mais

    Comme source dnergie, le nuclaire nest pas la seule alternative. Les mouvements anti-

    nuclaires mettent trs souvent laccent sur les oliennes, sur lnergie solaire et hydraulique

    ou encore sur les biocarburants. Il faut remarquer ici que les nergies renouvelables sont pas

    rellement un argument contre le nuclaire : ils font partie du dbat parce quils sont

    prsents comme une alternative, une solution de substitution au nuclaire alors quen

    ralit ce nest pas le cas. On peut tout fait envisager une production dnergie mixe

    nergie renouvelable/nergie nuclaire, cest dailleurs ce que la plupart des experts en

    nergie prconisent. Largument des nergies renouvelables nest donc pas rellement

    incompatible avec lnergie nuclaire.

    2b : ce ne sera peut-tre pas suffisant.

    Et le narrateur de dessiner un champ dolienne. Effectivement, mme si les nergies

    renouvelables ont la cote, elles ne supporteraient pas la demande en nergie des entreprises

    et de lindustrie. Il est en gnral accept que les nergies renouvelables peuvent subvenir

    aux besoins privs des habitations, mais il est tout aussi vrai que les besoins en nergie de

    lindustrie sont trop importants. De plus ces technologies restent chres et il faut mentionner

    un fait que la publicit ne reprend pas, sans doute pour ne pas crer plus de tensions que

    ncessaire : bien que les oliennes soient trs populaires lorsquon en parle, ds quil sagit

    den installer une, des voix slvent pour la prservation du paysage, ou pour linconfort

    davoir une hlice prs de chez soi (grondement et effet stroboscopique). Pour cela et pour

    beaucoup dautres raisons qui font que personne nen veut prs de chez soi, on veut bien des

    oliennes, mais ailleurs. Tout cela sans parler des processus de production de biocarburant

    qui sont loin dtre au point.

    3 : Par contre avec elles, pas de dchets, parce que le nuclaire

    Voici enfin le premier vritable argument contre le nuclaire : les dchets radioactifs dont on

    ne sait que faire. Et cest vrai que les nergies renouvelables ne produisent pas de dchets

    lorsquelles fonctionnent. La production de dchets est en ralit le seul rel point faible de

    lnergie nuclaire et le principal argument des mouvements anti-nuclaires. Le Forum ne

    fait pas tat de tous les types de dchets radioactifs. On dcompte en ralit trois type de

    dchets, selon leurs activits hors de la centrale : les dchets de faible radioactivit

    (vtements du personnel, quipements peu irradis), les dchets de radioactivit moyenne

    (tubes combustibles, produits chimiques du traitement des dchets, ) et les dchets de

    radioactivit leve (les sous produits, qui peuvent rester actifs pendant des milliers

    dannes.).

    3b : Cela dit la quantit de dchet vraiment radioactif, cest pas norme : un d coudre

    par an par habitant.

    Le narrateur relativise la quantit de dchet nuclaire produite en prenant un volume qui

    parle tout le monde. En faisant cela, il passe sous silence la relle problmatique des

    dchets nuclaires, qui nest pas leur volume mais bien leur activit ! Les citoyens lambdas,

  • 5

    loin dtre connaisseurs en nuclaire, se disent tout naturellement : mais oui, un d

    coudre par personne ce nest pas tant que cela . Mais ce nest pas nimporte quel d

    coudre, il sagit bel et bien dune substance dont on ne sait que faire, qui restera active

    pendant encore des milliers voire des centaines de milliers danne, et dont le danger ne

    sexprime pas en fonction du volume !

    4 Multipli par le nombre dhabitant, a fait un gros d coudre

    Pour que la comparaison du d coudre soit honnte, il faut effectivement rappeler que

    ctait un d coudre par habitant, et que nous sommes nombreux. La quantit qui

    paraissait rduite de prime abord prend une autre ralit, comme le champ dolienne. Je

    remarque tout de mme qu nouveau, aucune mention nest faite sur le danger de ce type

    de dchet. Le contre-argument sen trouve mon sens, quelque peu diminu et cest peu

    tre le seul moment o la publicit prend explicitement le parti de lnergie nuclaire, mme

    si tous les spectateurs ne sont pas en mesure de le comprendre.

    4b : cest vrai il y a des solutions

    Le narrateur dessine un site de stockage, souterrain et flanqu dun panneau. Le stockage est

    pour linstant la mesure adopte dans la gestion des dchets radioactifs la plus connue. Je

    suis assez surpris que la publicit naborde pas le sujet du recyclage de ces dchets :

    aujourdhui une fraction, certes rduite mais une fraction tout de mme, des dchets de

    centrale sont transforms et rutiliss, la quantit de dchets radioactifs mis en stockage est

    donc diminue. Sans doute que les concepts du recyclage nuclaire sont trop compliqus que

    pour tre expliqus dans une publicit ou encore parce que le retraitement des dchets

    nuclaires est soumis au mme dbat que le nuclaire et quil nest pas encore tout fait au

    point. On ne fait pas tat non plus de lenfouissement, qui consiste enterrer trs grande

    profondeur et dans les containeurs tanches les dchets radioactivit leves, une mesure

    qui nest ni thique ni populaire.

    5 : quoique le stockage

    Sans autre dveloppement. Oui, le stockage pose problme, mais l encore, le spot nen dit

    pas plus, et on pourrait de nouveau le reprocher au Forum Nuclaire. La gestion des dchets

    nuclaires posent de trs gros problmes parce que lon estime les sites existants insuffisants

    pour recevoir la totalit des dchets nuclaires futurs. Cela implique la cration de nouveau

    sites de stockage, sites qui doivent tre surveills et entretenus, et qui alourdissent encore

    plus la note financire dj sale du nuclaire.

    5b : mais au moins l, on sait o ils sont, parce que le CO2 produit par le ptrole ou le

    charbon, bonjour leffet de serre.

    Le narrateur rattrape directement son imprcision en parlant du CO2. Le fameux CO2

    tellement mdiatis, responsable de laugmentation de leffet de serre et donc du

    rchauffement global de la plante. Bien que ce dernier soit une ralit scientifique, le

    gonflage mdiatique donne ces mots une connotation presque mystique. Le Forum utilise

  • 6

    ce battage tout fait propos puisque le nuclaire ne rejette pas de gaz carbonique. Cest

    finalement ce point-l que le public moyen va retenir, parce que cest LE sujet prsent

    partout et le dissocier du nuclaire joue indniablement en la faveur de lnergie nuclaire.

    On ne parle pas de la deuxime pollution des centrales nuclaires : les eaux uses, utilises

    pour le refroidissement des racteurs. Les centrales ont besoin dtre proximit dun cours

    deau pour refroidir les racteurs nuclaires. Leau prleve dans le cours deau nentre pas

    directement en contact avec les racteurs (elle refroidit leau qui refroidit les racteurs), la

    contamination radioactive est donc trs faible, en revanche on a bien une pollution

    thermique, leau ressort plus chaude que lorsquelle est entre et cela altre la faune et la

    flore aquatique. Comme cette pollution nest pas plus importante que la pollution thermique

    due aux industries plus traditionnelles et acceptes de tous, ne pas la citer nest pas une

    tromperie, mais cette pollution existe bel et bien.

    5 : Aprs il y a quand mme un risque avec les centrales

    Cest une inquitude qui est tout fait justifie. Nous avons eu en Belgique et dans le monde

    notre lot daccidents industriels (la catastrophe de Gilenghien est encore dans les esprits), et

    laccident de Tchernobyl est connu mme de la jeune population qui ntait pas ne lors de

    lexplosion. Les mouvements anti-nuclaires clament que la scurit des centrales nest pas

    suffisante et prsente de nombreuses lacunes. Ils pointent par exemple du doigt le fait

    quaucune protection anti-terroriste na t mise en place, ainsi que les faillites probables

    des socits qui grent les centrales, ce qui est assurment un problme de taille. Pour

    rappel, lexplosion de lusine chimique Bhopal (Inde) qui avait fait des milliers de mort a

    depuis t impute la rduction de personnel suite aux mauvais rsultats conomiques de

    lusine. Si les compagnies qui soccupent des centrales prsentent des risques de faillites, il

    faut sinterroger sur le devenir des centrales, sur leurs maintenances et leurs entretiens, mais

    on pourrait aussi se demander cause de qui ces socits ont des difficults financires !

    5b : encore quau niveau scurit, ya pas dendroit plus protg

    Aprs avoir dessin une centrale rouge et fissure, cette dernire est remplace par une

    centrale verte, intacte. Il est vrai que les lgislations svres qui sappliquent aux centrales

    nuclaires ne laissent placent aucune ngligence. Les processus qui sont mis en uvre sont

    dailleurs parfaitement compris et matris, et le fait que la catastrophe de Tchernobyl soit

    encore dans les mmoires jouent pour le nuclaire : la scurit impose est extrmement

    rigoureuse. Depuis le dbut de son utilisation, Le nuclaire t le secteur soumis aux

    rglements les plus svres, et cela explique le cot du nuclaire que ncessite les

    entretiens, la formation du personnel, . Cest dailleurs pour le nuclaire que les premires

    normes qualit/scurit ISO ont t mise en uvre en 1951 : des normes qui taient aussi

    utilise par larme pour garantir la qualit de lquipement militaire. On peut donc

    considrer la scurit des centrales, si les rglements sont respects, comme garantie.

  • 7

    6 en fait lnergie nuclaire cest une source de problmes, et en mme temps cest une

    source de solutions

    Lnergie nuclaire comme une source de problmes, la population est au courant depuis

    longtemps : les campagnes de dnigrement ont fait un travail remarquable pour noircir le

    nuclaire dans lesprit des gens. Nanmoins il ne faut non plus oublier pourquoi on parle tant

    de lnergie nuclaire, pourquoi il revient sans cesse sur le tapis, et pourquoi il ny a pas que

    les scientifiques qui pensent quelle est une source dnergie envisager. Lnergie nuclaire

    comme une source de solutions est un concept peut tre moins familier la moyenne de la

    population et il est important de le rappeler.

    7 Et vous, lnergie nuclaire, vous tes pour ou vous tes contre ? Ou vous nutilisez pas

    dlectricit ?

    Une manire directe de dire que tout le monde est concern, car tout le monde utilise

    llectricit. Tout le monde utilise lnergie, notre civilisation est base dessus et vouloir sen

    passer est aussi utopique que la vision dun monde en paix. Chacun se doit avoir une

    position. Cette dernire injonction transmet un sentiment de culpabilit chez la personne qui

    se dirait que finalement se dbat ne dpend pas delle. La question de lnergie doit toucher

    tout le monde, car tout le monde en bnficie. Cest cette dernire dclaration qui fait tout

    limpact du spot publicitaire, et qui fat grincer des dents les activistes anti-nuclaire : aprs

    une prsentation ressentie comme scientifique et argumente mais qui laisse un arrire

    gout de pro-nuclaire, on impose aux public de faire un choix, et celui qui serait toujours

    contre se sentirait aussi coupable que celui qui naurait pas davis.

  • 8

    2) Le site internet :

    Le site du forum nuclaire vaut assurment le dtour, autant pour les scientifiques que pour les

    citoyens ordinaires : il peut vritablement servir de point de dpart pour une exploration du dbat

    nuclaire.

    La page daccueil est centre sur une animation o dfilent des arguments pour le nuclaire et

    contre. Ce sont les slogans pour/contre que lon trouve dans la presse ou sur les panneaux

    daffichages publicitaires, par consquent je ne pousserai pas lanalyse ici, elle suit. En

    revanche, ce qui est extrmement intressant, cest que lutilisateur peut cliquer sur ces

    slogans et dvoiler un texte explicatif. Concis, clair et prcis, ces paragraphes sont suivis de

    liens directs vers diverses parties du site qui traitent du sujet de manire plus approfondie o

    encore vers dautres sites dinformations. Cest en utilisant ces liens que lon peut se rendre

    compte de lampleur du travail effectu par le Forum Nuclaire, ainsi que de la taille du site.

    Le site se rvle tre une mine dinformations, avec chaque fois diffrents degrs de dtails

    disponibles de manire ne pas perdre les visiteurs lambdas avec trop de dtails

    scientifiques dun coup, mais les rendre accessibles pour qui voudrait les consulter. Mais

    attention, pas question ici de ne faire que vanter les mrites du nuclaire ! Les arguments

    autant pour que contre sont expliqus, chaque fois de manire correcte, complte et

    comprhensible sans chercher dissimuler les risques et les inconvnients du nuclaire.

    Forum Nuclaire : dans ce menu on trouve une prsentation du Forum Nuclaire, son but annonc

    et ses partenaires (voir point 4 : le Forum Nuclaire). Dapparence moins importante parce

    que moins axe sur la communication, cette partie du site est pourtant dune importance

    capitale au vu du rle dcisif quelle a jou dans la bataille juridique pour labandon des

    poursuites de publicit mensongre et de manipulations (voir la deuxime partie du travail).

    On y trouve aussi rapidement expliques lhistoire et la cration du Forum.

    Agendas : dans la partie agenda, on trouve quelques dates dvnements ayant pour sujet le

    nuclaire et son utilisation comme source dnergie. Les vnements qui sont repris sont des

    vnements que je qualifierai de srieux , par opposition aux runions de style

    Greenpeace qui ne sont gure ouverts au dbat. Ces runions/vnement scientifiques ne

    sont plus vraiment accessibles au grand public : la cible est clairement un public scientifique

    qui sintresse au nuclaire.

    Chat : une sance de chat en live a t organise le 14 mai 2009 pour permettre aux internautes

    intresss de discuter du sujet nuclaire avec Alain de Halleux. Allain de Halleux est un

    chimiste convertis dans le journalisme de guerre. Il a rcemment tourn un film

    documentaire sur ltat du nuclaire vu par les travailleurs de ce secteur. Il ressort de ce film,

    diffus sur la RTBF et Arte, un portrait mi-alarmiste mi-alarmant du secteur nuclaire en

    examinant les centrales nuclaires du point de vue des gens qui y travaillent. Ce nest pas

    quelquun qui est pro-nuclaire, mais plutt une personne qui connait les dfauts des

    systmes nuclaires civiles, pour y avoir tourn un film documentaire. La sance de chat nest

    donc pas une session de fanatisation lavantage du nuclaire, mais probablement plus un

    rel dbat. Dommage quil se soit droul un tout petit peu avant les examens universitaires.

  • 9

    Liens : dans longlet lien on trouve les liens vers des organismes nationaux plus vastes et plus

    gnraux, qui ne sont pas du tout lis au Forum Nuclaire, mais qui ont leurs rles dans la

    gestion de lnergie du pays. On y retrouve donc :

    - lagence fdrale belge du contrle nuclaire, qui est un organisme qui a pour mission la protection

    de la population proximit des sites o lon utilise des matires radioactives. Il ralise dans les

    environs proches de ces endroits des mesures de radioactivits et des audits frquents des

    installations pour assurer une scurit maximale. Les rapports des audits ainsi que beaucoup dautres

    informations sont disponibles sur le site.

    - la Belgian Nuclear Society (BNS) est un organisme qui regroupe diffrentes entreprises du nuclaire

    pacifique et qui fait lui-mme partie de la ENS (European Nuclear Society) en collaboration avec la

    ANS (American Nuclear Society). Le but de ces entits est dorganiser les collaborations et les

    changes entre tous les acteurs du nuclaire.

    - le Bureau Fdral du Plan, qui est un organisme dutilit publique qui examine, publie et tudie des

    sujets politiques, conomiques et autres dans le cadre du dveloppement durable. Cest un

    organisme gouvernemental gnral, qui nest pas reli en particulier au secteur nuclaire, mais qui

    examine des projets et leurs applications dans tous les domaines.

    - Commission 2030 est une commission qui tudie les possibilits de production nergtique de la

    Belgique qui pourraient tre mis en uvre pour lanne 2030. La commission imaginera plusieurs

    scnarii de production qui seront soumis lexamen du Bureau Fdral du Plan pour valuer leurs

    ralismes et leurs divers impacts (sociaux, nergtique, conomique, )

    - Organisme national des dchets radioactifs et matire fissiles enrichies (ONDRAF) est lorganisme

    fdral qui soccupe de la gestion des dchets nuclaire produits par les centrales en Belgique. Il sera

    question de lONDRAF dans la deuxime partie du travail.

  • 10

    3) La campagne daffichage public et via la presse crite :

    Largement diffuse dans lensemble de la Belgique, la campagne daffichage est sans doute celle qui

    a touch le plus de monde. Les affiches du Forum Nuclaire se sont retrouves sur des abribus, dans

    les emplacements daffichage publicitaire ou encore dans la presse. Le design mme des panneaux

    les rend lisibles et reconnaissables de loin. Les phrases inscrites dessus ne sont pas longues et

    peuvent tre lues mme en roulant grande vitesse sur les autoroutes.

    Chaque panneau consiste en un argument (voir annexe pour lensemble des affiches publicitaires)

    pour ou contre le nuclaire. On ne trouve aucun dtail sur les affiches, juste largument et ladresse

    du site internet du forum nuclaire. Le fait que les affiches aient toutes le mme style de base tout

    en tant inscrits de slogans/arguments parfois diffrents, est sans doute ce qui fait le succs de la

    publicit, puisque chaque nouveau slogan vu faisait le rappel de tous les prcdents.

    Ce qui tait intressant aussi, ctait de voir que certaines de ces affiches se rpondaient, comme les

    deux du dessus, et cela impliquait que le Forum devait aussi diffuser des affiches qui, prises

    individuellement, taient rsolument contre le nuclaire. Nanmoins la confrontation des deux

    gnrait immanquablement un dbat puisque quelles sexpriment sur un mme aspect depuis deux

    points de vue diffrents. La russite de la campagne se basait donc sur lhypothse que chaque

    personne du public ne verrait pas quune seule affiche, mais quelle en verrait au moins deux, de

    manire comprendre quil y avait matire rflexion.

  • 11

    4) Le Forum nuclaire :

    Aprs avoir vu et analys la campagne dans les canaux principaux de communication, il me semblait

    important den savoir un peu plus sur le Forum et sur ses membres. Aprs tout, si on souhaite percer

    les objectifs rels de la campagne, savoir qui la finance est un bon dbut !

    Le Forum Nuclaire nait le 29 fvrier 1972, une poque ou le nuclaire connait une large expansion.

    Lorganisation du Forum est alors conue comme une organisation professionnelle, un rseau de

    contact entre ingnieurs, exploitants, fournisseurs, scientifiques et autorits fdrales. Ce nest pas

    proprement parler une association axe sur la communication vers le public, mais vers une runion

    des diffrents acteurs dun mme secteur industriel : une application pacifique du nuclaire. Vers la

    fin des annes 70, le mouvement anti-nuclaire commence obtenir des rsultats : les

    investissements dans le nuclaire sont de moins en moins nombreux et de moins en moins

    consquents. Le Forum soriente alors vers la communication et diffuse des informations sur

    lvolution des technologies nuclaires, principalement vers les politiques et les mdias.

    Actuellement le Forum largit sa diffusion dinformation pour toucher aussi bien le public que le

    monde politique et scientifique. Il souhaite participer au dbat du nuclaire en apportant la

    comptence et lexprience de toutes les entreprise qui le compose : avec la varit des entreprises

    qui composent le Forum Nuclaire, il dispose en effet dune diversit dinformations faisant quil peut

    vritablement donner une vue densemble du nuclaire en considrant au complet les diffrents

    secteurs dactivits relis au nuclaire pacifique. Le Forum Nuclaire est lui-mme un membre de

    FORATOM, une association professionnelle de lindustrie nuclaire en Europe.

    Derrire le Forum Nuclaire se cachent de prime abord 10 membres, dont certains sont encore des

    associations dentreprises, ce qui fait que dtailler tout les membres nest pas possible dans ce

    travail. Je me limiterai donc aux dix membres annoncs sur le site du Forum Nuclaire. Je suis all

    vrifier sur chacun des sites des entreprises cites si leurs prsentations correspondaient celles

    donne par le Forum. Puisquune fois encore, toutes les informations donnes sont correctes, je me

    suis permis de reprendre les prsentations du Forum en les modifiant et en les toffant lorsque je le

    jugeais appropri :

    - Agoria : La fdration belge de 1500 entreprises de lindustrie technologique. On y trouve un grand nombre dentreprises, depuis laviation jusquau plastique en passant par des entreprises de maintenance et lindustrie lectronique.

    - Areva : Groupe industriel franais rassemblant toutes les activits nuclaires, tant en amont quen aval du cycle du combustible nuclaire. AREVA conoit et construit galement des racteurs.

    - Belgoprocess : Une entreprise belge spcialise dans le traitement, le conditionnement et lentreposage provisoire des dchets radioactifs. Dautre part, Belgoprocess dmantle des installations nuclaires fermes et assainit des btiments et terrains contamins.

  • 12

    - Centre dtude de lnergie nuclaire (SCKCEN) : Fondation belge dutilit publique et lun des plus grands centres de recherche non-universitaires en Belgique. Le SCKCEN propose des services lindustrie nuclaire, au secteur mdical et aux autorits. Il est un partenaire actif de nombreux programmes de formation.

    - Electrabel : Electrabel fournit du gaz et de llectricit, ainsi que des services nergtiques plus de 5,7 millions de clients rsidentiels et professionnels. En Belgique, elle exploite sept racteurs nuclaires. Electrabel fait partie du groupe nergtique GDF SUEZ.

    - Institut National des Radiolments (IRE) : Fondation belge dutilit publique. LIRE est le deuxime producteur mondial de radio-isotopes usage mdical, tant pour le diagnostic que la thrapie. Il fait galement figure de pionnier dans la conception, la construction et la gestion de systmes de surveillance radiologique de lenvironnement.

    - SPE : A la fois producteur et fournisseur, SPE est le deuxime groupe nergtique du march belge : il reprsente prs de 10% de la production nationale d'lectricit et compte environ 1,5 million de clients. Sous sa marque Luminus, il vend de l'lectricit et du gaz, des particuliers et des professionnels, y compris aux grandes industries.

    - Synatom : Filiale dElectrabel, Synatom gre lensemble du cycle du combustible des centrales nuclaires belges. Depuis 2003, lentreprise gre les provisions constitues pour le dmantlement des centrales nuclaires et pour la gestion des matires fissiles irradies dans les centrales.

    - Tractebel Engineering : La socit de conseil en ingnierie pour lnergie et linfrastructure du Groupe GDF SUEZ. Les activits dans lnergie nuclaire couvrent le cycle complet dune installation nuclaire : conception, construction, support de lexploitation, gestion des dchets nuclaires et du combustible nuclaire utilis et dmantlement de linstallation.

    - Westinghouse Electric Belgium : Westinghouse Electric Belgium est le centre europen (tabli Nivelles) du groupe amricain Westinghouse Electric Company. Il assure les services oprationnels et dingnierie pour toutes les centrales nuclaires eau pressurise de Westinghouse construites en Europe et en Afrique du Sud.

    Les membres du Forum paient une cotisation de membre, mais le Forum est une association sans but

    lucratif (en tant quassociation, mais assurment les membres attendent du Forum des actions qui

    pourraient dboucher sur une augmentation de leurs activits). Lensemble des cotisations sert donc

    pour les diffrentes missions dinformation que le Forum ralise, ce qui lui permet par exemple de

    dbourser les deux millions deuros ncessaires sa campagne. Un financement qui fait grincer des

    dents puisque certaines de ces socits bnficient de subsides publics, cest le cas de lIRE et du

    CEN. Certains mouvements cologistes ou mme politiques ont ainsi dplor lutilisation de

    financements publiques pour une campagne publicitaire au bnfice des socits prives . Il faut

    tout de mme signaler que la participation de ces deux socits est minime : elle se chiffre entre

    3000 et 110 000 euro, contre les deux millions pour la campagne ; dautant que ces socits, si elles

    reoivent bel et bien des subsides publics, ont dautres sources de revenus plus importants.

  • 13

    DEUXIEME PARTIE : REPONSES ET REACTIONS

    Limpact dune campagne publicitaire se mesure en gnral court terme, en fonction du nombre de

    gens qui ont vu la publicit, et selon laugmentation des ventes du produit vis par la campagne. La

    campagne dont il sagit ici ne vend pas vraiment un produit, son objectif est de relancer un dbat

    politique et thique. Je pense par consquent que limpact de la campagne ne peut se rsumer

    combien de gens ont vu la pub . Lobjectif vis par le Forum est clairement un objectif long

    terme, au del de la simple survie du systme dnergie nuclaire. Dans cet tat desprit, jai trouv

    quil pouvait tre important de suivre lactualit du secteur nuclaire dans les mois qui ont suivi la

    campagne, et pour connatre limpact total de la campagne, il faudrait voir comment les choses

    voluent dans lanne qui suit, voire dans les cinq annes, ce qui videmment nest pas possible dans

    le cadre du prsent travail.

    1) Augmentation du nombre de dbats sur le nuclaire :

    Ds le dbut de la campagne, des forums et dautres sites de discussions traitant du nuclaire se sont

    vu ractiv par la venue de nouveaux visiteurs. De tels sites ont toujours exist depuis que internet a

    acquis la popularit quon lui connait, et le nuclaire fait partie des sujets les plus discuts.

    Nanmoins ces sites de discussion vivent au grs des vnements, des catastrophes ou des dcisions

    politiques dadopter ou non le nuclaire. Lorsque rien ne se passe, lactivit dans ces sites diminue

    pour cause de peu de visites. Laugmentation de lactivit de ces sites juste aprs le dbut de a

    campagne nest pas une concidence, les gens avaient des questions des incertitudes, ils avaient des

    avis et des ractions partager. La campagne du Forum Nuclaire nest peut tre pas la seule

    responsable de cela, car une publicit pour le nuclaire a aussi parcourut la France peu prs la

    mme priode, mais leffet combin tait impressionnant et laisser les sites de discussion en

    effervescence, chacun ou presque ayant son sujet nuclaire

    2) Recherche dans le moteur de recherche Google :

    Lors des premiers jours de la campagne (aux environs du 30/03/09), une recherche sur

    www.google.com pour les termes Forum Nuclaire ne ma pas permis de trouver le site, malgr la

    ressemblance entre le nom du site et la recherche, en revanche cette recherche me permettait de

    trouver des ractions diverses la campagne. Google est un moteur de recherche reconnu, et cest

    peut tre le plus utilis de tous. Ce nest pas sans raison que la marque Google figure chaque anne

    en bonne place dans la liste des marques les plus influentes. Jai essay la mme recherche sur

    www.youtube.com , un site de partage de vido beaucoup moins reconnu vis--vis de la pertinence

    de son contenu, et jai trouv la vido et un lien vers le site du Forum. Cette ngligence de Google

    a depuis t corrige mais je ne peux mempcher dy voir une prise de position du moteur de

    recherche, ce ne serait pas la premire fois et cela souligne la prudence ncessaire lorsquon effectue

    des recherches sur internet.

    http://www.google.com/http://www.youtube.com/

  • 14

    Actuellement, la mme recherche sur le moteur de recherche Google donne en premier rsultat

    ladresse du forum nuclaire, en le dsignant comme le premier site dinformation sur lnergie

    nuclaire, preuve sil en faut du succs de la campagne !

    3) Poursuite judiciaire :

    Suite la saturation des principaux mdias dinformations par la campagne du Forum, il tait vident

    que le lobby anti-nuclaire rgirait rapidement. La plus rapide de ces rponses t dattaquer le

    Forum Nuclaire dun point de vue lgal. Une plainte donc t porte dans plusieurs instances

    judiciaires de Belgique. Les motifs de la plainte concernaient une manipulation du public de

    lorganisme en prenant le nom de Forum et en suggrant un espace libre de discussion alors que ce

    nest pas le cas, la diffusion dinformations mensongres ainsi quune dissimulation des objectifs

    rels du Forum.

    Puisque la plainte tait du ressort du Jury dEthique Publicitaire (JEP), cest lui qui la examine. La

    procdure sest droule en deux en deux tapes et cest ainsi que sont traites toutes les plaintes

    dposes au JEP :

    - Il fallait tout dabord dterminer si la campagne tait une campagne dinformation, ou une

    campagne publicitaire. En effet les rglementations sont trs diffrentes et avant de

    prononcer son jugement, le JEP devait se prononcer sur lappartenance de la campagne

    (qualifie alors de communication puisquil faut attendre la dcision du jury) lune ou

    lautre des catgories. Sil stait avr que la campagne ntait pas une publicit elle ne

    serait pas sous le coup du JEP, et la plainte aurait t rejete sans tre analyse. Le Forum

    Nuclaire plaidait quant lui pour une vision informative de sa campagne, et non pour une

    vision publicitaire. Les arguments utiliss par le jury pour trancher sont intressants parce

    quils donnent une illustration des critres didentifications dune publicit au point de vue

    lgal :

    Le Jury a constat que la communication en question utilise diffrents mdias de masse et

    a pour but de lancer le dbat sur lnergie nuclaire et son image. Elle peut ds lors influencer

    directement ou non le comportement des citoyens. Cette communication doit par consquent

    tre considre comme une publicit . Extrait de www.jep.be/fr/decision-du-jep/?decision=2372

    http://www.jep.be/fr/decision-du-jep/?decision=2372

  • 15

    Puisque la plainte tait recevable, dans la forme, il restait examiner le fond, et en cela le

    jury a tranch le 18 fvrier dernier en faveur du Forum, en dclarant la plainte non recevable, et ce

    pour chacune des accusations. Llment cl de cette dcision a t lanalyse du site internet du

    Forum, grce auquel le JEP (Jury dEthique Publicitaire) a pu dclarer que la campagne ne dissimulait

    pas les objectifs du Forum Nuclaire puisque le but de lorganisme tait clairement cit dans le site

    internet ainsi que les diffrents partenaire et membres du Forum Nuclaire et que lorganisme du

    Forum Nuclaire avait t fond en 1972 sous le nom de Forum Nuclaire et que cela navait jamais

    pos problme, dautant que le site proposait bel et bien un espace de raction accessible au public.

    La troisime dcision importante rsidait dans la dclaration que la campagne ntait pas

    mensongre puisque les faits cits dans les publicits sont des faits avrs. Je nai repris que les trois

    points importants de la plainte, mais elle tait en ralit bien plus toffe de subtilits et toutes les

    composantes de la plainte ont t rejetes. Lintgralit de la plainte et du verdict est disponible sur

    le site du JEP (www.jep.be/fr/decision-du-jep/?decision=2372) et un lien direct t plac sur le site

    du Forum Nuclaire.

    4) Reconsidration du dmantlement des centrales nuclaires belges dici 2015 :

    La campagne a ramen au got du jour la discussion et le dbat du nuclaire, et puisque lon en parle

    de nouveau, certains politiciens ont demand de revoir la position de la Belgique quant au

    dmantlement de ses centrales nuclaires, et ce pour attnuer la facture nergtique du pays.

    46% des Belges sont favorables la prolongation des centrales nuclaires : seuls 15 %

    soutiennent une fermeture dici 2025. tude mene par Brandhome, relaye par De Zondag.

    En Belgique, le nuclaire reprsente 55% de la production nergtique nationale. Cest avec la France

    (75%) les deux seuls pays europens ouvertement accepter lnergie nuclaire. Il ressort des tudes

    que les belges se disent conscients des inconvnients du nuclaires, et mme si 90% de la population

    est favorable aux nergies renouvelables, les belges ne sont pas pour autant contre le nuclaire.

    5) Demande de transparence pour le traitement des dchets :

    Quelques mois aprs la diffusion de la campagne, une rclamation a t faite contre lorganisme qui

    gre le traitement des dchets et qui soccupe aussi du dmantlement des centrales nuclaires :

    lONDRAF. Sous des apparences dinterrogations quant au financement de lONDRAF et la provision

    budgtaire alloue pour les prochaines annes, ce que la dpute cologiste Tine Vanderstraeten

    rclamait au Conseil dEtat, ctait dimposer la transparence de lorganisme. La dpute voulait en

    fait tre capable de dterminer si es provisions financires prvues sont suffisantes, et annonait ne

    pas avoir les informations ncessaires pour trancher. Elle a donc demand la publication du rapport

    2004/2007 de lONDRAF, dans lequel on trouve tous les sites denfouissement, leur capacit en

    dchets nuclaires, les prvisions de production de dchets pour les annes venir ainsi que les

    finances de lorganisme dans lexercice de sa mission. LONDRAF a par la suite demand au Conseil

    dEtat dempcher la publication des informations demandes, qui pourraient tre utilises pour

    http://www.jep.be/fr/decision-du-jep/?decision=2372

  • 16

    menacer lordre et la scurit publique . Le Conseil dEtat a tranch en faveur de la dpute

    cologiste en condamnant lONDRAF publier les informations rclames.

    TROISIEME PARTIE : CONCLUSIONS

    Avec leur campagne pour ou contre le nuclaire , le Forum Nuclaire relance de manire saine et

    innovante le dbat du nuclaire. Sans tomber dans les travers de leurs adversaires qui dnigrent le

    nuclaire en refusant dadmettre ses qualits, le Forum prne lnergie nuclaire tout en

    reconnaissant ses dfauts et ses faiblesses. Le timing de la campagne a t admirablement gr,

    puisquelle survient en pleine crise nergtique du ptrole sur fond de rchauffement climatique. Au

    travers des trois rseaux de communication exploits, la campagne touchent la population dans son

    entiret, et pas seulement le public scientifique habituel pour ce genre de sujet.

    Le spot tlvis est extrmement bien ralis, car il expose sans les dformer les diffrents

    arguments du dbat du nuclaire de manire simple et trs comprhensible. Cest une publicit qui

    sadresse tous les publics, aux adultes comme aux jeunes en tant ni trop longue, ni trop

    complique, ni fausse force de trop simplifier. Le passage un peu sous silence du devenir des

    dchets radioactifs peut tre considr comme un manque dhonntet, mais on ne donne pas de

    fausses informations. Le spot laisse entendre quil y a un problme, et je pense que le citoyen lambda

    sil ne le savait pas dj, le ressent aussi ; mme sil est en fait loin de comprendre les risques rels

    de ces stockages.

    Si pour le scientifique que je suis, le spot tlvis constituait un trsor de communication et de

    vulgarisation, le site internet sest rvl tre une source dinformations digne de confiance et

    dintrt. Ladresse du site est facile retenir et est donne la fin du spot pour les personnes qui

    souhaiteraient obtenir plus dinformations. Laccent ny est plus mis sur la forme mais sur le fond,

    avec une revue dans le dtail de tous les arguments qui entrent en jeux dans le dbat nuclaire, avec

    des liens vers dautres sites dinformations ou de publication. Le Forum Nuclaire se prsente comme

    une rfrence des applications pacifiques du nuclaire, et je pense que le site est la hauteur des

    ambitions.

    Le fait que les membres principaux du Forum Nuclaire soient en majorit des acteurs de lindustrie

    nuclaire nenlve en rien la justesse des propos de la campagne, cest simplement une donne quil

    faut garder lesprit : les actions du Forum sont sans doute dictes par la volont dun lobby pro-

    nuclaire, mme si dans ce cas-ci, une simple relance du dbat sur le nuclaire serait un bnfice,

    une victoire sur les mouvements anti-nuclaire.

    Une bonne publicit (dans le sens russie, pas dans le sens publicit positive) est une publicit que

    lon retient, qui fait rflchir et qui fait aussi ragir. Au vu des diverses ractions que la campagne a

    suscit ainsi que du nombre de forums traitant du nuclaire qui ont t ractivs par les

    internautes, je pense quon peut la qualifier de bonne publicit sans commettre dimpair. Si le ton

    gnral de la campagne a de quoi interpeler la population, cest sans aucun doute voulut, car le

    rsultat est effectivement une population qui voit le nuclaire dun il nouveau : comme une

    combinaison de solutions et de problmes, et non plus comme la somme de tout ses dfauts.

  • 17

    BIBLIOGRAPHIE

    Cours du professeur NDIAYE Alassane Ball GEST-H-502 : Qualit (2009)

    Cours de monsieur Paul Baekelmans CHIM-F-417 : Industrie chimique (2009)

    Larousse, dition 2007 Le vif, anne 2009 Edition n10 : 6-12 mars 2009 Le soir, anne 2009 Edition du 9/04/2009

    Edition du 15/04/2009

    www.lapharmacie.be/vb/showthread.php?t=6369 (31/05/09)

    www.google.com (30/03/09)

    www.forumnucleaire.be (13/05/09

    www.youtube.com

    http://unefois.be (12/05/09)

    http://www.agoria.be (12/05/09)

    http://www.areva.com (12/05/09)

    http://www.ire.eu (12/05/09)

    http://www.synatom.com (12/05/09)

    http://www.belgoprocess.be (12/05/09)

    http://www.sckcen.be (12/05/09)

    http://www.electrabel.be (12/05/09)

    http://www.spe.be (12/05/09)

    http://www.tractebel-engineering.com (12/05/09)

    http://www.westinghousenuclear.com (12/05/09)

    http://nucleaire-nonmerci.net (30/03/09)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Nucl%C3%A9ocrate#Introduction (24/03/09)

    http://www.foratom.org (24/03/09)

    http://www.nirond.be (13/05/09)

    http://blogs.lesoir.be/empreinte-eco (13/05/09)

    http://www.jep.be (30/03/09)

    http://www.fanc.fgov.be/fr/ (08/06/09)

    http://www.bnsorg.be/ (08/06/09)

    http://www.ce2030.be/ (08/06/09)

    http://www.nirond.be/ (08/06/09)

    http://www.plan.be/ (08/06/09)

    http://www.ulb.ac.be/catalogue/sciences/cours/CHIM-F-417.htmlhttp://www.lapharmacie.be/vb/showthread.php?t=6369http://www.google.com/http://www.forumnucleaire.be/http://www.youtube.com/http://unefois.be/http://www.agoria.be/http://www.areva.com/http://www.ire.eu/http://www.synatom.com/http://www.belgoprocess.be/http://www.sckcen.be/http://www.electrabel.be/http://www.spe.be/http://www.tractebel-engineering.com/http://www.westinghousenuclear.com/http://nucleaire-nonmerci.net/http://fr.wikipedia.org/wiki/Nucl%C3%A9ocrate#Introductionhttp://www.foratom.org/http://www.nirond.be/http://blogs.lesoir.be/empreinte-ecohttp://www.jep.be/http://www.fanc.fgov.be/fr/http://www.bnsorg.be/http://www.ce2030.be/http://www.nirond.be/http://www.plan.be/

  • 18

    ANNEXES

    Annexe 1 : rendu complet de la campagne daffichage publique

  • 19

  • 20