Click here to load reader

Les français et le vivre ensemble

  • View
    7.739

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

sondage Ipsos sur les relations entre les Français

Text of Les français et le vivre ensemble

  • 1. Novembre 2011 Les Franais et le vivre ensemble Une tude Ipsos pour :

2. Fiche technique Ce rapport a t labor dans le respect de la norme internationale ISO 20252 Etudes de march, tudes sociales et dopinion. Comme pour toute enqute quantitative, cette tude prsente des rsultats soumis aux marges d'erreur inhrentes aux lois statistiques. Du 18 au 19 novembre 2011. Date du terrain : Echantillon interrog par tlphone. Mthode des quotas : sexe, ge, profession de la personne de rfrence du foyer, catgorie dagglomration et rgion. Mthode : 1 014 personnes, constituant un chantillon national reprsentatif de la population franaise ge de 15 ans et plus. chantillon : Le Conseil conomique, social et environnemental et KPMG Sondage effectu pour : 3. Les principaux enseignements de lenquteDes relations plutt au beau fixe entre hommes et femmes, jeunes et sniors et au sein des familles Lorsquon leur demande de juger ltat des relations entre diffrents groupes sociaux, les Franais dressent un portrait plutt positif des relations entre personnes de sexe ou dge diffrent, ainsi quentre personnes dune mme famille. Bien que les dbats sur une rsurgence du sexisme dans la socit franaise aient t ravivs ces derniers temps,les Franais ne semblent pas percevoir de tensions particulires entre hommes et femmes: 86% considrent que leurs relations sont bonnes. Cet avis est partag par les hommes (89%) comme par les femmes (85%).Les Franais sont galement trs nombreux estimer que les relations au sein des familles sont bonnes (82%).On nobserve pas de diffrences dopinion majeures selon lge des rpondants. En revanche, plus on dispose de revenus levs et plus on est diplm, plus on a tendance juger positivement les relations au sein des familles.Enfin, mme sils sont un peu moins nombreux faire le mme constat entre personnes dges diffrents,une trs large majorit de Franais (71%) considre galement que les diffrentes gnrations entretiennent entre elles de bonnes relations . Quel que soit leur ge, les rpondants sont majoritairement de cet avis.Notons toutefois que sur tous ces sujets, la plupart des rpondants qualifient ces liens de plutt bons, moins de 10% estimant quils sont trs bons. Hommes et femmes, jeunes et moins jeunes, enfants, parents et grands-parents semblent donc vivre ensemble de faon sereine en France. Les interviews ont par ailleurs le sentiment que les choses sont ainsi depuis un certain temps, sans quil ne faille dplorer de tensions croissantes entre ces individus.Ainsi, pour une majorit dentre eux, les relations entre hommes et femmes (61%), entre gnrations (53%) ou au sein des familles (60%) ont plutt tendance rester stables depuis ces 10 dernires annes. Seule une minorit de rpondants estime que la situation se dtriore en ce qui concerne les relations au sein des familles (22%) et entre gnrations (27%). Ils sont encore moins nombreux faire tat dune telle dgradation en ce qui concerne les relations entre hommes et femmes (13%), mme si sur ce sujet, on notera une lgre diffrence dapprciation entre les interviews et les interviewes (10% contre 16%).A linverse, certains rpondants considrent que la tendance est plutt lamlioration (16% en ce qui concerne les familles, 19% entre diffrentes gnrations et 25% entre hommes et femmes), les jeunes gs de 15 24 ans tant les plus prompts faire part de leur optimisme sur ces sujets. 4. Les principaux enseignements de lenqutemais plus tendues entre communauts ethniques et religieuses Les Franais se montrent beaucoup plus circonspects lorsquil sagit de se prononcer sur les relations entre personnes dorigines ethniques diffrentes ou entre communauts religieuses.Ainsi, les interviews sont trs partags propos des liens qui peuvent unir les personnes dorigines ethniques diffrentes: 49% les jugent bons, 46% mauvais. Leur jugement est encore plus net propos des relations entre communauts religieuses : 51% les jugent mauvaises, contre 44% qui sont de lavis contraire. Sur ce dernier point, on observe un clivage entre les rpondants les plus gs, qui considrent majoritairement que les relations entre communauts religieuses sont bonnes (51% des personnes ges de 60 ans ou plus) et les rpondants les plus jeunes, qui pensent linverse majoritairement quelles sont mauvaises (58% des moins de 35 ans). Les sympathisants du Front national sont galement plus nombreux souligner les mauvaises relations entre diffrentes communauts religieuses (60%).Si ces relations sont juges si ngativement, cest sans doute parce que pour de nombreux Franais, on assiste depuis ces 10 dernires annes une vritable dtrioration de la situation sur ces sujets.Prs de la moiti des interviews fait ce constat (46% propos des communauts religieuses et 43% propos des personnes dorigines ethniques diffrentes), notamment parmi les catgories socioprofessionnelles aises et les sympathisants du Front National.Les relations au sein de lentreprise : des avis mitigs et une situation qui a tendance se dgrader En ce qui concerne lentreprise, les Franais se montrent assez partags.Si la majorit considre que les relations sont bonnes en son sein (54%), une minorit non ngligeable pense au contraire que celles-ci sont mauvaises (39%), notamment chez les actifs les plus gs (entre 45 et 59 ans 47%).Plus inquitant, prs dun Franais sur deux (46%) considre que les relations au sein de lentreprise se sont dtriores depuis 10 ans. Les 35-59 ans sont particulirement nombreux faire ce constat (52%), tout comme les cadres (57%).Ces rsultats traduisentune vritable crispation des relations au sein de lentreprise , qui fait cho lactualit maussade de ces dernires annes (chmage, dveloppement important du stress au travail, suicides de salaris) et tmoigne dune crise de confiance plus large des Franais lgard de lentreprise. 5. Les principaux enseignements de lenquteLes principales menaces au vivre ensemble au France sont dordre conomique et social Lorsquon leur demande ce qui menace le plus la capacit bien vivre ensemble en France aujourdhui, les interviews voquent avant tout: laccroissement des ingalits sociales (43%) et la crise conomique et financire (39%).Ces raisons, conomiques et sociales, sont donc davantage cites que les extrmismes, religieux (26%) ou politiques (12%), ou que lindividualisme (25%).Le repli communautaire (9%) et le foss entre gnrations (5%) ne sont quant eux que mentionns de manire marginale. On notera quelques nuances dapprciation selon le profil des interviews: les catgories socioprofessionnelles aises insistent ainsi davantage sur les ingalits sociales, lindividualisme et le repli communautaire, tandis que les ouvriers mettent davantage laccent sur la crise conomique. Tolrance, respect et civisme apparaissent comme les meilleurs gages dune socit o les relations sociales sont apaisesLes deux mesures juges les plus efficaces pour mieux vivre ensemble dans la socit franaise sont la promotion de valeurs telles que la tolrance et le respect (46%) et la formation des jeunes la citoyennet par lducation civique ou encore le service civil (43%).On le voit, la capacit des individus vivre sereinement les uns avec les autres passe donc essentiellement pour les Franais par le respect dun certain nombre de valeurs gnrales et universelles, au point dappeler de leurs vux plus de svrit en cas dentorse ces valeurs. Ainsi, le fait de sanctionner davantage les actes dincivisme arrive en troisime position (30%).Consquence de limportance leurs yeux des facteurs conomiques et sociaux pour assurer la capacit des individus bien vivre ensemble, la solidarit avec les plus pauvres est mentionne par 29% des Franais(42% chez les 15-24 ans et 40% chez les ouvriers).En revanche, une meilleure connaissance des diffrentes cultures et religions prsentes en France (20%) et le dveloppement de la solidarit entre gnrations (18%) paraissent moins fondamentaux. 6. Etat des lieux des relations entre diffrents groupes sociaux en FranceQuestion: En France, comment jugez-vous les relations entre les personnes suivantes? Les relations au sein de lentreprise Les relations entre personnes dorigines ethniques diffrentes Les relations entre communauts religieuses Les relations au sein des familles Les relations entre gnrations Les relations entre hommes et femmes Base :Tous S/TBonnes % S/TMauvaises % Trs bonnes Plutt mauvaises Plutt bonnes Trs mauvaises 51 44 46 49 39 54 27 71 15 82 12 86 (Ne se prononce pas) 7. Evolution des relations entre diffrents groupes sociaux en France Question: Et diriez-vous que depuis ces 10 dernires annes, les relations entre les personnes suivantes ont plutt tendance Base :Tous Samliorer Se dtriorer Les relations au sein de lentreprise Les relations entre personnes dorigines ethniques diffrentes Les relations entre communauts religieuses Les relations au sein des familles Les relations entre gnrations Les relations entre hommes et femmes Rester stables (Ne se prononce pas) 8. Les principales menaces au vivre ensemble Base :A tous Question: Parmi les propositions suivantes, quest ce qui selon vous menace le plus aujourdhuila capacit bien vivre ensemble en France? (Ne se prononce pas) Le foss entre gnrations Les extrmismes religieux Les extrmismes politiques Le repli communautaire Laccroissement des ingalits sociales La crise conomique et financire Lindividualisme Total suprieur 100, deux rponses possibles 9. Les mesures juges les plus efficaces pour favoriser le vivre ensemble en FranceBase :A tous Question: Selon vous, quelles sont parmi les propositions suivantes les deux qui vous semblentles plus efficaces pour mieux vivre ensemble dans la socit franaise ? (Ne se prononce pas) Sanctionner davantage les actes dincivisme Dvelopper la connaissance des diffrentes cultures et religions prsentes en France Former les jeunes la citoyennet(ducation civique, service civil) Dvelopper la solidarit avec les plus pauvres Dvelopper la solidarit entre gnrations Promouvoir des valeurs telles que la tolrance ou le respect Total suprieur 100, deux rponses possibles * Item non suggr Aucune de celles-l*