SYNDICAT MIXTE D’AMENAGEMENT .1 SYNDICAT MIXTE D’AMENAGEMENT HYDRAULIQUE du Bassin Versant de

  • View
    215

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of SYNDICAT MIXTE D’AMENAGEMENT .1 SYNDICAT MIXTE D’AMENAGEMENT HYDRAULIQUE du Bassin Versant de

  • 1

    SYNDICAT MIXTE DAMENAGEMENT HYDRAULIQUE du Bassin Versant de la Somme

    Gestion du risque inondation

    Restauration de cours deau

    Animation Territoriale Ruissellement

    et Coules de boues

    32, route dAmiens 80 480 DURY

    Tl. 03 22 33 09 97 Fax. 03 22 90 91 80

    ameva.somme@wanadoo.fr

  • LE SYNDICAT MIXTE AMEVA

    Cr suite aux inondations de 2001, l'AMEVA est un syndicat mixte ouvert qui regroupe les collectivits gestionnaires de cours deau et de milieux aquatiques du bassin versant de la Somme. Il compte parmi ses membres le Conseil Gnral de la Somme, le Conseil Gnral de lAisne, 31 EPCI, 13 Associations Syndicales de riverains et 40 communes.

    Au-del de la problmatique inondation, laction de lAMEVA sinscrit aujourdhui dans une dmarche de gestion globale de leau lchelle dun territoire cohrent avec notamment la mise en place des SAGE (Schma dAmnagement et de Gestion des Eaux).

    Le syndicat mixte souhaite engager une demande de reconnaissance en Etablissement Public Territorial de Bassin (EPTB).

    Cette reconnaissance permettrait l'AMEVA de renforcer l'accompagnement technique et financier des collectivits du bassin, afin dimpulser des actions de reconqute de la qualit de l'eau et des milieux aquatiques, en vue datteindre le bon tat cologique des masses deau superficielles et souterraines, impos par la Directive Cadre sur lEau (DCE).

    Ce document offre un aperu des principales actions mises en uvre par l'AMEVA sur le bassin versant de la Somme.

  • 1

    LE SYNDICAT MIXTE AMEVA

    Historique

    Les inondations de lhiver 2000-2001 Au printemps 2001, la valle de la Somme est frappe par des inondations sans prcdent. Le cumul des prcipitations doctobre 2000 avril 2001 en est en partie la cause. Depuis un sicle et vraisemblablement depuis la canalisation de la Somme (mise au gabarit Freycinet en 1880), aucune crue de cette ampleur ne stait produite. La crue la plus importante connue tait celle de lhiver 1994-1995, conscutive des vnements climatiques comparables celui de 2000-2001. Son ampleur tait infrieure, notamment du fait que les pluies importantes navaient affect, en automne, que la partie aval du bassin.

    Une crue dont les premiers effets se font sentir au mois de fvrier 2001

    Fin fvrier 2001, on observe des inondations sporadiques accompagnes de mouvements de terrain localiss en raison de la monte du niveau de la nappe de la craie : 45 communes enregistrent des degrs divers une monte du niveau des eaux.

    Le 23 mars, les communes de Boves

    et de Fontaine-sur-Somme sont les premires tre vacues. Fin mars, la

    submersion du lit majeur de la Somme samorce et se

    poursuit tout au long du mois d'avril.

    Le 28 mars, on enregistre 60 habitations touches par les

    inondations qui rsultent de trois phnomnes :

    dbordements des cours d'eau, remontes de nappes et

    ruissellements.

    Dbut avril, la hausse du niveau des eaux s'acclre, 890 habitations sont touches. Mi avril, 1155 personnes sont vacues, 138 communes sont concernes par le phnomne, 1417 maisons et environ 2000 caves et sous-sols sont inonds. L'essentiel des dommages est concentr sur les communes d'Amiens, Camon, Fontaine sur Somme, Pont-Rmy, Mareuil-Caubert, et Abbeville.

    Du point de vue des infrastructures, 23 routes du dpartement

    sont coupes, la voie ferre entre Abbeville et Eu est paralyse, la

    gare d'Abbeville est inonde. Concernant le bilan conomique :

    450 exploitations agricoles et 112 entreprises sont touches. Le

    cot estim des inondations est estim plus de 150 millions

    deuros.

    Solidarit, soutien matriel et moral viennent

    de toutes parts, notamment des mobiles homes

    sont achemins pour reloger les victimes.

  • 2

    partir de mai, la dcrue samorce trs lentement

    Dbut mai, avec l'interruption des pluies et l'augmentation significative de

    l'vaporation (lie la feuillaison), la dcrue s'amorce lentement. La lenteur de la

    dcrue est due l'inertie de la nappe de la craie, en effet, la nappe continue

    alimenter les rivires avec un dbit trs lev, alors qu'une accalmie se fait

    ressentir sur le plan pluviomtrique. Par ailleurs, l'vacuation des eaux est

    contrarie par la concidence avec les grandes mares d'quinoxe, qui impose la

    fermeture plusieurs heures par jour de l'cluse de Saint-Valry-sur-Somme, afin

    d'viter la remonte de la mer dans le canal.

    Lide de crer un Syndicat Mixte de bassin simpose rapidement

    Suite cette crue exceptionnelle et afin d'instaurer la coordination des collectivits

    publiques concernes par les inondations (Conseil Gnral, communes, EPCI,

    associations syndicales, syndicats de rivires), le Prfet en concertation avec le

    Prsident du Conseil Gnral, prend courant aot 2001, l'initiative de constituer

    le syndicat mixte d'amnagement hydraulique du bassin versant de la Somme,

    devenu aujourdhui AMEVA.

    Comptences

    Cr par arrt prfectoral du 23 dcembre 2002, l'AMEVA est un syndicat mixte ouvert

    qui a pour objet principal d'organiser, dans le respect du milieu naturel et des procdures

    rglementaires, la mise en cohrence des travaux ncessaires la protection des personnes

    et des biens ainsi que des milieux aquatiques contre les consquences des inondations ou

    des niveaux levs des nappes dans sa zone de comptence.

    Il est notamment charg :

    de raliser toutes tudes ncessaires la mise en place d'une stratgie globale d'amnagement du bassin versant de la Somme et de ses affluents, au travers notamment de llaboration et la mise en uvre de S.A.G.E. (Schmas d'Amnagement et de Gestion des Eaux);

    de raliser toutes tudes de programmes pluriannuels d'entretien, contrats de rivire, plans de gestion ou autres programmes d'actions concertes ;

    de proposer aux matres d'ouvrages potentiels, dans le cadre de leurs comptences, la programmation de travaux d'amnagement et d'entretien et, d'en faciliter et d'en suivre la mise en oeuvre ;

    danimer et de coordonner llaboration des DOCuments dOBjectifs de sites Natura 2000 ; de participer au recueil et la diffusion, auprs des services publics, des collectivits et des citoyens, des informations concernant les risques naturels lis la pluviomtrie et l'hydrologie (dispositifs de prvisions des hautes eaux).

    La crue de 2001 en quelques chiffres

    1100 personnes vacues

    108 communes touches

    Plus de 2 mois dinondation

    150 millions dEuros de dgts

  • 3

    Organigramme du Syndicat Mixte AMEVA

    Bernard LENGLET

    Prsident

    Olivier MOPTY

    Directeur

    o.mopty.ameva@wanadoo.fr

    3 Commissions : Information et

    Communication

    Gestion du risque inondation

    Statuts et finances

    Communication

    Information

    Sensibilisation

    ADMINISTRATION

    Fatima RUA

    Assistante administrative

    ameva.somme@wanadoo.fr

    Julienne CHARTRES

    Agent administrative

    j.chartres.ameva@orange.fr

    SAGE NATURA 2000 PLANS DE GESTION MATAER

    SAGE HAUTE SOMME

    Mlanie LECLAIRE

    Charge de mission

    sagehautesomme@orange.fr

    SAGE Somme Aval et Cours

    deau ctiers

    Charge de mission

    Caroline ROHART

    c.rohart.ameva@orange.fr

    Enora POSTEC

    Charge de mission

    e.postec.ameva@orange.fr

    Geoffrey MERESSE

    Charg de mission

    g.meresse.ameva@orange.fr

    Marianne DUNCOMBE

    Charge de mission

    m.duncombe.ameva@orange.fr

    Bilal AJOUZ

    Technicien

    b.ajouz.ameva@orange.fr

    Clment CARPENTIER

    Technicien

    c.carpentier.ameva@orange.fr

    Vincent AUBRY

    Charg dtudes PG

    vincent.aubry.ameva@orange.fr

    Herv DAVION

    Charg dtudes PG

    h.davion.ameva@wanadoo.fr

    Emilie GUERIN

    Charge dtudes PG

    e.guerin.ameva@orange.fr

    Virginie SENE

    Charge dtudes PG

    v.sene.ameva@orange.fr

    mailto:o.mopty.ameva@wa

  • 4

    LAMEVA regroupe aujourdhui :

    Le Conseil Gnral de la Somme Le Conseil Gnral de lAisne 31 EPCI 13 associations syndicales 40 communes isoles

    Le Bassin Versant de la Somme

    en quelques chiffres

    Superficie: 6 000 km 1 000 km de cours d'eau 833 communes 615 000 habitants

    Primtre d'action

    Le primtre du Syndicat Mixte d'Amnagement Hydraulique du Bassin Versant

    de la Somme concerne potentiellement lintgralit du bassin versant de la

    Somme. Ce dernier stend sur 4 dpartements : la Somme, lAisne, lOise et le

    Pas-de-Calais.

    La liste des membres : page suivante

    Le Primtre daction de lAMEVA

    Pas-de-Calais

    Nord

    Seine-Maritime

    Pas-de-Calais

    Aisne

    Oise

    Seine-Maritime

    LEGENDE :

  • 5

    Dpartement de la Somme

    Dpartement de lOise

    Dpartement de lAisne

    Les Membres de lAMEVA en dcembre 2011

    Le Conseil Gnral

    Les Communes isoles :

    - Arrondissement dABBEVILLE BOISMONT, NOYELLES-sur-MER, PORT-le-GRAND, SAIGNEVILLE, SAINT-VALERY-sur-SOMME.

    - Arrondissement dAMIENS BERGICOURT, GUIZANCOURT, HAILLES, LA CHAPELLE-sous-POIX, MEREAUCOURT, MOLLIENS-DREUIL, OISSY, POIX-de-PICARDIE, RIENCOURT, SAULCHOY-sous-POIX.

    - Arrondissement de MONTDIDIER BREUIL, CURCHY, E