Click here to load reader

SYNDICAT MIXTE DE GESTION CONSERVATOIRE · PDF file3 SYNDICAT MIXTE DE GESTION CONSERVATOIRE A RAYONNEMENT DEPARTEMENTAL OLIVIER MESSIAEN Conservatoire de Digne

  • View
    219

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of SYNDICAT MIXTE DE GESTION CONSERVATOIRE · PDF file3 SYNDICAT MIXTE DE GESTION CONSERVATOIRE...

  • 1

    SYNDICAT MIXTE DE GESTION

    CONSERVATOIRE A RAYONNEMENT DEPARTEMENTAL OLIVIER MESSIAEN

    Conservatoire de Digne les Bains Conservatoire de Manosque 17 rue de lancienne Mairie Couvent des Observantins 04000 DIGNE LES BAINS 04100 MANOSQUE Tl : 04.92.31.52.36 Tl : 04.92.87.89.63

    Projet d'tablissement 2010 2013

    Conservatoire rayonnement dpartemental

    des

    Alpes de Haute-Provence

  • 2

    - Prsentation ... page 3

    - I Prsentation statistique du conservatoire rayonnement dpartemental Des Alpes de Haute-Provence page 5

    - II tat des dysfonctionnements du conservatoire page 19

    - III Orientations 2010 2013 page 23

    - IV chancier .. page 40

    - V Les moyens ... page 43

    - Fiches pratiques ... page 43

  • 3

    SYNDICAT MIXTE DE GESTION CONSERVATOIRE A RAYONNEMENT DEPARTEMENTAL

    OLIVIER MESSIAEN

    Conservatoire de Digne les Bains Conservatoire de Manosque 17 rue de lancienne Mairie Couvent des Observantins 04000 DIGNE LES BAINS 04100 MANOSQUE Tl : 04.92.31.52.36 Tl : 04.92.87.89.63

    Actuellement, le conservatoire des Alpes de Haute-Provence connat de nombreux dysfonctionnements souligns par le rapport daudit de fvrier 2008 et par le rapport dinspection du ministre de la Culture ralis en 2009. Ces dysfonctionnements perturbent lactivit du conservatoire, nuisent son image et lempchent de rayonner comme il devrait le faire sur ses territoires (la Communaut de communes Luberon-Durance-Verdon, la Communaut de communes des Trois Valles, le dpartement des Alpes de Haute-Provence et la rgion Provence-Alpes-Cte-dAzur). Le prsent projet se donne pour objectif :

    - de faire ltat des lieux du conservatoire ; - de prciser la nature des dysfonctionnements ; - de redfinir les missions de ltablissement en tenant compte des directives ministrielles, des enjeux locaux et des attentes du public ; - de faire toutes propositions susceptibles damliorer son fonctionnement.

    Il est rappel que ce document est une obligation faite aux tablissements agrs par lEtat. En effet, mme sils se recoupent souvent, les objectifs et les intrts des personnes attaches la vie de notre tablissement ne sont pas forcment les mmes (lves, parents d'lves, quipe pdagogique, lus, administration, quipe d'entretien, associations). Or, toutes ces personnes ont travailler ensemble. Il devient ncessaire alors que chaque acteur fasse part de ses attentes. La dmarche dlaboration du Projet dtablissement est loccasion de poser les questions majeures et dapporter des rponses aux enjeux et au fonctionnement du conservatoire. Le Projet dtablissement est un instrument de planification qui permet de coordonner les thmes transversaux qui animent ltablissement. Cest un guide, qui doit servir lensemble des acteurs du conservatoire. Ce texte doit toutefois rester vivant ; il doit ainsi rgulirement tre amand afin dvoluer en fonction de la faisabilit des projets, de leur actualit et des contextes dans lesquels ils sinscrivent. En rsum, le Projet d'tablissement dfinit les grandes orientations du fonctionnement de ltablissement. Il formalise, sous forme de contrat, les attentes et les engagements des diffrents acteurs.

  • 4

    Echancier prvisionnel

    objet acteurs priode

    Diagnostique Elus, instances de tutelles, inspection, audit, direction gnrale 2008 - janvier 2010

    Rflexion et propositions Ensemble des acteurs fvrier avril 2010

    Rdaction Direction gnrale Mai 2010

    Prsentation interne Equipe pdagogique et administrative Fin mai 2010

    Prsentation Conseil dtablissement Juin 2010

    Validation finale Comit syndical Juin 2010

    Mise en uvre Ensemble des acteurs septembre 2010 Suivi et valuation Comit syndical, direction, conseil dtablissement

    Mthodologie

    Situation relle Situation souhaite

    Etat des lieux Problmes

    Diagnostique

    Analyse

    Ambitions Buts

    (Utopie)

    Faiblesses Forces Enjeux

    Plan moyen terme 3-5 ans (en fonction des mandats municipaux)

    choix, objectifs prioritaires, critres, actions et dclinaisons, moyens, chancier

    Validation

    suivi du projet (comit de suivi pour les projets importants)

    Evaluation (mise en rapport entre une situation souhaite et une situation relle)

  • 5

  • 6

    I Prsentation statistique

    I.1 Effectifs dlves

    2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009

    774 779 715 787 815 703 810

    La baisse des effectifs de lanne 2008 semble correspondre la mise en place de tarifs plus levs pour certaines pratiques collectives ou ateliers (chant choral). Les effectifs du conservatoire sont assez stables. Il est toutefois prcis que lestimation de la capacit daccueil du conservatoire est denviron 970 lves ; soit :

    - 650 lves en musique - 226 lves en danse - 54 lves en art dramatique - 40 lves en veil

    I.2 Origine gographique des lves 2009-2010

  • 7

    Commentaire Le nombre rduit dinscrits hors des communauts de communes des villes siges du conservatoire sexplique par :

    - les problmes de dplacements induits par la topographie du dpartement ; - la prsence dautres propositions denseignement spcialis sur le dpartement ; - la diffrence du cot des droits dinscription pour les familles nhabitant pas les communauts de communes siges (du simple au double).

    Le cas particulier des classes de jazz

    Le public inscrit en classe de jazz est gnralement un public dadultes et sont donc beaucoup plus mobiles. Ces lves ont dj de bonnes bases musicales et recherchent avant tout une qualit denseignement, quitte faire de nombreux kilomtres. Le conservatoire, et particulirement lantenne de Manosque, attire ainsi un nombre consquent dlves extrieurs au dpartement (27%). Ce rayonnement rgional est trs intressant en termes dimage et de qualit pdagogique pour le conservatoire. Les classes de jazz du conservatoire fonctionnent bien et cela se sait.

    3

  • 8

    Pour autant, il conviendra toutefois dans un proche avenir de : rajeunir le public frquentant les classes de jazz ;

    donner une place plus importante aux lves issus du conservatoire et/ou du dpartement, sans pour autant exclure les musiciens de la rgion.

    I.3 Frquentation par ge Anne scolaire 2009-2010

    La frquentation par ge nest pas satisfaisante pour deux raisons :

    il y a un effondrement du nombre dinscrits des lves mineurs ds lentre en collge. Cette tendance saccentue au lyce ; la proportion trs importante dadultes (34% sur lensemble des disciplines) montre que ltablissement ne joue pas son rle premier savoir

    daccompagner la formation du public dge scolaire par un enseignement artistique. Ces chiffres sont rapprocher de la pyramide de frquentation par cycle dtude (Cf. paragraphe I.5).

    I.4 Frquentation par sexe

  • 9

    Soit : 61% de filles/femmes pour 39% de garons/hommes sur le total des lves. Ce pourcentage est ramen 53% de filles et 47% de garons pour les lves musiciens et comdiens (soit, hors danse). En France, les filles reprsentent 49% de la population des moins de 20 ans. Dune manire gnrale, les filles ont davantage dactivits (notamment culturelles) que

    les garons, et elles les pratiquent plus longtemps. Ainsi, et comme pour tous les conservatoires de France (45% de garons et 55% de filles), la proportion des filles inscrites au conservatoire est suprieure celle des garons, quelle que soit la discipline. Nonobstant, hormis pour la danse et ce pour des raisons essentiellement

    culturelles (image du corps et de la danse en gnral chez les garons et surtout les familles), cette proportion nest pas crasante. Des solutions sont toutefois rechercher pour corriger cette proportion et notamment par linstauration de cours dveil musique et danse susceptibles de modifier cette image dsute de la danse.

    I.5 Frquentation par cycle Danse Art dramatique

    Musique

  • 10

    Classe de jazz

    cycle 1 cycle 2 cycle 3 hors cursus

    Digne 10 3 2 7

    Manosque 6 10 8 12

    total 16 13 10 19

    Soit un total gnral de 68 lves. Pour les musiciens et les danseurs, la part des lves hors cursus est trop importante au regard de celle des inscrits en cycles dtude. Il importe que le conservatoire dispense un enseignement le plus complet possible ; le cursus tant la voie quil convient de privilgier dans les annes venir. Une fois lquilibre retrouv, il sera temps damnager les temps pdagogiques adapts aux demandes particulires du public. Concernant les lves musiciens inscrits en cycle, la pyramide de frquentation reste inquitante avec :

    cycle 1 cycle 2 cycle 3

    musique 68% 22% 10%

    Pour mmoire, les moyennes nationales avoisinent respectivement les 58%, 27% et 15%.

    I.6 Le problme de la pyramide de frquentation des cycles Les questions relatives la frquentation des cycles dtude est diffrentes selon les disciplines. Art dramatique A ce jour, aucun lve dart dramatique nest inscrit en cursus traditionnel. La classe de thtre est en reconstruction. Le dpart la retraite en 2008 de lancien professeur a en effet dsempli la classe dart dramatique ; les relations trs fortes liant un enseignant de thtre avec les lves expliquent cette hmorragie.

    Danse cycle 1 cycle 2 cycle 3

    danse 58% 36% 6%

    Le pourcentage dlves inscrits en cursus traditionnel en danse nest pas suffisamment consquent pour tre significatif - seuls 39% des lves tant inscrits dans cette filire - ; soit un total cumul de 61% entre les veils, les initiations, les hors cursus et les adultes. Ces proportions doivent tre corriges. Musique Lors du paragraphe prcdent, il a t vu que la pyra