of 143/143
MEDECINE MEDECINE NUCLEAIRE NUCLEAIRE

MEDECINE NUCLEAIRE

  • View
    83

  • Download
    4

Embed Size (px)

DESCRIPTION

MEDECINE NUCLEAIRE. Plan. Définition et principes de base Définition Principes de base Installation Applications cliniques Imagerie Radiothérapie métabolique. Définition. - PowerPoint PPT Presentation

Text of MEDECINE NUCLEAIRE

  • MEDECINE NUCLEAIRE

  • PlanDfinition et principes de baseDfinitionPrincipes de baseInstallation

    Applications cliniquesImagerieRadiothrapie mtabolique

  • DfinitionLa mdecine nuclaire est une spcialit mdicale utilisant des sources radioactives non scelles (gaz,liquides) des fins diagnostiques ou thrapeutiques .

  • Principes de base

    Radioactivit

    Dtection

    Principes de lexamen

  • RadioactivitDfinition:

    Proprit d'un noyau* atomique instable de se transformer spontanment en noyaux d'une autre espce chimique, avec mission de rayonnement*.(,,)

  • DtectionCest la dtection du rayonnement mis qui permet la ralisation dimage et de courbe de comptage.

    Photon : Principal rayonnement utilis en MN pour de la dtection externe .Faible interaction avec la matire

  • Appareils de dtectionGamma camera CristalPhotomultiplicateurElectronique

    Principes de fonctionnement:

  • Principes de lexamen:En fonction de lorgane cibl, on administre au patient(le plus souvent par injection) un mdicament radioactif spcifique du mtabolisme cibl

    On respecte un dlais de fixation (fonction du mtabolisme)

    On ralise les images du patient grce la radioactivit.

  • Les TraceursSpcifique du mtabolisme cibl:Organe(thyrode, foie,cerveau)TumeurFonction: perfusion

    Radiopharmaceutique:

    Cest un mdicament sur lequel on a greff un atome radioactif pour raliser limage de sa bio distributionFaiblement radioactifPrpar dans un environnement spcifique le laboratoire chaud

  • Le Labo Chaud:Lieu de prparation des radio pharmaceutiques

    Contraintes rglementaires de radioprotectionAspirationEnceinte plombe (sorbonne)

  • Salle dinjection

  • Salle dattente

  • Cameras

  • Applications CliniquesImagerie

    PlanaireTomographie monophotoniqueTomographie par mission de positron

    TraitementRadiothrapie mtaboliqueSynoviorthses

  • ImagerieOsThyrodeCurPoumonReinCerveauTumeurSystme lymphatique

  • La scintigraphie osseuse

  • Gnralits 1 : HistologieCellules osseuses diffrencies ostoblastesostoclastesostocytesSubstance InterstitielleMatrice organique : tropocollagne, substance fondamentale, H2O + ionsSubstance minrale : cristaux hydroxyapatite, phosphate de calcium, amorphe

  • Gnralit 2La matrice est constitue en deux temps :Production de collagne par les ostoblastes pour former le tissu ostodeDpts de cristaux dhydroxyapatites 15 J pour former le front de calcificationLes ostoblastes finissent par tre englobs dans le tissu ostode et deviennent des ostocytes qui assurent la minralisation du tissu ostodeLes ostoclastes creusent des encoches la surface du tissu osseux

  • Gnralit 3: le traceurLe traceur le plus utilis est le HMDP-TC99mFixation au niveau du front de calcification sur les cristaux dhydroxyapatites : zone dostogense activeRle dterminant du dbit sanguin et de la permabilit capillaire sur la fixation ( traceur est limin par les capillaires par diffusion passive)

  • Scintigraphie normale adulte

  • Scintigraphie normale enfant

  • Scintigraphie normale enfant 1 mois

  • Rpartition du Techntium libreErreur de prparation du produitAbsence de marquage par HMDP95 % de Tc libre

  • Variante de la normaleSigne du pointill costal

  • ArtefactContamination urinaire de la branche ischio pubienne gaucheAprs lavage

  • Contamination la peauSuspicion de lsion de L5Diagnostic final :Contamination la peauClichs centrs en face antrieureCoupes tomographiques

  • Tumeur mammaire calcifieADPTumeur

  • Atteinte osseuse dissmine

  • Lsion ostolytique du col fmoral droit (tumeur cellules gantes)

  • Lsions ostolytiques

  • Lsion ostolytique

  • Lsions ostolytiques et ostocondensantesLsions ostolytiques Lsions ostocondensantesHomme de 20 ans suivi pour mlanome

  • Fracture du tiers infrieur du tibia gauchePrcoce 10 min.Tardif : face ant.Tardif : face post.Enfant de 8 ans avec douleur du genou gauche depuis plusieurs jours

  • Fracture du calcanumHomme 23 ans, traumatisme sur le talon G au surfRadiographie : doute sur lastragale

  • Micro-fracture du calcanum GTemps prcoceTemps tardif

  • Epine calcanenne infrieureConfirme par la radiographie

  • Calcification du tendon dAchille

  • Fracture du sacrumAspect typique en H

  • Algodystrophie de lpaule DTemps prcoceSyndrome main-paule dbutant

  • Ostochondrite de hanche GEnfant de 4 ans avec de la hancheFace antrieure

  • Ostomylite dbutante de jambe gauche chez un enfant de 5 ansPrcoce face antrieure Tardif

  • Ostomylite du tibia GFillette de 8 ans

    Clinique :dme de la chevillefivre et frisson

    Syndrome inflammatoire biologique10 min. face antrieure

  • Clichs tardifsOSTEOMYELITE DU TIERS INFERIEUR DU TIBIA GAUCHE

  • Paget de lhumrus gauche

  • Paget du tibia droit

  • Priostite

  • Priostite du tibia G

  • Fibrodysplasie osseuseFemme de 30 ans

  • Arthrite de prothse de genou GMDP 3 heuresLK 24 heures

  • MDP 3 heuresLK 24 heures

  • Spondylodiscite lombaire

  • Spondylolisthsis L4-L5

  • La Thyrode

  • Lanatomie de la thyrode face antrieureCartilage thyrodePyramide de LalouetteVeine jugulaire interneCarotide primitiveTrache

  • Lanatomie de la thyrode Coupe transversaleMuscle sterno-cledo-mastodienOesophageV.J.InterneCarotide IiveTrache

  • Ectopies thyrodiennesLingualeIntra-lingualesub-lingualeKyste thyroglossePr-pharyngePosition normaleintra-trachalesub-sternale

  • Drainage lymphatique de la thyrodeGanglions jugulairesGanglions pr-trachauxGanglions sus claviculairesGanglions latro-trachaux

  • Un organe palpable

  • La scintigraphie thyrodienne

  • Rle de la thyrodeScrtion des hormones thyrodiennes : T3 : tri-iodo-thyronineT4 : ttra-iodo-thyronine ou thyroxineSynthse partir de liodure puis dans la circulation et de thyroglobuline, qui sert de matrice de synthse.Liode est apport par lalimentation (50 100 g/jour), il est absorb sous forme de iodure au niveau de lintestin grle.

  • Action tissulaire des hormonesSur la croissancePotentialise GHIndispensable lossificationIndispensable la maturation des organesEffets sur le systme nerveuxSN central : maturation et connexions entre les organes (si athyrose = crtinisme)SN Autonome : potentialise les effets des catcholamines (tachycardie, dbit systolique augment)

  • Effets mtaboliques des hormonesAugmente la thermogense et la consommation en O2 (Hyperthyrodie = thermophobie, hypothyrodie = frilosit)Augmente la synthse protique (effet sur la croissance)Augmente la synthse et la dgradation des lipides (hyperthyrodie = hypocholestrolmie et hypothyrodie = hypercholestrolmie)Augmente la synthse glucidique (Hyperglycmie)Augmente le mtabolisme de leau et des lectrolytes (Hypothyrodie = dme)

  • Rgulation hormonaleHypothalamusAnte-hypophyseThyrodeTRHTSHT3, T4

  • Les radio traceurs

    Elment

    Production

    Priode

    Energie

    kev

    Activit

    Irradiation /activit utile

    Thyrode

    Corps entier

    Techntium (99mTcO4)

    Gnrateur

    6h

    = 140

    2 mCi

    2mSv

    0.1mSv

    Iode 123 (I123)

    Cyclotron

    13.2h

    X = 30

    = 159

    0.2 mCi

    7.4 mSv

    0.3 mSv

    Iode 131 (I131)

    Pile

    8 jours

    = 250

    = 364

    X = 30

    50Ci

    3700mSv

    0.4 mSv

  • Smiologie scintigraphiqueThyrode normaleGoitreScintigraphie htrogneNodule froidNodule chaudScintigraphie blanche

  • Scintigraphie normale

  • Scintigraphie normale

  • Principaux diagnostics voqus devant un goitre homogneEn euthyrodie : goitre simple diffus (carence iode, pubertaire )En hyperthyrodie : Basedow, hyperthyrodie liode

  • Goitre homogne

  • Basedow

  • Basedow

  • Principaux diagnostics voqus devant un goitre htrogneGoitre multi htro nodulaire toxique ou non toxiqueGoitre ancien remaniHashimoto

  • Goitre multi nodulaire toxique

  • Goitre multi nodulaire toxique

  • Principaux diagnostics voqus devant un nodule chaudEctopie, agnsieReliquat tissulaire post-chirurgie, post-radiothrapieAdnome toxique ou pr-toxiqueMtastase fixante dun cancer thyrodien

  • Nodule chaud

  • Nodule chaud

  • Principaux diagnostics voqus devant un nodule froidTumeur bnigne : adnome, hmatocle, kysteTumeur maligne : cancer thyrodienCompression extrinsqueThyrodite subaigu en phase de gurisonThyrodite lymphocytaire chronique

  • Nodule froid

  • Nodule froid

  • Nodule froid

  • Principaux diagnostics voqus devant une scintigraphie blancheContamination iode iatrogne (mdicament iode, produit de contraste )Ectopie thyrodienneThyrodite subaiguThyrotoxicose facticeScrtion ectopique dhormones thyrodiennes (goitre ovarien, mtastases)

  • Scintigraphie blanche

  • Scintigraphie cardiaque

  • La distribution du traceur reflete la perfusion myocardique au moment de linjection

    Thalium 201 / Tc99 (mibi myowiew)

  • Injection au cours dune preuve deffort

    Injection au repos

  • Permet de dpister les ischmies deffortLes squelles de ncrose

    valuation de la gravit

  • Acquisition tomographique

    Reprsentation spatiale de la distribution du traceur3 plans de coupes

  • 1 image de vrai positif

  • Ventriculographie isotopiquePermet dtudier la fraction djection ventriculaire gauche

    Apprciation de la cintique du ventricule gauche

  • Scintigraphie RnaleNphrogramme isotopiquetude de la captation et de lexcrtion urinaire dun traceur (mag3 DTPA)Dpistage et suivis des nphropathie obstructiveDtermination de la fonction spare des reinsRecherche dHTA rno-vasculaire

  • DMSATraceur accumulation tubulaireDtection des pylonphritesFonction spareLsions morphologiques

  • Scintigraphie crbraleImages tomographiquesTraceur: reflte la perfusion crbrale au moment de linjection.Indications principales :Bilan de dmence(alzheimer)Epilepsie

  • Scintigraphie pulmonairetude de la ventilation

    tude de la perfusion

    Quantification

  • IndicationRecherche dembolie pulmonaire

    Bilan propratoire (quantification)

  • Image ep

  • Scintigraphie par mission de positronsTEP/PET SCAN

  • DfinitionRappels physiquesApplications Cas cliniques

  • TEPAppareil de scintigraphie permettant:

    la dtection de positrons

    La rpartition spatiale du radio- pharmaceutique marqu avec un isotope metteur de positrons.

  • Rappels PhysiquesPrincipe dannihilation

    dtection

  • Annihilation

  • Dtection

  • Applications cliniquesFDG (seule radio pharmaceutique de routine utilis en France)

    Fluoro-DopaFNaFluoro ThymidineC11 MthionineRb82,O15,N13,Ga68,Ne19..

  • FDGAnalogue du 2-doxyglucose marqu au F18

    Pntre dans la cellule cancreuse de manire analogue au glucose.

    Phosphoryl en 6 par lhexokinase en fluoro-2-DG-6-phosphate qui nest ni mtabolis ni dphosphoryl (accumulation intra tumorale)

  • En pratique:Patient jeun de 12hEuglycmieInjection de 10 15 MCi de FDGAttente de une heure en box plomb(fixation)25 45 min dexamen selon le protocole

  • CAS CLINIQUES

  • Cancer pulmonaireHomme 48 ans

    Carcinome pidermoide LSD trait par radiothrapie + chirurgie

    Image douteuse au niveau hpatique et rnale

  • Cas n2Homme 80 ansCancer coliqueRascention des ACE en cours de surveillanceBilan radio standard: ngatif

  • Cas clinique n3 (cancer du sein)Femme 66 ansLombalgies +++Scintigraphie osseuse douteuseIRM Rascention CA 15-3

  • Patiente soulage par chimiothrapie

  • Cas clinique n4 (Primitif inconnu)Femme 43 ans

    Mtastase cutane dun adnocarcinome

  • Radiothrapie mtabolique

  • Principes

    Dpt dnergie dans la matire:

    Fonction du type de rayonnement (TEL)

    Mdecine nuclaire:-

  • Lsion Molculaire (Protine, ADN, Lipide)

    Par effets directs/Indirects(radiolyse H2O:Radicaux libres)

    Pas de rparation: effet cellulaire ltal

    Rparation fautive:LtaleMort cellulaire programme (apoptose)Non ltale

  • Produits:I131: cancer thyroidien/hyperthyroidieQuadramet*/Mtastron: mtastases osseuses.Zevalin: LymphomesLipiocis:hpatocarcinomesSynoviortheses

  • Traitements des hyperthyrodiesIndications : Adnome toxique Goitre multi-htro-nodulaire toxique Maladie de Basedow Mthode : Administration dune dose diode 131, qui se fixe au niveau de la thyrode. Le rayonnement de liode 131 de forte nergie provoque des lsions cellulaires, donc diminue lhyperthyrodie.

  • Cancer thyroidiens

  • Mtastases osseuses