semiologie GENOU

  • View
    230

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of semiologie GENOU

  • SEMIOLOGIE CLINIQUE MEMBRE INFERIEUR

    HANCHE, GENOU

    Dr Rosanna FERREIRA

  • SIGNES FONCTIONNELS COMMUNS Caractristiques douleur +++

    Horaire, Intensit, Sige, Mode dapparition Irradiation

    Notion traumatisme ou antcdent pathologie mdicale, chirurgicale

    Retentissement fonctionnel : Primtre de marche, boiterie, chute

    Profession, sport

  • HANCHE

    Enjeu : distinguer pathologie articulaire dune pathologie abarticulaire

  • Signes fonctionnels hanche

    Douleur rgion inguinale + rarement fesse, rgion

    trochantrienne Ou douleur isole genou Parfois irradiation face antrieure cuisse

    jusquau genou Examen comparatif bilatral

  • Examen clinique hanche/Position debout

    Boiterie par esquive du pas du ct atteint par ankylose articulaire de hanche ou du genou, - par instabilit de la hanche (boiterie de

    Trendelenburg), de Tredenlenburg si atteinte moyen fessier

    - par grande ingalit de longueur des membres infrieurs (boiterie par plongeon).

  • Amyotrophie quadricipitale ou des fessiers

    Attitudes vicieuses : de profil un flessum, de face une attitude en rotation externe et/ou un raccourcissement du membre

    atteint. Douleur reproduite l'appui monopodal

  • Examen clinique hanche/Position couche

    Recherche aussi attitudes vicieuses Mesure primtre quadriceps : 10 cm

    sus rotulien Manuvres actives Manuvres passives Bilatral et comparatif, dabord hanche

    non douloureuse

  • Manuvres actives

    Salut coxal En dcubitus dorsal, le patient lve le

    membre infrieur en extension 30 au-dessus du plan du lit.

    Si coxopathie, douleur lors salut coxal. Si rsistance au-dessus de la rotule, on sensibilise test.

    Clinostatisme : ne peut pas dcoller jambe du lit (atteinte cotyle)

  • Manuvres passives En dcubitus dorsal:

    Flexion 130 main sur bassin Abduction 45 main sur bassin Adduction 30 main sur bassin Rotations 30-45

    En dcubitus ventral: Extension 10 main sur bassin Rotations

    Interne : jambe en dehors Externe : jambe en dedans

    Limitation = Coxarthrose

  • Palpation

    Hanche trop profonde Palpation grand trochanter/insertion fessiers,

    manuvres tendinopathie Palpation bassin, rachis Palpation pouls, orifices herniaires, recherche

    adnopathies

    ELIMINER DIAGNOSTIC DIFFERENTIEL

  • GENOU

    Enjeu: distinguer pathologie articulaire de pathologie abarticulaire

  • Signes fonctionnels genou

    Drobement

  • Douleurs sigeant du ct interne du genou - Douleur horizontale sur l'interligne interne : souffrance

    mniscale, arthrose.

    - Douleur verticale sur le trajet du ligament interne : lsion du ligament.

    - Douleur verticale sur le bord interne de la rotule : souffrance rotulienne, instabilit.

    .

  • Douleurs antrieures rtro rotuliennes ou pri rotuliennes:

    chondromalacie, arthrose fmoro-patellaire.

  • Douleurs externes

    - Douleur horizontale : souffrance mniscale externe.

    - Douleur verticale : lsion ligamentaire externe.

  • Signes fonctionnels genou

    Blocage Vrai: Mniscal Pseudoblocage : Cartilagineux, accrochage

  • Signes fonctionnels genou

    Drobement Vrais avec chutes ou simplement de sensations

    dapprhension ou dinscurit.

  • LES BLOCAGES Le blocage mniscal est une limitation de l'amplitude

    d'extension, alors que la flexion est respecte (dchirure en anse de seau du mnisque)

    Les blocages peuvent avoir pour origine des fragments osto-cartilagineux (corps trangers) qui se coincent dans l'articulation, de faon fugace et rptitive.

  • LES faux BLOCAGES Limitations de l'amplitude d'extension qui peuvent tre dus

    des causes diverses

    -des panchements -des rtractions capsulaires (aprs entorse) -des accrochages tendineux (par exemple accrochage des tendons

    de la patte d'oie au niveau d'une exostose ostognique, dveloppe sur le tibia ou le fmur).

  • Les pseudo-blocages sont d'origine rotulienne et sont lis des accrochages des

    surfaces cartilagineuses.

    Ils surviennent aprs station assise prolonge ou dans les escaliers. Ils sont fugaces

    .

  • Examen clinique genou/Position debout

    Marche Trouble statique?

    Genu varum Genu valgum Genu flexum Genu recurvatum

  • Examen clinique genou/Position couche

    Inspection : rougeur? gonflement? amyotrophie?

    Palpation en dcubitus dorsal: Points douloureux

    Ligament patellaire Interligne articulaire Touchers rotuliens interne/externe Patte doie

  • Examen clinique genou/Position couche

    Palpation en extension dcubitus dorsal: Choc rotulien?

    Pression avec les 2 mains sur culs de sacs sous quadricipitaux

    Pression avec index sur face antrieure patella Patella vient buter contre trochle fmorale si pas choc

    Recherche kyste poplit en dcubitus ventral

  • Examen clinique genou/Position couche

    Mobilit passive et active Flexion : 140/distance talon-fesse Extension : 0

    Mobilit patellaire : Rabot Amyotrophie quadricipitale Ingalit longueur membres infrieurs

  • Les tests rotuliens

  • Les tests rotuliens Signe du rabot La main de lexaminateur est pose sur la face

    antrieure du genou. Le patient ralise un mouvement de flexion-

    extension. Lexaminateur peroit un craquement, voire un

    accrochage rotulien. La signification clinique de ces crepitus nest pas

    univoque. On ne peut pas parler darthrose ou de lsions

    cartilagineuses devant la seule prsence dun rabot.

  • Les mnisques

    La douleur rveille la pression se fait sur le genou 90 de flexion

    pied au sol en dplaant lindex sur linterligne davant en arrire.

    La douleur est le plus souvent rveille en regard ou en arrire du LLI, le point douloureux mniscal interne (PDMI)

  • Les mnisques

    Plus rarement, la douleur est antrieure, il faut voquer soit une douleur sintgrant dans une pathologie rotulienne, soit une anse de seau du MI, soit une lsion de la corne antrieure du mnisque externe.

    Le point douloureux mniscal externe (PDME) peut tre prsent sur tout linterligne.

  • Les mnisques

    La compression de la corne postrieure se fait ainsi en hyper-flexion.

    La compression de la corne antrieure se fait en hyperextension.

  • Manouvre de Mac Murray

    Test de Mac Murray : Pendant la F-E, les dchirures mniscales postrieures sont mises en vidence par les mouvements de rotation :

    flchir le genou, tenir le talon d'une main, de l'autre palper l'interligne interne et

    tourner la jambe en dedans et en dehors, puis pousser latralement en valgus et en rotation externe, maintenir et tendre le genou doucement en palpant l'interligne interne.

    Le test est positif, s'il y a un dclic palpable ou audible : il y a une lsion de la partie postrieure du mnisque interne.

  • le Grinding test de G. Apley

    recherch en dcubitus ventral genou flchi. La compression en rotation externe et en rotation

    interne peut rveiller une douleur signant une lsion mniscale interne ou externe.

    Ce test saccompagne toujours dune contre preuve.

    Les mmes rotations sans compression ne saccompagnent pas de douleur sauf sil existe une lsion ligamentaire priphrique.

  • Flexum discret ou "Blocage fin"de Gnty

    un petit dficit d'extension

    Ce blocage des derniers degrs de l'extension du genou (blocage fin de Gnty)

    peut correspondre, parfois, une lsion mniscale de type 3, compltement luxe dans l'chancrure.

    Il faut se mfier de ne pas confondre avec un flexum li la douleur.

  • Cri dOudard Le patient est en dcubitus dorsal, le genou flchi 90. L'examinatuer dispose son index sur l'interligne fmoro-tibial et

    demande au patient une extension progressive.

    Le test est positif lorsque le mnisque ls touche l'index et

    provoque une douleur.

  • Examen clinique genou/Position couche

    Recherche laxit ligamentaire: Tiroir postrieur, antrieur Lachmann (LCA) LLI, LLE

    Tests mniscaux: Cri dOudard Grinding test

  • Les signes de laxit antrieure

    Le test de Lachman-Trillat (LT)

    Lexamen est effectu sur un genou dverrouill 20 de flexion.

    Le talon repose sur la table dexamen. Lexaminateur empaume le tibia, le pouce tant plac sur la Tubrosit Tibiale Antrieure.

    Lautre main maintient la cuisse quelques centimtres au dessus de la rotule.

    La main tibiale imprime subitement une translation tibiale antrieure

  • Manoeuvre de Lachman On apprcie larrt dur ou mou du tiroir en fin

    de course lors de la manoeuvre de Lachman.

    La qualit de larrt ou une diffrence de 3 5 mm par rapport au ct oppos affectent la cotation.

    Un arrt mou donnera un grade anormal plutt que presque normal.

  • Manoeuvre de Lachman Si cette translation sarrte avec un arrt brutal, on

    parle alors de Lachman Trillat arrt dur.

    Dans le cas contraire larrt est mou.

    Larrt mou est pathognomonique dune rupture du LCA.

    Il est plus facile daffirmer larrt dur dailleurs parfaitement reconnu par le patient. Ce dernier peroit la diffrence arrt mou/arrt dur controlatral en cas de rupture du LCA unilatrale.

  • Manoeuvre de Lachman Parfois larrt est dur,