Cours semiologie

  • View
    440

  • Download
    9

Embed Size (px)

Text of Cours semiologie

  • DR DAHMANI BSEVICE DERMATOLOGIE CHU DE TLEMCEN

  • IntroductionLes lsions primitivesLes lsions secondairesDiapo photoConclusionrefrences

  • peau: dermaaccessible lexamen cliniqueOrgane membraneux, flexible et impermable

    La smiologie dermatologique :la description des lsions lmentaires.

    On distingue: 2 types primitives: traduisant le processus lsionnel initial secondaires: lvolution de ce processus.

  • -La jonction dermo-pidermique (JDE) -le derme: tissu de soutien, collagne -Lhypoderme: tissu graisseux

  • Les annexes le follicule pilo-sbac form du poil et de la glande sbace appendue au canal pilaire.

    les glandes sudorales eccrines et apocrines.

  • lments de description dune lsion lmentaireIdentification de la lsion lmentaireDisposition et limite de la lsion lmentaire: ronde, ovale, polygonale, en cocarde,annulaire, linaire,ombilication,Plan en dme, sessile,pdicul, acuminbien limit, mal limitTaille de la lsionCouleur de la lsionAnomalie de la surface Consistance de la lsion: normale, molle, ferme, lastique, dure, infiltre Profondeur de la lsion

  • Lsion primitiveLsion secondaireMaculeSquamespapuleCrotesNoduleexcoriationsTuberculeFissureVgtations ulcrationKratoseatrophieVsiculerosionBullesclrosePustulepokilodermieNouurescicatricegommesgangrne

  • La maculeLsions sans relief (non palpable) ni infiltration = une modification de la couleurErythmeMacule vasculaireMacule purpuriquedyschromie

  • Erythme: une rougeur localise ou diffuse de la peau, seffaant la vitro pression-rythme gnralis= exanthme: 3 types -scarlatiniforme -morbiliforme -rosoliforme -rythrodermie-rythme localis

  • -de type scarlatiniforme :rythme rouge vif, en grands placards continus sans intervalles de peau saine (exp. scarlatine, rubole, toxidermie)

  • de type morbilliforme : rythme rouge tendu fait dlments de petite taille ( 1 cm de diamtre) avec intervalles de peau saine (exp: rougeole, virale:MNI)

  • -de type rosoliforme : rythme fait de taches roses, mal dlimites avec de larges intervalles de peau saine( exp:syphilis secondaire)

  • -erythrodermie:Erythme gnralis qui touche plus de 90% de la SCExp: psoriasis,eczma,Dermatite atopique,toxidermie, lymphome cutane

  • rythme localis: exemples-eczma de contact-lupus rythmateux-photosensibilisation-dermatomyosite-rythme pigment fixe

  • Macules vasculaires:- Vasodilatation des vx dermiques-sefface la vitro pressionexp: - tlangiectasie, -angiomes plans

  • Macule purpurique:-une tache rouge sombre ne sefface pas la vitro pression - volue selon les teintes de la bilignse

    -Les aspects cliniques sont :la ptchie l'ecchymose,la vibice, le purpura ncrotique

  • Dyschromies:-hyperpigmentation = accumulation du pigment mlanique

    -localis: accumulation du pigment mlanique:> piderme ( caf au lait: brun, phlides: rousseur)>Derme (rythme pigment fixe, lichen)-gnralise: addison, hmochromatose, ice renale chronique

  • -achromies: de la qt de la mlanineExp: vitiligo, albinisme, pityriasis versicolor

    -la leucomlanodermie :une association d'hypochromie et d'hyperchromie mlanique.

  • Les papules= biopsie cutaneLa lsion est en relief, pleine, solide, circonscrite, ronde, ovalaire, polygonale et/ou ombilique.

    La plaque peut rsulter de la confluence de petites papules

  • Les noduleslevure solide, peu saillante, ronde ou ovalaire, profonde. Elle est parfois douloureuse. Elle est lie une

    atteinte du derme ,de l'hypoderme.

    nodosit (petite taille >0,5 cm), nodule (taille > 1cm), nouure ( (taille > 5cm),

  • Les tubercules:-elevures saillante, circonscrite,enchasse dans le derme, partellement dtruite-exp: tuberculose, syphilis tertiaire,lupus tuberculeux, lpre

  • Les vgtations:une excroissances (aspect en choux-fleur). des aspects filiformes ou lobuls. La base est sessile ou pdicule, la surface sche ou humide. Elle peut s'ulcrer, se surinfecter.La verrucosit :une vgtation sche dont la surface est corne, squameuse, souvent gristre.Exp: pyodermite vgtantes, tuberculose

  • Une kratose:un paississement corn. Lsions sches paisses en reliefExp ( durillion, kratodermie palmo-plantaire, La corne) Sur les muqueuses: une leucokratose.

  • vsiculesLa lsion est en relief, translucide, de petite taille (
  • Une bulle lsion en relief, de grande taille (= 5 mm) contient un liquide clair, jauntre, ou hmorragique qui s'coule aprs perage. Le signe de Nikolski.Exp: (imptigo,pemphigode,pemphigus, syndrome de Lyell).

  • Une pustuleplane ou en relief, infrieure 1 cm, de couleur blanche ou jauntre contenant une srosit louche ou du pus franc,.

  • Une gomme: formation volumineuse saillante, solide, dermohypodermique et inflammatoire4 stades: crudit,ramollissement, fistulisation et cicatrisationExp: tuberculoses, pyococcique, syphilis III, mycosique

  • Les squames lamelles de la couche corne qui se dtache de lpiderme plusieurs types:

  • -scarlatiniforme (en grand lambeau, en doigt de gant) : au cours de la scarlatine,

  • -pityriasiforme (petite, fine, blanchtre, pulvrulente) :pityriasis versicolor,

  • -ichtyosiforme (caille de poisson) : les ichtyoses

  • -psoriasiforme (brillante, large, micace, paisse) : le psoriasis, syphilisII

  • -folliculaires : l'orifice d'un poil-en collerette : fines, adhrentes au centre et non en priphrie.

  • Les crotes:le coagulum d'un exsudat: sreux ou hmorragique ou purulent, de couleur jaune vif (= mlicrique), ou rouge sombre ou brune. se dtache facilement

  • L'rosion ou (exulcration): une perte de substance superficielle fond plat, bien limite,gurissant sans squelle cicatricielle. Le fond est humide et suintant, ou recouvert d'une crote secondaire.

  • L'ulcration . Sa surface peut tre rouge, ou jauntre (fond fibrineux), ou croteuse, ou noire (ncrose).

    L'ulcre est une perte de substance chronique sans tendance la cicatrisation.

  • La fissure :une rosion ou une ulcration linaire, sigeant prfrentiellement dans un pli, ou aux paumes et aux plantes.Exp: perlche: candida, strepto syphilis II

    Le mal perforant :un ulcre indolore, en raison d'un dficit sensitif neurologique.

  • L'escarre :une ncrose secondairement ulcre au point de pression (ischmie d'appui).

    La gangrne :une ncrose tissulaire d'origine vasculaire ou infectieuse. diabte

  • La sclrose:un paississement et une perte de l'lasticit cutane La peau est dure et a perdu sa souplesse , impossible plisser

    Exp: sclrodermie

  • L atrophie:amincissement de la peau une lsion en cupule dprime plus ou moins profonde, lisse et nacre. La surface se ride la pression tangentielle. Exp: lichen atrophique, vergeture

    Une pokilodermie: associe atrophie, tlangiectasie et pigmentation rticule

  • La cicatrice une lsion de rparation. Elle associe souvent atrophie et sclrose. Les formes cliniques:

    -la cicatrice hypertrophique bombe, rgulire et dont l'volution est en gnral rgressive en 12 18 mois

  • la cicatrice chloide, qui a une volution extensive sur des annes.

  • ***********************************************************************