Click here to load reader

Gestion des effluents d’Elevage et de Fromagerie chez ...idele.fr/fileadmin/medias/Documents/5-Effluents_JTC.pdf · PDF file3 Protéger la ressource en eau et les milieux aquatiques

  • View
    213

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Gestion des effluents d’Elevage et de Fromagerie chez...

  • 1

    www.idele.fr 4mes Journes Techniques Caprines - 3 et 4 avril 2013

    Gestion des effluents dElevage et de Fromagerie chez les laitiers et les fromagers

    Yves Lefrileux Institut de lElevage

  • 2

    Introduction : enjeux et pourquoi purer

    Le contexte rglementaire

    Les effluents dlevage et de fromagerie

    Les solutions techniques privilgies

    Les solutions techniques davenir

    Plan

  • 3

    Protger la ressource en eau et les milieux aquatiques

    Limiter limpact des pratiques agricoles sur lenvironnement

    Eaux uses dans les rivires : des consquencesDveloppement de bactries arobies qui vont dgrader la matire organique

    Concurrence avec poissons, organismes vivantsNitrates et phosphore = engrais

    Croissance excessive des algues et vgtaux.

    = Eutrophisation :

    modification, dgradation dun milieu aquatique

    Les enjeux??? Epurer

  • 4

    pH (Potentiel Hydrogne) : expression de laciditDCO (Demande Chimique en Oxygne) : reprsente la quantit de matire organiquela biodgradabilit de leffluent Rapport DCO / DBO5

    Rapport < 2 : facilement biodgradable Rapport > 2 : difficilement biodgradable

    EH (quivalent Habitant) : en zone rurale, un habitant quivaut 150 litres de rejet/jour une concentration de 0.8g/l, soit 120 g DCO/jour

    Les indicateurs

  • 5

    Introduction : enjeux et pourquoi purer

    Le contexte rglementaire

    Les effluents dlevage et de fromagerie

    Les solutions techniques privilgies

    Les solutions techniques davenir

    Plan

  • 6

    Rglementations applicables aux exploitations agricoles

    Rglement Sanitaire Dpartemental RSD

    Installations Classes ICPE (Installations Classes pour la

    Protection de lEnvironnement)

    Rglementation sanitaire

    Rglementation environnementale Loi sur lEau

    Directive Nitrates

  • 7

    Contexte Rglementaire li la taille de lElevage

    Catgorie danimaux

    Rglement Sanitaire

    Dpartemental

    Elevage soumis

    Dclaration

    Elevage soumis

    Autorisation

    Vaches laitires et (ou) mixtes

    Moins de 50 De 50 100 Plus de 100

    Ovins Quelle que soit la taille

    Caprins Quelle que soit la taille

    RSD instruit par DDASS, ICPE instruit par DDPP

  • 8

    La rglementation Franaise lie la transformation

    Catgorie danimaux

    Rglement Sanitaire Dpartemental

    Elevage soumis

    Dclaration

    Elevage soumis

    AutorisationVolume de lait transform par jour

    < 7 000 7 000 70 000 > 70 000

  • 9

    RSDConstruction , amnagements, vacuation stockage fumiers, composts, purins

    Rgles de stockage, d'pandage

    Les urines et djections recueillies sous forme de lisiers, jus densilage, eaux de lavage sont vacues vers des ouvrages de stockage ou de traitement

    ICPEObligations minimales nationales renforces par des arrts prfectoraux

    Les effluents doivent tre collects et stocksLa dure minimale de stockage est de 4 mois

    Le RSD et ICPE

  • 10

    La loi sur leau : Le rejet direct deffluent dans le milieu naturel est interdit

    La directive nitrate : Rduire la pollution des eaux provoque ou induite par les nitrates dorigine agricole et Prvenir toute nouvelle pollution de ce type

    - Dlimitation de zones vulnrables : eaux menaces ou atteintespar la pollution

    - Zonage revu tous les 4 ans (dernire 2002 ; 2006)

    Loi sur leau et directive Nitrate

  • 11

    Dlimitation des zones vulnrables (2007)

    Source : Ministre de lcologie et du Dveloppement durable (Direction de l'eau).

  • 12

    Quels que soient leur taille et les volumes transforms, les exploitations dlevage sont tenues de respecter le contexte rglementaire commun qui concerne linterdiction de rejet direct des effluents dans le milieu

    Le code de lenvironnement prcise les acteurs doivent mettre en uvre les moyens de rduction des atteintes lenvironnement en utilisant les meilleures techniques un cot conomiquement acceptable

    Bilan rglementation

  • 13

    levages caprins hors zones vulnrables : Rglement Sanitaire Dpartemental

    - Capacits de stockage, priodes dpandage

    - Pas de rejet direct dans le milieu

    levages caprins en zones vulnrables : Directive Nitrates

    Effluents d levage : - Eaux blanches salle de traite, eaux vertes : filire de traitement agre- Moins de 170 kg dN/ha/an pandus

    Bilan rglementation (Rsum)

  • 14

    Introduction : enjeux et pourquoi purer

    Le contexte rglementaire

    Les effluents dlevage et de fromagerie

    Les solutions techniques privilgies

    Les solutions techniques davenir

    Plan

  • 15

    Effluents grer sur une exploitation

    Fromagerie Laiterie levageTraite

    JUS SILO

    EAUX BLANCHES

    Machine traire

    EAUX BLANCHES

    Tank+locaux

    EAUX VERTES

    Quais de traite+aire

    attente

    EAUX BRUNES

    DEJECTIONS au pturage

    levage

    EAUX BLANCHES

    Matriel, locaux

    PETIT LAIT

    transformation

    Transformations rates

    Laits non commercialisables FUMIER/LISIER

  • 16

    Caractristiques

    Type deffluent

    pH Volume par litre de lait

    DCO(g/L)

    DCO / DBO5

    N totg/L

    MES

    g/L

    P totg/L

    Graisses g/L

    Eaux blanches 5.5 6.2

    3.5 2.9

    1.3 0.2 0.7 0.18

    0.2 0.3

    0.35 / 0.86

    0.2

    Salle de traite 0.7

    Fromagerie 2.8

    Lactosrumlactique

    4.3 0.7 50 70 1.5 1.8 3.8 0.8 0.3

    Lactosrumptes presses

    6 0.90 80 90 1.5 0.6 1

    8 11

    _ 0.5

    Mlange eaux blanches -lactosrum

    4 4.5 4.2 10 14 1.7 1.8

    0.2 0.5

    1.3 0.28 0.3

    Eaux domestiques

    7 8 150/pers. 0.8120 g/j

    1.9 0.1(15 g/)j

    0.25 0.015

    _

  • 17

    Charge DCO

    Eaux blanches machine

    traire

    Eaux blanches fromagerie +

    tank

    Lactosrum

    50 grammes

    8 grammes2 grammes

    10 grammes

    1 litre de lait

    60 grammes de DCO (80 pour ppnc)

    Dont plus de 80% issu du lactosrum

  • 18

    Exemple avec 80 chvres et 300 L au Pic

    80 chvres

    300 l lait

    20 habitants

    1 chvre # 0.25 habitant

    150 habitants

    1 chvre # 1 2 habitants

    Cas 1

    Rejet des eaux blanches seules

    Cas 2

    Rejet des eaux blanches et du

    lactosrum

  • 19

    Introduction : enjeux et pourquoi purer

    Le contexte rglementaire

    Les effluents dlevage et de fromagerie

    Les solutions techniques privilgies

    Les solutions techniques davenir

    Plan

  • 20

    Pour les fromagers : distribution du lactosrum

    %MS UFL UFV PDIA g PDIN g PDIE g

    Acide

    Par kg MS 100 1.15 1.18 0 74 76

    Par litre brut 7 0.07 0.08 0 5 5

    Doux

    Par kg MS 100 1.11 1.14 0 74 76

    Par litre brut 7 0.07 0.07 0 5 5

    10 15 litres de lactosrum = 1 kg orge

  • 21

    Niveau de distribution

    Veaux sevrs 15

    Gnisses 3 6 mois6 mois 1 an

    1 2 ans> 2 ans

    5 10203035

    Vaches laitires en production < 40

    Vaches taries < 10Chvres en lactation 2 - 3Porcs lengrais 25 45 kg

    45 65 kg65 105 kg

    2 66 1010 - 15

    Truies gestantes 6 - 10

  • 22

    Les Solutions : le traitement

    type de produits

    laits non commercialisables : laits mammiteux, colostrum eaux brunes, jus de silosLactosrumeaux vertes de l'aire d'attenteeaux vertes quais de traite et fond fosse de traiteeaux blancheseaux uses domestiques

    Traitement arobie : principe linfiltration, des variantes en fonction du type deffluent

  • 23

    Les Solutions

    type de produits filtres plants de roseaux

    laits non commercialisables : laits mammiteux, colostrum eaux brunes, jus de silosLactosrumeaux vertes de l'aire d'attenteeaux vertes quais de traite et fond fosse de traiteeaux blancheseaux uses domestiques

    non

    nonnonnon

    oui

    ouioui

    Possibilits de traitement

    non

    ouinonoui

    oui

    ouioui

    filtres plants de roseaux recirculation

    oui oui

    ------ ouioui ouinon oui

    oui oui

    oui ouioui oui

    SBRFiltre

    Pouzzolane

  • 24

    Les filtres plants de roseaux 2 tages

    Cuve tampondhomognisation

    Regard dedistribution

    Filtre plant1er tage

    Filtre plant2me tage

    Traitementfinal

    Vue en coupe

    Cuve tampon dhomognisation- dcanteur- flottation

    parcelle enherbe,foss dinfiltration

    - traitement final

    2 tages de filtre plants- traitement arobie

    Contrainte : 2 m de dnivel entre regard et sortie

  • 25

    Filtres plants vue en plan

    Vue en plan

    1er tage : 65 % de la surface totale.2me tage : 35 % de la surface totale.

    1re semaine

    2me semaine

    Utilisation en alternance une semaine sur deux

  • 26

    SBR : Squence Batch Ractor

    BouesAir

    une phase daration (soufflante) : dgradation de la pollution par micro-organismes arobie une phase de dcantation (arrt de la soufflante) : dcantation des micro-organismes purateurs (boues) et fraction surnageant pure

    Schma de fonctionnement (SBR)

  • 27

    SBR : Fonctionnement

    12 20 heures

    tape 2

    Aration

    tape 1

    Remplissage

    tape 3

    Dcantation

    tape 4

    Vidange

    1 3 heures

    Effluent pur

    Boues en excs

    Cycle de fonctionnement journalier

  • 28

    Le stockage et lpandage

    Utilisation des matires organiques comme fertilisan