Ce qu'ils m'ont dit - qu'ils m'ont dit - Daniel Meurois-   De Daniel Meurois en collaboration

  • View
    253

  • Download
    16

Embed Size (px)

Text of Ce qu'ils m'ont dit - qu'ils m'ont dit - Daniel Meurois-   De Daniel Meurois en collaboration

  • 2

  • 3

    Daniel Meurois

    Ce quIls mont dit

    Messages cueillis et recueillis

    Editions Le Passe-Monde

    Qubec

  • 4

    De Daniel Meurois Paru aux ditions Le Passe-Monde Les ANNALES Akashiques - ...portail des mmoires d'ternit De Daniel Meurois Parus aux ditions Le Persa La Demeure du Rayonnant - Mmoires gyptiennes Vu d'en HAUT - ...un rendez-vous trs particulier Les maladies karmiques - ...les reconnatre, les comprendre, les dpasser Visions Essniennes - dans deux fois mille ans... L'vangile de Marie-Madeleine - ...selon le Livre du Temps Louis du dsert - Le destin secret de Saint Louis ( tome I) Louis du dsert - Le voyage intrieur (tome II) Le NON DSIR - Rencontre avec l'enfant qui n'a pas pu venir... Ce clou que j'ai enfonc - Une exploration du sentiment de culpabilit Comment dieu devint Dieu - Une biographie collective Les Enseignements premiers du Christ - ... la recherche de Celui qui a tout chang De Daniel Meurois en collaboration avec Anne Givaudan Paru aux ditions Le Passe-Monde De mmoire d'Essnien - l'autre visage de Jsus Parus aux ditions Le Persa Chemins de ce temps-l - De mmoire d'Essnien (tome 2) RCITS D'UN VOYAGEUR DE l'astral - Le corps hors du corps... Wesak - L'heure de la rconciliation Le VOYAGE SHAMBHALLA - Un plerinage vers Soi Le peuple ANIMAL - ...les animaux ont-ils une me ? Les Robes de Lumire - Lecture d'aura et soins par l'Esprit Des mmes auteurs Parus aux ditions S.O.I.S. TERRE d'MERAUDE - Tmoignages d'outre-corps Par l'esprit du Soleil Les neuf marches - Histoire de natre et de renatre Chronique d'un dpart - Afin de guider ceux qui nous quittent Celui qui vient Sois - Pratiques pour tre et agir Un pas vers soi - Sereine Lumire

    ditions le Passe-Monde

    CP. 62043 Qubec (Qc) G1W 4Z2 Canada Courrier lectronique :

    passe-monde(S,videotron,ca info(a),meurois-givaudan,com

    Sites Internet : www.danielmeurois-givaudan.alchvmed.com

    www.meurois-givaudan.com

    Peinture de couverture : "La variation des infinis", fragment d'un tableau de Franois Schlesser fhttp://francois,schlesser,free.fr). Infographie Typoscript. Montral. Maquette du texte : Lucie Bellemare ditions Le Passe-Monde - 2e trimestre 2008

  • 5

  • 6

    A tous ceux qui ont oubli quils ont oubli A tous ceux qui se souviennent A Martine et Daniel pour leur confiance aimante et leur aide indfectible A Evelyne pour sa si solide amiti

  • 7

    Pourquoi et comment... J'ai longuement hsit avant d'accepter de publier ces textes. A vrai dire, je pensais mme ne jamais les porter la connaissance du public. Ce sont les avis rpts de mon entourage immdiat qui ont fini par me convaincre de la justesse et de l'importance de leur dition. Il m'a fallu galement l'assentiment ultime de la Source qui se situe leur origine ; cet accord tait capital mes yeux. En effet, ce livre que vous tenez entre les mains re- prsente la quintessence des trs nombreux messages que j'ai reus par canalisation depuis 1984 au cur du re- groupement informel d'un assez grand nombre d'hommes et de femmes qui taient alors, selon l'expression consa- cre, en questionnement et en cheminement intrieur. Pour tre plus prcis, la plupart de ces messages ont t capts et retransmis "en direct" dans un petit village du Prigord devant trente quarante personnes, parfois plus, soit par criture, soit par oral. Je me suis simplement permis, avec l'accord de la Source en question, d'en soustraire les lments trop en rapport avec le lieu, les vnements et le temps o ils fu- rent dicts - donc sans lien avec aujourd'hui - ainsi que les noms des quelques personnes auxquelles ils faisaient

  • 8

    parfois allusion. Ont t galement lgrement modifies certaines expressions et rptitions relevant davantage du langage parl que de l'crit, ceci pour une meilleure flui- dit de la lecture du texte. Je suis bien sr conscient de ne pas prsenter ici une oeuvre littraire et que ces pages s'offrent donc avec les faiblesses - mais aussi la qualit de spontanit - du direct. C 'est certainement l'un des aspects de leur valeur en tant que document. Cet aspect document me semble primordial dans la me- sure o il tmoigne de la prsence, dans l'aura de notre plante, de certaines Intelligences aimantes ayant cur l'veil de notre Humanit avant toute autre chose.... Des Intelligences discrtes, difficiles voquer sans faire sou- rire les tenants de la pense officielle de nos socits... mais qui n'en sont pas moins actives selon une trame constructive dont il nous faudra bien, un jour, constater la puissance et la sagesse. Ceci dit, qu 'il me soit permis de remercier, dores et dj, celles et ceux qui, au fil des annes, ont patiemment retranscrits ces transmissions au fur et mesure de leur naissance. Leur travail n 'aura pas t vain puisqu 'en plus de sa fonction ponctuelle il aura facilit, des annes plus tard, la naissance de cet ouvrage. Ceux qui me lisent depuis de nombreuses annes le sa- vent, je n'ai jamais voulu "publiciser" le travail que j'ai accompli en tat de canalisation. Aucun de mes livres - hormis "Par l'Esprit du Soleil" - ne fait tat de cette capa- cit, mon principal outil d'criture et d'enseignement tant tout autre. Pourquoi alors en parler aujourd'hui et, surtout, en communiquer le fruit ? Parce que notre monde est de plus en plus en tat de dtresse, parce qu 'il se dit et se publie n 'importe quoi dans ce domaine et enfin parce qu 'il m'est apparu que ce qui semblait ne concerner autrefois qu 'un petit regroupement de personnes pouvait sans doute au-

  • 9

    jourd'hui tre utile un plus grand nombre. Un vrai che- minement humain demeure un vrai cheminement humain, il persiste par son intemporalit. Je crois qu ' la lecture des pages qui suivent chacun conviendra que les messages qui s'y succdent en tmoi- gnent assez loquemment leur faon. Les questions que nous nous posions il y a vingt ans ou plus dans notre qute d'une ralit suprieure sont globalement les mmes que celles qui nous habitent actuellement... bien que notre monde ait dj chang de visage. Nos hsitations, nos peurs, nos ractions mentales ou motionnelles et bien sr nos travers sont identiques. De l l'intrt d'avoir retrans- crit, prserv les textes en question puis de les publier au- jourd'hui dans le recueil que voici aprs en avoir actualis certaines expressions dans les limites que j'ai dfinies plus haut et avec l'autorisation qui convient. Une question lgitime s'impose d'elle-mme... Quelle est la source premire de ces messages ? D'o nous vien- nent-ils ? D'une manire gnrale, je dirais qu 'ils ont t mis par des Etres vivant dans une dimension de Cons- cience suprieure la ntre. De faon plus prcise, j'ajouterais qu'ils sont issus d'tres relevant de la sphre de Conscience de la plante Vnus... Ceux dont j'ai dj fait mention dans un certain nombre de mes ouvrages dont, entre autre, "Le voyage Shambhalla". A leur signature viennent aussi parfois s'en ajouter d'autres relies l'univers de Shambhalla lui-mme tel que dcrit dans le livre cit prcdemment. Ces signatures sont celles des Matres de Sagesse ascensionns Morya El, Kuth Humi et Djwal Khul. Les messages dicts par ces trois grands Gui- des de notre humanit seront la plupart du temps claire- ment identifis dans le texte. Comment se sont passes les "captations" de tels messages ? Fort simplement, vrai dire. Celles qui n 'ont pas fait l'objet d'une rdaction en direct et rapide de ma

  • 10

    propre main sur une feuille de papier ont t, ainsi que je l'ai dj dit, retransmises oralement et enregistres. Je tiens prciser que, durant le temps d'mission de ces communications verbales, ma conscience quittait inva- riablement mon corps physique pour aller se placer dans un espace dont je ne gardais aucun souvenir. Simul- tanment, mon corps tait toujours incorpor par l'auteur du message mis. Cet Etre dont, au dire des auditeurs, le ton et le dbit oratoire variaient en fonction de l'identit qu'il dclinait, se montrait galement capable de faire excuter par mes mains des gestes comparables des mudras. Cette facult d'tre incorpor par des Prsences de Lumire n 'a cess de m'accompagner de faon presque incessante tout au long de mon parcours depuis le dbut des annes quatre-vingt. Elle est pour moi naturelle mme si elle ne se montre pas toujours facile vivre sur le plan de la rsistance physique et de la "gymnastique" qu'elle impose aussi l'me, contrainte de laisser momentan- ment sa place une autre. Afin de rendre ce livre plus facile d'utilisation et donc plus constructif, il m'a sembl important de le diviser en deux parties distinctes. La premire est consacre tous les messages qui font tat de conseils de vie. Ce sont ceux qui vhiculent un enseignement spirituel au sens pur du terme. Ceux-ci pourront tre consults par ordre chrono- logique en une lecture classique ou de manire alatoire afin de guider spontanment des moments d'interrogation, de doute ou de fragilit. Ce sont des supports de rflexion et de mditation. La seconde partie de cet ouvrage est consacre, quant elle, la retranscription des messages orients vers l'enseignement d'une mthode de soins nergtiques. Ces textes constituent la base premire, prcise et indubitable, de la mthode appele par la suite "Soins essniens". En

  • 11

    ralit, les techniques qu'ils dcrivent et la sensibilit qu 'ils requirent sont de nature universelle. Ils proviennent de ce que j'appelle "le monde de nos Frres des toiles ". Le terme essnien n'y a t appliqu que parce qu 'on re- trouvait l'essence de la mthode qu 'ils dcrivent au sein de la Communaut des thrapeutes essniens, il y a deux mil- lnaires. A mon sens, peu importent les mots et les appe