[1991] Les Neuf Marches - Daniel Meurois

  • View
    70

  • Download
    7

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Après avoir longuement investigué les univers de l'après-vie, Anne et Daniel Meurois-Givaudan se penchent aujourd'hui sur le monde "d'avant la naissance".

Text of [1991] Les Neuf Marches - Daniel Meurois

  • Anne et Daniel MEUROIS-GIVAUDAN

    'Q

    'ts de naltM el de m a iM

    -MB,*

    Editions Arsta

  • Les Neuf Marches

    Histoire de natre et de renatre

  • Anne et Daniel Meurois-Givaudan

    Les Neuf Marches

    Histoire de natre et de renatre

    ditions Arista

  • DES MMES AUTEURS

    RCITS DUN VOYAGEUR DE LASTRAL

    TERRE DMERAUDE,Tmoignages d'outre-corps

    d e m m oire d e ss n ie n (tome 1),Vautre visage de Jsus

    le voyage sh am bhalla ,Un plerinage vers Soi

    LES ROBES DE LUMIERE,Lecture daura et soins par VEsprit

    CHEMINS DE CE TEMPS-L,De mmoire dEssnien (tome 2)

    PAR LESPRIT DU SOLEIL

    S NLe catalogue des ditions Arista est adress

    franco sur simple demandeditions ARISTA

    24580 Plazac-Rouffignacl Tl. : 53 50.79.54 - Fax : 53 50.80.20 J

    ditions Arista -1991 Tous droits rservs pour tous pays.

  • Sommaire

    Prologue.............................................................. 15

    Chapitre I - Octobre................................. 23

    Chapitre II - Novembre---------------------- 45

    Chapitre III - Dcembre............................. 73

    Chapitre IV - Janvier.................................. 95

    Chapitre V - Fvrier................................. 121

    Chapitre VI - M ars .................................... 143

    Chapitre VII - Avril..................................... 175

    Chapitre VIII - M ai...................................... 197

    Chapitre IX - Juin.......................................221

  • A notre mre la Terre qui a si souvent port et nourri les enfants

    que nous sommes.

  • Quelques propos post-conception, et davant lecture...

    O n a videmment souvent parl de la Naissance et du mystre de lincarnation. Sans doute a-t-on, dailleurs, crit une infinit de volumes sur le sujet. Notre but, en prenant ici la plume, ntait certes pas den ajouter un de plus afin dapporter notre propre quote-part une somme dj impressionnante dinformations tant psychologiques, religieuses que biologiques.

    Ce livre rsulte tout simplement dune exprience dont le moins que lon puisse dire est quelle mrite lpithte dtrange... Une exprience que nous navons pas recherche mais qui sest offerte nous spontanment et que nous nous sommes scrupuleusement attachs relater au jour le jour.

    Jusqu prsent, notre facult naturelle provoquer la dcorporation nous a amens investiguer les mondes de laprs-vie ainsi que dautres univers plus subtils encore.

    Cependant, jamais les circonstances ne nous avaient permis dentreprendre pleinement le voyage inverse ,

    11

  • cest--dire celui qui mne des mondes de lumire vers la Terre.

    Expliquons-nous. En termes clairs, nous avons t sollicits afin de suivre, pas pas, litinraire dun tre en train de sincarner.

    Que se passe-t-il au juste pour une me qui sapprte prendre un corps de chair et qui fait donc sien le ventre dune mre ? Par quelles phases dvolution passe-t-elle ? Comment son psychisme se modifie-t-il ? Que se passe-t- il aussi au niveau de son ftus et que les yeux physiques ne peroivent pas ?

    Autant de questions que les neuf mois ncessaires la rdaction de ce livre permettent, entre autres, daborder.

    Disons-le demble, nous navons pas choisi lme qui sincarne et qui demeure bien videmment au centre de ce travail. Celle-ci sest prsente nous, en quelque sorte mandate par une Volont lumineuse. Peut-tre dailleurs ne la rencontrerons-nous jamais physiquement.

    Il ne sagit pas dun tre exceptionnel destin marquer son temps. Le jeu aurait t fauss. Il ne sagit pas non plus dune me encore englue dans tous les piges de la matrialit. Selon ses propres termes, elle est seulement une goutte parmi des milliers et des milliers dautres qui ont compris que la vritable force et le germe de toute vrit rsident dans le cur . Son but est de Servir.

    Les informations quelle nous a fournies pendant toute la grossesse de sa mre, sa propre mtamorphose et celle de lembryon pis du ftus quelle a appris habiter ne constituent donc pas les enseignements dun Matre de Sagesse. Leur valeur est tout autre. Nous la qualifierions d humaine au sens noble et enrichissant du terme.

    12

  • Cest ce titre quelle nous a touchs en tant que tmoins et parfois aussi un peu acteurs de son aventure.

    Car il sagit bien dune aventure que de natre ou de renatre en conscience la Terre.

    Sil aborde bien videmment un certain nombre de sujets mtaphysiques dont celui de la rincarnation, ce livre, on laura sans doute dj devin, nest ni un trait dsotrisme ni un rcit rpondant une mode nouvel ge .

    Il ne veut tre quun reportage, dnu dartifices, mais tout vibrant dune certaine lumire qui mne au respect de la Vie et la conscience de la chance que celle-ci reprsente. Cest cette lumire que nous avons tent de recueillir puis de reflter aussi fidlement que possible.

    Si les pages qui suivent parviennent faire clore un peu plus damour, de tendresse et de joie la surface de ce monde, alors elles auront chant juste.

  • Prologue

    N ous avons immdiatement plong dans l'immensit de ses yeux ... Impossible de faire autrement dailleurs devant ce regard demi bahi o paraissent se mler avec bonheur, joie et nostalgie. Ce regard couleur amande, cest celui dune femme toute jeune, toute brune, toute hsitante comme un funambule qui hasarde le premier pas au dessus du vide.

    On ma parl de vous... a-t-elle dabord susurr. Puis prenant bientt plus dassurance... Cest drle, je naurais jamais imagin que cela se passerait comme a... Lorsquils mont dit Tu vas retourner sur Terre, alors ce serait bien que tu travailles avec un couple pendant les neuf mois de ta gestation j ai cru que ctait une plaisanterie. Mais non, pas du tout, ils taient srieux... et maintenant, je vous vois, vous tes l...

    Elle sest arrte sur ces mots et un silence est venu sinstaller entre nous, lger, comme une autre forme de communication o lon se dit plus.

    15

  • Maintenant, seulement, nous voyons bien ce qui se passe et o nous sommes. Depuis que notre conscience a quitt notre corps*, il y a peine quelques instants, tout est all si vite ! Le tunnel de lumire une fois franchi tel un sas au-del et en dedans de nous, nous nous sommes retrouvs l dans cette grande pice toute blanche et qui a comme un air de printemps. Ses murs, sa lumire nous donnent la sensation dtre dans une bulle ou dans quelque chose suspendu entre deux mondes. Pourtant, tout y est parfaitement concret et les quelques pas que nous y esquissons pour en pntrer davantage la quitude rsonnent sur ses dalles. A vrai dire, nous cherchons nos mots et la jeune femme aussi.

    Eh bien oui, fait lun de nous... tu vois, il ny avait rien de plus srieux !

    Une nouvelle fois, nos regards se croisent, mais cest pour ne plus se lcher, tranges comme un sourire spontan et incontrlable dont on ne peut se dfaire. Quelque chose sest pass au fond de chacun... une sorte de dclic magique au bout duquel soudainement on se sent bien ensemble sans savoir au juste pourquoi. Alors nous nous retrouvons tous trois rire, semblables de vieux complices qui viennent de se lancer une plaisanterie comprhensible par eux seuls...

    Voil, nous savons que le pont est jet et que le travail va pouvoir saccomplir. En quoi consiste-t-il ce travail ? Avouons-le, en quelque chose dun peu fou... a priori du

    * Voir les principes de la dcorporation . Rcits dun voyageur de lastral et Terre dEmeraude des mmes auteurs, (Arista).

    16

  • moins. Il sagit de suivre cette jeune femme, ou plutt cette me pas pas, mois aprs mois, de communier avec elle pendant les neuf mois o sa future mre, quelque part sur Terre, va lui prparer un corps. Il sagit de suivre son tre, comme un fil directeur, pendant tout le processus de son incarnation. Est-ce bien un travail dailleurs ? Cest davantage une collaboration, un partage, dont nous voudrions dj quils soient une source damour, une source de juste inspiration pour ceux qui sapprtent donner la Vie.

    Partage est bien le terme qui convient. Nul doute quelle lait entendu en nous cette femme qui vient de faire quelques pas dans notre direction et que nous accueillons entre nos bras.

    Daccord, dit-elle... cest videmment vident ! Nous ferons cela ensemble si vous le voulez toujours. Rien que par plaisir... rien que pour dire un peu plus ce quest la Vie !

    Comment pourrions-nous hsiter une seconde ? Devant notre acquiescement enthousiaste, elle nous attire maintenant quelque part vers un autre bout de la pice qui semble dsormais sallonger presqu linfini, devenant ainsi une sorte de couloir.

    Cest mon me qui cre ce dcor dit-elle doucement. Vous tes dans une bulle de mon me et de ma pense. Cest une des choses que lon ma appris faire et cest de la sorte que vont beaucoup de manifestations ici.

    Que lon ta appris faire ? Oui... regardez, ce sont eux... et puis quelques autres

    aussi. Je voulais que vous les voyiez, parce que je sais que vous me comprendrez mieux.

    Dans la clart paisible du couloir blanc mergent les silhouettes de deux tres. Ce sont celles dun homme et

    17

  • dune femme qui se tiennent l comme une paire damis. Leur prsence nous est soudainement si naturelle, si vidente quil nous semble quils ont toujours d tre l et tout connatre de notre projet.

    Leurs visages ne refltent pourtant pas la connaissance insondable de ces cratures angliques que limagination populaire aime faonner. Ils sont l, au contraire bien concrets, bien humains, avec toutefois cette espce dternelle jeunesse et cette lumire intrieure que seul sait gnrer lunivers de lme.

    Voil un peu ma famille... Ces mots se sont insinus en nous avec une force gaie,

    ptillants la ma