Montagne 2040

  • View
    845

  • Download
    1

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Parce qu'ils reconnaissent les montagnes comme des lieux de vie et de projets, parce qu'ils protègent la diversité et les richesses des massifs, parce qu'ils valorisent les modes de vie et savoir-faire des populations et des entreprises montagnardes et parce qu'ils s'engagent pour un avenir équilibré pour tous, la Région Rhône-Alpes a souhaité distinguer ces actions exemplaires.

Text of Montagne 2040

  • 1. NOUVEAUX TEMPS, NOUVEAUX DFIS Restitution de la dmarche de concertation Janvier 2012 f Juin 2013 www.montagne2040.rhonealpes.fr

2. 2 3. p. 4-5DITORIAL Jean-Jack Queyranne, Prsident de la Rgion Rhne-Alpes p. 8-9DITORIAL Claude Comet, Conseillre dlgue au tourisme et la montagne p. 10-11LA MONTAGNE EN RHNE-ALPES p. 12-13POINT DE VUE SUR LA MONTAGNE Ouverture p. 14-17PANORAMA DES MONTAGNES DE RHNE-ALPES p. 14-15Contribution de Jean-Yves Bechler, Commissaire lamnagement du Massif central, DATAR p. 16-17Contribution de Jean-Pierre Chomienne, Commissaire lamnagement des Alpes p. 18-21LEUROPE, UN LEVIER POUR LA MONTAGNE DE DEMAIN ? p. 18-19 Contribution de Juan-Andres Gutirrez Lazpita, Prsident dEuromontana, association europenne pour les zones de montagne p. 20Contribution de Carlos Pinto, Maire de Covilh (Portugal), Prsident de lAssociation Europenne des lus de Montagne, Membre du Comit des Rgions p. 21Contribution de Jol Giraud, Prsident de la Commission Permanente du Conseil National de la Montagne, dput des Hautes-Alpes, maire de LArgentire - La Besse p. 22-23GRER AUJOURDHUI LA MONTAGNE DE DEMAIN p. 22Contribution de Frdrique Massat, Prsidente de lAssociation Nationale des Elus de Montagne, Dpute de lArige p. 23Contribution de Gilbert Blanc- Tailleur, Maire de Saint-Bon/ Courchevel, Prsident de lAssociation Nationale des Maires de Stations de Montagne, Prsident de France Montagnes p. 24-29LA CONCERTATION, MODE DEMPLOI p. 26-27Interview de Sarah Boukaala, Conseillre rgionale dlgue la jeunesse p. 28-29Les jeunes au coeur de la concertation p. 30-31 Schma de la dmarche p. 32-33 Comment lire le document ? p. 34-39AXE 1 Partager lespace p. 40-45AXE 2 Prserver et valoriser les ressources p. 46-51AXE 3 Promouvoir des conditions demploi durable p. 52-57AXE 4 largir et adapter loffre touristique p. 58-63AXE 5 Accompagner les mutations et lmergence de nouveaux modles conomiques p. 64-69AXE 6 Transport et numrique: imaginer les rseaux de demain p. 70-75AXE 7 Favoriser des services de proximit p. 76-81AXE 8 Redcouvrir la montagne: transmission et ouverture p. 82 Remerciements Sommaire 3 4. nous entendons tre pionniers notre tour Contraintes de sadapter au relief et des conditions climatiques singulires, ces gnrations ont surtout russi, dans un souci dinnovation permanent et grce un engagement sans faille, tirer le meilleur avantage des particularits de leurs territoires. Le changement climatique, la mondialisation, lvolution des habitudes touristiques comme les rcents progrs techniques imposent aujourdhui dentamer un nouveau cycle afin dassurer lavenir de ces territoires et de celles et ceux qui y vivent. ditorial Jean-Jack Queyranne Jean-Jack Queyranne, Prsident de la Rgion Rhne-Alpes, Ancien Ministre En initiant la production industrielle et la transformation de laluminium en Maurienne, en donnant naissance lalpinisme moderne sur le mont Aiguille ou en perfectionnant les modes de transport, par le rail ou le cble, pour les dplacements ou les loisirs, au cur du Massif du Mont-Blanc, Rhne-Alpes sest impose au fil du temps comme une terre de pionniers. 5. Cest pourquoi nous avons lanc cette dmarche prospective Montagne 2040 qui donne aujourdhui ses premiers enseignements. Fidles la dmarche qui est la ntre dans la mise en place des politiques rgionales, nous avons souhait quils soient le fruit dune trs large concertation. Nous avons aussi voulu donner en priorit la parole nos jeunes concitoyens qui, demain, vivront et pratiqueront la montagne. Bien entendu, nous avons tenu compte dun contexte institutionnel marqu notamment par la dcentralisation et le poids croissant de lUnion Europenne. Je vous invite prendre connaissance de ces premires pistes de rflexion dans des domaines varis, de la formation lnergie en passant par lagriculture, laide aux entreprises, le numrique ou les transports, des niveaux daboutissements diffrents, mais toutes rgies par ces valeurs de progrs social et dgalit des chances, par cet attachement partag la montagne et cette volont commune dassurer son avenir. Il sagit ainsi pour la Rgion de jouer son rle densemblier, dassurer lquilibre et la solidarit des territoires qui la composent. Une dlibration cadre qui traduira ces ambitions sera propose la fin de lanne. Et limage de celles et ceux qui nous ont prcds, nous entendons tre pionniers notre tour. Il sagit ainsi pour la Rgion de jouer son rle densemblier, dassurer lquilibre et la solidarit des territoires qui la composent. 6. Photo en do 7. to en double 8. UNE VISION OUVERTE ET RENOUVELE DE LA MONTAGNE Avec 65 % de son territoire class en zone de montagne et 51 % de ses habitants rpartis sur trois massifs aux histoires et aux cultures spcifiques, Alpes, Massif Central, Jura, Rhne-Alpes est incontestablement une rgion de montagne. Par son implication forte dans les politiques de massifs, Rhne-Alpes a toute lgitimit pour parler au nom de la montagne et pour porter une vision collective de ce que sera le visage de nos massifs dans 30 ans. Plus quune ambition, cest un devoir envers les gnrations futures. Cette dmarche de concertation nous a permis dadopter une vision ouverte et renouvele de la montagne. Elle nous place en quelque sorte en pimont, et nous fait lever le regard vers les cimes et le futur. ditorialCLAUDE COMET Claude Comet, conseillre dlgue au tourisme et la montagne. Partir des jeunes, de ceux qui vivront et qui feront la montagne de demain, quils y vivent dj ou quils ny vivent pas. Partir de leurs questions, de leurs rves, de leurs aspirations, telle a t lambition de la concertation et de la rflexion prospective Montagne 2040. Et ce fut une belle aventure. 8 9. Lobjectif, le fil rouge de Montagne 2040 est double. Il sagit tout dabord de mettre en uvre une dynamique nouvelle : passer de la vision dune montagne de handicaps celle dune montagne de solutions; dune montagne qui ne constituerait quenjeux et problmes surmonter, une montagne porteuse despoir et de perspective, qui offre et rend possibles des projets de vie. Montagne 2040 inaugure ainsi une conscience nouvelle, vers une montagne source dexemplarit et damnits particulires partager. Cela commence par la reconnaissance dune solidarit ncessaire entre lamont et laval, entre les valles et les montagnes. Que ce soit sous langle de la gestion de la ressource et des risques, des transports entre haut et bas, de modles conomiques imbriqus, linterdpendance est fondatrice. Et cette permabilit des changes nous pousse revendiquer une nouvelle forme de solidarit entre les territoires. Elle nous enjoint galement nous montrer novateurs et audacieux, comme les territoires de montagne lont toujours t. Linnovation est un engagement que nous devons prendre pour les gnrations de demain. Et il commence aujourdhui. Il sagit galement de remettre la montagne dans le radar des jeunes. Il est de notre responsabilit morale et citoyenne de leur proposer une montagne accessible et ouverte, une montagne en mesure de leur offrir un vaste champ des possibles. Cela commence certainement par la redcouverte, lmerveillement et lmotion. Nous sommes de plus en plus les tmoins et acteurs dorganisations sociales hors sols, avec des enfants socialiss en milieux urbains, qui mconnaissent parfois lenchantement provoqu par le grand paysage et limaginaire encourag par les altitudes. Il sagit donc de planter une graine, de faire redcouvrir nos montagnes sous un jour nouveau. Bien des initiatives existent dj, il importe aujourdhui de donner un souffle rel ce mouvement. De coordonner, damplifier, de porter. Faire redcouvrir les montagnes aux jeunes, cest leur donner les moyens et le dsir de la protger pour y vivre plus tard. Montagne 2040 a plac les jeunes au cur du dispositif. Elle les a interpells sur leur avenir et leurs projets de vie, et a pos la question des conditions de vie au quotidien sur les territoires de montagne, anthropiss depuis toujours et en perptuelle transformation. Aujourdhui, elle nous invite nous projeter vers demain, continuer la mobilisation de tous qui croyons aux perspectives et aux potentiels de la montagne et nous laisser toucher au cur. Montagne 2040 inaugure ainsi une conscience nouvelle, vers une montagne source dexemplarit et damnits particulires partager. 9 10. Gographie physique conomie Dmographie LA MONTAGNE EN RHNE-ALPES 90%des leaders mondiaux des activits lies la montagne (amnagement, quipement) sont en Rhne-Alpes. 65% du territoire rgional est class en zone de montagne et 73% en zone de massif 3 parcs nationaux Vanoise, crins, Cvennes. 37% du territoire recouvert de forts. 3 massifs Jura (2796km) Massif Central (9988km) Alpes (19196km) 7Parcs Naturels Rgionaux (PNR) Livradois-Forez Haut-Jura Massif des Bauges Pilat Chartreuse Vercors Monts dArdche Ces parcs couvrent15% du territoire de la rgion et 30% des zones sensibles agricoles. En projet: PNR des Baronnies provenales. 51%des Rhnalpins vivent en montagne. Dans les 3 massifs et sur toute la zone de montagne, la population a augment depuis 1990. 10 11. En moyenne montagne, le volume de lenneigement a diminu de 40% en une quarantaine dannes. Tourisme Climat Foncier/exploitations agricoles Chaque anne, la rgion Rhne-Alpes et plus particulirement ses zones de montagne perdent prs de 4% de leurs exploitations agricoles. - 4% La fonte des glaciers sest acclre: celui des Bossons, par exemple, a recul de + de 600 mtresdepuis 1982. En Rhne-Alpes, la temprature a augment denviron 2C entre1922 et2005. Rhne-Alpes occupe la 1e place du tourisme de montagne en France, accueillant 64,7% des sjours des touristes franais en montagne. En 2012, une consommation touristique de prs de 6,5milliards deuros. Chaque anne Rhne-Alpes accueille 150millions de nuites touristiques, dont 60millions en montagne. Rhne-Alpes 1er domaine skiable au monde 150 stations (55 en Savoie, 51 en Haute-Savoie) et un parc de prs de 2300remontes mcaniques. La montagne accueille aussi 44% des htels (sur 206