Les transformations du Moyen ‚ge classique

  • View
    22

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Les transformations du Moyen Âge classique. 2 e moitié du XI e – fin du XIII e siècle: de 1051 environ à 1300. L’espace occidental s’est constitué pendant le haut Moyen Âge. . Il correspond à peu près à l’Empire de Charlemagne…. 0. Une conjoncture favorable. - PowerPoint PPT Presentation

Text of Les transformations du Moyen ‚ge classique

Le Moyen ge classique

2e moiti du XIe fin du XIIIe sicle: de 1051 environ 1300Les transformations du Moyen ge classique

Lespace occidental sest constitu pendant le haut Moyen ge. Il correspond peu prs lEmpire de CharlemagneLa conjoncture stend de 1051 1125 environ.

Les conjonctures rsultent de la concurrence temporaire de facteurs sociaux qui distinguent ces temps des temps antrieurs et postrieurs. Elles se modifient et se succdent selon un rythme qui nest pas toujours sensible dans linstant mme, mais qui est perceptible aux contemporains. 0. Une conjoncture favorableLa conjoncture modifie les structures du haut Moyen ge. Les transformations vont se poursuivre pendant tout le Moyen ge classique, mais de faon beaucoup plus lente.

1. Pacification du territoireA. Paix extrieureSeconde vague dinvasion termineB. Paix intrieureLa socit est trs violente parce que les seigneurs souhaitent possder plus de terres. Ils sattaquent aux autres seigneurs, mais aussi aux paysans. Les clercs tentent donc de rendre la socit moins violente par deux actionsLa Paix de Dieu

Interdiction de sen prendre aux non-combattants (paysans, femmes, enfants et les religieux)

Les seigneurs ne peuvent combattre quen eux.

Lglise va ainsi leur imposer les croisades pour les occuper. La Trve de Dieu

Interdiction de se battre certains jours de la semaine et lors des ftes religieuses.

Exemple de la trve de DieuMesures confirmes par les vquesMesures ne concernent que les chrtiensPriode o les seigneurs ne peuvent pas se battreGrave consquence si la trve nest pas respecte

A. Essor technique2. Une mini-rvolution agricoleAssolement biennal (haut Moyen ge)Assolement triennal (Moyen ge classique)

B. Outillage agricole plus efficace Progrs de la mtallurgie

Herse

Houe

Faucille

trange lanimal2. Modification du procd dattelageAttelage antique

Sappuie sur les paulesAttelage du XIIe sicle

Pice en bois qui ne pntre pas le sol en profondeurLaraire est parfait pour les sols du sud qui sont plus lgers.Laraire ne retourne pas le sol. Araire mditerranen3. Modification de laraire

Le coutre en fer permet de fendre le sol plus profondmentLe versoir, en fer lui aussi, permet de retourner la terre.Les roues permettent de travailler plus rapidementLa charrue permet deffectuer deux oprations en mme temps. Charrue du XIIe sicle (nord-ouest europen

4. Lnergie mcanique se dveloppeMultiplication des moulins eauLa roue permet une nouvelle combinaison dengrenagesPendant le haut Moyen ge, ce sont les hommes qui doivent tourner les meules. Moulin eau du 13e sicleDe 1050 1250, la population europenne double et mme triple dans certains endroits. Angleterre: de 1,5 3,7 millions

Domaine germanique: 4 10, 5 millions

Italie: de 5 10 millions

France: 6 15 millions B. Un essor dmographique sans prcdent

C. Un changement climatique bnfiqueD. Les dfrichements1) la bordure des anciennes seigneuries2) Dans des espaces non exploits , pour louverture de nouvelles seigneuries

3. Amlioration du sort des travailleursDiminution des famines Pendant le haut Moyen ge, il y a une famine gnralise tous les 12 ans. Pendant le Moyen ge classique, les famines ont diminu grandement. B. Progrs dans la condition paysanneLes paysans obtiennent des droits grce aux dfrichements.

Les corves vont tre abolies.

Les droits obtenus sont mis par crit.

Exemple de lamlioration de la condition paysanneAuparavant, le seigneur pouvait demander ce quil voulait et les paysans taient obligs de le lui donner. Maintenant, il ne peut plus, car les redevances que les paysans doivent sont crites. Redevance pour cultiver la terreProbablement en bronzeSigne que les paysans ont des surplusPices en argentCens payer sur une anne complte. 2 temps: travail de la terre et ftes religieusesC. Apparition dun nouveau groupe social qui gagne des libertsEssor dmographique qui libre des bras+Cration de surplus que lon peut revendre=Des paysans ont pu se consacrer au

commerceet lartisanatLes nouvelles villes cres au Moyen ge sont appeles bourg.Les habitants des villes mdivales sont donc appels bourgeois.

Attention: au XIe sicle, le mot bourgeois ne dsigne pas les membres dune classe sociale aise, mais bien uniquement les habitants dune ville. Les villes sont sur les terres dun seigneur.Les bourgeois dsirent obtenir des liberts et la paix, donc ils vont former des communes. Cela amne plusieurs conflits arms entre les bourgeois et leur seigneur. Puis, le seigneur et les bourgeois vont convenir un accord crit qui va donner des droits aux bourgeois, mais le seigneur va tout de mme se garder un certain contrle de la ville.

La confirmation de la commune de Dreux (1180)Je, Robert, par la patience de Dieu, comte de Dreux [], ai voulu, par des caractres dcriture, notifier tous prsents et futurs que, un dsaccord tant n entre moi et mes bourgeois de Dreux, nous sommes convenus enfin de cet accord, savoir que nous leur avons concd davoir la commune quils ont eue aux jours de mon pre, et nous la leur avons confirme par serment, moi, Agns comtesse de Braine, mon pouse, et Robert, mon fils. De plus, nous leur avons jur aux susdits bourgeois que nous ne lverons, nous et nos successeurs, [] aucune taille sur les susdits bourgeois, et nous ne leur ferons aucune violence. Mais nous supprimerons toutes leurs discordes par une paix, si cela peut se faire. Si leur discorde, quelle quelle soit, ne peut tre supprime par une paix, nous y mettrons terme en notre cour par jugement dhommes sages et de nos fidles. Eux-mmes ont jur dtre fidles moi, mon pouse et mes hritiers, et de garder et dfendre notre place forte de Dreux contre tous; de confirmer et de ne pas cder nos droits et justes coutumes et nos jugements, toujours et partout; de ne pas sy opposer, mais sil est besoin, de les faire respecter selon leur pouvoir-Nous avons concd dautre part aux mmes bourgeois que nous ne forcerions personne de leur commune user de nos moulins ni sacquitter dautres redevances [].Cit par M. Pacaut, Les structures politiques de lOccident mdival, Paris, A. Colin, 1969.

Les bourgeois obtiennent ainsi des privilges.Il faut savoir que ces privilges variaient dune ville lautre .Certaines villes ont obtenu lautorisation de sadministrer elles-mmes.

Exemption de taille, droit de lever des taxes son propre compte, etc.March pendant le Moyen ge

Symbole de lobtention des privilgesBeffroi

Aigues MortesExemple dune ville qui a connu un essor pendant le Moyen ge classique

Le roi Louis IX dsire crer un port do partiraient les croiss.

Tour de Constance