Click here to load reader

ANALYSE DU MODELE EDUCATIF POLYNESIEN Fonctionnement et Bilan

  • View
    104

  • Download
    1

Embed Size (px)

Text of ANALYSE DU MODELE EDUCATIF POLYNESIEN Fonctionnement et Bilan

  • Page 1
  • ANALYSE DU MODELE EDUCATIF POLYNESIEN Fonctionnement et Bilan
  • Page 2
  • EXISTE-T-IL UN MODELE EDUCATIF POLYNESIEN?
  • Page 3
  • PLAN LES COMPETENCES DU PAYS DANS LE CADRE DE LAUTONOMIE PHOTOGRAPHIE DE LEXISTANT LES FINANCEMENTS LES RESULTATS INTERPRETATION DES RESULTATS PROSPECTIVE
  • Page 4
  • LES COMPETENCES DU PAYS DANS LE CADRE DE LAUTONOMIE Des comptences lgales trs tendues Des comptences rellement exerces limites
  • Page 5
  • Des comptences lgales trs tendues ( Loi organique du 27 fvrier 2004 ) D R O I T C O M U N PAYSCOMMUNES Enseignement primaire Information,orientation documentation pdagogique Constructions scolaires et entretien des btiments, Cantines. Personnels communaux Enseignement secondaire Gestion de certains agents Enseignement suprieur non universitaire (BTS) Partage comp. Art. 26 et 90 de la loi organique
  • Page 6
  • Des comptences relles limites COMPETENCES ET INTERVENTIONS DE LTAT Enseignement primaire Ltat intervient assez peu. Le Pays sest rellement appropri ce secteur. Subvention flche du FIP pour les constructions scolaires Enseignement secondaire Participation financire via une convention Etat/Pays Gestion budgtaire et statutaire des personnels fonctionnaires dtat Collation et dlivrance des diplmes nationaux Enseignement suprieur Enseignement universitaire et recherche Gestion budgtaire et statutaire des personnels fonctionnaires dtat Collation et dlivrance des diplmes nationaux
  • Page 7
  • Conclusion partielle (I) Le Pays ne dispose pas dun certain nombre de leviers pour mettre vritablement en place un modle ducatif polynsien : Formation des personnels Gestion des personnels Collation des diplmes Dfinition des programmes
  • Page 8
  • PHOTOGRAPHIE DE LEXISTANT La population scolaire Les enseignants Loffre ducative Les programmes
  • Page 9
  • La population scolaire Absentisme, dscolarisation 38% dune gnration a le baccalaurat contre environ 70% en mtropole La poursuite dtudes suprieures est moiti moindre quen mtropole.
  • Page 10
  • Les enseignants Des taux dencadrement lgrement suprieurs ceux de mtropole Un nombre important denseignants mtropolitains dans le second degr, ceci tant d linsuffisance du vivier polynsien et au goulet dtranglement des concours nationaux.
  • Page 11
  • Loffre ducative Elle est limite par: des effets dchelle, Par la configuration du Pays lloignement de la mtropole. Cest particulirement vrai: pour les diplmes professionnels pour les diplmes de plus haut niveau
  • Page 12
  • Les programmes Sont dfinis au niveau national en fonction de diplmes nationaux Les valuations du niveau des enfants se fait selon des grilles nationales Les seules adaptations notables ont t faites au niveau de lenseignement des langues polynsiennes, au niveau de lenseignement de lhistoire
  • Page 13
  • LE NIVEAU DE FINANCEMENT Un lve polynsien cote environ deux fois plus cher quun lve mtropolitain Le budget rel de fonctionnement de lducation reprsente plus de 50 % du budget de fonctionnement du Pays
  • Page 14
  • Explication Effets dchelle, Configuration du Pays (transports) Indexation des salaires des fonctionnaires dtat
  • Page 15
  • LES RSULTATS En progression Mais mdiocres par rapport la mtropole.
  • Page 16
  • Taux de russite aux examens % 2007 DNBBAC gnral BAC technique BTS Mtropole+DOM81,787,779,367,3 Polynsie franaise 73,177,163,645,6
  • Page 17
  • Conclusion partielle (II) Des comptences tendues mais non exerces Des enseignants bien forms Des taux dencadrement satisfaisants Des financements levs Des rsultats mdiocres
  • Page 18
  • POURQUOI?
  • Page 19
  • Une inadaptation du modle mtropolitain la socit polynsienne: Des raisons culturelles: colonisation, systme traditionnel de valeurs diffrent Des raisons socio conomiques (20 % de chmeurs, 10 000 familles vivant avec moins de 50 000 francs par mois)
  • Page 20
  • Une absence de rel pilotage du systme ducatif par le gouvernement du Pays et pas ladministration territoriale
  • Page 21
  • PROSPECTIVE Crer un vritable modle polynsien dducation adapt aux besoins de la population sans renoncer la reconnaissance nationale des diplmes.
  • Page 22
  • Crer les conditions dun vritable bilinguisme tous les niveaux du systme scolaire Poursuivre ladaptation des contenus en franais ou en biologie par exemple par ldition de manuels scolaires. Rajouter de nouvelles matires telles que sant, nutrition(ducation populaire) Adapter le calendrier scolaire pour mieux respecter les rythmes biologiques de lenfant et les rythmes climatiques.
  • Page 23
  • Adapter les mthodes pdagogiques aux ralits socio culturelles (enseignement moins abstrait, dcouverte par induction, diplmes en alternance, apprentissage) Vrifier et privilgier dans le primaire lacquisition dun ensemble de savoirs fondamentaux, dun socle commun de comptences propre au Pays. Adapter les valuations des performances des lves, en modifiant la rdaction et la conception des grilles nationales en fonction du contexte local
  • Page 24
  • Rformer lenseignement professionnel en adaptant les diplmes aux besoins du march du travail (se donner la possibilit de crer mais aussi de fermer des filires adaptes ces besoins) Crer ventuellement des diplmes locaux. Adapter les structures daccueil des lves. Tout le monde reconnat la russite de structures telles que les CJA, les CETAD, le GSMA dont lexistence est malheureusement menace.
  • Page 25
  • LUTTER CONTRE LES FATALITES SOCIALES Crer une synergie de toutes les administrations concernes pour lutter contre lchec scolaire, avec les parents et les lves. Sinspirer par exemple des: PEL (projet ducatif local) CPA (clefs pour ladolescence) Collge des parents
  • Page 26
  • ACQUERIR LA MAITRISE DU SYSTEME Mettre en place un vritable pilotage du systme ducatif (prvisions sur lvolution de la population scolaire, gestion prvisionnelle des carrires denseignants) Mettre en place une culture de projet. Mettre en place un Observatoire de lducation avec tous ceux qui participent laction ducative : les reprsentants du pays, le haut commissaire, les reprsentants des parents et des enseignants, les politiques. Cet observatoire mettrait des avis et des recommandations. Assurer une meilleure cohrence des actions menes entre le premier et le second degr (Regrouper la DEP et la DES en un seul organisme).
  • Page 27
  • Dvelopper une culture de projet Donner des objectifs clairs ladministration en dfinissant des priorits au niveau politique (par exemple, diminution du taux dabsentisme, augmentation du pourcentage dune classe dge atteignant le niveau baccalaurat) Dfinir un calendrier prcis sur plusieurs annes avec des objectifs intermdiaires pour atteindre ces objectifs Dfinir les moyens et les financements mettre en uvre. Mettre au point des tableaux de bord permettant le suivi prcis des rsultats obtenus. valuer et interprter les rsultats obtenus en fin de projet
  • Page 28
  • REPENSER LE FINANCEMENT DU SYSTEME EDUCATIF Sassurer de conserver le mme niveau dengagement financier de lEtat en monnaie constante et prvoir une marge dvolution en fonction de paramtres clairement dfinis (nombre denfants scolariss, besoin en enseignants par exemple.) Prparer la mise en place dune dotation globale de financement du systme ducatif en ayant une vision prospective la plus exacte possible des volutions et des priorits venir. Envisager de flcher diffremment les masses financires accordes par ltat, en sachant que pour linstant, une norme part des concours financiers de ltat est consacre lindexation des salaires des enseignants. Dfinir clairement et moyen terme au niveau du gouvernement des priorits financires. Mettre fin la sous utilisation des crdits disponibles.
  • Page 29
  • REFORMER LA FORMATION ET LE RECRUTEMENT DES ENSEIGNANTS Acclrer locanisation du recrutement des enseignants du second degr et faire en sorte que le recrutement des enseignants du premier degr par lIUFM nentrane pas une rgression ce niveau. Se donner une relle matrise de la formation des matres pour les rendre plus efficaces dans le cadre culturel polynsien par une participation plus troite du Pays aux organes dcisionnels de lIUFM (par exemple). Dfinir un rfrentiel du mtier de lenseignant en Polynsie Former des IPR (inspecteurs pdagogiques rgionaux) polynsiens pour lenseignement du second degr, tant entendu que cest dj le cas des inspecteurs du premier degr..
  • Page 30
  • FAIRE EVOLUER LE METIER Valoriser le mtier denseignant. Sassurer que le dsir dduquer est prsent, contrler les motivations du candidat par des entretiens de recrutement. Rnover les outils pdagogiques (Internet, tlvision). Prendre en compte le Savoir tre au niveau de la formation et de la pdagogie. ( Intgrer dans la formation des enseignants des modules de formation axs sur la relation dadulte adulte)
  • Page 31
  • CONCLUSION IMAGINER UN VERITABLE MODELE DEDUCATION POLYNESIEN. RESPONSABILISER LES POLITIQUES ET LADMINISTRATION. UTILISER TOUTES LES SYNERGIES POUR LEDUCATION DE LA JEUNESSE

Search related