Efficacité énergétique Partie Mld

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Présentation faite lors de la journée technique du Groupement Interprofessionnel du Luminaire à Paris, le 15 janvier 2010.

Text of Efficacité énergétique Partie Mld

  • 1. Amlioration de lefficacit nergtique de vos luminaires
    • Identifier la bonne source pour intgrer dans son luminaire
  • Votre luminaire est-il de type dcoratif ou fonctionnel ?
  • Caractristiques importantes rechercher.
  • Prsentation des diffrents types de sources (incandescence, halogne, fluo, iodure, LED)

Journe Technique de vendredi 15 janvier 2010 2. Efficacit nergtique des luminaires Journe Technique de vendredi 15 janvier 2010 Il nexiste pas de mauvaises sources lumineuses. Elles ont toutes des caractristiques techniques quiles rendent plus performantes pour certaines applications .Votre luminaire est-il de type dcoratif ou fonctionnel ? 1 -Quelle source dois-je intgrer dans mon luminaire ? 3. Efficacit nergtique des luminaires Journe Technique de vendredi 15 janvier 2010 2- Votre luminaire intgre-t-il un rflecteur ou non ? 4. Efficacit nergtique des luminaires Journe Technique de vendredi 15 janvier 2010

  • 3 - Quels critres sont importants pour slectionner unesource?
  • Le flux lumineux quelle dveloppe (rendement lumens/watt)
  • Est-ce que la source est quipe dun rflecteur ?
  • Quel est son indice de rendu des couleurs (IRC)
  • Est-il possible de la faire varier ?
  • Est-ce quelle sallume rapidement ?
  • Est-elle sensible aux allumages et extinctions multiples ?
  • Quelle est la temprature (chaleur) de la source en fonctionnement ?
  • Quelle est la dure de vie moyenne du produit ?

5. Efficacit nergtique des luminaires Journe Technique de vendredi 15 janvier 2010 4- Prsentation des diffrentes technologies de sources 6. Lincandescence

  • Principe de fonctionnement :Ces lampes contiennent un Filament rsistif de tungstne port haute temprature par le courant qui le traverse. Cest ce qui donne la lumire.
  • Avantages:Fonctionne sur le secteur direct (230 volts). Cot dachat trs peu important.
  • Inconvnients:dure de vie limit (environ 1000 heures) avec un clairage qui baisse assez nettement en vieillissant (tout en consommant autant de courant)
  • Applications :Luminaires dcoratifs.
  • Nota : ces sources sont appeles disparatre du fait de leur mauvais rendement nergtique. Pour le moment, la version nergy saver nest pas concerne par la directive EUP
  • 1. Rendement lumen/Watt :
  • 12 lumens/wattspour le standard, 16 lumens/watt pour lesnouvelles gnrations energy saver.
  • 2. Rflecteur ?
  • On trouve des sources avec et sans rflecteurs sur le march.
  • 3. IRC :98% (trs bon)
  • 4. Variation possible ?Oui
  • 5. Allumage rapide ?Oui
  • 6. Sensibilit aux allumages multiples ?Non
  • 7. Temprature en fonctionnement :
  • En fonction de la puissance installe, mais trs chaud.

Efficacit nergtique des luminaires 7. Lhalogne 230V

  • Principe de fonctionnement : Filament rsistif dans une atmosphre dampoule halogne
  • Avantages:Fonctionne sur le secteur direct (230 volts), pas besoin de transformateur. Simplicit de mise en uvre pour les particuliers. Look de lhalogne.
  • Inconvnients : Performances moins bonnes que les sources trs basse tension. Pour info, une lampe GU10 50 watts, claire environ lquivalent dune lampe 35 watts 12 volts. Dure de vie moins importante de 1000 2000 heures. Lampe plus chre lachat quune lampe 12 volts. Dgagement de chaleur important par rapport la lumire restitue.
  • 1. Rendement lumen/Watt :
  • 13 lumens/wattspour le standard, 17 lumens/watt pour lesnouvelles gnrations energy saver.
  • 2. Rflecteur ?
  • On trouve des sources avec et sans rflecteur sur le march.
  • 3. IRC :98% (trs bon)
  • 4. Variation possible ?Oui
  • 5. Allumage rapide ?Oui
  • 6. Sensibilit aux allumages multiples ?Non
  • 7. Temprature en fonctionnement:
  • En fonction de la puissance installe, mais trs chaud. 360C environ sur un culot de lampe 50W
  • 8. Dure de vie moyenne :2000 H

Efficacit nergtique des luminaires 8. Lhalogne 12V

  • Principe de fonctionnement : Filament rsistif, mme principe que les lampes incandescentes traditionnelles. Mais le gaz halogne quelles contiennent entretien et rgnre le filament de tungstne, dou un meilleur vieillissement de la lampe.
  • Avantages:Hautes performances photomtriques (lumire trs chaleureuse et trs bon rendu des couleurs) Dure de vie 3 4000 heures pour les lampes de qualit. Le cot lachat de ces lampes bien baiss depuis 10 ans.
  • Inconvnients:Normes de mise en uvre contraignantes. Dgagement de chaleur problmatique.Ncessite lemploi dun transformateur ou du systme dalimentation Rgulux.
  • Nota :ces sources sont appeles disparatre du fait de leur mauvais rendement nergtique. Pour le moment, la version nergy saver nest pas concerne par la directive EUP
  • 1. Rendement lumen/Watt :
  • 20 lumens/wattspour le standard, 26 lumens/watt pour lesnouvelles gnrations energy saver.
  • 2. Rflecteur ?
  • On trouve des sources avec et sans rflecteurs sur le march. Les sources avec rflecteurs sont plus rpandue.
  • 3. IRC :98% (trs bon)
  • 4. Variation possible ?Oui
  • 5. Allumage rapide ?Oui
  • 6. Sensibilit aux allumages multiples ?Non
  • 7. Temprature en fonctionnement:
  • En fonction de la puissance installe, mais trs chaud. 360C sur le culot pour du 50W.

Efficacit nergtique des luminaires 9. La fluorescence

  • Principe de fonctionnement:Ce sont des lampes dcharge. La lumire est mise par une couche de poudre fluorescente qui tapisse lintrieur du tube. En atmosphre gazeuse, le courant lectrique provoque un rayonnement ultra-violet qui excite la poudre fluorescente. Celle-ci se met alors blanchir et met de la lumire .
  • Avantages:Haute efficacit lumineuse (basse consommation nergtique). Cot du produit peu important.
  • Inconvnients : Encombrement. Emploi dun ballast. Papillotements dsagrables pour certaines lampes lallumage. Lumire pas trs chaleureuse malgr diffrentes tempratures de couleur disponibles sur le march.Produit soumis la taxe DEEE. Ce produit contient des polluants et doit tre recycl.
  • 1. Rendement lumen/Watt :
  • De 50 100 lumens/wattssuivant les tubes
  • 2. Rflecteur ?Non
  • 3. IRC :de 65 85
  • 4. Variation possible ?Oui mais sur quelques rfrences seulement.
  • 5. Allumage rapide ?Dpend du type de ballast.
  • 6. Sensibilit aux allumages multiples ?Oui
  • 7. Temprature en fonctionnement:
  • Correcte au regard du rendement nergtique.
  • 8. Dure de vie moyenne :6000 8000H

Efficacit nergtique des luminaires 10. Lampes basseconsommation

  • Principe de fonctionnement:lampe fluorescente avec ballast lectronique intgr .
  • Avantages:Excellent rendement lumineux. Haute frquence (pas de papillotements). Branchement sur secteur direct. Allumage instantan. Trs longue dure de vie. Excellent pour crer une base lumineuse conomique, qui pourra tre re-travaille par ladjonction de quelques points halognes.
  • Inconv nients :Prix d achat lev . Lumi re pas tr s chaleureuse malgr diff rentes temp ratures de couleurs disponibles sur le march . Eviter les allumages et extinctions fr quents qui r duisent la dur e de vie de la lampe (ou choisir des lampes tudi es pour des allumages et extinctions multiples).
  • Produit soumis la taxe DEEE. Ce produit contient des polluants et doit tre recycl.
  • 1. Rendement lumen/Watt :
  • De 60 lumens/watts
  • 2. Rflecteur ?Prsent sur quelques modles mais gnralement non.
  • 3. IRC :85
  • 4. Variation possible ?Oui mais sur quelques rfrences seulement.
  • 5. Allumage rapide ?Oui, mais monte en puissance lente.
  • 6. Sensibilit aux allumages multiples ?Oui
  • 7. Temprature en fonctionnement:
  • Correcte au regard du rendement nergtique. Les puissances vont gnralement de 7W 40W
  • 8. Dure de vie moyenne :5 000 20 000H

Efficacit nergtique des luminaires 11. L a ioduremtallique

  • Principe de fonctionnement :Une dcharge lectrique entre deux lectrodes cr un arc lectrique dans un tube appel brleur, rempli dun mlange de gaz et de substances mtalliques. Sous leffet de limpulsion lectrique de 2.8 3.5 kilo-volts, les deux lectrodes revtues dune pte mettrice dmarrent la dcharge. Progressivement, la pression augmente dans le brleur et le mtal commence se vaporiser. Les atomes librent une cascade dlectrons et cest cette excitation des atomes dans la vapeur mtallique qui produit larc lectrique et donc la lumire.
  • Avantages :Une grosse puissance de feu, et une possibilit de focaliser. Les dernires gnrations de lampes ont des IRC qui deviennent trs bons.
  • Inconvnients :Cot de la lampe et du ballast lev, variation de la teinte de lumire en fonction de la dure de vie. Temps damorage lev, pas possible de les faire varier.