unicite adoration

Embed Size (px)

Text of unicite adoration

  • 1

    L'UNICITE D'ALLAH

    DANS L'ADORATION

    Ecrit par

    Mouhammad Ibn Chmi Ibn Mout'in Cheyba

    Traduit de l'arabe par

    Abou Bakr Ducouret

  • 2

    INTRODUCTION

    Au nom d'Allah, le Tout Misricordieux, le Trs Misricordieux. Louange Allah,

    seul, et que les prires et les salutations (d'Allah) soient sur celui aprs qui il n'y a plus

    de Prophte, notre Prophte Mouhammad, ainsi que sur ses proches et ses

    compagnons, et sur ceux qui arpentent sa voie, et suivent ses traces, jusqu'au jour de la

    rtribution. Suite quoi, Allah m'a facilit la production d'crits au sujet du credo des

    "Gens de la Tradition et du principe communautaire" (Ahlou Sounna Wal Jama'a); et

    au nombre de ces ouvrages, ce livre "L'Unicit d'Allah dans l'adoration" (Tawhid

    Al 'Ibda), et ce qui y attrait.

    Je lui ai donc accord les soins suivants :

    1/ Un style facile, de sorte qu'il soit compris par la plupart des lecteurs.

    2/ L'argumentation sur la base du Coran et de la Tradition du Prophte lui le salut et

    la paix-.

    3/ Je n'ai cit dans ce livre, que des rcits authentiques, jugs comme tels par des

    rudits aux avis considrables.

    4/ J'ai cit dans cet crit certaines orientations pour le serviteur musulman et les autres.

    Ce qu'il renferme de vrit ne s'explique que par l'assistance d'Allah; et ce qu'il

    contient d'erreur n'est d qu' ma personne et au diable, et Allah et son Messager en

    sont innocents. Et c'est Allah qui accorde la russite. Et qu'Allah fasse mention

    honorable de notre Prophte Mouhammad et lui adresse les salutations, ainsi qu' sa

    famille, et tous ses compagnons.

    Ecrit par l'indigent :

    Mouhammad Ibn Chmi Ibn Mout'in Cheyba

    Le 28 du mois de Safar, en l'an 1431 de l'hgire.

  • 3

    CHAPITRE PREMIER

    LE RESPECT DE L'UNICITE D'ALLAH DANS LA QUETE ET

    L'OBJECTIF (ou L'UNICITE DANS LA DIVINITE)

    Le sens de l'Unicit dans la Divinit :

    Il s'agit de rserver l'adoration Allah, seul et sans associ.

    La voie coranique pour argumenter l'Unicit dans la Divinit :

    Le Coran prouve le devoir de singulariser Allah dans l'adoration par (la confirmation)

    de l'Unicit dans la Seigneurie, et dans les noms et attributs Ce, en raison de la

    corrlation existante entre les (diffrentes) catgories du monothisme. En effet, ne

    peut tre une divinit digne de recevoir le culte, au dtriment de toute autre, que celui

    qui est Crateur, Pourvoyeur, Dtenteur (du royaume) et Grant (de ce dernier),

    organisant et dcidant toutes les affaires, Vivant et Subsistant par Lui-mme,

    Parfaitement Entendant et Clairvoyant, Savant et Sage, Riche et Auto-Suffisant,

    Exempt de tout manquement et de tout dfaut, Tout ce qui est en dehors de Lui tant

    dpendant et rduit l'indigence, Agissant et Choisissant, Personne ne pouvant

    s'opposer Son jugement, Nul n'tant en mesure de repousser son dcret, Rien dans

    les cieux et la terre ne le rduisant l'impuissance, Rien ne Lui chappant, Rien ne lui

    tant cach, embrassant toute chose de son savoir.

    Ce sont l les attributs d'Allah, Puissant et Majestueux, qui ne conviennent qu' Lui,

    sans associ Et de mme, nul autre que Lui mrite l'adoration, elle n'est licite que

    pour Lui.Etant singularis par le pouvoir de crer, de donner la provision, de grer les

    affaires, de donner naissance et de redonner la vie, sans associ en tout cela, alors, il

    est obligatoire de l'esseuler par l'adoration, contrario de tout autre. Nul ne doit Lui

    tre dsign pour partenaire dans le culte.

    Les preuves de l'Unicit dans la Divinit.

    1/ Le Coran prouve le droit exclusif d'Allah l'adoration, par le caractre unique

    d'Allah dans sa Seigneurie, et dans ses Noms et Attributs. Comme dans la parole du

    Trs Haut : ( Hommes! Adorez votre Seigneur, qui vous a crs vous et ceux qui

    vous ont prcds. Ainsi atteindriez-vous la pit. C'est Lui qui vous a fait la

    terre pour lit, et le ciel pour toit; qui prcipite la pluie du ciel et par elle, fait

  • 4

    surgir toutes sortes de fruits pour vous nourrir, ne Lui cherchez donc pas des

    gaux, alors que vous savez (tout cela)) 2/21-22. Et le Trs Haut de dire : (Dis :

    "Qui vous attribue de la nourriture du ciel et de la terre? Qui dtient l'oue et la

    vue, et qui fait sortir le vivant du mort et fait sortir le mort du vivant, et qui

    administre tout?" Ils diront : "Allah". Dis alors : "Ne le craignez-vous donc

    pas?") 10/31-32. Et le Trs Haut de dire : (Si tu leur demandais : "Qui a cr les

    cieux et la terre?", ils diraient assurment : "Allah". Dis : Voyez-vous ceux que

    vous invoquez en dehors d'Allah; si Allah me voulait du mal, est-ce que (ces

    divinits) pourraient dissiper Son mal? Ou s'Il me voulait une misricorde,

    pourraient-elles retenir sa misricorde?"- Dis : "Allah me suffit: C'est en Lui que

    placent leur confiance ceux qui cherchent un appui") 39/38 Et d'autres versets

    encore dans lesquels le Coran argumente l'Unicit d'Allah dans la Divinit, au moyen

    de l'Unicit dans la Seigneurie.

    2/ Il ordonne aux serviteurs l'Unicit dans l'adoration (Cest--dire de consacrer le

    culte Allah, seul et sans associ), et il requiert cela de leur part, comme le dit le Trs

    Haut : (Adorez Allah et ne Lui donnez aucun associ. Agissez avec bont envers

    (vos) pre et mre) 4/36. Et le Trs Haut de dire : (Vous n'adorez que des idoles

    en dehors d'Allah, et vous forgez un mensonge. Ceux que vous adorez en dehors

    d'Allah ne possdent aucun moyen pour vous procurer la nourriture; recherchez

    votre subsistance auprs d'Allah. Adorez-le et soyez-Lui reconnaissants) 29/17.

    Et le Trs Haut de dire : (Et (ne vous ai-Je pas engags) M'adorer? Voil un

    chemin bien droit) 36/61 Et d'autres versets encore.

    L'Unicit (d'Allah) dans la Seigneurie impose l'Unicit de la Divinit.

    1/ Les associateurs qui adorent un autre avec Allah, n'ont pas reni qu'Allah puisse tre

    ador; Cependant, ils ont rejet l'ide du droit exclusif d'Allah recevoir le culte, au

    dtriment de tout autre! Ils disaient qui les invite au tmoignage que "Seul Allah

    mrite l'adoration" : ("Rduira-t-il les divinits un seul Dieu? Voil une chose

    vraiment tonnante") 38/5.

    2/ Les polythistes donnaient des associs ( Allah) en temps d'aisance, tandis qu'ils

    lui vouaient un culte sincre et pur dans les moments difficiles, sachant pertinemment

    que seul Allah est en mesure de dissiper ce qui les affecte de mal, et que leurs idoles

    ne leur profitent en rien pour lever cette nuisance, tant incapables de profiter ou de

    nuire. Comme le dit le Trs Haut : (Quand ils montent en bateau, ils invoquent

    Allah, Lui vouant exclusivement le culte. Une fois qu'Il les a sauvs (des dangers

    de la mer en les ramenant) sur la terre ferme, voil qu'ils (Lui) donnent des

    associs.) 29/65 Et d'autres versets encore.

  • 5

    3/ Les associateurs sont des adorateurs d'idoles et d'icnes. Ils admettent que ce quoi

    ils vouent le culte en dehors d'Allah, ne sont que des cratures, qui ne possdent pour

    elles-mmes et pour leurs adeptes, ni profit, ni dommage, ni mort, ni vie, ni

    rsurrection; elles n'entendent pas, ne voient pas, et ne leur suffisent en rien. Ils

    reconnaissent qu'Allah est spcifi par le pouvoir de crer, d'accorder la provision, de

    porter prjudice ou de profiter, d'administrer les affaires Tout en sachant que ni eux,

    ni leurs idoles, ne possdent quelque part en cela.

    Allah les a donc contraints au moyen de leurs (propres) admissions : De mme que

    vous admettez la singularit d'Allah dans la Seigneurie, vous vous devez de le

    singulariser dans l'adoration!

    La ralit de l'Unicit dans la Divinit (l'Adoration).

    1/ L'Unicit est le droit d'Allah sur ses serviteurs, et il consiste ce qu'ils l'adorent,

    seul et sans associ. Quant au droit des serviteurs sur Allah, c'est qu'Il ne chtie

    personne ayant concrtis le pur Monothisme, ne lui associant rien. Le Prophte -

    Qu'Allah fasse ses loges aux anges rapprochs- dit dans le rcit (transmis) par Mou'az

    : "Le droit d'Allah sur les serviteurs consiste ce qu'ils l'adorent et ne lui associent

    rien; et le droit des serviteurs sur Allah consiste ce qu'Il ne chtie pas celui qui ne

    lui associe rien" (Rapport par Al-Boukhari et Mouslim).

    2/ C'est ce avec quoi Allah a dpch tous ses messagers, invitant cette (forme)

    d'Unicit. Comme le dit le Trs Haut : (Et Nous n'avons envoy avant toi aucun

    Messager qui Nous n'ayons rvl : "Point de divinit en dehors de Moi.

    Adorez-Moi donc") 21/25 Et le Trs Haut de dire : (Nous avons envoy dans

    chaque communaut un messager, (pour leur dire): "Adorez Allah et cartez-

    vous de Rebelle - Taghout") 16/36. Et tout prophte dit son peuple : (" mon

    peuple, adorez Allah. Pour vous, pas d'autre divinit que Lui. Je crains pour vous

    le chtiment d'un jour terrible") 7/59. Et le Prophte Mouhammad - lui le salut et

    la paix- dit dans le rcit d'Abou Houreyra : "Les Prophtes sont des frres, leurs

    mres sont diffrentes et leur religion est unique" (Rapport par Al-Boukhari et

    Mouslim). Le sens de "Frres" est ici (dans sa porte linguistique): Les enfants d'un

    mme pre et de mres varies.

    3/ C'est avec cette (forme) d'Unicit qu'Allah a fait descendre les livres, comme le dit

    le Trs Haut : (Et Nous n'avons envoy avant toi aucun Messager qui Nous

    n'ayons rvl : "Point de divinit en dehors de Moi. Adorez-Moi donc") 21/25.