Symposium CONF 302 De la communication à la co-innovation : d’hier à demain, différentes approches de gestion des parties prenantes

  • View
    110

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Les défis professionnels en gestion de projet sont de plus en plus complexes. La gestion des parties prenantes n’échappe pas à cette tendance. De ce fait, le nouveau PMHandbok publié en 2013 se devait d’établir la gestion des parties prenantes comme un domaine de compétences à part entière. Mais ce que représente la gestion des parties prenantes d’un projet aujourd’hui n’est pas simple. Plusieurs approches coexistent, certaines plus «classiques» centrées sur la communication, d’autres plus actuelles mobilisant des dispositifs de co-innovation. Cette conférence dresse un état des lieux du domaine de la gestion des parties prenantes, au moyen d’exemples de projets et de pratiques. Elle entend aussi souligner l’évolution rapide de ce domaine et comment la conception et la réalisation des projets de demain s’en trouve impactée.

Text of Symposium CONF 302 De la communication à la co-innovation : d’hier à demain, différentes...

  • 1. 1La gestion des parties prenantes :de la communication la co-innovationPar Valrie Lehmann, MBA, PhD, ESG UQAM

2. La gestion des PP :Origines et volution historiquedes modles et pratiques2 3. La gestion des parties prenantes ???Origines : composer avec les dtenteurs denjeux en sciencespolitiques (Brummer, 1991)Arrive dans le monde de la gestion : dabord les relationsavec les actionnaires (Freeman, 1984, Jensen, 2002)Ensuite: les relations avec mdias et les groupes de pression etles corporations (Donaldson et Preston, 1995)Plus tard: sajoutent les relations avec les fournisseurs, lessous traitants et les consommateurs (Lpineux, 2006, Barktuset Glassman , 2007)3 4. La gestion des parties prenantes ???Dbarquement en gestion de projet : les relationsavec client et commanditaire du projet (Pinto, 2002)Fin des annes 80: emprunt des modles destratgie et gestion des risques (Karlsen, 2002)Au cours des annes 90 : Dveloppement puis usageen GP de modles de gestion des PP bass surcommunication et caring (Askelrod et Jepsen,2004, Bourne, 2009)4 5. La gestion des parties prenantes ???Annes 2000 : Dveloppement puis usage en GP demodles de gestion des parties prenantes bass surdes principes de consultation (Savard, 2013)Annes 2010 : Dveloppement puis usage en GP demodles de gestion des parties prenantes bass surdes principes de co-laboration et de co-innovation(Chesbrough, 2003, Admirail and al., 2014)5 6. volution de la gestion des PP :Pas une option mais une ncessitpour russir les projets6 7. Mouvements sous-jacents lvolution de la gestion des PPBeaucoup plus dindividus duqus, conscients et gsArrives de gnrations Y et Z plus volontaristesEnjeux collectifs nouveaux : cologie, nergie propre, DD,conomie circulaire, sauvegarde de la planteRecherche de bonheurs enracins et dutilit soci(t)aleEnvironnement des organisations de plus en plus turbulent :mondialisation, comptition, dlocalisations, XpartenariatsProjets plus complexes hauts niveaux incertitude et inconnuTIC de plus en plus accessibles offrant informations, pouvoir,arnes, visibilit, cration de coalitions en temps rel !7 8. Transformation des capacits des PPPuissance : De pouvoir dlimit pouvoir potentiel lev de nuisance Dactions anticipables actions peu prvisibles immdiatesUtilit : De bras et jambes ttes pensantes De sans connaissance savante contributrices carporteuses de savoirs pertinents8 9. Transformation des activits des PPTerrain de jeux : De lchelle locale lchelle mondiale en un seul clic De NYMBY BANANA en terme de proccupationsComportements : De passives actives : doers, makers, likers, crowdfunding De ractives et proactives et impolies : implication sansinvitation9 10. Grer les PP des projetsdans les annes 1990-2000 :Grer les risques humainsdes projets10 11. Les suggestions de Karlsen (2002)11PP de projet essentielle considrer : le clientLe projet est dfini et comporte des risques humainsTactiques bases sur la gestion des risques : matrice4 quadrants, selon potentiels affecter le projet et collaborerTravail didentification, analyse et traitement des PPDmarche en 6 tapes : plan, identify, analyse,communicate, act, follow upQuatre options finales : monitorer, dfendre,impliquer ou collaborer (selon potentiels relevs) 12. Les suggestions de Karlsen (2002)12Collaborate InvolveDefend MonitorHighHighLowLow POTENTIAL TO AFFECT THE PROJECTPOTENTIAL TO COLLABORATEWITH THE PROJECT 13. Grer les PP des projetsdans les annes 1990-2000 :Communiquerautour dun projet13 14. Les recommandations de Bourne (2009)14The Stakeholder Circle is based on the premise that thesuccess of a project business enterprise can only occur withthe informed consent of its stakeholder community. Thiscommunity comprises individuals and groups, each with adifferent potential to influence the project's outcome.Le projet est dfini : il faut le faire accepter par les PPTravail didentification, priorisation selon pouvoir, urgence etproximit, visualisation, communication et monitoring des PPNombreux calculs dindex pour prioriser les 15 PP de type VIPDcisions de communication selon rponse modlise TI 15. Les recommandations de Bourne (2009)15 16. Grer les PP des projetsdans les annes 2000-2010 :et consulterautour dun projet16 17. La dmarche de Savard (2011)17Lacceptabilit sociale dun projet est au coeur de ladmarche : elle est la condition pour le succs du projetLe projet est dj dfini, mais peut tre ajust au besoinLe processus implique coute, consultation voireconcertation, mais aussi RP et communicationle phasage du projet constitue un repre cl pour les activitsLes activits de consultation prvues se droulent sur unebase volontaire, en misant sur la cooprationLes PP sont ici les personnes intresses, organismes locaux.groupes de pression sectoriels, institutions publiques, outrepromoteur, opinion publique et instances dcisionnelles 18. La dmarche de Savard (2011)18 19. 19La dmarche de Savard (2011)Exemple du cas du projet damnagementdes abords du campus UdeM dOutremont en 2012 20. Grer les PP des projetsdans les annes 2010-2020 :Construire le projet avec les PPou aider les PP mener leur projet20 21. La co-construction par lobjet (Rousseau, 2013)21La co-construction du projet par lobjet sinscrit dans lespratiques de dveloppement collaboratif des projets, partir dide ou de besoin dj identifiElle permet la dfinition de projets, avec la collaborationdes parties prenantes (co-laboration)Elle implique diverses parties prenantes, tour tour, entemps et lieux, pour que le projet soit plus ais raliserLobjet est une interface pour lchange en temps rel et uncrochet de mmoire : son potentiel dinterprtations estun gage dengagement de la part de chaque acteur concern 22. La co-construction par lobjet (Rousseau, 2013)22Le cube dAladin 23. Lapproche co-innovation(Dub, Frangioni et Lehmann, 2014)24La co-innovation permet le dveloppement conjoint deprojets accepts, en plaant les parties prenantes dansune posture de co-dveloppeurs ou co-ralisateurs, tout aulong du projetElle est base sur le principe de la connaissance distribue :ici, la connaissance dun usage constitue un savoirncessaire la russite du projetEn mobilisant des parties prenantes qui peuvent avoir desintrts divergents et en intgrant les diffrents points devue (usages) de PP, elle permet la convergence 24. Lapproche co-innovation(Dub et all., 2014)25http://www.livinglabmontreal.org/tiki-index.php?page=DeveloppementEconomiqueTransporthttp://futureideas.eu/ 25. Approches collaboratives et Living labUsagersactifsUsagerspassifsEnvironnementEnvironnementContrl RalisteLivingLabBancdessaiConsultationPilotes 26. DveloppementPrototypageConceptionidePhases dun projetet dun Living Lab 27. Exemple du cad du projetCHSLD St-Charles-BorromeCSSS Jeanne-Mance 28. Co-innovation via un dispositif de Living LabDure : 4 mois Projet phase I Repenser lexprience des espacescommuns des CHSLD du territoire Un espace de transition que lon veut transformer enespace vivant (agora, 4 mois) Projet phase II : partir des connaissances gnres,tdendre plusieurs CHSLD 29. Cocration Les incontournables de la vie des rsidents Leurs valeurs (gots) fondamentales Usages actuels, formels et informels. Usagers / professionnels / experts / entreprises 30. Exploration Cartes postales de mes rves Une journe dans mon quotidien (parcoursusager dans lagora) 31. Exprimentation Prototypage de modifications (Quick wins) Dmarche dobservation ethnographique surlappropriation de lespace et les usages mergents 32. valuationValider les ides mergeantes et les enrichir au contactdexperts en les hybridantLaisser la place de potentielles ides dusages oudamnagement de lagora amener en cocration 33. valuationPrsentation de la proposition gnrale et description de chaque''projets'' (caf, verdissement, info, ambiance zen, mur immersif)Discussion et validation des scnarios d'usages en prsence desexpertsLe caf de lAgoraEspace immersif et interactif (ambiance et voyages virtuels)Cabines de tlprsencePlantes et jardin de lAgoraOEuvres ractivesAmnagement des jardins 34. valuation et test 35. Implications now and later :des changements rapidesdans les pratiques en gestion de projet37 36. Quelques implications directes praticiennes38Adopter un regard diffrent sur le mtier et lactivit Considrer les savoirs profanes des usagers comme intrantsessentiels au succs du projet et bien vivre avec Apprendre venir en soutien des projets issus destraditionnelles parties prenantes lointaines (end-users) Ne pas sen tenir au plan de communication pour grer les PPRenforcer ses comptences Savoirs-faire relationnels et de ngociation (pas le leadership) Savoirs-faire pratiques en co-innovation et co-dveloppement 37. MERCI.Pour les questions.39Par Valrie Lehmann, MBA, PhD, ESG UQAM