Click here to load reader

Ecologie 3.1

  • View
    486

  • Download
    2

Embed Size (px)

Text of Ecologie 3.1

  • 1.(c) McGraw Hill Ryerson 2007 3.1 Les changements naturels dans les cosystmes Lorsquun organisme nat, il appartient une espce mais il est aussi n avec des caractristiques uniques. Cest comme les humains: ils nont pas tous la mme couleur de yeux et la mme grandeur. Parfois, ces caractristiques uniques donne cet individu un avantage dans sa niche. Ex: les saumons qui ont une queue plus longue peuvent nager plus rapidement ou plus loin dans la rivire ce qui amliore ces chances de survivre. La slection naturelle est le processus o un individu qui a des caractristiques avantageuses peuvent plus facilement se reproduire et transmettre leurs caractristiques favorables leurs descendants. Ceux qui ont des caractristiques non-favorables ont moins de chance de se reproduire et de transmettre leurs caractristiques leurs descendants. Un saumon qui a une plus petite queue ne pourra peut-tre jamais se reproduire sil ne peut pas nager lendroit o a lieu la reproduction. Voir pages 108 - 109

2. (c) McGraw Hill Ryerson 2007 Les adaptations des organismes au changement Les les Galapagos, prs de la cte de lquateur, sont un des meilleurs exemples de slection naturelle. Plusieurs espces retrouves sur ces les et sur le continent Sud amricain sont trs similaires les unes des autres Il y a 13 espces de pinsons sur les les. Chaque espce est descendante dune espce provenant du continent Chacune espce a des caractristiques trs uniques qui lui permet de prosprer dans sa propre niche et de ne pas comptitionner avec les autres pinsons pour les ressources. La radiation volutive (ou adaptative) est le terme employ pour ce type de slection naturelle. Il y a plusieurs espces qui apparaissent partir dune espce originale Voir page 110 Pinsons (finches) des galapagos 3. (c) McGraw Hill Ryerson 2007 Poisson plat 4. (c) McGraw Hill Ryerson 2007 Piranha 5. (c) McGraw Hill Ryerson 2007 Saumon 6. (c) McGraw Hill Ryerson 2007 Requin baleine 7. (c) McGraw Hill Ryerson 2007 Poisson noir (Black moor) 8. (c) McGraw Hill Ryerson 2007 Cichlids 9. (c) McGraw Hill Ryerson 2007 Esturgeon 10. (c) McGraw Hill Ryerson 2007 11. (c) McGraw Hill Ryerson 2007 Le changement des cosystmes avec le temps: la succession primaire La succession cologique dsigne les changements de types dorganismes qui se produisent avec le temps dans une rgion. Avec le temps, les organismes vivants changent dans une rgion Il y a deux types de succession cologique: la succession primaire et la succession secondaire. Succession primaire il y a seulement de la roche au dpart (pas de sol) A lieu l o les glaciers peuvent roder la roche nue ou l o les volcans entrent en ruption. Le vent et la pluie transportent les spores dorganismes comme le lichen qui peuvent survivre sur la roche. Le lichen est un organisme form dun champignon et dune algue. La formation du sol commence avec la mtorisation due au lichen et des phnomnes comme le vent, la pluie et le gel. Voir pages 111 - 112 12. (c) McGraw Hill Ryerson 2007 Le changement des cosystmes avec le temps: la succession primaire (suite) 1. Succession primaire (suite) Les premiers organismes survivre et se reproduire sont les espces pionnires. Les espces pionnires modifient les environne- ments biotiques et abiotiques de diverses faons. Quand le sol devient plus fertiles, les plantes peuvent crotre et les animaux commencent apparatre. La succession primaire se produit sensiblement de la mme faon dans diffrents endroits du monde. Cette tape peut dure des centaines dannes avant que des communauts matures soient formes. Les communauts matures sont trs stables et semblent demeurer inchanges pendant de longues priodes de temps. Parfois appele communaut climatique mais le terme mature implique quelles sont encore en train de changer, mais plus lentement. Exemples de communaut mature : Fort borale et les Prairies Voir pages 112 - 114 13. (c) McGraw Hill Ryerson 2007 Le changement des cosystmes avec le temps: la succession primaire (suite) Modle de succession primaire tape 1: Formation du sol Le lichen commence crotre et librer des substances qui dgradent lentement la roche. La dcomposition du lichen mort ajoute des nutriments au sol tape 2: La mousse commence crotre La mousse pousse puis meurt, se dcomposent et ajoutent des nutriments au sol Les micro-organismes et les insectes arrivent tape 3: Les plantes, lherbe et les fleurs sauvages croissent Il y a plus de sol alors plus deau est retenue Les animaux arrivent tape 4: Les arbres feuilles caduques (tolrant la lumire) croissent Les animaux transportent des graines darbres Les plantes qui tolrent lombre remplacent les plantes qui ne la tolrent pas. tape 5: Les conifres (tolrant lombre) commencent crotre Les conifres font de lombre aux arbres feuilles caduques Une communaut mature se dveloppe Voir page 112-113 14. (c) McGraw Hill Ryerson 2007 Le changement des cosystmes avec le temps: la succession secondaire 2. Succession secondaire se produit la suite dune perturbation, l o le sol et dj prsent et abritait des organismes vivants. Aprs les feux de fort il y a une succession secondaire. Le sol est encore prsent pour permettre aux plantes de crotre et contient encore des graines, des micro-organismes, des vers de terre et des insectes. La succession secondaire a lieu beaucoup plus rapidement que la succession primaire. Puisquil y a encore du sol, des graines et des insectes, la succession secondaire ne prend que quelques dizaines dannes. Voir page 114 15. (c) McGraw Hill Ryerson 2007 Leffet des phnomnes naturels sur les cosystmes Plusieurs autres perturbations peuvent affecter une communaut mature. Les inondations Se produit quand le volume deau dpasse la capacit dun plan deau A lieu gnralement dans les rgions o le niveau de leau change rapidement Il peut y avoir rosion des sols ainsi que la propagation de polluants et de bactries dangereuses retrouves provenant dgouts non traits. Les changements climatiques peuvent accrotre la frquence des inondations Un tsunami a lieu quand des vagues immenses, provenant dun tremblement de terre ou dune ruption volcanique, inonde les rgions ctires. La scheresse A lieu lorsquune rgion reoit des quantits de pluie plus faible que la normale pendant une longue priode. Les scheresses prolonges peuvent avoir un effet svre sur les organismes. Voir pages 115 - 116 16. (c) McGraw Hill Ryerson 2007 Leffet des phnomnes naturels sur les cosystmes (suite) Les infestations dinsectes Plusieurs insectes jouent un rle important dans leur cosystme Mme les insectes destructifs, comme le dendroc- tone du pin jouent un rle dans le renouvellement de la fort. Le dendroctone a mme une relation symbiotique avec une espce de champignon quil transporte avec lui et qui empche les arbres de faire de la rsine pour se protger, ce qui facilite lentrer de linsecte dans larbre. Toutefois, lorsque les conditions habituelles sont changes, les infestations peuvent survenir. Si larbre est stress cause de la surpopulation, de la scheresse ou du broutage des animaux lcoulement de la rsine est rduit et il ne peut plus se protger aussi efficacement contre linsecte. Le climat plus doux et le manque de feux de forts, permet linsecte de stendre plus efficacement que dans le pass. Les arbres, lcosystme de la fort ainsi que lindustrie forestire sont affects. Voir page 117 17. (c) McGraw Hill Ryerson 2007 Moules zbres: https://www.youtube.com/watch?v=abImqGDzXBo Lac Nyos au Cameroun Le lac Nyos est l'un d'environ trente lacs semblables de cratre qui se trouvent suivant la ligne volcanique du Cameroun au Cameroun occidental. Il occupe un cratre maar qui a form d'une ruption hydrovolcanic il y a environ 400 ans. Le 21 aot 1986, le lac Nyos a rot en avant un nuage massif du gaz de CO2 qui est descendu en bas d'un dversoir au nord et a accabl le village de Nyos et les rglements adjacents. Le nuage de gaz de 50 mtres a asphyxi 1742 personnes et milliers de btail et d'oiseaux. L'ruption de CO2 a apport vers le haut les courants du fond riches en fer qui ont t oxyds pour donner aux eaux de lac la couleur rouge-brun montre ici. 18. (c) McGraw Hill Ryerson 2007 Lac Nyos au Cameroun 19. (c) McGraw Hill Ryerson 2007 17 juillet 2004 : les inondations font des ravages en Asie Les pluies de mousson et les inondations qui submergent l'Asie du Sud ont fait de nombreuses victimes et entran le dplacement de millions de personnes en Inde, au Bangladesh et au Npal. Les inondations ont ravag les villages, ruin les cultures et, cause d'elles, des enfants et des femmes restent exposs aux maladies d'origine hydrique, telles que le cholra et la dysenterie. 20. (c) McGraw Hill Ryerson 2007 Feu de fort Kelowna (septembre 2004) Tout a commenc par un coup de foudre. Tt dans la journe du 16aot 2003, un clair a mis le feu au Parc provincial du mont Okanagan, au sud de Kelowna. Le feu a atteint l'intensit 6, soit le plus haut niveau de l'chelle d'intensit au plus fort de son dveloppement. En quatrejours peine, l'incendie avait dtruit le parc, franchi un coupe-feu de 50mtres de large et s'tait dj rapproch de Kelowna. Prs de 30000habitants de Kelowna ont d tre vacus au cours de la catastrophe. En seulement une nuit, 223 maisons ont t dtruites. L'incendie de Kelowna, qui a dtruit rsidences et proprits au cours d'une bonne partie du mois de septembre, a t le feu de friche le plus destructeur de toute l'histoire rcente de la Colombie- Britannique. 21. (c) McGraw Hill Ryerson 2007 22. (c) McGraw Hill Ryerson 2007 Tsunami (Decembre 2004) Le 26 dcembre 2004, un sisme d'une magnitude de 9, qui serait le plus violent des 40 dernires annes, a touch l'Asie du Sud-Est. Six semaines aprs cette catastrophe, le nombre de dcs est estim 295000, 80p.cent d'entre eux taient situs en Indonsie. Six provinces du Sud de la Thalande ont aussi t frappes. Le nombre de dcs confirms pour la Thalande est valu plus de 5300 et 3000 autre