Toux, Expectoration Hémoptysie 2ème A Médecine Prof. M. Benzarti

  • View
    110

  • Download
    1

Embed Size (px)

Text of Toux, Expectoration Hémoptysie 2ème A Médecine Prof. M. Benzarti

  • Page 1
  • Toux, Expectoration Hmoptysie 2me A Mdecine Prof. M. Benzarti
  • Page 2
  • LA TOUX I- Dfinition II- Mcanismes III- Etude clinique IV- Etiologies de la toux V- Complications VI- Conduite tenir
  • Page 3
  • Dfinition Acte rflexe ou volontaire expulser violemment lair, les scrtions et les corps trangers contenues dans les voies ariennes(VA). Mcanisme de dfense de lorganisme face une agression des VA ou de certains organes avoisinants.
  • Page 4
  • LA TOUX I- Dfinition II- Mcanismes III- Etude clinique IV- Etiologies de la toux V- Complications VI- Conduite tenir
  • Page 5
  • Mcanismes Trois temps : 1- Une inspiration profonde 2- Une mise sous tension de la cage thoracique(glotte ferme) 3- Ouverture brusque de la glotte, expulsion de lair (secousse de la toux) toux : expiration brusque et bruyante
  • Page 6
  • Mcanismes Rflexe tussigne : 1- Zones sensibles :voies respiratoires suprieures, arbre tracho-bronchique, bifurcation trachale(carne), mdiastin, plvre, diaphragme, rgion sous diaphragmatique.. 2- Voies affrentes : nerf vague 3- Centre:bulbaire (noyaux des pneumogastriques) 4- Voies effrentes : moelle et nerfs rachidiens moteurs de la glotte, des muscles expiratoires et des muscles de la paroi abdominale.
  • Page 7
  • LA TOUX I- Dfinition II- Mcanismes III- Etude clinique IV- Etiologies de la toux V- Complications VI- Conduite tenir
  • Page 8
  • Etude clinique Linterrogatoire : caractres de la toux Son anciennet : toux aigu rcente ou chronique (3-4 semaines) Sa priodicit dans la journe, dans lanne Son horaire : au rveil (matinale), nocturne ou permanente Sa productivit : toux sche ou productive Son type : quinteuse, rauque. Ses facteurs dclenchants : effort, changement de position, dglutition.
  • Page 9
  • Etude clinique 1-Toux sche : brve, ne ramne pas dexpectoration. Parfois douloureuse et fatigante. A calmer par des anti-tussifs. Elle peut se voir dans : * broncho-pneumopathies virales * affections pleurales * corps trangers intra bronchiques * tumeurs bronchiques
  • Page 10
  • Etude clinique 2-Toux productive ou toux grasse : suivie dune expectoration ou crachat vacuation des secrtions bronchiques, elle est donc utile et doit tre respecte. Elle est souvent matinale et peut sobserver au cours * de la bronchite chronique * des dilatations des bronches(DDB) * des suppurations pulmonaires ou pleurales * de ldme aigu du poumon (expectoration mousseuse survenant aprs effort)
  • Page 11
  • Etude clinique 3-Toux quinteuse : succession de nombreux accs de toux. Plusieurs varits : Toux coqueluchoide : une ou plusieurs sries de 10-20 secousses expiratoires imprieuses au dbut sonores puis de plus en plus touffes suivies dune apne en expiration force puis inspiration profonde bruyante (sifflante : chant de coq) Toux moniliforme : secousses expiratoires gales et spares par des intervalles rguliers.
  • Page 12
  • Etude clinique 4- Toux rauque : laryngite 5- Toux teinte : laryngite svre 6-Toux bitonale: paralysie dune corde vocale (nerf rcurrent) 7-Toux mtisante: toux suivie de vomissement 8-Toux syncopale : suivie dune perte de connaissance (collapsus expiratoire de la trache par dystonie ou trachomalacie)
  • Page 13
  • LA TOUX I- Dfinition II- Mcanismes III- Etude clinique IV- Etiologies de la toux V- Complications VI- Conduite tenir
  • Page 14
  • Etiologies de la toux Causes ORL et atteintes des VAS : rhino-pharyngites, sinusites, laryngites, tumeurs de la sphre ORL Causes Broncho-pulmonaires: - aigus : bronchites et pneumopathies aigus, la tuberculose, la coqueluche - chroniques : bronchite chronique, DDB, asthme bronchique, tumeurs bronchiques bnignes ou malignes,corps trangers..
  • Page 15
  • Etiologies de la toux Causes mdiastinales : - adnopathies, - pathologie oesophagienne( fistule tracho-oesophagienne, RGO) Causes pleurales : pleursies, pneumothorax Causes cardiovasculaires : - IVG - Rtrcissement mitral Causes mdicamenteuses : inhibiteurs de lenzyme de conversion (IEC)
  • Page 16
  • LA TOUX I- Dfinition II- Mcanismes III- Etude clinique IV- Etiologies de la toux V- Complications VI- Conduite tenir
  • Page 17
  • V- Complications Mcaniques : fractures de ctes, pneumothorax Vasculaires : pistaxis, hmoptysies Syncope: au cours des paroxysmes de toux chez des asthmatiques ou bronchopathes chroniques par hypoxie et hypoperfusion crbrale Abdomino-pelviennes : aggravation dune hernie abdominale ou dun prolapsus gnital, pertes durines
  • Page 18
  • LA TOUX I- Dfinition II- Mcanismes III- Etude clinique IV- Etiologies de la toux V- Complications VI- Conduite tenir
  • Page 19
  • Conduite tenir En dehors dune toux aigu dans un contexte vident (infection..) qui disparat en qq jours sous traitement, toute autre toux impose un bilan : Radiographie thoracique standard Bilan de tuberculose En fonction du contexte clinique : Fibroscopie bronchique : tumeur ou corps tranger inta- bronchique Bilan allergologique si suspicion dun asthme Bilan cardio-vasculaire : IVG, RM PH mtrie si suspicion de RGO .
  • Page 20
  • LEXPECTORATION I- Dfinition II-Origine et nature III-Etude clinique 1-Situations cliniques 2-Description clinique IV-Etiologies V-Conduite tenir
  • Page 21
  • Dfinition : Rejet au cours defforts de toux de secrtions anormales prsentes dans larbre tracho-bronchique. Elle est toujours pathologique due des modifications qualitatives et/ou quantitatives du mucus bronchique
  • Page 22
  • LEXPECTORATION I- Dfinition II-Origine et nature III-Etude clinique 1-Situations cliniques 2-Description clinique IV-Etiologies V-Conduite tenir
  • Page 23
  • Origine et nature Secrtions bronchiques : labores partir des glandes bronchiques et cellules caliciformes Rle essentiel dans la protection de la muqueuse bronchique et lpuration des VA Cils vibratiles migration des secrtions vers les VAS qui seront dgluties Environ 100 ml de mucus produit par jour
  • Page 24
  • Origine et nature Composition des secrtions bronchiques 95% deau lie aux macromolcules ou fixe dans la matrice de gel 5% de matire sche : mucines, immunoglobulines, anti-protases, phospholipides, surfactant Mucus humain : protoglycane, glycoprotine atypique et lipides neutres Rgulation : nerveuse (vague)(X)
  • Page 25
  • LEXPECTORATION I- Dfinition II-Origine et nature III-Etude clinique 1-Situations cliniques 2-Description clinique IV-Etiologies V-Conduite tenir
  • Page 26
  • Situations cliniques Les secrtions bronchiques peuvent augmenter de volume et changer daspect 1- Lhyperscrtion bronchique due plusieurs stimuli :irritatifs, allergiques, inflammatoires (BC,DDB, asthme) 2- La rtention bronchique : dfaut dlimination des scrtions par divers mcanismes : absence de rflexe de toux, stnose bronchique, traumatisme thoracique, insuffisance respiratoire avec faiblesse musculaire
  • Page 27
  • LEXPECTORATION I- Dfinition II-Origine et nature III-Etude clinique 1-Situations cliniques 2-Description clinique IV-Etiologies V-Conduite tenir
  • Page 28
  • Description clinique Expectoration extriorise sous forme de crachats ( rcolter dans un verre pied* gradu transparent aspect et volume) Expectoration mal ou non extriorise (femmes et enfants ne crachent pas mais avalent les scrtions bronchiques) Laspect, la consistance ainsi que les circonstances dapparition et de majoration des expectorations sont importants prciser
  • Page 29
  • Description clinique Expectorations blanches,muqueuses ou mucodes: la bronchite chronique Aspect perl et compact : asthme bronchique Aspect de moules bronchiques : aspergillose et asthme Crachats colors purulents : surinfection bactrienne Glatineux et rouills : pneumonie pneumocoque Ftides et nausabondes : infection germes anarobies Abondants et franchement purulents : DDB Parfois hmorragiques : cancer, DDB, embolie pulmonaire
  • Page 30
  • LEXPECTORATION I- Dfinition II-Origine et nature III-Etude clinique 1-Situations cliniques 2-Description clinique IV-Etiologies V-Conduite tenir
  • Page 31
  • Etiologies Pneumonie : lexpectoration Survient le 3 ou 4 jour Est de couleur rouge brique crachats rouills Peu abondante, difficile rejeter car visqueuse et adhrente Devient plus abondante, mucopurulente contenant des PN altrs vers le 9 jour.
  • Page 32
  • Etiologies Asthme bronchique :lexpectoration Survient la fin de la crise Est visqueuse difficile vacuer Peut contenir des grains opalescents crachats perls et moules bronchiques
  • Page 33
  • Etiologies Bronchectasies ou DDB : lexpectoration Est abondante(bronchorrhe) : 200-300ml/j Est matinale ( toilette matinale des bronches ) Sdimente en 4 couches dans un verre pied* : Couche suprieure spumeuse are Couche suivante : mucopurulente,paisse 3me couche : sro-muqueuse, translucide Au fond : couche jaune verdtre
  • Page 34
  • Etiologies Ldme aigu du poumon(OAP): lexpectoration A un aspect pathognomonique A un dbut brutal Est abondante A un aspect mousseux, spumeux, ar A une couleur rose-saumon Le kyste hydatique du poumon : vomique (totale ou fractionne) ramenant un liquide clair eau de roche ayant un got sal La