TOP NEWS - lemag- .acteurs de la cha®ne de valeur du b¢timent, ... de mod©lisation pour la fili¨re

  • View
    216

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of TOP NEWS - lemag- .acteurs de la cha®ne de valeur du b¢timent, ... de mod©lisation...

  • n.b. Votre sommaire est cliquable, nous vous invitons cliquer sur le sujet qui vous intresse

    SOMMAIRE

    TOP NEWS

    44% des projets BTP utilisent le BIM.

    Adoption du BIM depuis 2007, la

    Finlande est prcurseur en Europe.

    En France en 2017, tous les marchs publics du BTP

    devront tre raliss avec le BIM.

    Bouygues BTP a ralis le viaduc

    dAbidjan grce au BIM en 2014.

    Le march de la construction devrait

    atteindre 620 milliards de dollars en 2020.

    8% des entreprises chinoises du BTP utilisent le BIM,

    essentiellement pour lhtellerie.

    75%

    2050

    % de personnes vivant en ville

    400 villes de plus de 5 millions dhabitant en 2050

    Surcot dun projet sans BIM

    40 / m2 / projet

    40 % des cots du cycle de vie du btiment sont lis sa consommation nergtique

    400

    2050

    BIMDe quoI parle-t-on ?

    le BIM

    Dans

    le M

    onD

    eFacteurs De DveloppeMent

    Du BIM en France : la lgIslatIon

    vers De nouveaux MtIers

    les acteursDu BIM

    BIMralIt augMente

    les BIM vent

    Focus sur un acteur

  • 2 I&R - Watch - Mars 2015

    lavenIr nuMrIque Du BtIMent

    Un contexte urbain rapprochant lI.T et le Btiment.

    En 2050, 6,4 milliards dhumains sur Terre vivront en ville, soit 70% de la population mondiale. La plante comptera prs de 400 villes de plus de 5 millions dhabitants.

    LADEME identifie que les btiments sont en effet les plus gros consommateurs dnergie en France. Le rsidentiel tertiaire reprsente 44% de la consommation dnergie et est le second secteur metteur de CO2, devant les transports (32%) et lindustrie (21%). 40% des cots sur le cycle de vie dun btiment sont lis la consommation nergtique.

    De quoi parle-t-on ?

    Ces dernires annes, le Building Information Management se dveloppe et vient impacter lensemble des acteurs de la chane de valeur du btiment, de larchitecte au propritaire en passant par lassureur et le constructeur.

    Le BIM na pas, aujourdhui, une seule dfinition. Entre le building information model , le building information modeling , le building information management les acteurs franais prfrent employer lexpression Btiment et Informations Modlises ou maquette numrique pour parler dune base de donnes standardise, unique et partage par lensemble des acteurs, contenant toutes les informations techniques du btiment, depuis la conception jusqu lexploitation et la maintenance et permettant de modliser en 3D (ou plus, en ajoutant les dimensions de temps, dvolution des cots, dvolution selon les conditions extrieures) le btiment, chacune de ses pices et des matriaux le composant. Le premier objectif est donc de pouvoir disposer dune maquette interactive permettant de simuler divers scnarios de comportement du btiment en fonction de tel ou tel paramtre, environnemental ou nergtique par exemple.

    Quels intrts pour le BIM aujourdhui ?

    Le BIM connat ces dernires annes un regain dintrt du fait quil permet : - Une meilleure interoprabilit entre lensemble des acteurs. En effet, le manque dinteroprabilit d aux rendus en version papier de chacun des acteurs impliqus entrane un surcot de 40/m par projet. Cette interoprabilit est facilite par un format de fichier numrique commun lensemble des acteurs, respectant la norme IFC (Industry Foundation Classes). - Cette interoprabilit permet un gain de temps dans ltude et la constitution dun projet de construction. - Grce lensemble des donnes le cycle de vie du btiment (PLM Product Lifecycle Management) et sa maintenance prdictive sont facilits.

  • 3I&R - Watch - Mars 2015

    MAITRISESDOUVRAGE

    ARCHITECTES BUREAUX DTUDES

    ENTREPRISES EXPLOITANTS

    RESSAISIES / IMPORTS RESSAISIES / IMPORTS

    INDUSTRIELS

    RESSAISIES RESSAISIES RESSAISIES RESSAISIES

    LOG

    ICIE

    L A

    L OG

    ICIE

    L B

    LOG

    ICIE

    L C

    LOG

    ICIE

    L D

    BIM

    MAITRISESDOUVRAGE

    ARCHITECTES

    BUREAUX DTUDES

    ENTREPRISES

    EXPLOITANTS

    INDUSTRIELS

    Le schma ci-dessous permet de visualiser lvolution qua permise le BIM dans les modes de travail. Il montre bien linteroprabilit entre les acteurs grce une plateforme unique :

  • 4 I&R - Watch - Mars 2015

    Cependant la maquette numrique nest pas tant une rvolution. Le concept existe depuis une vingtaine dannes, sans pour autant avoir rellement connue une vraie envole. Cela peut sexpliquer de diffrentes faons :- par une pression grandissante des donneurs dordres pour la matrise des dlais, des cots et de la qualit ;- par des contraintes techniques (stockage des donnes et rapidit de transmission notamment) jusquici non matrises et que lvolution des infrastructures informatiques permet dsormais ;- par une lgislation qui jusquici nobligeait pas les acteurs y recourir.

    Le digital apparat donc aujourdhui comme une des solutions facilitant la rponse aux enjeux futurs. Cest lensemble du secteur du btiment qui va devoir souvrir aux objets connects ou encore au cloud. BIM et ralit augmente Une des technologies de plus en plus dveloppe dans le secteur est la ralit augmente.Le cycle classique de linnovation fonctionne par un transfert de technologie du milieu professionnel vers le milieu grand public. La ralit augmente suit, elle, un processus inverse.

    Applique au secteur du BTP, cette technologie permet laffichage dinformations virtualises en superposition lenvironnement rel, au travers dun cran. Elle permet donc de figurer le projet dans son environnement, tel quil sera une fois achev, dans son contexte. A titre dexemple, la start-up Daqri, installe Los Angeles a dvelopp en septembre 2014 un casque de protection sur lequel une visire peut tre abaisse pour permettre de visualiser le chantier en ralit augmente. Ce dernier est quip de plusieurs capteurs, dun processeur Qualcomm, dun systme dexploitation Android et peut recevoir des informations dune montre connecte.

    Cest galement le cas du groupe Colas, filiale de Bouygues, qui a dvelopp le casque Oscar pour ses quipes de maintenance ferroviaire. Outre le fait dclairer 5 mtres pour les interventions nocturnes, il est capable de dtecter les rseaux lectriques haut voltage proximit afin de prvenir tout risque dlectrocution ou encore de permettre aux quipiers de communiquer entre eux jusqu 250 mtres de distance par un systme de reconnaissance vocale. Il devrait prochainement tre amlior en intgrant une visire de ralit augmente dveloppe par la socit californienne Atheer Labs.

    Pour la responsable Environnement Virtuels Enrichis du Centre Scientifique et Technique du Btiment (CSTB), lintrt des personnes intervenant sur les chantiers passera galement par dautres supports. Il faut viser les smartphones et les tablettes, quils utilisent dj, pour quils sapproprient la technologie de ralit virtuelle . Cette technologie oprera dailleurs une convergence avec le BIM : Il faudra faire le lien avec des applications de type Product Lifecycle Management . Sur les chantiers, outre la visualisation de linformation, il peut tre ncessaire de faire circuler linformation terrain en faisant remonter les problmes constats aux autres acteurs, dans une approche collaborative. Il ne faut pas que la technologie se borne de la visualisation, ce serait trop limit , estime-t-elle.

    DAQRI - Casque de chantier quip de la technologie de ralit augmente

  • 5I&R - Watch - Mars 2015

    Vers de nouveaux mtiers : le BIM Manager

    Lensemble de ces technologies adaptes aux besoins du march du btiment font ncessairement voluer les mtiers du secteur. Lapport des nouvelles technologies en gnral, et du BIM en particulier, bouscule la faon de travailler de chacune des parties prenantes.

    Une nouvelle fonction est ne : le BIM Manager. Le profil ? Le plus souvent un ingnieur ou architecte, trs au fait des nouvelles technologies et assistant le directeur technique ou larchitecte responsable du projet de construction. Par sa matrise des logiciels de modlisation en plusieurs dimensions, il pilote la ralisation de la maquette numrique du projet en y associant les lments fournis par les diffrentes parties prenantes. Il rduit le temps dimplmentation des solutions de chaque corps de mtier. BIM Manager est un travail collaboratif et occupe donc une fonction centrale et transversale. Le travail de larchitecte est donc la fois facilit et optimis.

    Beaucoup dentreprises recrutent aujourdhui ce poste, devenu stratgique dans le secteur. Reste quencore peu de personnes sont formes ce mtier. Do lmergence de nombreuses formations, en master, au sein de structures professionnelles ou encore directement en ligne (MOOCs) pour dvelopper ce mtier. Cest le cas au sein du ple de comptitivit S2E2 qui propose 3 jours de formation autour de la maquette numrique. Les besoins en ressources qualifies sont importants et il ny a pas que les architectes qui soient impacts par larrive du BIM. Les entreprises de construction sont galement impactes.

    Les chefs de projets doivent dsormais proposer des solutions techniques innovantes en fonction du cycle de vie et du comportement anticip du btiment. Ils doivent notamment fournir des donnes dmatrialises sur les produits et matriaux quils proposent. Le BIM nous permet de construire avant de construire , estime Gatan Desruelles, Directeur Gnral adjoint en charge de la R&D et de la Construction Durable chez Bouygues Construction.

    Une fois la construction acheve, le BIM poursuit son utilit. La gestion intelligente du cycle de vie du btiment permet une meilleure matrise des cots dentretien. Par ailleurs, plus besoin de percer un mur pour savoir comment il a t bti et avec quel matriau : la visualisation BIM renseigne sur les matriaux employs, leurs agencements et leurs caractri