RAPPORT FINAL أ‰TUDE D’IMPACT ORGANISATIONS 2018-09-05آ  le CDEM. Le CDEM garantit 20 % du prأھt de

  • View
    0

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of RAPPORT FINAL أ‰TUDE D’IMPACT ORGANISATIONS 2018-09-05آ  le CDEM. Le CDEM garantit 20 %...

  • RAPPORT FINAL

    ÉTUDE D’IMPACT ORGANISATIONS FRANCOPHONES À VOCATION ÉCONOMIQUE

    DE L’OUEST CANADIEN

    RÉALISÉE POUR DIVERSIFICATION DE L’ÉCONOMIE DE L’OUEST CANADA

    Auteurs :

    Ronald Bisson

    Mathieu Brennan Charles Draper

    LE 25 JANVIER 2009

  • RAPPORT FINAL - ÉTUDE D’IMPACT - OFVE DE L’OUEST CANADIEN – LE 25 JANVIER 2009

    RONALD BISSON ET ASSOCIÉ.E.S INC.

    2

    SOMMAIRE Contexte, mandat et méthodologie de l’étude L’objet de l’étude est de déterminer l’impact du travail des quatre Organisations francophones à vocation économique (OFVE), qui reçoivent un financement de Diversification de l’économie de l’Ouest Canada (DEO). Il s’agit des organisations suivantes : • au Manitoba, le Conseil de développement

    économique des municipalités bilingues du Manitoba (CDEM);

    • en Saskatchewan, le Conseil de la coopération de la Saskatchewan (CCS);

    • en Alberta, le Conseil de développement économique de l’Alberta (CDEA), ancienne Chambre économique de l’Alberta;

    • en Colombie-Britannique, la Société de développement économique de la Colombie-Britannique (SDECB).

    Ces organisations reçoivent un financement de DEO depuis 1998 et font partie du Réseau de services aux entreprises de l’Ouest canadien (RSEOC). L’étude analyse les impacts pour une période de cinq (5) ans, soit du 1er avril 2003 au 31 mars 2008. Chaque OFVE a reçu la somme de 500 000 $ durant les années 2003-2004 et 2004-2005 et reçoit annuellement la somme de 545 000 $ depuis pour mettre en œuvre une programmation sous l’égide de trois programmes de DEO : • Planification communautaire; • Développement des collectivités; • Amélioration de la productivité des

    entreprises et de l’entrepreneuriat. Un quatrième programme, l’Accès au financement, est mis en œuvre uniquement au Manitoba, où le CDEM gère deux fonds d’investissement. Même si DEO peut rendre des comptes sur l’ensemble des résultats des activités financées du RSEOC, ces résultats sont considérés comme émanant des membres du RSEOC eux- mêmes et ne sont pas validés d’une façon

    impartiale par une tierce partie. L’étude vise donc à fournir une évaluation de l’impact des travaux des OFVE sur les collectivités et les clients, évaluation fondée sur des éléments de preuve objective. Conformément au mandat, l’étude d’impact présente les constats majeurs concernant les meilleures pratiques en matière d’impacts et en matière de collecte de données et de rapports sur le rendement ainsi que des recommandations d’amélioration à cet égard. L’étude est fondée sur trois lignes d’évidence : • la documentation pertinente fournie par les

    OFVE et DEO : preuve subjective non vérifiée par une tierce partie;

    • la tenue de 15 groupes témoins dans les quatre provinces auxquels ont participé 105 partenaires communautaires des OFVE; ces groupes témoins constituent une preuve objective en ce qui concerne les programmes Planification communautaire et Développement des collectivités;

    • la tenue d’un sondage téléphonique auprès de 165 entrepreneurs ayant reçu un service significatif des OFVE au cours des cinq dernières années (préparation d’un plan d’affaires, services-conseils, etc.); la marge d’erreur du sondage est ±6,67 %, 19 fois sur 20; le sondage constitue une preuve objective pour le programme Amélioration de la productivité des entreprises et l’entrepreneuriat.

    Ce rapport est constitué des parties suivantes : • une section présentant une vue d’ensemble

    des impacts combinés des quatre OFVE pour chaque programme, les constats majeurs concernant les meilleures pratiques en matière d’impacts pour chacun des programmes, les conclusions de l’étude et les recommandations en matière de collecte de données et de rapports sur le rendement;

    • quatre sections présentant les résultats individuels de chaque province.

  • RAPPORT FINAL - ÉTUDE D’IMPACT - OFVE DE L’OUEST CANADIEN – LE 25 JANVIER 2009

    RONALD BISSON ET ASSOCIÉ.E.S INC.

    3

    Les constats concernant les programmes Planification communautaire et Développement des collectivités L’étude a analysé en détail 124 projets différents répartis entre les quatre OFVE. Ces 124 projets couvrent l’éventail des services rendus par les OFVE dans ces deux programmes, notamment : • des services d’appui à la planification de

    projets dans les milieux rural et urbain; • des services d’appui en vue d’obtenir le

    financement de projets communautaires; • des services d’appui pour des événements

    ponctuels; • le développement de services

    d’infrastructures et d’attraits touristiques; • le développement d’une image de marque

    faisant la promotion du fait français et l’obtention de l’affichage bilingue;

    • l’appui à des initiatives liées à l’immigration d’expression française dans l’Ouest.

    L’étude n’a pas analysé en détail le nombre de partenariats créés ni le nombre de personnes formées, mais à plutôt analysé les résultats de ces partenariats et formations. Comme preuve objective, les groupes témoins permettent de valider la documentation fournie par les OFVE concernant les projets dans les communautés. L’étude d’impact conclut que les OFVE jouent un rôle d’appui direct important dans la planification économique des communautés francophones et dans la mise en œuvre de projets communautaires. Les OFVE ont une grande influence dans le développement des collectivités francophones de l’Ouest canadien. Un des constats clés des groupes témoins est le suivant : le partenariat avec les municipalités est l'un des principaux déterminants de succès dans la réalisation des projets. Les groupes témoins permettent de constater un effet positif inattendu du programme de DEO. La présence d’une communauté francophone dans leurs milieux est perçue de plus en plus comme un atout économique important par plusieurs autorités municipales anglophones. Ces personnes reconnaissent et apprécient l’importance d’une communauté francophone en termes touristiques. Ils apprécient aussi les ponts linguistiques et culturels offerts par les

    communautés francophones de l’Ouest en vue d’établir des liens économiques avec le Québec, la France et d’autres pays francophones. Les OFVE permettent de faire ressortir un potentiel caché dans une communauté mixte ou dans une communauté où les francophones sont une minorité. Les anglophones apprécient beaucoup que les OFVE travaillent autant en anglais qu’en français et appuient le développement économique de toute la localité et non seulement des francophones de la localité. C’est un élément rassembleur pour la population. La satisfaction à l’égard du rendement des OFVE est très élevée dans 12 des 15 groupes témoins, particulièrement dans les milieux ruraux. Les constants concernant le programme Amélioration de la productivité des entreprises et de l’entrepreneuriat L’étude a analysé surtout les impacts des OFVE quant au nombre d’entreprises créées, agrandies ou améliorées et quant au nombre d’emplois créés, maintenus ou améliorés, ainsi que les investissements suscités par l’effet de levier grâce aux services-conseils offerts aux entreprises. Les OFVE ont rapporté sous la rubrique Nombre d'entreprises créées, maintenues ou en expansion qu’elles ont travaillé avec 716 entreprises au cours des années 2003 à 2008. L’étude a examiné la documentation fournie par les OFVE permettant d’identifier 649 entreprises ou organismes ayant reçu un service significatif entre les années 2003 et 2008; cette clientèle est ainsi répartie : • Manitoba; 315 entreprises; • Saskatchewan; 81 entreprises ou

    organismes communautaires ayant reçu un appui pour un projet créant des emplois;

    • Alberta; 89 entreprises et organismes communautaires ayant reçu un appui pour un projet créant des emplois;

    • Colombie-Britannique; 162 entreprises. Comme preuve objective, le sondage donne des résultats probants concernant l’impact des OFVE auprès des entrepreneurs.

  • RAPPORT FINAL - ÉTUDE D’IMPACT - OFVE DE L’OUEST CANADIEN – LE 25 JANVIER 2009

    RONALD BISSON ET ASSOCIÉ.E.S INC.

    4

    Les entreprises francophones de l’Ouest qui reçoivent des services des OFVE présentent les caractéristiques suivantes : • quarante-huit pour cent (48 %) ont un chiffre

    d’affaires de 65 000 $ et moins; • quarante-deux pour cent (42 %) ont un

    chiffre d’affaires de 100 000 $ et plus; • les entreprises comptent en moyenne

    3,99 employés en 2008; • la moyenne de la masse salariale est de

    105 250 $; • un peu plus de deux tiers des entreprises se

    trouvent dans les milieux ruraux, sauf en Colombie-Britannique où la grande majorité se trouve à Vancouver;

    • quatre-vingt-quinze pour cent (95 %) de la clientèle est constituée d’entrepreneurs francophones.

    En termes d’impacts relatifs aux résultats du programme de DEO, le sondage révèle les données suivantes : • les entrepreneurs affirment que les services

    offerts par les OFVE sont très utiles (moyenne globale de 4,6