présente La cité corsaire Affectueusement dédié à mon ami Jean Rolland, écrivain, qui m'a reçu avec beaucoup d'amitié dans la cité corsaire, en 1988,

  • View
    102

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of présente La cité corsaire Affectueusement dédié à mon ami Jean...

  • Page 1
  • Page 2
  • prsente
  • Page 3
  • La cit corsaire
  • Page 4
  • Affectueusement ddi mon ami Jean Rolland, crivain, qui m'a reu avec beaucoup d'amiti dans la cit corsaire, en 1988, l'occasion d'une tourne europenne des Petits Chanteurs du Qubec. Jean Rolland
  • Page 5
  • Pour les Qubcois la ville de Saint-Malo a des rsonances particulires. C'est d'ici qu'est parti le navigateur Jacques Cartier, en 1534, pour essayer de trouver la route des Indes. Cette aventure maritime ne l'amena pas aux Indes, mais lui permit de dcouvrir le Canada! Bref, la dcouverte du Canada fut un simple accident de parcours...
  • Page 6
  • Poursuivant lexploration du pays, Cartier dcouvre des rochers et des cailloux aux reflets brillants qui paraissent tre des ppites dor et diamants! Il savre que ces pierres ramenes du Canada nont aucune valeur La dsillusion est immense pour Jacques Cartier qui arrte ses expditions. Il meurt, 66 ans, dans sa ville natale de Saint-Malo. Son manoir du Limolou a t restaur et il est aujourdhui ouvert au public, Rothneuf.
  • Page 7
  • A saint-Malo beau port de mer!
  • Page 8
  • Cit corsaire... Cit fleurie!
  • Page 9
  • Depuis lors, toutefois, l'amiti entre les Malouins et les Qubcois ne s'est jamais dmentie. Les visiteurs sont toujours tonns de voir dans cette ville davantage de drapeaux qubcois et canadiens que ceux de la France! Durant la belle saison, tout Saint-Malo est pavois de fleurdeliss qubcois et d'unifolis canadiens!
  • Page 10
  • Des drapeaux du Qubec et du Canada partout!
  • Page 11
  • Ni Franais, ni Breton, Malouin suis, telle est la devise des habitants de cette ville fortifie. La vieille cit corsaire parle delle- mme. Ses rues, ses monuments, ses places, son port rappellent son pass lgendaire. La ville doit son nom un moine du pays de Galles: un certain Mac Low. Il dbarqua au 6ime sicle Czembre, puis sinstalla la cit dAlet, aujourdhui Saint-Servan, o il devint vque. Rien de moins!
  • Page 12
  • La garde au poste, au cas o les Anglais reviendraient...
  • Page 13
  • Au 12ime sicle, lvque Jean de Chtillon transfra le sige piscopal sur le rocher o reposent les restes de Saint-Malo. Grce au droit dasile tendu par lvque lensemble de la ville et la proximit dun port bien situ sur les trajets maritimes, la cit vit stablir une nouvelle population de marchands, dartisans, darmateurs, de hardis marins et de corsaires, au service du roi, pour "chasser la canaille anglaise sur toutes les mers"!
  • Page 14
  • Page 15
  • Page 16
  • L'esprit indpendant des Malouins se distingue. Leur rvolte en 1308 aboutit la cration dune phmre commune indpendante. La ville, place sous lautorit de lvque et des chanoines, est un enjeu entre les pouvoirs suprieurs. Le pape Clment VII cde en 1394 la suzerainet de la ville au roi de France Charles VI, qui la transfre en 1425 au duc de Bretagne Jean V, venu prter main forte contre les Anglais.
  • Page 17
  • Parions que cette demeure est habite par un pcheur!
  • Page 18
  • Page 19
  • Situe la frontire de la France et de la Bretagne, alors duch indpendant, la cit malouine est un enjeu pour les deux tats. Dfinitivement rattache au royaume de France en 1493, la ville de Saint-Malo se dveloppe considrablement. La Duchesse Anne de Bretagne, couronne reine de France, fait difier la tour "Quic-en- Groigne" dont le nom voque la protestation des Malouins opposs sa construction!
  • Page 20
  • Page 21
  • La cathdrale Saint Vincent
  • Page 22
  • En 1590, les habitants ne souhaitent prendre parti ni pour la Ligue des catholiques, ni pour Henri IV, roi protestant de France. Ils semparent du chteau et proclament leur Rpublique. Cette situation va durer quatre annes, durant lesquelles saffirmera la devise de la cit corsaire: Ni Franais, ni Breton, Malouin suis! On aura raison de dire que les Malouins sont les plus indpendants et obstins des Franais!
  • Page 23
  • Le chteau
  • Page 24
  • Quelle est longue la route jusqu'en Amrique...
  • Page 25
  • En 1688, lorsque Guillaume d'Orange s'empare du trne d'Angleterre, la France entre en guerre. Saint-Malo devient alors une cible dsigne. Elle chappe par chance la flotte anglaise. Vauban propose alors un plan pour renforcer ses dfenses. C'est alors que la vieille cit reoit ses fortifications, encore solides, mme aujourd'hui. Ces fortifications contribuent lchec du dbarquement anglais de 1758, pendant la guerre de Sept-Ans.
  • Page 26
  • Page 27
  • Page 28
  • Mais la vieille cit corsaire fut dtruite plus de 80% durant la deuxime guerre mondiale. Elle fut ensevelie sous 750 000 tonnes de gravats lourds... Le chantier titanesque de la reconstruction de Saint-Malo recyclera 75% des dommages de guerre. Il mobilisera une dizaine darchitectes, 250 entreprises et plus de 2 000 ouvriers du btiment.
  • Page 29
  • Page 30
  • Le Manoir de Limolou, Saint-Malo, est l'unique hritage de Jacques Cartier, dcouvreur du Canada en 1534. C'est l'une des rares demeures dans le monde ayant appartenu l'un des grands explorateurs. Restaur et amnag par la famille Stewart de Montral, il a t transform en muse pour voquer la vie quotidienne et les voyages de son illustre propritaire. Le Manoir de Jacques Cartier est un tmoin unique et mouvant ne pas manquer de visiter lors d'un ventuel voyage en France. Pour plus de renseignements ou pour obtenir une brochure, n'hsitez pas contacter les responsables du Manoir par courrier ordinaire ou par courrier lectronique: [email protected] Muse Jacques Cartier Limolou, Rue du David Mac Donald Stewart, Saint- Malo, France. Tl : 02 99 40 97 73 - Fax : 02 99 40 82 63
  • Page 31
  • Valse des petits bonheurs Amable Cration Florian Bernard Tous droits rservs - 2005 [email protected]
  • Page 32
  • IMPORTANT Ce diaporama usage non commercial ne doit pas tre publi ni utilis sur un site internet. Il est envoy gratuitement par courrier lectronique une liste d'abonns. Ce diaporama ne doit pas tre modifi, ni altr. Aucun de ses lments ne doit en tre extrait. Florian Bernard [email protected]
  • Page 33

Search related