Saint-Malo La cit£© corsaire en 60 photos a£©riennes, maritimes, terrestres groupe Saint-Malo Saint-Malo

  • View
    0

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Saint-Malo La cit£© corsaire en 60 photos a£©riennes, maritimes, terrestres...

  • Saint-Malo Photographies de Gérard Cazade

    La cité corsaire en 60 photos aériennes, maritimes, terrestres

    groupe

    Sa in

    t- M

    al o

    Saint-Malo

  • Saint-Malo Photographies de Gérard Cazade

    Légendes de Claire Delbos

  • 4

    Sommaire

    atmosphères, page 18

    vu du ciel, page 6

  • 5

    Editorial La cité corsaire de Chateaubriand, Jacques Cartier, Duguay-Trouin ou Robert Surcouf, a belle allure sur les bords de l‘embouchure la Rance.

    Dès le XIIIe siècle, les Malouins s’illustrent par des prises sur les navires ennemis. Grâce à ses navigateurs et ses marchands, qui arment des navires pour les Indes, la Chine, l’Afrique, les Amériques, la prospérité de la cité est prodigieuse aux XVIIe et XVIIIe siècle. Ils font édifier de nobles demeures de granite. Vauban construit alors des fortifications pour défendre la ville.

    Mais de tous les assauts subis, le plus lourd fut sans doute le bombardement de 1944, qui en fît une ville martyre.

    La belle a su se reconstruire en conservant son âme de pierre, et affiche un patrimoine d’une grande richesse, fierté des Malouins et objet d’admiration pour le visiteur.

  • 6

  • 7

    vu du ciel

  • 8

  • 9

    vu du ciel

    Simple rocher battu par les flots jusqu’à l’arrivée du moine Mac Low, la cité corsaire prend peu à peu le pas sur l’ancienne cité d’Alet, proche de la tour Solidor.

    Brassens et Paul Valéry en rêvaient. François-René de Chateaubriand l’a souhaité. Sur l’îlot du Grand Bé, accessible à marée basse, son tombeau domine la mer.

  • 10

    Nombre de grands hommes ont fait l’histoire et la renommée du pays. Ils y ont tous leur statue, rappelant au visiteur qu’il foule un sol illustre. Du valeureux corsaire Surcouf, à Chateaubriand, poète qui en écrivit les plus belles pages.

    vu du ciel

  • 11

  • 12

  • 13

    Un cadre absolument magnifique, une côte déchiquetée, des îles ou îlots qui saupoudrent l’horizon, certains n’apparaissant qu’à marée basse. Une vie estivale hors du commun enchante les visiteurs en quête de sensations fortes.

    Saint-Malo est le deuxième port de commerce de Bretagne. Bois, produits agroalimentaires, engrais… sortent du port breton, composé de quatre bassins : le bassin Vauban, le bassin Duguay-Trouin, le bassin Jacques-Cartier et le bassin Bouvet.

    vu du ciel

  • 14

    Jadis place forte avant d’être cité de commerce maritime et de grande pêche, la ville, quasiment détruite lors de la

    Seconde Guerre mondiale, a été reconstruite presque à l’identique.vu du ciel

    A l’aube du XVIIIe siècle, les fortifications médiévales s’avérant insuffisantes, Vauban imagina un système de défense encore intact aujourd’hui.