Les négociations climat Une approche systémique

  • View
    34

  • Download
    1

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Les négociations climat Une approche systémique. Pierre Cornut - Atlas Conseil. Février 2010. http://atlas.conseil.free.fr. au commencement…. 0. 12. 1. 13. 11. 23. 2. 14. 22. 10. Energie. Climat. 9. 21. 3. 15. 20. 4. 8. 16. 19. 17. 5. 7. 6. 18. au commencement…. - PowerPoint PPT Presentation

Text of Les négociations climat Une approche systémique

  • Les ngociations climatUne approche systmiquePierre Cornut - Atlas Conseilhttp://atlas.conseil.free.frFvrier 2010

  • 1re partie : les enjeux du changement climatique

    Science, histoire, conomie, politique : le contexte des ngociations climat

  • 1850186018701880189019001910192019301940195019601970198019902000Au cur de la rvolution industrielle, les combustibles fossiles1840

  • changement climatique lquilibrervolution industrielleflux et stocks de GESClimat risque technologiqueau commencementflux vs. stocksdu feu latome centralisme et dmocratieEnergie nergie etcroissance01234567891011121314151617181920212223

  • Il y a 20.000 ansAujourdhuiPriode glaciaire : dimmenses glaciers, recouvrent lAmrique et lEurope du nord. Le sol de la France est gel en permanence, et inapte aux culturesPriode glaciaire : on passe pied sec de France en Angleterre : la mer est plus basse de 120 mtres !

  • inertie systmique changement climatique lquilibrervolution industrielleflux et stocks de GESClimat risque technologiqueau commencementflux vs. stocksdu feu latome centralisme et dmocratieEnergie nergie etcroissance01234567891011121314151617181920212223

  • Fonte des glaciers et des ples, hausse du niveau de locan = terres submerges, rfugis climatiques

    Moins de prcipitations lt et dans certains rgions= scheresse, agriculture en danger, conflits pour leau

    Ecosystmes menacs = recul de la biodiversit

    Temptes, inondations plus frquentes et plus intenses= pertes en vies humaines + dgts matriels

    Canicules + dveloppement de certains maladies= menaces sur la sant

  • I. Les enjeux du changement climatiqueIE. Pourquoi il convient dagir sans plus attendre IE2. Linertie du systme climatique, paradoxalement, suppose dagir vitemissionsConcentrationatmosphriqueTempraturemoyenneDilatation des ocansFontedes glaces

  • centre (s) et priphrie (s) changement climatique lquilibrervolution industrielleflux et stocks de GES inertie systmiqueClimat risque technologiqueau commencementflux vs. stocksdu feu latome centralisme et dmocratieEnergie nergie etcroissance01234567891011121314151617181920212223

  • 048121620Population (en millions)Tonnes CO2epar habitanttats-Unis, Canada, Australie, NZex-URSSOCDE sauf Amrique du NordMoyen OrientEurope non-OCDEChineAmrique LatineAsieAfriqueDonnes 2005 - Source : IEA Key World Energy Statistics edition 2008

  • 1990 : missionsconcentrations rchauffement.

  • Pour limiter le rchauffement 2C dici 2100, les missions mondiales doivent tre ramenes leur niveau de 1990 en 2020, puis rduites de 50% dici 2050 Un scnario de type Contraction and Convergence doit donc tre ngoci sur le plan international puis mis en uvre globalement

  • 2me partie : ngociations climat et Protocole de Kyoto

    De la prise de conscience scientifiqueau boom de la finance carbone

  • changement climatique lquilibrervolution industrielleflux et stocks de GES inertie systmique centre (s) et priphrie (s) Rio, 1992 Convention ClimatClimat risque technologiqueau commencementflux vs. stocksdu feu latome centralisme et dmocratieEnergie nergie etcroissance01234567891011121314151617181920212223

  • II. Les ngociations climat et le Protocole de KyotoIIA. Les ngociations internationales sur le climat de 1988 1997IIA1. Introduction : les tapes de la prise de conscience scientifiqueLa prise de conscience scientifique 1895 : Arrhnius analyse le mcanisme de leffet de serre

    1957 : dbut des premires mesures systmatiques du CO2 ( Hawa et en Alaska)

    1967 : vers un doublement de la concentration atmosphrique de CO2 dici le dbut du XXIme sicle ?

    1972 : 1re Confrence des Nations Unies sur lEnvironnement

    1979 : la premire Confrence Mondiale sur le Climat marque le dbut de la mobilisation scientifique lance un Programme Mondial de Recherche sur le Climat

  • II. Les ngociations climat et le Protocole de KyotoIIA. Les ngociations internationales sur le climat de 1988 1997IIA2. De Toronto Kyoto en passant par Rio (1)De Toronto Kyoto en passant par Rio 1988 : Confrence de Toronto, sous lgide du PNUE & de lOMM

    Selon la communaut scientifique, il faut absolument stabiliser la concentration atmosphrique de CO2

    Cration du Groupe dexperts Intergouvernemental sur lEvolution du Climat (GIEC - IPCC en anglais)

    1990 : vers une convention internationale sur le climat

    Premier rapport dvaluation du GIEC : confirmation de la base scientifique des proccupations relatives au climat

    Seconde Confrence Mondiale sur le Climat : mise en placedun Comit Intergouvernemental de Ngociation

  • II. Les ngociations climat et le Protocole de KyotoIIA. Les ngociations internationales sur le climat de 1988 1997IIA2. De Toronto Kyoto en passant par Rio (2) 1992 : signature de la Convention cadre des Nations-Unies sur les Changements Climatiques au Sommet de la Terre de Rio

    Un objectif ultime : stabiliser les concentrations de gaz effet de serre dans latmosphre un niveau qui empche toute perturbation anthropique dangereuse et ce dans un dlai suffisant pour permettre aux cosystmes et aux socits humaines de sadapter

    Deux principes fondateurs :> le principe de prcaution : quand il y a risque de perturbations graves ou irrversibles, labsence de certitudes scientifiques absolues ne doit pas servir de prtexte pour diffrer ladoption de [] mesures pour lutter contre le rchauffement climatique.> les responsabilits sont communes mais diffrencies : le droit au dveloppement des PED est reconnu tandis que les pays dvelopps doivent tre lavant garde de la lutte contre les changements climatiques.

  • II. Les ngociations climat et le Protocole de KyotoIIA. Les ngociations internationales sur le climat de 1988 1997IIA2. De Toronto Kyoto en passant par Rio (3) Dans le cadre de la "Convention Climat", les pays dvelopps :

    sengagent adopter des politiques et mesures visant, dici la fin de la prsente dcennie, ramener individuellement ou conjointement leurs niveaux de 1990 leurs missions.compte tenu de sa formulation, cet engagement de stabilisation sur la priode 1990-2000 est surtout politique.

    Les pays dvelopps les plus riches sengagent par ailleurs aider les pays en dveloppement matriser leurs missions :

    en fournissant des ressources financires nouvelles et additionnelles pour couvrir les surcots supports par les PED pour mettre en uvre leurs engagements et prendre en compte le paramtre gaz effet de serre dans leurs investissements. en facilitant laccs aux technologies et savoir-faire cologiquement rationnels.

  • II. Les ngociations climat et le Protocole de KyotoIIA. Les ngociations internationales sur le climat de 1988 1997IIA2. De Toronto Kyoto en passant par Rio (4) Enfin, tous les pays sengagent dans le cadre de la Convention :

    raliser et mettre jour priodiquement un inventaire national complet de leurs missions de GES selon des mthodes comptables communes.dfinir et mettre en uvre un programme national de mesures visant lutter contre les changements climatiques. ces inventaires et programmes sont regroups dans une communication nationale annuelle.

    La Convention Climat est entre en vigueur le 21 mars 1994

    Son organe suprme est la Confrence des Parties (CoP) qui se runie une fois par an. Deux organes subsidaires ont aussi t mis en place, le SBSTA (conseil scientifique et technique) et le SBI (mise en uvre), ainsi quun Secrtariat, bas Bonn en Allemagne.

  • II. Les ngociations climat et le Protocole de KyotoIIA. Les ngociations internationales sur le climat de 1988 1997IIA2. De Toronto Kyoto en passant par Rio (5) 1995 : lancement dun nouveau round de ngociations dans un contexte dinquitude croissante des scientifiques

    La premire Confrence des Parties la Convention Climat, runie Berlin, lance un nouveau cycle de ngociations pour renforcer les engagements pris Rio.

    Le second rapport dvaluation du GIEC confirme le risque climatique : un faisceau dlments suggre quil y a une influence perceptible de lhomme sur le climat global.

    1997 : la troisime Confrence des Parties la Convention adopte le Protocole de Kyoto, dans le cadre duquel les pays dvelopps sengagent rduire leurs missions de 5,2% en moyenne par rapport 1990,et ce lhorizon 2010

  • changement climatique lquilibrervolution industrielleflux et stocks de GES inertie systmique centre (s) et priphrie (s) Rio, 1992 Convention ClimatClimat risque technologiqueau commencementflux vs. stocksdu feu latome centralisme et dmocratieEnergie nergie etcroissance01234567891011121314151617181920212223 cotaxe ou cap-and-trade ?

  • II. Les ngociations climat et le Protocole de KyotoIIB. Les approches en concurrenceIIB1. Politiques & mesures sectorielles ou instruments de march ?Les approches en concurrence Politiques & mesures sectorielles :

    Prendre le problme la racine

    Deux difficults majeures :- ngociations complexes- principe de souverainet -> rsultat : nant ou presque (bonnes pratiques)

    Instruments de march :

    Problme : prise en compte des effets externes

    conomie de march donc "donner une valeur au carbone"

    Deux options : Ecotaxe vs permis dmissions ngociables

  • II. Les ngociations climat et le Protocole de KyotoIIB. Les approches en concurrenceIIB2. cotaxe ou permis dmission ngociables ? (1)cotaxe ou permis ngociables ? cotaxe (Communaut Europenne) :

    1920: Arthur Cecil Pigou, conomiste britannique, publie The Economics of Welfare. Il y propose detaxer les activits polluantes hauteur de leurcot

Search related