La charte de La Chaux-de-Fonds : un d©veloppement ... une croissance horizontale peu qualifi©e
La charte de La Chaux-de-Fonds : un d©veloppement ... une croissance horizontale peu qualifi©e
La charte de La Chaux-de-Fonds : un d©veloppement ... une croissance horizontale peu qualifi©e

La charte de La Chaux-de-Fonds : un d©veloppement ... une croissance horizontale peu qualifi©e

  • View
    214

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of La charte de La Chaux-de-Fonds : un d©veloppement ... une croissance horizontale peu...

  • Concours Durabilis UNIL EPFL 2015

    La charte de La Chaux-de-Fonds : un dveloppement consciencieux des franges urbaines.

    Aurore Crettenand, Fabios Meszaros, Diane Lamon et Alexis Nantermod Universit de Lausanne (UNIL)

    Facult des Gosciences et de lEnvironnement (FGSE) Master en Etudes Urbaines et Projet Urbain

    Dans le cadre du cours Projet Urbain Professeurs : Michle Tranda-Pittion, Pierre Feddersen et Muriel Delabarre

    A. Crettenand I F. Meszaros I D. Lamon I A. Nantermod !1

  • Concours Durabilis UNIL EPFL 2015

    Contexte du projet Ce travail sest droul dans le cadre du cours Projet Urbain et marque la fin de notre formation en Urbanisme durable et projet urbain. Durant notre dernier semestre, il nous a t demand de porter une rflexion sur lavenir de La Chaux-de-Fonds l'horizon 2030. Le choix de notre raisonnement sest port sur le devenir des franges de la ville. En effet, dans une optique durbanisme durable, la question de la rsilience urbaine est souvent aborde sous langle de la ville durable, de la ville qui se repense, de la ville compacte, de la ville des courtes distances, etc. Or, russir construire la ville sur la ville passe certes par une optimisation de son tissu urbain, mais galement par la considration de ses limites. En effet, les territoires attenants au milieu urbain sont souvent laisss pour compte ou alors vus en tant que rserves foncires. Ainsi, la considration de ces territoires, souvent qualifis en marge du dveloppement urbain, peut galement tre garant dune vision durable pour la ville.

    Lintrt des franges de La Chaux-de-Fonds En tant quinterface entre le milieu urbain et le milieu rural, les franges peuvent tre de nature multiple tout comme les enjeux qui les caractrisent. Les villes ont dsormais tendance suivre une croissance horizontale peu qualifie o l'identit des quartiers priphriques est floue, empchant notamment la cohrence du tissu urbain et l'homognit de l'urbanit.

    Les franges sont des territoires sous pression cause de la rivalit des usages quelles accueil- lent et sont trop souvent considres comme des rserves foncires. Ainsi, ces territoires doivent tre traits et apprhends, afin de pouvoir la fois, limiter la consommation de lespace et prserver et valoriser lenvironnement naturel. Il ne sagit pas l denrayer lvolution de la ville, mais au contraire de la matriser et de la faire voluer en cohrence avec son paysage. De plus, les franges ont un potentiel important en terme de services : une offre de loisirs, une qualit de vie, un bien-tre de la population, une prsence dactivits agricoles ou encore une richesse de biodiversit.

    Lenjeu est de taille et le Fonds Suisse pour le Paysage (FSP) la bien compris. Ce dernier a en effet men un campagne de sensibilisation et de promotion intitule Frange urbaine dans lensemble de la Suisse. Particulirement La Chaux-de-Fonds, la question des franges est primordiale puisquelles dfinissent lidentit paysagre de la ville. Cette dernire est fortement dtermine par la ligne des crtes et la proximit agricole. Les franges y sont majoritairement caractrises par des parcelles prives accueillant des maisons individuelles, des lotissements collectifs ou encore de grands complexes industriels. Paradoxalement, malgr la proximit entre la campagne et la ville, il nest pas toujours ais datteindre lespace naturel pour des raisons daccessibilit et de mauvaise permabilit des franges.

    Une charte pour sensibiliser Afin de rpondre cette problmatique, la dmarche initiale de notre travail a tout dabord consist en une phase de diagnostic des franges de la ville de La Chaux-de-Fonds. Il a notamment t question danalyser dabord lenvironnement naturel qui entoure la ville, la limite btie et la limite de la zone durbanisation, les affectations et les activits des franges ainsi que la notion de permabilit qui dfinit le degr daccessibilit. Toutes ces caractristiques nous ont permis dlaborer des objectifs, de prendre connaissance des qualits et des contraintes des diffrentes franges et den dduire leurs principaux enjeux.

    A. Crettenand I F. Meszaros I D. Lamon I A. Nantermod !2

  • Concours Durabilis UNIL EPFL 2015

    De l est ne la volont raliser une charte. Il s'agit dun document visant mettre en avant diffrents principes et recommandations afin de valoriser les principaux critres paysagers qui caractrisent La Chaux-de-Fonds. Pour se faire, la charte a t organise en trois parties : les objectifs, les enjeux et les exemples dapplication.

    Pour commencer, la partie Objectifs a permis de saisir quelques concepts mettre en oeuvre pour qualifier ou amnager ces zones de transition que sont les franges. Afin de les traiter au mieux, trois objectifs principaux ont t tablis dans une logique de valorisation, de protection et de requalification :

    1. Valoriser linterface ville-campagne/fort 2. Matriser lextension urbaine 3. Rapprocher les quartiers des franges et le centre

    Ces objectifs se dclinent tous en un certain nombre de principes et moyens daction principaux illustrs quil sagira dappliquer la ville afin datteindre lobjectif vis.

    La seconde partie intitule Enjeux 2030 des franges consiste en un rpertoire des franges de La Chaux-de-Fonds. Ces dernires ont t identifies, analyses, diagnostiques, dcoupes, puis classes en 11 groupes afin de cibler les besoins et les enjeux spcifiques de chacune des ce dernires.

    Finalement, trois Exemples dapplication reprennent chacun des trois objectifs de la charte en concrtisant les recommandations dans des cas rels. Il y a tout dabord Le Balcon des Artes o plusieurs amnagements sont proposs dans le but de valoriser cette interface, de matriser de lextension urbaine ou encore de complter la connexion entre les quartiers. Le deuxime consiste en en dveloppement urbain dans La Frange de lhpital. En respect et en continuit du tissu existant, il sagit de proposer une extension en supprimant les diffrentes barrires de la frange. Finalement, la proposition du Chemin des Cerisiers se fonde sur lobjectif qui est de rapprocher le quartier et le centre par un renforcement dune liaison pitonne avec la ville, ce qui permet galement dembellir lentre de ville principale.

    Conclusion Au travers de ce projet, il sagit de mener une rflexion nouvelle sur le dveloppement urbain durable dans lequel la ville est intgre dans l'ensemble de son environnement. En effet, opter pour un dveloppement des franges urbaines nimplique pas toujours de contribuer lextension de la ville, mais bien au contraire de pouvoir matriser le front urbain en optant pour des amnagements spcifiques permettant soit de prenniser les fronts urbains existants, soit les espaces urbaniser en devenir. De plus, on peut s'attendre dans les annes venir, que les franges deviennent vritablement des territoires enjeux urbains importants et feront sans doute partie des prochaines discussions au sein de plusieurs services d'urbanisme. En somme, ce travail se veut de proposer un guide, une aide, un outil utile la rflexion dune ville durable et, peut tre, une source dinspiration pour la prise de dcision.

    A. Crettenand I F. Meszaros I D. Lamon I A. Nantermod !3