Click here to load reader

DIETRISOL : comptage d’énergie et suivi d’installations ...pro.dedietrich-thermique.fr/content/download/132061/1674509/... · calcul basé sur les températures capteur et préparateur

  • View
    216

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of DIETRISOL : comptage d’énergie et suivi d’installations...

  • CENTRALE ET UNIT DE MESURE DNERGIE,COMPTEURS DNERGIE, INTERFACES DE COMMUNICATION

    LES ENJEUXLe comptage dnergie sur une installation solaire reste facultatif. Il ne devient obligatoire qu partir du moment o linstallation est subventionne par des fonds publics (fond chaleur).

    Le comptage dnergie a un cot dinstrumentation et le cas chant de suivi dinstallation. Il a aussi et cest le plus important, beaucoup davantages :- vrification du bon fonctionnement de linstallation,- informations et reports de panne,- information mesure sur lapport nergtique du systme solaire

    lensemble de linstallation et donc apprciation de la ralit par rapport ltude thorique,

    - donne droit aux aides du Fond Chaleur de lADEME pour les installations concernes.

    - les donnes extraites de nos systmes de mesure sont brutes et seront retraiter et mettre en forme pour exploitation.

    Ce comptage dnergie peut tre dclin sur plusieurs niveaux en fonction des besoins et/ou demandes de lutilisateur, de lexploitant ou de lADEME. Chez De Dietrich Thermique, nous proposons dans ce document, diffrentes solutions adaptes aux diffrentes installations aussi bien domestiques que collectives.

    Par ailleurs, nous vous rappelons que le chiffrage de votre installation solaire peut tre effectu laide du logiciel propos dans notre offre DIEMATOOLS disponible sur notre site internet rserv aux professionnels. Dautre part, dans le cadre de ses tudes solaires, notre service dAssistance Technique Sige peut aussi vous informer sur le comptage dnergie selon la procdure nA.

    DIETRISOL : comptage dnergieet suivi dinstallations solaires

    La centrale de mesure CME .......................... p. 7 Lunit de mesure dnergie WMZ ................ p. 8 Les accessoires de comptage dnergie : compteurs dnergie, sondes, interfaces de communication, ......................................... p. 8

    Le comptage dnergie dans les installations solaires domestiques ................................... p. 2

    Le comptage dnergie dans les installations solaires collectives et le suivi dinstallation ... p. 4

    Compteur dnergie Unit de mesure dnergie Interface de communicationCentrale de mesure

    PROJECTPROJECT

  • 2

    LE COMPTAGE DNERGIE DANS LES INSTALLATIONS DOMESTIQUES

    LE COMPTAGE DE LAPPORT SOLAIRE

    Schmas de principe

    Les rgulations solaires DIEMASOL et/ou DELTASOL quipant lensemble de nos systmes solaires CESI ou SSC, incluent dorigine le comptage et laffichage de lapport solaire. Ce comptage dnergie solaire apporte au systme, se fait par un calcul bas sur les tempratures capteur et prparateur solaire (sortie changeur plaques sur les prparateurs QUADRO) et sur la vitesse de la pompe solaire. Le paramtrage de la rgulation solaire avec les bonnes valeurs par rapport la surface du champ de capteurs (dbit optimal du fluide) permet une estimation proche de la ralit de lnergie solaire apporte au systme. Lnergie solaire comptabilise est affiche en kWh en cumul (et non pas instantan) ce qui permet de suivre le fonctionnement de linstallation.

    Si pour une raison ou une autre, lutilisateur du systme souhaite mieux cerner lnergie apporte par le solaire, la mise en place dun compteur dnergie (colis EC 174- voir page 9) sur le circuit solaire raccord la rgulation solaire (DIEMASOL C ou DELTASOL) permettra un affichage plus prcis du cumul dnergie en kWh apporte par le circuit solaire.

    Attention :Les valeurs affiches sur la rgulation (avec compteur dnergie ou non) ne sont quindicatives. Les informations affiches sur la rgulation nont donc pas valeur de justificatif dans le cadre dune GRS (Garantie de Rsultat Solaire). Si un justificatif est demand (installations subventionnes), la mise en place dune unit de mesure dnergie WMZ ou CME (voir pages 7 et 8) est ncessaire.

    Avec compteur dnergie Avec compteur dnergie et Unit de mesure WMZ

    DIEMASOL C / DELTASOL

    EC 174

    DIEMASOL A ou B

    EC 174

    ER 131

    VMZ

    8980

    F532

    A

    Le compteur dnergie plac dans le circuit solaire et des sondes de temprature places sur le dpart et le retour du circuit, associs une unit de mesure dnergie WMZ, compte lnergie rendue au prparateur en tenant compte des pertes du circuit solaire.

  • 3

    LE COMPTAGE DNERGIE DANS LES INSTALLATIONS DOMESTIQUES

    LE COMPTAGE DES BESOINS EN EAU CHAUDE SANITAIRE ET/OU EN CHAUFFAGEInstallations CESI

    Installations SSC

    Le particulier qui cherche savoir la part dnergie solaire apporte sa consommation dnergie pour la production de son eau chaude sanitaire, doit connatre :- son besoin en nergie total pour sa production ecs,- lnergie apporte par le circuit solaire.En ce qui concerne lvaluation de lnergie apporte par le circuit solaire, il pourra se reporter la page 2.

    Pour lvaluation de la consommation dnergie ddie la production ecs, une unit de mesure dnergie WMZ (colis ER 131 - voir page 8) raccord un compteur dnergie (colis EC 174 - voir page 9) plac sur lentre eau froide du prparateur ecs, indiquera lnergie apporte au prparateur pour produire et maintenir en temprature leau chaude sanitaire.

    Plusieurs units de mesure dnergie WMZ (colis ER 131) associs autant de compteurs dnergie (colis EC 174) peuvent tre mis en place sur les diffrents circuits (chauffage, boucle de circulation, piscine,) afin de connatre prcisment les consommations nergtiques de chaque circuit.Pour le circuit ecs, un compteur dnergie ACS (voir p. 8) devra tre mis en place.

    Nota : une unit de mesure dnergie WMZ avec compteur dnergie peut galement tre mise en place sur le circuit solaire, si la rgulation en place ne permet pas la mesure de lapport en nergie de ce circuit.

    Schmas de principe : Mesure de lnergie ncessaire la production de leau chaude sanitaire

    Sans boucle de circulation Avec boucle de circulation

    VMZ

    Compteur ACS

    ER 131

    VMZ

    Compteur ACS

    Compteur ACS

    ER 131

    VMZ

    ER 131

    8980

    F533

    A

    Un compteur dnergie et une sonde de temprature sont placs sur lentre eau froide du prparateur, une deuxime sonde est place sur la sortie ecs du prparateur. La WMZ compte lnergie qui a t ncessaire pour produire cette ecs. Si un comptage est en place sur le circuit solaire (voir schmas page 2) la diffrence entre lnergie indique pour le circuit ecs, et celle affiche pour le circuit solaire quivaut lnergie apporte par lappoint la production ecs (chaudire par ex.) et celle ncessaire pour compenser les pertes du volume dappoint dans le prparateur.

    Si linstallation comporte une boucle de circulation, celle-ci consommera elle aussi de lnergie : la mise en place dun compteur sur la boucle et dune seconde WMZ permettra de mesurer cette consommation.Sur le mme principe, il est possible de mesurer la consommation de tout autre circuit de chauffage.

    Nota : les schmas sappliquent aussi bien dans les installations domestiques que collectives.

    Important :Contrairement aux indications de valeurs estimes des rgulations solaires (DIEMASOL ou DELTASOL), les valeurs affiches par les unit centrale de mesure dnergie WMZ CME et les rgulations

    solaires DIEMASIOL/DELTASOL raccordes un compteur peuvent tre utilises comme justificatif partir du moment o les paramtrages sont faits correctement.

  • 4

    LE COMPTAGE DNERGIE DANS LES INSTALLATIONS COLLECTIVES

    Comme pour les installations domestiques individuelles, le comptage dnergie dans les installations collectives permet non seulement de suivre le fonctionnement du systme solaire, mais surtout de connatre et de suivre les besoins nergtiques dune installation instrumente avec tous ses consommateurs dnergie. Ces mesures de consommation peuvent se faire sur tout circuit et toute installation de chauffage et/ou de production decs. Ces mesures deviennent obligatoires pour toutes les installations solaires pour lesquelles des aides publiques sont sollicites.

    Pourquoi cette contrainte ?Il sagit de rassurer le matre douvrage quant au fonctionnement de linstallation sur la dure et sur ses performances, et de lavertir dventuels dysfonctionnements et/ou de consommations nergtiques caches telles celles dues la non-isolation des boucles de circulation et/ou des besoins ecs surestims.Le principe mme sur lequel sont bases les aides publiques du Fond chaleur oblige ces comptages :- 20 % de laide est lie la prsentation des mesures releves sur

    linstallation dans les 4 annes suivant la mise en service- les 80 % autres sont payes lors de linstallation et sous rserve

    dacceptation du dossier auprs de lADEME.

    COMPTAGE DE LAPPORT SOLAIREPour le comptage de lapport solaire, il est prcis dans le cadre des aides publiques quil sagit de lnergie solaire nette tenant compte des pertes dans la boucle solaire et de celle du ballon de stockage solaire qui doit tre mesure et non lnergie solaire brute rendue par la boucle solaire au ballon de stockage.

    Le comptage de lapport solaire pour les installations avec appoint spar, se fait sur le ou les ballon(s) solaire(s), les sondes de temprature tant places sur lentre eau froide et la sortie ecs. En cas dappoint intgr au ballon de stockage, le comptage

    se fait de la mme faon, mais il faudra compter aussi et en plus lnergie dappoint (par compteur volumtrique si lappoint est hydraulique ou compteur lectrique sil sagit dune rsistance lectrique).

    Nota : le compteur volumtrique dune boucle hydraulique peut tre remplac par un compteur dnergie en amont du gnrateur (compteur gaz pour une chaudire par exemple) si celui-ci nest utilis que pour cette seule boucle.

    Stockage deau chaude avec appoint spar

    Stockage deau chaude avec appoint intgr- sans boucle de circulation - avec boucle de circulation

    Vef

    tef

    tec

    tef

    td

    tr

    Vef

    Vap

    tec

    Vc

    Vef

    tef

    tec

    Eap trc

    8980

    F534

    ImportantPour tre conforme au cahier de charges du Fond Chaleur, le comptage de lnergie solaire ne peut pas se faire avec nos rgulations DIEMASOL ou DELTASOL seules : la mise en place au minimum dune unit de mesure dnergie WMZ (colis ER 131) - voir p. 3 - simpose.

    8980

    F534

    Vef : Compteur eau froideVap : Compteur appoint hyd.Eap : nergie appointVc : Compteur boucle de circulationtec : temprature eau chaude

    tef : temprature eau froidetd : temprature dpart chaudiretr : temprature retour chaudiretrc : temprature retour boucle de

    circulation

    Lgende

  • 5

    LE COMPTAGE DNERGIE DANS LES INSTALLATIONS COLLECTIVES

    LA GARANTIE DU RSULTAT SOLAIRE (GRS)La garantie du Rsultat Solaire fait souvent partie des projets subventionns par lADEME. Elle est mise en place pour vrifier le bon fonctionnement de linstallation travers un engagement de lensemble des oprateurs impliqus dans la dfinition, la mise en uvre et le suivi de linstallation. Elle peut tre mise en place sans quil ny ait demande de subvention, pour un suivi du bon fonctionnement de linstallation.

    La GRS (ou suivi nergtique simplifi) oblige donc des mesures au niveau de linstallation afin de vrifier lapport solaire par rapport aux calculs de dimensionnement.- Pour les installations > 50 m2, la procdure XnA (voir page

    suivante) est requise. La CME est donc conseille.- Pour les autres installations (< 50 m2) la CME est tout fait

    adapte, nanmoins des solutions autres sont possibles, voir ci-dessous.

    Exemple dapplication 1

    Exemple dapplication 2

    8980

    F537

    A89

    80F5

    38A

    S1

    S3

    S10

    Entreeau froide

    S4

    S2

    CPT

    CPT

    S2 VMZ

    S1 VMZ

    Diemasol C DL2

    Vers ballond appoint ECS

    WMZ

    VBus

    S1

    S3

    S9

    S1WMZ1

    S1WMZ2

    S2WMZ2

    S2WMZ1

    S10

    DL2

    WMZ1 WMZ2

    Entreeau froide

    CPT

    CPT

    CPT

    ECS

    Diemasol C

    VBus

    S : sonde de tempratureCPT : compteur dnergie

    Lgende

  • 6

    LE COMPTAGE DNERGIE DANS LES INSTALLATIONS COLLECTIVES

    LE SUIVI DES INSTALLATIONS SOLAIRES COLLECTIVES PAR UNE CENTRALE DE MESURE CMEPour bnficier des aides du Fond Chaleur, lADEME oblige au suivi des installations de production deau chaude solaire.Peuvent bnficier de ces aides :- les logements collectifs ou tout autre hbergement avec des

    besoins deau chaude sanitaire : secteur hospitalier, maison de retraite, structure daccueil,

    - le secteur tertiaire tels htels, campings, piscines collectives, restaurants, cantines ou activits agricoles de type laiteries, fromageries

    Le montant des aides varie entre 9 000 et 12 500 (grille 2011) selon le type dinstallation et son implantation gographique.Les conditions dligibilit sont :- le projet doit concerner une nouvelle installation solaire (les

    remplacements dinstallations existantes ne sont pas admis),- la surface de capteur implants doit tre au minimum de 25 m2

    ou de 15 m2/btiment sil sagit de plusieurs btiments,- le cumul avec un crdit dimpt nest pas possible.

    Le suivi des installations bnficiaires de ces aides est rgi par la procdure XnA (mtrologie solaire sur 3 ou 10 ans ( 50 m2)). Cette procdure dinstrumentation et de comptage nergtique fixe la mthode de mesures mettre en uvre et les rgles de transmission des donnes mesures.Pour les installations < 50 m2 des relevs manuels (annuels) sont souvent suffisant (voir GRS p. 6). Pour des installations plus importantes, les relevs doivent tre plus frquents et dans la mesure du possible pouvoir tre extraits distance.La procdure XnA cherche connatre la consommation dnergie finale ncessaire la production deau chaude, base sur les normes EN 12976 et ENV 12977. Pour faire ce calcul, tout un ensemble de mesures sont relever sur linstallation. Avec notre centrale CME (colis ER 313 - voir p. 7) De Dietrich Thermique apporte la solution pour stocker et transmettre ces donnes pour permettre leur exploitation dans le cadre de cette procdure.

    Nota : la sonde dirradiation CS 10 (bien que non obligatoire), permet de justifier de lirradiation du site en question, soit confirmer ou non les hypothses de la station mto retenue dans le cadre des simulations.

    Exemples dapplication

    Systme solaire avec appoint hydraulique par chaudire

    Systme solaire avec appoint lectrique

    8980

    F535

    B89

    80F5

    36B

    S1

    Entreeau froide

    S2

    TSC

    TSFCPT4

    CPT1 TEF

    TSS

    D

    D

    ECSEF

    T

    Chaudire

    Programmateur

    TSA

    TBC

    TBF

    TAC

    CPT2

    CPT3

    CMEDeltasol E DL2

    FUEL / GAZ

    D

    TAFD

    Cs10

    VBusVBus

    0 0 0 0 0 0 kWh

    Compteur d energie

    lectrique monophas

    S1

    Cs10

    S3

    Entre

    Appointlectrique

    eau froide

    S2

    TSC

    TSFCPT4

    CPT1 TEF

    TSS

    D

    D

    CMEDeltasol E DL2

    ECSEF

    T

    TSA

    TBC

    TBF

    CPT3

    D

    Programmateur

    VBusVBus

    0 0 0 0 0 0 kWh

    Compteur d energie

    lectrique monophas

    0 0 0 0 0 0 kWh

    Compteur d energie

    lectrique triphas

    S1 sonde de temp. capteurS2 sonde temp. ballon solaireS3 sonde temp. changeurCPT compteur dnergieTSF sonde de temp. solaire froid

    TSC sonde de temp. solaire chaudTEF sonde de temp. eau froideTSS sonde de temp. sortie ballon solaireTSA sonde de temp. sortie ballon dappointTBF sonde de temp. boucle de circulation froid

    TBC sonde de temp. boucle de circulation chaudTAF sonde de temp. appoint froidTAC sonde de temp. appoint chaud

    Lgende

  • 7

    LA CENTRALE DE MESURE DNERGIE CME

    Centrale de Mesure dnergie CME - Colis ER 313La centrale de mesure dnergie CME sutilise en complment dune rgulation solaire DELTASOL E et dune interface de communication DL2 (option - voir page 10) pour des mesures dnergies thermique, lectrique et pour le comptage de lnergie dappoint (lectricit, gaz). Les valeurs ainsi mesures peuvent tre affiches sur un second niveau, le CME calcule et affiche en

    instantan le bilan calorifique en kWh du circuit concern. Elle permet donc de prouver le bon fonctionnement dune installation solaire thermique comme lexige la procdure XnA.Les valeurs mesures et calcules brutes qui devront tre retraites pour exploitation, les paramtres rgls sont conservs en cas de panne de courant.8

    980Q

    286

    Comptage pris en compte (voir galement schmas en page 5) :La CME permet de compter :- jusqu 5 circuits hydrauliques

    Elle comporte aussi :- 1 entre pour compteur gaz

    - 2 entres dimpulsion pour compteur dnergie thermique

    - 2 circuits lectriques

    Le comptage dnergie se fait par lintermdiaire de 9 sondes et de 4 entres dimpulsion pouvant lui tre raccords (options - voir p. 8-9). Le calcul seffectue en se basant sur la diffrence de temprature dpart/retour du circuit considr et sur le traitement des impulsions du compteur volumtrique en tenant compte des caractristiques du fluide caloporteur (paramtrables). Pour le circuit ecs la CME indique la quantit dnergie cumule. Le rsultat est affich en instantan pour chaque circuit en Wh, kWh ou MWh.

    Les 5 circuits peuvent tre : circuit appoint hydraulique boucle de circulation circuit solaire : sil y a plus de 5 circuits

    hydrauliques compter, celui-ci pourra tre compt par la rgulation solaire DELTASOL

    circuit ecs :- apport solaire (entre/sortie du prparateur

    solaire),- besoin ecs total (entre prparateur solaire/

    sortie ballon dappoint).

    8980

    Q28

    7A89

    80Q

    255

    - 1 circuit monophas : pour comptabiliser la consommation des pompes, vannes, rgulations,

    - 1 circuit triphas : pour comptabiliser la consommation des appoints lectriques

    8980

    Q29

    5 89

    80Q

    296

    Permet de remplacer le comptage du circuit hydraulique dappoint pour lecs si la chaudire est ddie exclusivement cette fonction.

    8980

    Q29

    7

    Nota : les capteurs lectriques type FINDER srie 7E (1 impulsion (kWh) et gaz type ITRON Gallus ou RF1 (1 impulsion/0,01 m3) ne sont pas livrables par notre rseau mais font partie des standards de la distribution lectrique et/ou nergtique.

    RaccordementLa CME doit tre raccorde laide dun cble VBus une liaison VBus existante entre la rgulation solaire DELTASOL et linterface de communication DL2 (voir schma p. 5). Celui-ci permettra de prendre en compte les paramtres du circuit solaire (temprature compteur, temprature changeur, vitesse pompes, ensoleillement,) qui pourront tre utiles pour lanalyse du fonctionnement du systme.Linterface DL2 quant elle, stockera les donnes enregistres afin de les mettre en forme sous format Excel (voir p. 11).

    254

    205

    47

    8980

    F701

    Monophas Triphas

  • 8

    LUNIT DE MESURE DNERGIE WMZ

    LES ACCESSOIRES DE COMPTAGE DNERGIE

    Unit de mesure dnergie WMZ - Colis ER 131Lunit de mesure dnergie WMZ permet deffectuer le bilan nergtique dun circuit partir de la mesure des tempratures dpart/retour de ce circuit et du traitement des impulsions dun compteur dnergie, tout en tenant compte des caractristiques du fluide caloporteur qui peuvent tre paramtres. Les tempratures mesures,

    la quantit dnergie cumule, la puissance momentane ou le dbit deau dans linstallation peuvent tre affichs sur un cran graphique. De plus, un voyant de contrle permet de visualiser des dfauts au niveau des sondes. Lensemble des donnes est conserv en cas de panne de courant.

    8980

    Q29

    0

    RaccordementLunit de mesure dnergie WMZ est aliment par branchement sur le secteur. La connexion VBus offre la possibilit de transmettre les valeurs indiqus une rgulation solaire (DIEMASOL

    ou DELTASOL, un PC ou une Interface de communication DL2 (voir option page 10). Jusqu 15 WMZ peuvent tre raccordes en cascade avec ou sans rgulation solaire.

    8980

    F707

    8980

    F700

    A

    Il sagit daccessoires pour Centrale de Mesure CME, Unit de mesure dnergie WMZ, et/ou rgulation DELTASOL.

    COMPTEURS DNERGIE VOLUMTRIQUES Eau froide ACS

    Compteurs eau froide ACS : - 3,5 m3/h - colis ER 307- 5 m3/h - colis ER 308- 10 m3/h - colis ER 309- 20 m3/h - colis ER 317

    Ce sont des compteurs eau froide (0 + 55 C) de classe C de conformit sanitaire ACS. Pression maximale de service : 16 bar.Ils sont communiquants avec totalisateur orientable lecture directe et sont livrs avec un gnrateur

    dimpulsion (1 l/impulsion) auto-aliment (batterie) sans polarit avec cble de transmission dimpulsion de 5 m. Se posent dans toutes les positions entre 2 vannes disolement.

    8980

    Q29

    1

    Modle ACS 3,5 5 10 20

    Colis ER 307 ER 308 ER 309 ER 317Dbit nominal Qn m3/h 3,5 5 10 20Dbit max. Qmax m3/h 7 10 20 40Dbit min. Qmin m3/h 0,006 0,011 0,018 0,030Pression max. de service : 16 barTemprature max. de service : + 55 C

    Modle ACS 3,5 5 10 20

    intrieur DN 25 DN 30 DN 40 DN 65A mm 260 260 300 420B mm 156 156 180 254C mm 44 44 57 93D mm 110 110 140 202 E mm G 1 1/4 G 1 1/2 G 2 PN10/PN16

    Caractristiques techniques des compteurs eau froide ACS

    110 47

    173 155

    A

    B

    DE

    C

    B

    DE

    C

    8980

    F705

    A

    Dbit en m /h3

    60402010750

    0,05

    0,1

    0,2

    0,3

    0,4

    0,50,6

    0,8

    1

    Perte de charge en bar

    DimensionsACS 3,5 10 ACS 20

    Dimensions

  • 9

    LES ACCESSOIRES DE COMPTAGE DNERGIE

    8980

    F702

    8980

    F703

    Fluide chaud US ECHO

    Tous fluides

    Compteurs fluide chaud US ECHO : - 1,5 m3/h - colis ER 310- 2,5 m3/h - colis ER 311- 3,5 m3/h - colis ER 312

    Compteur dnergie V 40-15 - colis EC 174

    Ce sont des compteurs fluide chaud (0 + 130 C) de classe C de conformit sanitaire ACS. Ils sont compatibles eau froide, eau chaude et eau glycole.Ils sont quips dun gnrateur impulsion(1 l/impulsion) parfaitement adapts aux mesures de dbits variables.

    Se posent dans toutes les positions, sauf transducteur en point bas, loign des sources de perturbations lectromagntiques, sur le point bas du retour du circuit, loin dune pompe ou du moins ne jamais linstaller laspiration de celle-ci. Se montent en aval dune canalisation droite de 200 mm mini et entre 2 vannes disolement.

    Cest un compteur fluide chaud (0 + 120 C).Il est quip dun gnrateur dimpulsions (10 l/impulsion) avec totalisateur lecture directe et cble de transmission dimpulsion.

    Livraison :- 2 raccords union mle 3/4. Se posent dans

    toutes les positions entre 2 vannes disolement,- 2 sondes plongeur.

    8980

    Q28

    7A89

    80Q

    263

    Modle US ECHO 1,5 2,5 3,5Colis ER 310 ER 311 ER 312Dbit nominal Qn m3/h 1,5 2,5 3,5Dbit max. Qmax m3/h 3 5 7Dbit de dmarrage m3/h 0,003 0,005 0,007Dbit mini. Qmin m3/h 0,015 0,025 0,035Pression max. de service : 16 barTemprature max. de service : + 130 C

    Modle V 40-15

    Dbit nominal Qn m3/h 1,5Dbit max. Qmax m3/h 3Dbit mini. Qmin m3/h 0,060Pression max. de service : 16 barTemprature max. de service : + 120 C

    Caractristiques techniques des compteurs fluide chaud US ECHO

    Caractristiques techniques du compteur dnergie V 40-15

    B

    A

    C

    D

    108 90

    110 G 3/4

    G 1G 1

    G 3/4

    70

    8980

    F706

    8980

    F704

    Dbit en m /h30,01 0,1 1 10 100

    1

    0,1

    0,01

    0,001

    Perte de charge en bar

    Dbit en m /h3

    1

    0,01

    0,1 0,5 1 2 3 4 5

    0,05

    0,1

    0,5

    Perte de charge en bar

    Modle US ECHO 1,5 2,5 3,5 intrieur mm DN 15 DN 20 DN 25A mm 72 72 72B mm 18 18 23C mm 110 130 150 D mm G 3/4 G 1 G 1 1/4

    V 40-15 intrieur mm DN 20

    Dimensions

    Dimensions

  • 10

    LES ACCESSOIRES DE COMPTAGE DNERGIE

    LES SONDES DE TEMPRATURE

    INTERFACES DE COMMUNICATION

    Sonde PT 1000 plongeur - colis EC 173

    Interface de communication DL2 - colis ER 55

    Sonde PT 1000 applique - colis EC 171

    Linterface de communication DL2 sutilise pour le stockage des donnes dune seule installation, en combinaison avec toutes les rgulations DIEMASOL/DELTASOL, lunit de mesure dnergie WMZ ou la centrale de mesure dnergie CME, toutes dotes dune sortie VBus. Il permet lenregistrement, le stockage et le traitement des donnes transmises (voir page 12). Un affichage par LED indique ltat de remplissage de la mmoire dont les donnes peuvent tre extraites travers le lecteur de carte SD intgr, via un PC ou directement travers une liaison Internet standard.

    Livraison :- enregistreur DL2 avec bloc dalimentation,- cble VBus rallongeable,- cble rseau 1 m (LAN) pour raccordement au

    botier daccs Internet, ou direct au PC (LAN),- CD avec logiciel de traitement des donnes.

    8980

    Q25

    4

    MODULE DE REPORT DE PANNEModule de report de panne AM 1 - colis ER 314

    Avertisseur derreur de fonctionnement avec signalisation par flash et de report de panne ventuel sur un systme de gestion de btiment

    (sortie relais), en cas de problme sur linstallation solaire li la rgulation.

    8980

    Q25

    4

    Sonde dirradiation CS 10 - colis EC 175

    Pour rgulation DELTASOL uniquement.Cette sonde peut tre raccorde la rgulation solaire en complment de la sonde capteur

    (qui doit rester en place dans tous les cas) pour permettre la mise en marche de la pompe solaire plus rapidement.

    8980

    Q28

    189

    80Q

    272

    8980

    Q25

    5

    Caractristiques techniques de linterface de communication DL2Dimensions : 130 mm, hauteur 45 mmMontage : mural, 2 vis + chevilles fourniesAffichage dtat et de la capacit mmoire par LEDInterfaces : VBus (bornes)

    ETHERNET (LAN 10/100)Lecteur de carte SD

    Tension dalimentation : 240 VIntensit : 350 mAMmoire : 180 MB

    (= 2 ans pour une installation classique)2 GB sur 1 carte SD

    NotaDes exemples dinstallation de linterface DL2 sont donnes en pages 5 et 6.

  • 11

    LES ACCESSOIRES DE COMPTAGE DNERGIE

    Interface de communication DL3 - colis ER 139

    Caractristiques techniques de linterface de communication DL3

    Linterface de communication DL3 a les mmes fonctionnalits que linterface DL2 mais il est prvu pour la centralisation des donnes de 3 installations, soit de 3 rgulations solaires combines 3 centrales de mesure CME et/ou units de mesure VMZ. Une seule ligne Internet suffira au suivi des 3 installations.

    Livraison- enregistreur DL3 avec bloc dalimentation- cble VBus rallongeable- cble rseau 1 ou pour raccordement au botier

    daccs Internet ou direct au PC (LAN)- cble adaptateur USB- carte mmoire SD- CD avec logiciel de traitement des donnes

    Dimensions : 208 x 144 x 43 mmMontage : mural, 2 vis + chevilles livresAffichage : cran graphique avec visualisation des

    tats et tmoin de contrle de charge mmoire par LED

    Commande : 3 touchesTension dalimentation : 240 VMmoire : 192 MB

    2 GB sur carte SD

    - Interfaces : VBUS (bornes)ETHERNET (LAN 110/100)USBLecteur carte SD

    - Entres : 3 sondes de temprature PT 1000, 1 interface boucle de courant 0 (4) - 20 mA

    8980

    Q30

    1

    Principe de raccordement des interfaces de communication

    (Exemple : DL2)

    230V

    230V

    230V

    230V

    230V

    8980

    F539

    B

  • DE DIETRICH THERMIQUES.A.S. au capital social de 22 487 610 57, rue de la Gare - 67580 MertzwillerTl. 03 88 80 27 00 - Fax 03 88 80 27 99www.dedietrich-thermique.fr

    05/2

    013

    30

    0027

    744A

    3

    47.5

    55.5

    59 R

    .C.S

    Stra

    sbou

    rg

    Doc

    umen

    t non

    con

    tract

    uel -

    Impr

    im

    en F

    ranc

    e - O

    TT Im

    prim

    eurs

    673

    10 W

    asse

    lonn

    e - 1

    31/

    LES ACCESSOIRES DE COMPTAGE DNERGIE

    Traitement des donnes enregistres sur linterface de communication DL2 faire priodiquement par lexploitant de linstallation (au minimum 1 x par an)

    Donnes brutes au format TEXTE

    Exemple de fichier ouvert avec EXCEL (aprs traitement)

    8980

    Q29

    4A89

    80Q

    293

    Remarque : le rythme denregistrement des donnes doit tre ajust la complexit de linstallation : 1 lecture par heure ou 1/2 heure est largement suffisante.

    DIETRISOL : comptage dnergie et suivi dinstallations solairesLE COMPTAGE DNERGIE DANS LES INSTALLATIONS DOMESTIQUESLE COMPTAGE DE LAPPORT SOLAIRELE COMPTAGE DES BESOINS EN EAU CHAUDE SANITAIRE ET/OU EN CHAUFFAGE

    LE COMPTAGE DNERGIE DANS LES INSTALLATIONS COLLECTIVESCOMPTAGE DE LAPPORT SOLAIRELA GARANTIE DU RSULTAT SOLAIRE (GRS)LE SUIVI DES INSTALLATIONS SOLAIRES COLLECTIVES PAR UNE CENTRALE DE MESURE CME

    LA CENTRALE DE MESURE DNERGIE CMELUNIT DE MESURE DNERGIE WMZLES ACCESSOIRES DE COMPTAGE DNERGIECOMPTEURS DNERGIE VOLUMTRIQUESLES SONDES DE TEMPRATUREMODULE DE REPORT DE PANNEINTERFACES DE COMMUNICATION