Dialogue 02/2012 - La promesse est-elle ©ternelle ?

  • View
    215

  • Download
    1

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Regards croisés sur la promesse salutiste - Nouvelles salutistes - Reportage à l'Accueil de Nuit de Genève

Text of Dialogue 02/2012 - La promesse est-elle ©ternelle ?

  • dialogue2 / 2012

    Pho

    to :

    Ad

    S

    La promesse est-elle ternelle ?

    Nouvelles salutistes 7 - 9

    Reportage lAccueil de Nuit de Genve 7

    Regards croiss sur la promesse salutiste 4 - 6

    Mensuel pour les salutistes et amis de l Arme du Salut

  • 2 dialogue mensuel de lArme du Salut fvrier 2012

    Dialogue

    Charte internationale de lArme du Salut

    LArme du Salut est un mouvement international et fait partie de lEglise chrtienne universelle.Son message se fonde sur la Bible.Son ministre est motiv par lamour de Dieu.Sa mission consiste annoncer lEvangile de Jsus-Christ et soulager, en Son nom, sans distinction aucune, les dtresses humaines.

    Pho

    to :

    Infir

    mie

    rs D

    e R

    ue_w

    ikim

    edia

    Jur, crach !

    Promettre quelque chose est un acte den-gagement consquent. Donner sa parole nous engage compltement. Et pourtant, quil nous est parfois difficile de la tenir, mme en ayant longuement rflchi avant de la donner !

    Dans ce numro, nous avons voulu nous pencher sur lacte dengagement que si-gnent les soldats de lArme du Salut. Nous avons demand plusieurs personnes, qui frquentent ou qui ont frquent lArme du Salut, ce quelles pensent de la pro-messe salutiste et ce quelle implique (cf page 5). Le major Fritz Schmid, Chef de luvre dvanglisation, nous explique galement pourquoi la promesse salutiste garde sa raison dtre, aujourdhui encore (cf page 4).

    Ce dossier pose galement la question de la dure dune promesse. Est-ce quune promesse prise durant ladolescence nous engage vie ? Je crois quil faut faire preuve de prudence et rester lcoute de notre Seigneur. Car lui seul saura vrita-blement nous corriger et nous guider sur le chemin le plus adquat.

    Sbastien Goetschmann

    Courrier des lecteursConcernant dialogue 12.2011, dossier Soyons porteurs de lumire !

    Le Seigneur nous a confi un service, ce-lui de faire connatre lEvangile dautres. Dieu attend du rendement, mme si nous navons pas tous les mmes talents.

    Le Nouveau Testament nous montre de nombreux chrtiens fidles et portant du fruit la gloire de Dieu dans ce service. En Romains 16, laptre Paul cite Phoeb, Aquilas, Prisca et tant dautres, tous ces chrtiens dont beaucoup nous sont incon-nus par ailleurs, mais qui ont apport g-

    nreusement et de diverses manires leur contribution et leur collaboration la cause commune de lvanglisation.

    Quelle force pour lEvangile quun Poste ou une communaut, o chaque chrtien collabore la mission commune : la prire, les journaux chrtiens, les traits, les invi-tations, sachant que notre travail ne sera pas vain dans le Seigneur ! (1 Co-rinthiens 15 : 58).

    Pasteur Carl Ledune, Chne-Bougeries

    Tourne International Staff Band

    26 avril 2012 au Temple de Morges (VD),27 avril 2012 la Dreitannensaal de Sirnach (TG),

    28 avril 2012 concert de gala la salle du thtre national de Berne (BE)

    Apprenez-en plus sur lInternational Staff Band en page 8www.isb-tour.ch

    Annonces

    Le Brass Event a pour but de rassem-bler les musiciens de fanfares salutistes (cuivres et percussions) de Suisse, dAu-triche, de Hongrie, dAllemagne et de France, afin quils puissent changer leurs expriences musicales.

    Limportance de la fanfare pour luvre de lArme du Salut est reconnue. Ainsi, ate-liers, concert de gala et culte en commun

    serviront encourager chacun dans son activit musicale, avec le soutien de la Di-rection de lArme du Salut.

    Joueurs de brass-musique, amateurs ou confirms, nous vous attendons nom-breux pour prendre part cet vnement (le nombre de participants est limit).

    www.brass-event.ch

  • 3dialogue mensuel de lArme du Salut fvrier 2012

    Info AdSP

    hoto

    : A

    lexa

    nder

    Eg

    ger

    Mon arme, ma mission, mon message

    De vous moi

    Promesse, engagement, dclaration dintention

    Je ramne les 50 francs lundi, cest promis

    Lo r sque t a chambre sera ran-ge, nous irons la piscine

    Rcemment, on ma rappel la promesse que javais faite lorsque jai voulu viter un vendeur de Surprise ( journal rdig et distribu par des chmeurs). La fois pr-cdente, je navais pas dargent sur moi et je lui avais promis dacheter son journal la prochaine fois que je le croiserais

    Combien de fois nous a-t-on fait une pro-messe qui na jamais t tenue ? Combien de fois avons-nous fait une promesse vide sans la tenir ?

    Je crois pourtant que derrire chaque

    promesse faite, il y a lespoir (lintention) daccomplir ce qui a t dit. Pensons aux promesses faites lors du mariage, aux pro-messes faites lors dlections ou aux pro-messes religieuses ! Elles sont formules car les personnes concernes esprent pouvoir les accomplir.

    Les statistiques nous montrent, malgr tout, une autre ralit. A-t-on surestim ses capacits ou la situation actuelle ne permet-elle plus de tenir sa promesse ?

    Nous connaissons la promesse de William Booth : Tant que des femmes pleureront, je me battrai. Tant que des enfants auront faim et froid, je me battrai. Tant quil y aura un alcoolique, je me bat-trai.Tant quil y aura, dans la rue, une fille qui se vend, je me battrai.

    Tant quil y aura un tre humain priv de la lumire de Dieu, je me battrai, je me bat-trai, je me battrai.

    Une immense dclaration dintention ! Nest-elle pas trop grande pour tre vri-tablement tenue ? William Booth est rest fidle sa parole. Nous trouvons lune des cls de cette promesse tenue dans les pa-roles quil pronona sur son lit de mort : Les promesses de Dieu sont certaines, mais il faut y croire.

    Croire que Dieu ne nous laissera pas seul, quil nous aidera tenir nos promesses, car IL a promis : Je ne te dlaisserai point, et je ne tabandonnerai point. (H-breux 13 : 5).

    Commissaire Franz Boschung, Chef de Territoirefranz_boschung@armeedusalut.ch

    Cette Vision ne transmet pas de nouveaux principes. La Gnrale Linda Bond a plu-tt remis au got du jour les rflexions qui constituent lArme du Salut et qui ont contribu sa cration. Et dune certaine faon, nous y avons aussi particip : la G-nrale a pralablement pri tous les Terri-toires de lui remettre leur stratgie actuelle.

    La Vision internationale Une Arme, une Mission, un Message se recoupe avec notre StraTHgie 2009 - 2013 Soupe, sa-von, salut aujourdhui ! De cette faon, une vision globale est galement vivable et ralisable au niveau local. Les activits locales de lArme du Salut sont appuyes par elle.

    Prier ensemble Priez ! : ctait galement lappel lanc par la Gnrale tous les Territoires. Elle a ainsi dcrt le jeudi Rencontre univer-selle de prire pour lArme du Salut. Ce jour de la semaine, toute heure et sur la terre entire, des officiers, des salutistes et des amis prient pour que le travail de lArme du Salut parvienne toucher des hommes et des femmes et quil serve le royaume de Dieu.

    Martin Knzi, Chef du Dpartement Marketing et Communication

    Connaissez-vous ce logo ? Il illustre la Vision universelle de la Gn-rale pour lArme du Salut. Si vous y regardez de plus prs, vous y retrouverez notre StraTHgie 2009 - 2013.

    Imag

    e :

    Ad

    S

  • 4 dialogue mensuel de lArme du Salut fvrier 2012

    Dossier La promesse est-elle ternelle ?

    Que signifie pour vous la promesse salutiste ?Fritz Schmid : La pro-messe reprsente la possibilit daffirmer ou-vertement ma foi devant Dieu. Elle mest dune grande aide, car elle me rappelle de vivre dlib-rment mon quotidien avec Christ et galement de rsister aux tenta-tions. Comme tout offi-cier, jai dj t un jour prs de jeter lponge face des situations dif ficiles. Cependant, cette pense mest re-venue lesprit : Stop, tu as un jour fait une pro-messe

    Cette promesse a t faite Dieu ou lArme du Salut ?F. S. : Je lai dabord faite Dieu. Elle vaut toutefois aussi pour lArme du Salut parce que je crois que cest Dieu qui a suscit lArme du Salut.

    Un enfant peut-il consciemment dcider de devenir un Jeune Soldat ?F. S. : De nos jours, les enfants doivent de toute faon prendre beaucoup de d-cisions par eux-mmes. Nous avons re-marqu quil est ncessaire de bien pr-parer les Jeunes Soldats, de mener des entretiens avec leurs parents et davoir des cours pour les enfants. Ils peuvent prendre une dcision au plus tt huit ans. La pro-messe du Jeune Soldat peut justement tre une protection quand ces enfants ar-rivent ladolescence, car ils promettent entre autres de ne pas toucher aux dro-gues, lalcool et au tabac.

    Nest-ce pas justement ces aspects qui retiennent des personnes de sengager ?F. S. : Je constate avec plaisir que des gens sintressent toujours srieusement au sta-tut de membre de lArme du Salut. A ct de cela, je comprends que certains jeunes veulent attendre de savoir si leur futur par-tenaire se sent laise ou sengagera ga-

    lement dans lArme du Salut. Il y a aussi des chrtiens actifs qui souhaitent adhrer au cercle damis, parce quils ne veulent pas renoncer leur verre dalcool ou ne veulent pas porter luniforme. Mais je suis ferme-ment convaincu que Dieu a appel encore beaucoup de gens devenir salutistes.

    Est-ce que les gens sengagent moins spontanment que par le pass ?F. S. : La plupart souhaitent avoir une bonne connaissance de la confession de foi et de la promesse. Paul nous encou-rage : Examinez toutes choses ; retenez ce qui est bon . Ladhsion ne doit pas tre quelque chose de courte dure ! Le nombre de membres est relativement constant, tou-tefois seulement grce au cercle des amis et moins grce aux enrlements. Alors que nous vivons dans une socit individualiste, lArme du Salut va clairement contre-courant. Gagner de nouveaux membres fait aussi partie de nos objectifs cette anne.

    Ne pourrait-on pas