Culture générale et expression Thème 2 – Je me souviens ... ?· Culture générale et expression…

  • Published on
    11-Sep-2018

  • View
    212

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

<ul><li><p>Culture gnrale et expression BTS 2 2015/2016 </p><p>Thme 2 Je me souviens Correction DSSynthse de documents </p><p>Gnralement le souvenir reste plus facilement grav dans notre mmoire quand il estquestion d'un vnement marquant et qu'il est li la sphre motionnelle. Qu'il soit bon et agrableou triste et douloureux, le souvenir est ancr en nous. Et l'amour gnre bien souvent des motionsfortes qui permettent de garder en mmoire des dtails qui pourraient sembler anodins. </p><p>Le corpus de documents est compos de trois textes : Une chanson interprte par JeanneMoreau et crite par Serge Rezvani : J'ai la mmoire qui flanche ; Un extrait de l'autobiographie :L'criture ou la vie de Jorge Semprun qu date de 1994. Et un pome qui s'intitule Si je mourraisl-bas... de Guillaume Apollinaire extrait du recueil Pomes Lou, datant de 1915. Ces troisdocuments ont diffrents points communs malgr leur forme diffrente. Le premier tant lesouvenir. Mais il est aussi question d'amour. </p><p>Nous pouvons nous demander en quoi la thmatique de l'amour est propice au souvenir. Notre synthse s'articulera en trois axes : Dans un premier temps, nous aborderons la</p><p>thmatique de l'amour qui est omniprsente dans les documents. Puis nous tudierons la maniredont cet amour est un souvenir au travers de ces textes. Enfin, il sera question de la notion del'oubli. </p><p>De prime abord, nous pouvons remarquer que dans les trois documents, il est questiond'amour. Cette thmatique est une thmatique universelle qui a une place importante dans lalittrature, dans la chanson mais aussi dans d'autres domaines culturels, comme le cinma. Lecorpus parle d'amour puisqu'il est question de relations entre les auteurs / interprte et une autrepersonne. Et on peut remarquer que ces relations sont amoureuses et pas d'une autre nature puisquele champ lexical de l'amour est prsent dans chacun des documents ;</p><p>Bien que cette thmatique soit commune tous les documents, l'amour revt diffrentesformes. Ce sont trois histoires d'amour diffrentes. Dans le document un, on comprend que c'est unehistoire d'amour de jeunesse, une relation qui n'a pas dur. Dans le deuxime texte, il est questiond'une rencontre importante dans la vie de l'auteur, puisqu'il se souvient de dtails prcis, mme s'ilsont eu lieu prs de 50 ans auparavant. Enfin, Apollinaire s'adresse son pouse alors qu'il est laguerre. Il anticipe sa mort et souhaite que sa femme se souvienne des moments heureux qu'ils ontpasss ensemble. </p><p>Par ailleurs, on peut remarquer que chacun des documents utilise la premire personne dusingulier. Dans les documents 1 et 3, les dates sont clairement notes (8 mai 1945 et 30 janvier1915). Notons que le pome d'Apollinaire anticipe le futur. Il n'est pas encore mort cependant ilimagine ne plus tre et la fin de leur amour suite son dcs au combat. Le premier document quant lui n'est pas dat, mais les temps verbaux sont au pass, sauf quand elle cherche se remmorercette ancienne histoire d'amour. Nous pouvons donc dire que ces trois documents, bien qu'ils soientdiffrents quant la nature des sentiments voqus sont semblables par leur caractre pass etrvolu. </p><p>A travers ce corpus, nous pouvons donc dire qu'il est question d'amour. Mme si chacunedes histoires est diffrente l'une de l'autre, la thmatique est universelle et touche chacun denous. A prsent nous allons voir comment le souvenir est li cette thmatique. </p><p>Comme nous venons de le voir, chaque document montre que ce sont des histoires d'amourpasses. Et nous allons examiner de quelles manires le souvenir est prsent dans ce corpus. </p><p>Le souvenir est not clairement dans tous les documents. Dans la chanson, il revient commeun refrain chaque dbut de strophe : J'me souviens plus trs bien et il est rpt six fois. Dansle document 2 le groupe verbal Je me souviens reviens sous la fore d'une anaphore. Il n'y a quela dernire occurrence qui est au futur simple de l'indicatif et qui offre un aspect ternel au souvenir</p></li><li><p>Culture gnrale et expression BTS 2 2015/2016 </p><p>Thme 2 Je me souviens Correction DSSynthse de documents </p><p>de Jorge Semprun. Dans le dernier document, le souvenir est prsent sous forme de gradation. Ilvolue tout au long du pome : mon souvenir s'teindrait , ce souvenir clat , souveniroubli , souvenir qu'on oublie . Du possessif la premire personne mon on passe uneformule impersonnelle qu'on oublie . Nous reviendrons plus bas sur la notion d'oubli mais nouspouvons cependant noter que le pote fait voluer le souvenir au fil de son pome. </p><p>Par ailleurs, il n'y a que dans l'extrait de Jorge Semprun o le souvenir semble vif et encored'actualit malgr le temps qui est pass. En effet, ce souvenir est intimement li l'histoire del'auteur. Ce n'est pas une simple date. Elle reprsente le moment o Jorge Semprun rentre en Franceaprs avoir t dport en camp de concentration. Plus l'vnement est remarquable, plus il est li l'motion (triste ou joyeuse), plus nous avons tendance nous souvenir des dtails. On s'en rendcompte dans ce document puisque l'auteur se souvient de dtails qui seraient sans doute tomberdans l'oubli pour quelqu'un d'autre : le nom de la station de mtro, la couleur des cheveux d'unefemme, etc. La paragraphe est court et pourtant nous apprenons de nombreux dtails. Ce documentest le seul qui traite le souvenir de cette manire et nous allons voir maintenant que le souvenir estle plus souvent li l'oubli. </p><p>Bien que le souvenir soit prsent dans les diffrents textes, il est aussi question de l'oubli.Comme nous venons de le voir il n'y a que dans l'extrait de L'Ecriture ou la vie que le souvenir a unaspect intemporel. </p><p>Dans la chanson de Serge Rezvani, il est question de dtails qui sont oublis, l'oppos de ceque l'on lit dans le texte de Semprun. Le titre de la chanson : J'ai la mmoire qui flanche montre quele souvenir est encore prsent mais il est altr. La mmoire est faillible notamment quand le tempspasse. Le prnom du jeune homme, la couleur des yeux, le lieu o il vivait, la raison de la rupturesont des lments qui manquent pour complter le souvenir. Ici, le souvenir et l'oubli sontintimement lis. Je ne me souviens plus trs bien reprsente ce qu'on appelle communment untrou de mmoire auquel nous sommes toutes et tous confronts. </p><p>Dans le dernier document, l'oubli est aussi prsent cependant il est trait de manirediffrente. Apollinaire a peur d'tre oubli par sa femme aprs son dcs. Si on observe aussi le titredu pome : Si je mourrais l-bas... , l'utilisation du si et du conditionnel montre l'anticipationde l'auteur. Il imagine les consquences qu'aurait son dcs. Nous avons vu dans la partieprcdente que le souvenir tait sous forme de gradation file tout au long du pome. Il termine par souvenir qu'on oublie . Le pote met en relation directe le souvenir et l'oubli. Il est conscient deseffets du temps sur la mmoire. Il est conscient que les souvenirs s'amenuisent. La structure dupome et les occurrences du souvenir et de l'oubli illustrent ses propos. Et bien qu'il ait peur d'treoubli par Lou, il la prie la fin de son pome de se souvenir de leur amour et de leur jeunesse. Onpeut s'en rendre compte grce l'utilisation de l'impratif. Il souhaite que le souvenir du bonheurconjoint transcende la douleur lie la mort. Le souvenir par consquent pourrait effacer et faireoublier le chagrin et le deuil. </p><p>Pour conclure, nous pouvons dire que l'amour et le souvenir sont deux thmatiquestroitement lies. Parfois le souvenir semble ternel, parfois le temps rode les dtails. Et mme sientre le souvenir et l'oubli il n'y a qu'un pas, on aime penser comme Apollinaire que le souvenirpuisse faire oublier la souffrance engendre par le deuil.</p></li></ul>