Cahier Asie

  • View
    215

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Cahier de préparation à l'adoption en Asie

Text of Cahier Asie

  • 1Propos par lAFA, MASF et APPO

    Cahier de rflexion pour se prparer laccueil dun enfant dASIE

    Adopter un enfant en Asie

    Module AFA/MASF/APPO ralis par :Agence Franaise de lAdoption

    Dr Catherine DARTIGUENAVE, Charge de mission sant Sarah BENHAIJOUB, Charge de mission, psychologue clinicienne

    Chantal CRANSAC, Charge de mission - Communication Celia SANCHEZ, rdactrice Asie

    Yann LEDOCHOWSKI, rdacteur Asie Sarah LEVEL, stagiaire

    Associations de parents adoptifs par pays dorigine des enfants (APPO) PAEPAMA : Marie-Pierre BONNEFOI, Prsidente - Valrie DAURON, Vice-prsidente -

    Chrystel FLANDRINCK, Trsorire RACINES THALANDAISES : Sandrine BIERI, Prsidente

    ORCHIDEE-FAMILLES : Pierre GAAB-FOESSEL, Prsident et Marie-Caroline GAAB-FOESSEL, Membre du CA

    GRAINS DE RIZ : Franoise RICHON, Prsidente Gonda VERGNES, ancienne responsable Chine MEDECINS

    DU MONDE

    2

    011

    AFA

    - G

    raph

    -im

    prim

    .com

    : 0

    1 49

    76

    19 1

    9 -

    Cr

    dit

    Phot

    o :

    @D

    ream

    stim

    e -

    11/1

    1

    Agence Franaise de lAdoption

  • 3La dmarche que nous vous proposons

    Aprs un premier entretien avec votre correspondant dpartemental, celui-ci vous a remis ce cahier afin de vous aider dans votre rflexion prparatoire.

    Il est recommand, lissue de ce travail de lecture et de rflexion personnelle, de revoir votre correspondant afin de faire un point avec lui et complter ventuellement les rponses aux interrogations qui pourraient persister.

    Nhsitez pas le contacter en cours de route.

    Bonne rflexion

    Votre correspondant dpartemental de lAgence Franaise de lAdoption

    M, MMe, Mlle :

    Tlphone :

    Courriel :

    Agence Franaise de lAdoption

    Edito... Edito...EditorialUn enfant mattend peut-tre quelque part en AsieQua-t-il vcu cet enfant avant dtre confi ladoption internationale ? Quels ont t son parcours, son histoire, ses conditions de vie ? Quelles preuves a-t-il traverses, quelle trajectoire a pu conduire rechercher pour lui une famille dans un autre pays ?Et quelles sont ses attentes, lui si fragile, dont les besoins fondamentaux nont pas reu de rponses alors quil tait encore si petit ?La dmarche dadoption, en ce dbut des annes 2010, doit plus que jamais tre rflchie et tourne vers les besoins de lenfant. Cest ce que vous propose ce cahier, crit plusieurs mains, en collaboration avec des associations de parents adoptifs en Asie et des personnalits du monde de ladoption que je tiens remercier.Il vous propose diffrentes pistes de rflexion, complmentaires les unes des autres : des tmoignages illustrant les problmatiques rencontres tape aprs tape et des lments plus thoriques dinformation et de progression vers lenfant.Cette maturation par tape, guide par des professionnels de ladoption et les familles qui vous ont prcds, est destine permettre chacun un travail sur soi-mme : cest votre propre histoire qui part la rencontre de la sienne dans le pays dans lequel il vit.Lvolution actuelle de ladoption internationale doit aujourdhui conduire les futurs parents solliciter, tout au long de leur parcours, lappui de leur conseil gnral et celui de lorganisme qui les accompagne (entretiens personnaliss, sances de prparation, sensibilisation au pays choisi).Mais aussi lappui des associations de familles adoptives qui ont effectu des parcours similaires. Leurs tmoignages et leur exprience sont irremplaables : allez les rencontrer, assister leurs journes, leurs colloques, leurs groupes de parole...Car tous les enfants en besoin dadoption dans le monde sont des enfants besoins spcifiques. Louverture des adoptants leurs vulnrabilits et aux possibilits de soins appropris leur permettra de faire famille . Elle facilitera lpanouissement de chacun ds lors que les attentes rciproques auront t runies.Je souhaite chacun dentre vous de trouver le chemin de cette comprhension mutuelle et de connatre ainsi la joie de vivre en famille !

    Batrice BIONDI Directrice gnrale de lAFA

  • 4 5

    SommaireSommaire Pages

    Editorial 3

    laparEntalitadoptivE 6

    MonadoptionauxphilippinEs 7

    introduction 14

    chapitrE1:lEsEnfantsdasiE 18Conditionsdeviedanslesorphelinats:Tmoignages 18PrsentationdequatrepaysdoriginedenfantsvenusdAsie 21

    Chine 21Philippines 26Thalande 31Vietnam 36

    chapitrE2:lasantdEsEnfantsEnasiE 39Tmoignages 39LespathologiesrencontresenAsie 53Quelquesconseils 67

    chapitrE3:lagEstiondElattEntE 68Laprparationdesfamilles 69Evolutionduprojet 70Commentjemereprsentemonenfant? 71Prparersavenue:Leprnomdelenfant 72

    chapitrE4:lapropositiondEnfant 77Aideladcision 77Danslattentedudpart 79

    chapitrE5:prparationlarEncontrEEtsjoursurplacE 82Commentapprhendercettepremirerencontre 83Lespremiersjours 85Lepointdevuedelenfant 85Tmoignages 94Laccompagnementsurplace 103

    chapitrE6:larrivEEnfrancE 106Dmarchesetsuividelenfant 106Lesprisesenchargeventuelles 107Unedisponibilitindispensable:exempledelaccueildunefratrieensolo 112

    chapitrE7:ladaptationdElEnfant 113Accueillirsonenfant 113Lascolarit 121Aproposdestroublesdulangageetdelaparole 124

    chapitrE8:rEgardscroiss,avecracinescorennes 126

    EtpourconclurELesdixcommandementsdelenfantadopt 128Quelquesrflexions 129

    pourallErplusloinBibliographie 130Sites 132Cecahiervousestpropospar 133

  • 6 7

    Mon adoptionaux Philippines

    Mon adoption aux Philippines

    Tmoignage de la mre dun petit garon adopt 5 ans aux PhilippinesParcequetoutauncommencement,jediraisquelemiensestpassun19juin,jourojaidonnlavieunepetitefille;cejour-l,jenesavaispasqueceseraitluniquefois.Quelques annes plus tard, la brutalit de quelques mots prononcs sans mnagementJesprequevousavezdesgossesparcequevousnenaurezplus!.Toutdesuitedescicatriceslme,aucorpsetaucurmaisgalementlebesoinfarouchedenepasacceptera,desebattre,desereconstruireetdefaireunpieddenezaudestin.

    Unmatin,uncourrierpartauconseilgnral:lagrmentauboutdeneufmoispourunenfantentrezroettroisans.Maisvoil,nousnecollonspaslaralit,etnousnousheurtonsrapidementauxexigencesdespayspartenairesdeladoptioninternationale.Lagrmentnecollepas,onesttropvieux,onnepeutpasrestertroismoisdansunpays,onesttropgros,nousnavonspasfaitassezdtudesLesportesclaquentviolemmentdevantnous,onsecogneauxmurs,onseprenddjdescoups ;nousnesommespasprparsa,maisnousnavonspas lhabitudedebaisserlesbrasonlit,oncoute,onparle,onquestionne,onentendtoutetnimportequoi,onfait letrietonrecommence.Onreprendrendez-vousavec leconseilgnraletonfaitmodifierlagrmentdezroseptans.Ilfautledire,quaranteans,ilnefautpasrver:lescouchesetlesbiberons,onleslaisseauxplusjeunes...

    Nousvoilrepartisavecnotrenouvelagrment.Pendantcetempsnousavonsenfinrussirunirtoutes les informationssur ladoptionauxPhilippines, lepaysauquelnousavionsimmdiatementpens,celuiquicorrespondnotrepassfamilial.Quelquesmoisplustardetaprsdeuxoutroisdocumentscomplmentaires,lesPhilippinesacceptentnotredossier.Ctaitun13aot:unjour,nousdeviendrionsparentsdunenfantentrezroetseptans,garonoufille.Unechosetaitcertaine:unefoisaccepts,ilnyavaitplusquattendrecar,aveccepays,100%desdossiersacceptssontapparents.

    treparent,cestunsavoir-faire,unsavoir-trequinesapprendpasdansleslivres,maisquisedclineaujourlejour.Onditquecestlenfantquifaitparent.

    Lexercicedelafonctionparentalesarticuleautourdestroisdirectionssuivantes:

    1/Lesparentsontunrledecontenance,deportage.Cestunefonctionderassurance,maisaussidecadrage,derepragepouraiderlenfantsestructureretquisemetenplaceautourdelafaondontlenfantestport,berc,envelopp,nourri,traverslchangeautourdulangageetdubaindeparolesadresslenfant.

    2/Ilsontunemissionquidevraguiderlenfantausujetdesonidentificationquiseferaenpremierlieuenrfrenceeux.Cestuntravaildoublesensolesparentssereconnatrontenleurenfantetolui-mmepourraprendremodlesureuxparleffetdunereconnaissancemutuelle.

    3/Lesparents,enfin,assurentletravaildelouvertureauxautres.Cefaisant,ilsintgrentleurenfantunenvironnementfamilialetsocial.

    La parentalit adoptive est concerne par ces fonctions vis--vis de lenfant, mais avecceci de particulier quelle sexerce au regard denfants qui disposent d une optionsupplmentaire.

    Lesparentsadoptifsnepeuventpasfairelconomiedelhistoirepr-adoptivedeleurenfantquiimpactelepsychismedesunsetdesautres(abandon,ruptures,pertesetdeuils).

    Ladoptionditetardivedonnelexercicedesfonctionsparentalesdcritesci-dessusdescaractristiquesspcifiquesquidemandenttous,enfantetparents,defairepreuveduneparticuliresouplessepsychique.

    Lorsqueladoptant(e)estclibataire,lexercicedelaparentalitestplussubtilencore.

    La parentalit adoptive

    La parentalit adoptive

  • 8 9

    Voici maintenant un extrait de mon journal de bord que jai crit dans lmotionLa rencontre

    Nousavionsrendez-vouslelundi15aumatin11havecAmy,notreaccompagnatricepourladuredusjour,pourallerrservertonbilletdavion.Nousavonsdjeundanslavoiture,jemesuisarroseaucocaetnousavonsprisladirectiondelICAB(AutoritCentralephilippineenchargedesadoptionsinternationales),onousattendaitMissCamlia,ensuitelaNorfill,pourfinalementpartirsurQuezon,lavilledetafamilledaccueil.Nousavonsroullongtemps,ilfaisaittrschaudetnousnepouvionspastropbrancherlaclimatisationsinonlacamionnettedonnaitdessignesdefaiblesse.NousavonsquittManilleettraversdesvillagestrspauvres ;plusnousavancions,plusnoustrouvionsquilyavaitdeplusenplusdemisre,nousnesommespashabitusaettonpapadisaittoutletempsonadelachancequandmmeenFrance,onadelachance.Illaditdesdizainesdefois.

    Nousnoussommesarrtsetnousavonscomprisquenoustionsarrivs;moncurbattaittellementfortJenaipaseuletempsdembrassermonmarietmafillequejevoyaisunepetiteformeblancheauboutdunealle.Tuavaiscinqans.Jenetaipasreconnumaistonpapasi.Tuaseupeurettuesviterentrdanstamaison.Nousavonsdescendulalle,moncerveaunarrivaitp