Pédagogie et formation

  • View
    28

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Pédagogie et formation. Préparation de la journée pédagogique : 27 novembre 2013 RUPN,Accompagnement éducatif Azimut Au fil de l’info. Comment vivre ensemble un cycle CM-6 ème ?. Une journée pédagogique départementale : le 27 novembre Un COPIL: CE Un groupe technique: PAD + CE - PowerPoint PPT Presentation

Text of Pédagogie et formation

Runion Chefs dtablissement Juvnat

Pdagogie et formationPrparation de la journe pdagogique : 27 novembre 2013RUPN,Accompagnement ducatifAzimutAu fil de linfo

Comment vivre ensemble un cycle CM-6me ?Une journe pdagogique dpartementale : le 27 novembreUn COPIL: CEUn groupe technique: PAD + CEDes groupes recherche-action: G1: vivre un nouveau cycle du CM1 la 6meG2: des stratgies coopratives25 septembre de 13H30 16H30 CHATEAULIN au Juvnat15 janvier de 9H30 16H30 (lieu dterminer) : intervenant Sylvain CONNACDes exprimentations, des initiatives, des innovations

Apprendre avec le numriqueAnimation dpartementale : mission du Rfrent pour les Usages Pdagogiques du Numrique (UPN) : Tableau de rpartition des groupements dtablissements Projet de lettre de mission.Trois temps danimation dpartementale seront proposs cette anne scolaire destination des Chefs d'Etablissement et des Rfrents UPN : 1re date le 28 novembre: CE + RUPNCohsion dune quipe dpartementaleFacilitateur dans laccompagnement dun changement de postureEn articulation avec la formation

Apprendre avec le numriqueFormation rgionale des Rfrents pour les Usages Pdagogiques Numriques (UPN) dans le cadre dun plan pluriannuel, sur 3 ans : formation rgionale (finance par FORMIRIS), Laccompagnement des enseignants et leur formation est un facteur cl de lvolution du changement. Les Rfrents pour les UPN en constituent un levier. 1re date : mercredi 16 octobre 2013, lISFEC RENNES ;

Rappel : volet CCR-Plan DUNE

Les Technologies de lInformation et de la Communication pour lEducation (TICE) constituent des outils dindividualisation de la pdagogie, destination des enseignants, des lves, des parents, et pluslargement de lensemble de la Communaut Educative. Lusage des outils numriques, en classe et en dehors de la classe, apporte une hausse de lattention des lves et constitue un atout dans la lutte contre lchec scolaire (extrait du dossier Plan de Dveloppement des Usages du Numrique lEcole-novembre 2010).

4Parcours de professionnalisationA destination des supplants mais ouvert aux enseignants:

Modules de formation : 9 propositionsAteliers TICE ENTUn entretien de positionnement : en lien avec les CEUn tutorat (interne ou tutelle pdagogique)

Les Technologies de lInformation et de la Communication pour lEducation (TICE) constituent des outils dindividualisation de la pdagogie, destination des enseignants, des lves, des parents, et pluslargement de lensemble de la Communaut Educative. Lusage des outils numriques, en classe et en dehors de la classe, apporte une hausse de lattention des lves et constitue un atout dans la lutte contre lchec scolaire (extrait du dossier Plan de Dveloppement des Usages du Numrique lEcole-novembre 2010).

5RemdiationBilan de positionnement / diagnosticConseil

Les diffrents types dentretien daccompagnementdans un parcours de professionnalisationBilan intermdiaireFormation tout au long de la vieAprs observation en situationSans observation en situation6AVSAide individualiseAide mutualiseFiche tablissement AVSDs que possible

La MDPH a octroy un certain nombre dlves un droit compensation de leur handicap par accompagnement humain (AVS). Laide peut tre individualise ou mutualise :laide individualise : laccompagnement est octroy en spcifiant un nombre dheures. Dans ce cas, la prsence de lAVS auprs de llve est ncessaire pour un certain nombre de gestes (soins, dplacements, criture, reformulation des consignes, soutien de lattention),laide mutualise : sadresse des enfants ou des jeunes qui nont pas besoin de la prsence de lAVS en continu mais pour des tches prcises. Ces tches ne dpassent pas la quotit de 9 h.Pour pouvoir faire un tat des lieux de lexistant et valuer les besoins, vous recevrez par mail une Fiche tablissement AVS renvoyer le plus rapidement possible Claire GUILLOU (ddec29.c-guillou@ecbretagne.org).7Accompagnement EducatifSaisie sur AKEDUCLa campagne 2013-2014 du 16 septembre au 12 octobre, la saisie nest possible que jusquau 11 octobre minuitLa commission dpartementale pour le FINISTERE : mardi 15 octobreLe montant par lve de 9,15 : la place des DR?Des guides dutilisation pour AKEDUCUn rappel : saisir les effectifs par niveau dans AKEDUC et vrifier les coordonnes bancaires.

8AZIMUTAccompagnement des lves dans la construction de leur parcours de formationUne tape dans un parcours: avant, pendant et aprs2 temps forts:CAP sur AZIMUT: le 19 novembre UBO QUIMPERProcdure APBAccompagner son jeune de 18 ans AZIMUT : 23, 24 et 25 janvier 2014

Les Technologies de lInformation et de la Communication pour lEducation (TICE) constituent des outils dindividualisation de la pdagogie, destination des enseignants, des lves, des parents, et pluslargement de lensemble de la Communaut Educative. Lusage des outils numriques, en classe et en dehors de la classe, apporte une hausse de lattention des lves et constitue un atout dans la lutte contre lchec scolaire (extrait du dossier Plan de Dveloppement des Usages du Numrique lEcole-novembre 2010).

9PREVENTION DU DECROCHAGE SCOLAIREUn processusDes profils de jeunes Des tapes dans le parcours regarderLimportance de la veille ducative vivre en rseau

Les Technologies de lInformation et de la Communication pour lEducation (TICE) constituent des outils dindividualisation de la pdagogie, destination des enseignants, des lves, des parents, et pluslargement de lensemble de la Communaut Educative. Lusage des outils numriques, en classe et en dehors de la classe, apporte une hausse de lattention des lves et constitue un atout dans la lutte contre lchec scolaire (extrait du dossier Plan de Dveloppement des Usages du Numrique lEcole-novembre 2010).

10Les "inadapts"

les plus visibles : leurs rsultats ainsi que leur engagement sont trs faibles et leur degr d'inadaptation est lev.Les "sous-performants", ont eux aussi une adaptation moyenne et un faible engagement mais leur rendement scolaire est faible.

Quatre profils de dcrocheurs

Les "discrets"

des lves qui, malgr leur fort engagement et un comportement adapt, ont un rendement faible (juste la moyenne).

Les "dsengags"

n'aiment pas l'cole, ont peu d'aspirations scolaires. Mais sans travailler, ils arrivent obtenir une performance minimale acceptable. Leur adaptation comportementale est moyenne, c'est--dire ni plus ni moins forte que chez les futurs diplms.

Les discretsLes "sous-performantsLes inadaptsLes dsengagsveille ducative -prvention du dcrochage - le liks - 02 septembre 201311 Qui est le dcrocheur? quatre profils de dcrocheurs selon la nature et l'intensit des difficults rencontres. Les "discrets", sont des lves qui, malgr leur fort engagement et un comportement adapt, ont un rendement faible (juste la moyenne). Les "dsengags" n'aiment pas l'cole, ont peu d'aspirations scolaires. Mais sans travailler, ils arrivent obtenir une performance minimale acceptable. Leur adaptation comportementale est moyenne, c'est--dire ni plus ni moins forte que chez les futurs diplms. Les "sous-performants", ont eux aussi une adaptation moyenne et un faible engagement mais leur rendement scolaire est faible. Enfin, les "inadapts", sont les plus visibles : leurs rsultats ainsi que leur engagement sont trs faibles et leur degr d'inadaptation est lev.

11Une dmarche prventive: (quand tout va bien): 1 Accueillir chaque jeune Rechercher des critres objectifs 2 Tous responsables : enseignants et vie scolaire - observer les jeunes en situation dapprentissage; - travailler en quipe, sappuyer sur les comptences internes,Pour dvelopper une culture dtablissement, un cadre adulte

3 - Recenser les russites et mutualiserDdramatiser Travailler avec les partenaires

12veille ducative -prvention du dcrochage - le liks - 02 septembre 2013 Les tapes du processus: 1. Accompagner les quipes tablissement trouver des critres objectifs pour sortir du subjectif : apprendre reconnatre des signes2 Tous responsables: enseignants et vie scolaire en responsabilit: - observer les jeunes en situation dapprentissage; - travailler en quipe, sappuyer sur les comptences internes, dvelopper une culture dtablissement, un cadre adulte 3 - Recenser et mutualiser les russitesDdramatiser

12Dcrochage rupture: accompagnementAmnager des parcours : immersion, stages en LP, en entreprisesMener des entretiens : parole dautres adultes: Premiers signes soutien Eviter la casse remotiverRparation accompagnement: relancerveille ducative -prvention du dcrochage - le liks - 02 septembre 201313 Les tapes des processus: des convictions vivre:-Accueil de tous Le principe dducabilitLa continuit du parcours de scolarisation et son suiviA partager en quipe pour tendre vers un tablissement MIJECVido : Jean-Marie PetitClerc

14veille ducative -prvention du dcrochage - le liks - 02 septembre 2013 Un postulat14veille ducative -prvention du dcrochage - le liks - 02 septembre 201315accueille les jeunes de plus de 16 ans en risque de rupture ou en rupture avec le systme ducatif et les accompagne dans leur recherche de parcours. Accompagne llaboration et la mise en uvre de la veille ducative. Conseille et soutient en tant que personne ressourcestructurer le travail de prvention en rseau. La veille ducative est dabord une manire dtre, une posture professionnelle et humaine, une posture collective dtablissement. la posture fondamentale, intrieure, de chacun.

Est au cur de nos tablissements pour La MIJECveille ducative -prvention du dcrochage - le liks - 02 septembre 201316

Nos mauvais lves, lves rputs sans devenir, ne viennent jamais seuls lcole. Cest un oignon qui entre dans la classe, quelques couches de chagrin, de peurs, dinquitudes, de rancur, de colres , denvies inassouvies, de renoncements furieux accumuls sur fond de pass honteux, de prsent menaant, de futur