PDF Guide Edf. PDF

Embed Size (px)

DESCRIPTION

pdf_guide_edf

Text of PDF Guide Edf. PDF

PISCINES PUBLIQUESGUIDE TECHNIQUE

Remerciements

Le groupe de travail tait compos de : JEAN-CLAUDE CRANGA, COMMUNAUT DAGGLOMRATION DE MONTPELLIER VIVIAN DUQUESNE, ATTF, VILLE DE CALAIS CORINNE DURAND, EDF, RECHERCHE ET DVELOPPEMENT MARTINE ECHEVIN, ANIMATRICE DU GROUPE NERGIE AITF - ATTF ROLAND GENIER, EDF, MARKETING DIDIER HAIE, ATTF, VILLE DE NANTES MICHEL IRIGOIN, AITF, VILLE DE MONTPELLIER MICHEL LE GOHEBEL, VILLE DE NANTES PHILIPPE TESSIER , AITF, SIGEIF HUBERT TOURNEUR, AITF, PALAIS DES SPORTS DE MEGEVE VINCENT TORRI, EDF, EXPERT TECHNIQUE

Ont galement particip LES PARTENAIRES suivants : ATCE, 17000 LA ROCHELLE, MR ROBERT COURTEL DIATECHNIE, 60200 COMPIGNE, MR MICHEL LE CHAPELIER SPORT LOISIRS CONCEPT, 75019 PARIS, MR JEAN MONLEON VERT MARINE, 76230 BOIS GUILLAUME, MR JEAN-PASCAL GLAIZE

Piscine de Breitstroff-la-Grande. Architecte : Jean-Michel RUOLS

La demande en matire de piscines est en pleine volution depuis quelques annes. Outre sa fonction sportive spcifique, la piscine est devenue un espace de loisirs et de dtente, un lieu ludique. Ces notions majeures doivent tre prises en compte dans la conception des nouvelles gnrations de piscines comme dans la rnovation dquipements existants. Sy adjoint en outre le triple souci de respect de lenvironnement, de qualit durable et de matrise de lnergie. Rappelons quune piscine est souvent lquipement qui pse le plus dans le budget nergie de la collectivit. Pour synthtiser ces diffrents objectifs, ce guide propose des pistes rpondant chacune des questions poses. Il importe en effet dlaborer les programmes trs en amont, de suivre attentivement leur laboration et enfin dobserver la mme rigueur quant la maintenance et lexploitation des lieux, ceci afin dassurer la pleine russite dune piscine de qualit apprcie du public. Le groupe de travail

SommaireGUIDE TECHNIQUE PISCINES PUBLIQUES

p5

CHAPITRE ILtude pralable de faisabilit et le pr-programmeLtude de faisabilit : tape pralable dvaluation des besoins, des investissements, de la future exploitation, pour dcider 1. Le diagnostic de faisabilit : analyse marketing, orientations de lquipement 2. Les scnarios : vritable outil daide la dcision 3. Lvaluation budgtaire : cots dinvestissement et de fonctionnement 4. En synthse, le pr-programme et la dcision de faire... Le cas particulier de la rnovation de piscine

p6

p6 p7 p7 p8 p8

p9p10 p10

CHAPITRE IILa conception et la programmation1. Le programme : caractristiques de la piscine souhaite par le matre douvrage 2. Le contenu du programme Dimensionnement Implantation Organisation et schma de fonctionnement Architecture Confort des utilisateurs et matrise des fluides Cot global : investissement et fonctionnement

p13

3. Choix et arbitrage Equilibre entre dimensionnement dun bassin ludique et ampleur des animations Concevoir des circulations et des annexes en veillant aux conditions dhygine Dimensionner et implanter juste Attention aux lots invisibles, notamment techniques Apprcier la performance des quipements

CHAPITRE IIILe choix du mode de gestion1. Choisir le mode de gestion le plus tt possible pour intgrer lexploitation ds la conception du projet 2. Au matre douvrage darbitrer entre les demandes du gestionnaire et celles du matre duvre

p15p16 p17

CHAPITRE IVLa Matrise duvre et les tudes de ralisation1. Le rle de la matrise duvre 2. Qualit deau et traitement dair sont indissociables pour assurer la qualit de lair dune piscine 3. Les solutions techniques Traitement de leau Traitement de lair 4. La rglementation : lments 5. Avant-projet et projet : les performances fixer 6. Les points de vigilance

p19

p20 p21 p22

p25 p26 p27

CHAPITRE VLa mise en exploitation1. Prambule 2. Rception des travaux et ralisation des performances 3. Les ressources humaines 4. Les plannings dutilisation 5. Dfinition des activits nouvelles 6. Le marketing 7. Le budget prvisionnel 8. La communication 9. Lorganisation technique 10. Le tableau de bord de gestion

p29p30 p30 p31 p32 p32 p32 p33 p33 p33 p34

CHAPITRE VIAnnexes1. Les diffrents types de piscines 2. Les diffrents types de bassins 3. Homologation des bassins sportifs destins accueillir des comptitions 4. Documentation et ouvrages de rfrence 5. Textes rglementaires

p35p36 p36 p38 p39 p40

Les phases clsDE VOTRE PROJETITUDE DE FAISABILIT PROPOSITION DE SCNARIOS TECHNICO-CONOMIQUES DCISION DE FAIRE CHOIX DUN SCNARIO CHOIX DU MODE DE GESTION TUDE DE PROGRAMMATION ARRT DU PROGRAMME ET DE LENVELOPPE FINANCIRE PRVISIONNELLE CONSULTATION MATRISE DUVRE TUDES DE CONCEPTION CONSULTATION DES ENTREPRISES CHANTIERIntervention de la collectivit

II III

9 mois

IV

8 mois

2 ans

I

Indicateur du chapitre Intervention du programmiste Intervention du matre duvre Prise de dcision

V

RCEPTION MISE EN EXPLOITATION

NB : Les dures indiques ne sont que des ordres de grandeur. La consultation matrise duvre et la consultation des entreprises relvent du code des marchs publics. Si le mode de gestion retenu est la gestion dlgue, la procdure relative la loi Sapin doit tre applique ; elle a une dure de lordre de 9 mois.

CHAPITRE IL TUDE PRALABLE DE FAISABILIT ET LE PR - PROGRAMME

p6

LTUDE DE FAISABILIT : TAPE PRALABLE DVALUATION DES BESOINS, DES INVESTISSEMENTS, DE LA FUTURE EXPLOITATION, POUR DCIDER 1. LE DIAGNOSTIC DE FAISABILIT : ANALYSE MARKETING, ORIENTATIONS DE LQUIPEMENT 2. LES SCNARIOS : VRITABLE OUTIL DAIDE LA DCISION 3. LVALUATION BUDGTAIRE : COTS DINVESTISSEMENT ET DE FONCTIONNEMENT 4. EN SYNTHSE, LE PR-PROGRAMME ET LA DCISION DE FAIRE... LE CAS PARTICULIER DE LA RNOVATION DE PISCINE

p6

p7 p7

p8

p8

Ltude de faisabilit :

TAPE PRALABLE DVALUATION DES BESOINS, DES INVESTISSEMENTS, DE LA FUTURE EXPLOITATION, POUR DCIDERLtude de faisabilit, situe thoriquement au moins 3 voire 4 ans avant louverture de ltablissement, aboutit une proposition correspondant au meilleur compromis entre : les besoins satisfaire (quelles cibles, sur quel territoire, quelle frquentation prvisible), les objectifs voulant tre atteints par la collectivit, et les possibilits dinvestissement affectes lopration. Cest sur cette proposition que la collectivit pourra ensuite lancer son projet piscine. Cette tape doit donc balayer lensemble des aspects fonctionnels, techniques et conomiques du projet dans le but de guider le matre douvrage dans ses dcisions. Une concertation constante et soutenue avec les acteurs locaux sinscrit dans cette dmarche ; elle permet de mobiliser la rflexion et le dbat dmocratique autour du projet et assure une fonction de communication sur les enjeux locaux. Lquipe municipale responsable du projet piscine doit laborer un cahier des charges pour choisir le bureau dtudes spcialis, auquel elle confiera la ralisation de cette tude.

1. LE DIAGNOSTIC DE FAISABILIT :ANALYSE MARKETING, ORIENTATIONS DE LQUIPEMENT

Elle aboutit la dtermination des caractristiques gnrales du futur quipement en termes de : vocation : type dutilisation, conditions dexploitation, ... contenu : principaux espaces et fonctions, enveloppe prvisionnelle : surfaces et cots (investissement et exploitation). Diagnostiquer loffre existante, cest :

Cette premire phase consiste en un diagnostic de loffre existante dans la zone dinfluence dune part, et ltude des attentes des utilisateurs potentiels dautre part.locaux connus, en matire dquipements sportifs ou aquatiques, dans le but de fournir une analyse en termes de concurrence et / ou de complmentarit entre les quipements existants ou futurs et lquipement objet de la prsente tude, puis daffiner la zone dinfluence potentielle de ce nouvel quipement. Ltude de la demande, de son ct, consiste mettre en vidence les besoins et attentes de la population environnante, dans laquelle on distingue des familles dutilisateurs : les scolaires, les sportifs et les associatifs, le grand public, qui peut tre, son tour, dcoup en plusieurs groupes de personnes galement.

NB : la frquentation grand public est proportionnelle la qualit de louvrage, son implantation et la diversit des quipements, activits et prestations offertes. Il est donc important de caractriser au mieux les besoins grand public, en fonction des principales contraintes constructives dj entranes par la rponse aux demandes prcdentes (scolaires, sportives, associatives). Le diagnostic de faisabilit examine par ailleurs les diffrents sites dimplantation pressentis, pour aboutir une tude comparative tenant compte : des contraintes et potentialits de chacun des sites, en fonction de lemprise au sol prsume de louvrage, des dessertes par des quipements de transport en commun (BUS, tramway,...), de la nature du sol, etc... des possibilits de raccordement aux rseaux, ...

raliser une tude socio-dmographiquede la zone dinfluence de lquipement : structure dges de la population, catgories socioprofessionnelles, etc..., inventorier et caractriser les quipements aquatiques existants implants sur la zone de rayonnement envisage du futur quipement, inventorier et caractriser les projets

6

2. LES SCNARIOS :VRITABLE OUTIL DAIDE LA DCISION

Les propositions de scnarios constituent la premire approche densemble du projet : les grands principes ou points forts du futur quipement sont alors dsigns.

Ces scnarios sont prsents laide dorganigrammes, de schmas et autres documents graphiques destins montrer les diffrents choix dorganisation fonctionnels et techniques du futur ouvrage, et rendre compte des donnes sommaires suivantes : dimensionnement, surface foncire et emprise globale du btiment, principaux lments fonctionnels et techniques, potentialits et contraintes dutilisation,