centrale EDF

  • View
    706

  • Download
    2

Embed Size (px)

Text of centrale EDF

LES ACTIVITS CONTRLES PAR LASN

LES CENTRALES NUCLAIRES DEDF1 1 1 1 1 1 1 1 2 1 1 3 1 1 4 1 1 5 1 1 6 1 2 1 2 1 1 2 2 1 2 3 2 2 1 2 1 1 2 1 2 2 1 3 2 1 4 2 1 5 2 2 2 2 1 2 2 2 2 2 3 2 2 4 2 3 2 3 1 2 3 2 2 3 3 2 3 4 2 4 2 4 1 2 4 2 2 4 3 2 5 2 6 3 3 1 3 1 1 3 1 2GNRALITS SUR LES CENTRALES NUCLAIRES DEDF357

La description dune centrale nuclaire Prsentation gnrale dun racteur eau sous pression Le cur, le combustible et sa gestion Le circuit primaire et les circuits secondaires Lenceinte de confinement Les principaux circuits auxiliaires et de sauvegarde Les autres systmes Lexploitation dune centrale nuclaire Lorganisation dEDF Examiner attentivement les documents dexploitation Contrler les arrts de racteurLES GRANDS ENJEUX DE LA SRET NUCLAIRE ET DE LA RADIOPROTECTION365

Les hommes, les organisations, la sret et la comptitivit Contrler les facteurs organisationnels et humains Contrler la gestion de lemploi, des comptences, de la formation et des habilitations au sein dEDF Intgrer le management de la sret dans le systme de management gnral Surveiller la qualit des activits sous-traites Soumettre certaines oprations un systme dautorisations internes Lamlioration continue de la sret nuclaire Veiller la correction des anomalies Examiner les vnements et le retour dexprience dexploitation Les rexamens de sret Autoriser les modifications apportes aux matriels et aux rgles dexploitation Sassurer de la prise en compte des phnomnes de vieillissement des centrales nuclaires Lge du parc lectronuclaire franais Les principaux facteurs de vieillissement La prise en compte par EDF du vieillissement des matriels La politique de lASN Le racteur EPR Flamanville 3 Les tapes jusqu la mise en service Le contrle de la construction en 2009 Cooprer avec les Autorits de sret nuclaire trangres Les racteurs du futur : engager des discussions sur la sret de la gnration IV Sappuyer sur la recherche en sret nuclaire et en radioprotectionLA SRET DES CENTRALES NUCLAIRES386

CHAPITRE

12

Lexploitation et la conduite La conduite en fonctionnement normal : autoriser les modifications documentaires et veiller leur respect Examiner les rgles de conduite en cas dincident ou daccident

355

3 2 3 2 1 3 2 2 3 2 3 3 2 4 3 3 3 3 1 3 3 2 3 3 3 3 4 3 4 1 3 4 2 3 4 3 3 4 4 3 5 3 6 3 7 3 7 1 3 7 2 3 7 3 3 7 4 3 7 5 3 8 4 4 1 4 2 4 2 1 4 2 2 4 2 3 4 3 4 4 4 4 1 4 4 2 4 4 3 5 5 1 5 1 1 5 1 2 5 1 3 5 1 4 5 1 5 5 2 6

La maintenance et les essais Contrler les pratiques de maintenance Instruire la qualification des applications scientifiques Garantir lemploi de mthodes de contrle performantes Autoriser les programmes dessais priodiques Le combustible Encadrer les volutions de la gestion du combustible en racteur Les modifications apportes aux assemblages de combustible Renforcer la sret des oprations de manutention du combustible Exercer un contrle approfondi sur les circuits primaire et secondaires Faire surveiller et contrler les circuits Surveiller les zones en alliage base de nickel Sassurer de la rsistance des cuves des racteurs Assurer lintgrit des tubes des gnrateurs de vapeur Vrifier la conformit des enceintes de confinement Appliquer la rglementation relative aux quipements sous pression La protection contre les agressions Prvenir les risques lis au sisme Elaborer les rgles de prvention des inondations Prvenir les risques lis la canicule et la scheresse Prendre en compte le risque dincendie Contrler la prise en compte du risque dexplosion Linspection du travailLA RADIOPROTECTION ET LA PROTECTION DE LENVIRONNEMENT408

Contrler la radioprotection des personnels Encadrer les rejets des centrales nuclaires Rviser les autorisations de rejets Les procdures menes en 2009 Connatre les valeurs des rejets radioactifs Contrler la gestion des dchets technologiques Renforcer la protection contre les autres risques et les nuisances Matriser le risque microbiologique Prvenir la pollution accidentelle des eaux Limiter le bruitLES APPRCIATIONS417

valuer les services centraux et les performances globales des centrales nuclaires valuer la sret nuclaire valuer la radioprotection Evaluer les dispositions en matire de protection de lenvironnement Analyser les dispositions concernant les hommes et les organisations Analyser le retour dexprience valuer chaque sitePERSPECTIVES426

356

CHAPITRE LES CENTRALES NUCLAIRES DEDFLe prsent chapitre est consacr aux racteurs eau sous pression. Ces racteurs, qui servent produire de llectricit, sont au cur de lindustrie nuclaire en France. De nombreuses autres installations dcrites dans les autres chapitres de ce rapport produisent le combustible destin aux centrales nuclaires ou le retraitent, stockent des dchets provenant des centrales nuclaires ou encore servent tudier des phnomnes physiques lis lexploitation ou la sret de ces racteurs. Ces racteurs sont aujourdhui exploits par lectricit de France (EDF). Une particularit franaise est la standardisation du parc, avec un nombre important de racteurs techniquement proches, qui justifie une prsentation gnrique dans le prsent chapitre.

12

1

GNRALITS SUR LES CENTRALES NUCLAIRES DEDFParmi les vingt racteurs de 1300 MWe, on distingue : le palier P4, constitu des huit racteurs de Flamanville, de Paluel et de Saint-Alban ; le palier P4, constitu des douze racteurs de Bellevillesur-Loire, de Cattenom, de Golfech, de Nogent-surSeine et de Penly. Enfin, le palier N4 est constitu de quatre racteurs de 1450 MWe : deux sur le site de Chooz et deux sur le site de Civaux. Malgr la standardisation du parc des racteurs lectronuclaires franais, certaines nouveauts technologiques ont t introduites au fur et mesure de la conception et de la ralisation des centrales nuclaires.

Les dix-neuf centrales nuclaires franaises en exploitation sont globalement semblables. Elles comportent chacune deux six racteurs eau sous pression, pour un total de cinquante-huit racteurs. Pour tous ces racteurs, la partie nuclaire a t conue et construite par FRAMATOME, EDF jouant le rle darchitecte industriel. Parmi les trente-quatre racteurs de 900 MWe, on distingue : le palier CP0, constitu des quatre racteurs du Bugey (racteurs 2 5) et des deux racteurs de Fessenheim ; le palier CPY, constitu des vingt-huit autres racteurs de 900 MWe, quon peut subdiviser en CP1 (dix-huit racteurs au Blayais, Dampierre-en-Burly, Gravelines et au Tricastin) et CP2 (dix racteurs Chinon, CruasMeysse et Saint-Laurent-des-Eaux).

Implantation des racteurs lectronuclaires en France357

La conception des btiments, la prsence dun circuit de refroidissement intermdiaire entre celui permettant laspersion dans lenceinte en cas daccident et celui contenant leau de la source froide, ainsi quun pilotage plus souple, distinguent le palier CPY des racteurs du Bugey et de Fessenheim (CPO). Des modifications importantes par rapport au palier CPY ont t apportes dans la conception des circuits et des systmes de protection du cur des racteurs de 1300 MWe et dans celle des btiments qui abritent linstallation. Laugmentation de puissance se traduit par un circuit primaire quatre gnrateurs de vapeur (GV) offrant une capacit de refroidissement plus leve que sur les racteurs de 900 MWe, quips de trois GV. Par ailleurs, lenceinte de confinement du racteur comporte une double paroi en bton au lieu dune seule paroi double dune peau dtanchit en acier comme sur les racteurs de 900 MWe. Les racteurs du palier P4 prsentent quelques diffrences avec ceux du palier P4, notamment en ce qui concerne le btiment du combustible et les circuits. Enfin, les racteurs du palier N4 se distinguent des racteurs des paliers prcdents notamment par la conception des GV, plus compacts, et des pompes primaires, ainsi que par linformatisation de la conduite.

1 1 La description dune centrale nuclaire 1 1 1 Prsentation gnrale dun racteur eau souspressionToute centrale lectrique thermique produit, en faisant passer de la chaleur dune source chaude vers une source froide, de lnergie mcanique quelle transforme en lectricit. Les centrales classiques utilisent la chaleur dgage par la combustion de combustibles fossiles (fuel, charbon, gaz). Les centrales nuclaires utilisent celle qui est dgage par la fission datomes duranium ou de plutonium. La chaleur produite permet de vaporiser de leau. La vapeur est ensuite dtendue dans une turbine qui entrane un alternateur gnrant un courant lectrique triphas dune tension de 400 000 V. La vapeur, aprs dtente, passe dans un condenseur o elle est refroidie au contact de tubes dans lesquels circule de leau froide provenant de la mer, dun cours deau (fleuve, rivire) ou dun circuit de rfrigration atmosphrique. Chaque racteur comprend un lot nuclaire, un lot conventionnel, des ouvrages de prise et de rejet deau et ventuellement un arorfrigrant. Llot nuclaire comprend essentiellement la chaudire nuclaire constitue du circuit primaire et des circuits et

Schma de principe dun racteur eau sous pression358

CHAPITRE LES CENTRALES NUCLAIRES DEDFsystmes assurant le fonctionnement et la sret du racteur : les circuits de contrle chimique et volumtrique, de refroidissement larrt, dinjection de scurit, daspersion dans lenceinte, dalimentation en eau des GV, les systmes lectriques, de contrle-commande et de protection du racteur. la chaudire nuclaire sont galement associs des circuits et systmes assurant des fonctions supports : traitement des effluents primaires, rcupration du bore, alimentation en eau, ventilation et climatisation, alimentation lectrique de sauvegarde (groupes lectrognes moteur diesel). Llot nuclaire comprend galement les systmes dvacuation de la vapeur vers llot conventionnel, ainsi que le btiment abritant la piscine dentreposage du combustible. Llot conventionnel comprend notamment la turbine, lalternateur et le conde