Nos incontournables Litt©rature ©trang¨re .a libraire, avec une lenteur m©ticuleuse, enveloppa

  • View
    214

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Nos incontournables Litt©rature ©trang¨re .a libraire, avec une lenteur...

  • Littrature trangre

    Nos incontournables

  • Responsable de la publication :

    Svryna Lupien

    Libraires participants :

    Librairie Lxdre : Audrey Martel

    Librairie du Quartier : Maud Lemieux

    Librairie Fleury : Alexandra Guimont,

    Isabelle Prvost-Lamoureux, Hlne Prvost

    Librairie Le Fureteur : Ghada Belhadj,

    Daniel Dompierre, Roxanne Joncas-Carvalho,

    Michle Roy

    Librairie Gallimard : Thomas Dupont-Buist,

    Emmanuel Simard, Marine Gurnade,

    Sbastien Lefebvre

    Librairie Livres en tte : Victor Caron-Veilleux

    Librairie La Maison de lducation :

    Marianne Marquis-Gravel

    Librairie Michabou : Nolwenn Le Diuzet

    Librairie Moderne : Chantal Fontaine

    Librairie Morency : Monika Nekola,

    Mathieu Villeneuve

    Librairie LOption : Andr Bernier

    Librairie Pantoute : Mylne Brunet,

    Gabriel Gurin, Adam Lehmann

    Librairie Zone Libre : Mireille Frenette

    Collaboration spciale :

    Robert Lvesque

    Illustration de la couverture :

    Julie Rocheleau

    Graphisme :

    Criterium

    Imprim au Qubec par :

    Publications Lysar

    Cette publication est une

    initiative des Librairies

    indpendantes du Qubec,

    cooprative, sous sa

    bannire Les libraires.

    754, rue Saint-Franois Est

    Qubec (Qubec) G1K 2Z9

    418 948-8775

    Sans frais 1 855 948-8775

    Les libraires remercie ses membres,

    ainsi que la SODEC.

    2018. Toute reproduction de cette

    publication, en partie ou en totalit,

    est interdite sans lautorisation crite

    de Les libraires. Interdit la vente.

  • Littrature trangre

    Carnet thmatique n 7

    Nos incontournables

  • Mot douverture par

    Robert Lvesque est n en 1944 Rimouski. Homme

    de plusieurs chapeaux la plume unique, il est journaliste,

    diteur, critique, chroniqueur et auteur de plusieurs

    ouvrages. Il a reu le prix Judith-Jasmin en 1989 ainsi que

    le prix Jules-Fournier en 2002, deux prix qui rcompensent

    des acteurs du milieu de la presse. En 2017, il est laurat

    du prix Victor-Barbeau de lAcadmie des lettres du Qubec

    pour son essai Vies livresques. Sa plus rcente parution

    porte sur le cinma et sintitule Dcadrages (Boral).

    En 2014 a t dit un recueil de ses meilleures chroniques

    parues dans la revue Les libraires sous le titre En tat

    de roman: 35 portraits de gants des lettres. Les 35 textes

    qui sy trouvent dcrivent avec loquence le parcours

    dcrivains qui ont marqu lhistoire de la littrature mondiale.

    Comme quoi Robert Lvesque est assurment lhomme idal

    pour ouvrir ce carnet de survol de la littrature trangre!

    Robert Lvesque

    Biographie

    R

    ob

    ert

    Bo

    isse

    lle

  • a libraire, avec une lenteur mticuleuse, enveloppa le livre que je venais dacheter

    et, une fois le papier kraft bien tendu, elle tira dune pelote fixe sur le comptoir

    la ficelle qui allait bien le garrotter : pour le brider comme si ctait une volaille,

    me dis-je aujourdhui en convoquant ce souvenir lointain o je devais avoir 13 ou 14 ans

    et o, las de la collection Signe de piste et du baroudeur nyctalope Bob Morane, je venais

    dacheter, pour son titre, Le grand Meaulnes

    Dans les soirs qui suivirent, au lit, je devins ce grand Meaulnes qui ntait pas

    un arbre comme je lavais pens mais un colier comme moi, un paysan du Cher arriv

    en cours danne scolaire dans une cole de village en Sologne et qui se lie damiti avec

    le narrateur, Franois Seurel ; jtais donc aussi Franois Seurel comme je serais peu peu

    la fort solognote, mystrieuse, jentrerais avec eux dans le chteau mi-rel, mi-ferique,

    o Augustin Meaulnes tombe amoureux dYvonne de Galais puis la perd aussitt comme

    on sort brutalement dun rve Il la cherchera Paris alors que Seurel, demeur en Sologne,

    la retrouve et rappelle son ami qui revient, lpouse, et repart ; quand il sera de retour

    au pays (le lecteur sait quel serment le fora sloigner), ce sera pour la trouver morte

    aprs avoir mis au monde un enfant, sa petite fille quil emporte on ne sait o, laissant

    le narrateur seul et mdus.

    Telle fut ma premire lecture profondment marquante, avant tant dautres,

    ce roman dAlain-Fournier qui (apprendrais-je) tait mort dans les tranches de la Grande

    Guerre aprs avoir crit en 1913 cet unique livre. Elle me faisait prendre lun des chemins

    pour entrer dans la fort littrature, lombrageux, le douloureux, labsolu, le ferique.

    Et surtout le chemin de lAilleurs. De lAutre. De ltrange. Cette prise en mains du monde

    que permet la littrature dite trangre sans laquelle un lecteur, de quelque pays quil soit,

    ne pourrait souvrir luniversel, lhumanit, aux humanits comme on nommait jadis

    nos tudes classiques diriges par des prtres qui veillaient nous pousser vers Bossuet

    et Lacordaire mais qui ne russissaient pas nous priver de Diderot et de Laclos, lus

    en cachette. Ces curs enseignaient la posie des meilleures plumes didactiques quand

    nous prfrions celle sauvage de Rimbaud et que, par chance, lUniversit Laval,

    nous allions pouvoir connatre un pre capucin, le Pre Maurice qui, en sandales et robe

    de bure cordon, saurait nous parler du pote aux semelles de vent

    La littrature est en soi trangre, mme celle de votre pays ; elle est trangre

    lorsquelle attire, tonne, vous sme pour que vous puissiez la rattraper, vous trahit

    dans vos convictions, vous drange dans vos habitudes, vous subjugue, vous blouit dinou,

    vous secoue, vous renverse et vous jette au plancher, en position de lecture, appuy

    sur les coudes, la tte dans les pages qui passent, tournes lune aprs lautre

    Ce sont les merveilleux nuages quvoque Baudelaire dans Ltranger ,

    le pome ouvrant Le Spleen de Paris o un homme nigmatique, qui est demand

    ce quil aime, rpond que plus que tout, que ses amis, que lamour de sa patrie, ce quil

    aime ce sont les nuages qui passent, les merveilleux nuages

    Comme les nuages, les livres qui viennent dailleurs savent o et quand nous

    trouver, la nuit juste avant les forts

  • T h e re s a C a rl e - S a n d e r s

    DANS LA CUISINE DE

    Out l a n der

    diana gabaldon

    prface de

    P lus de

    1 0 0 r e c e t t e s

    le livre de recettes officiel

    de l a srie Outl ander

    L a srie succs

  • Une littrature riche runissant des auteurs aux voix et aux univers singuliers.

    COLLECTION TERRES DAMRIQUE ALBIN MICHEL

  • Afri-que

    Littrature trangre

  • Afrique est un des berceaux de la littrature. La colonisa-

    tion romaine a dtruit la plupart des textes de lAntiquit,

    sauf quelques-uns, dont ceux dIbn Khaldoun et de Diogne

    Larce. La tradition ancestrale demeure importante : certains la

    contestent, dautres la clbrent. La littrature africaine est parfois

    difficile daccs, existant en plusieurs langues et dialectes (berbre,

    arabe, amharique, anglais, afrikaans, swahili, etc.). Entre la priode

    coloniale et celle de la postindpendance, le Maghreb et la rgion

    subsaharienne sont autonomes et ont leurs propres tendances.

    En 1940, les crivains maghrbins sortent de la tradition

    et montrent les chocs culturels. Albert Memmi et Driss Chrabi initient

    la littrature au je . Ds 1970, limmigration cre un dialogue,

    comme chez Tahar Ben Jelloun, qui sapproprie des codes de la

    littrature occidentale pour signifier lexil. Lengagement et le ralisme

    dfinissent luvre de plusieurs crivains. Certains favorisent un

    traitement terre terre, tels Abdellah Taa, Yasmina Khadra, Azza

    Filali ou encore Lela Sebbar. Dautres potisent le quotidien,

    mais ne sont pas moins critiques envers leur socit, tels Boualem

    Sansal, Yamen Mana, Fawzia Zouari ou encore Kamel Daoud,

    qui a souvent craint la censure. Une jeune maison ddition, Elyzad,

    permet la diffusion de plusieurs auteurs qui rendent compte

    des changements sociaux actuels au Maghreb.

    Quatre gnrations signifient lvolution de la littrature

    subsa harienne contemporaine : les pionniers vers 1930 (Lopold

    Sdar Senghor, pote et penseur majeur de la ngritude) ; les crivains

    de lindpendance africaine (Mongo Beti, Cheikh Hamidou Kane) ;

    la gnration de 1961-1980 (Ahmadou Kourouma, Sony Labou Tansi)

    et depuis les annes 80, lapparition de plusieurs auteures

    (Ken Bugul, Fatou Diome, Mariama B). Cest partir des annes 80

    que les uvres sloignent des thmatiques identitaires et des

    revendications autour de lapartheid pour faire place, par exemple,

    au roman policier et social, comme chez J. M. Coetzee.

    Un texte de Maud Lemieux de la librairie du Quartier (Qubec)

  • Une slection de Victor Caron-Veilleux de la librairie Livres en tte (Montmagny)

    Edmond Charlot ouvre une librairie Alger

    dans le but de faire circuler les plus beaux

    textes de son poque. Ce roman amalgame

    dillustres personnages de lhistoire un

    vibrant hommage la littrature.

    Amricains fougueux, colons franais,

    traditionnels et rvolutionnaires

    tunisiens sentrechoquent dans ce roman

    cosmopolite et bouillonnant questionnant

    les notions de culture et de pouvoir

    durant les Annes folles.

    Cet ovni littraire est un portrait la fois

    troublant, drle et lucide de lgy