Nettoyage des façades

Embed Size (px)

Text of Nettoyage des façades

  • http://www.bbri.be

    Andr PienChef de laboratoire et conseiller

    technologique en rnovation des btiments

    STC

    NETTOYAGE DES FACADES 17 - 11 - 2010

  • http://www.bbri.be

    Nettoyage des faades

    Nettoyage des faades

    Objectifs et limites

    Approche pralable Principes de nettoyage Choix des techniques Interventions

    complmentaires : hydrofuge, antigraffitis,

  • http://www.bbri.be

    Nettoyage des faades

  • http://www.bbri.be

    Approche pralable

    Identifier les matriaux (briques, pierres, enduits, joints,) et leurs tats

    Examiner les types dencrassements (salissures, souillures, encrotements,)

    Cerner les souhaits du MO et discuter des possibilits, limites et budget pour rpondre cette demande

    Nettoyage des faades

  • http://www.bbri.be

    Patine : modification naturelle de teinte ou de texture sauvegarder lors du nettoyage.

    Calcin : couche cohrente de carbonate de calcium qui se forme sur les pierres calcaires

    CO2+ H2OH2CO3 + CaCO3Ca(HCO3)2CaCO3 +CO2 + H2O le plus souvent sauvegarder

    Encrotement : partie gypseuse (sulfin) dure, peu adhrente, le plus souvent mle de suies et typique des pierres calcaires

    SO2 + H2OH2SO3 + CaCO3 CaSO4,2 H2O +H2O + CO2 gnralement liminer

    Altrations : caillements, pulvrulences, liminer ou traiter suivant lampleur et la valeur de louvrage

    Modifications de surface

  • http://www.bbri.be

    SALISSURES

    Encrassements: dpts superficiels divers (poussires, suies, pollens, bactries, algues, )

    nettoyage ais

    Souillures: salissures volontaires ou non pntrant plus ou moins les matriaux (taches, graffitis, sels, oxydes divers, )

    nettoyage difficile

    Remarque: une mme salissure peut entraner un encrassement ou une souillure suivant la nature du matriau:

    pierres calcaires, btons: tendance aux encrassementsbriques, granites et grs: tendance aux souillures.

    Nettoyage des faades

  • http://www.bbri.be

    Nettoyages mcaniques - aqueux

    sablage sec (RGPT) grsage hydropneumatique Hydrosablages Microsablages Rabotage

    Paramtres importants

    -Granulats: nature (densit, couleur, duret), granulomtrie (dimensions et rgularit), forme -Pression dair de projection: 0.3 0.8 MPa-Distance et angle de projection: 40 60 cm, lgrement en oblique-Appareillage: type et dembout, adjonction deau ou non et sous diffrentes formes, mlanges tourbillonnaires ou non, possibilits de rglages,

  • http://www.bbri.be

    Nettoyages leau

    - Ruissellement continu : dure, consommation et dgts

    - Pulvrisations rptes: humidification de une deux heures entrecoupes de priodes darrt de plusieurs heures

    - Vapeur sursature: 120 160C, pressions de 0.2 1 MPa

    - Projection deau haute pression: 3 10 MPa, temprature 10 90C

  • http://www.bbri.be

    Nettoyages chimiques

    Acides: nettoyage par attaque des supports concerne les matriaux calcaires

    Bases (produits alcalins): nettoyage par saponification des matires grasses

    Ractifs spcifiques:

    -Bifluorures dammonium et acide fluorhydrique (nettoyage par dissolution du support siliceux)-EDTA: complexe le Ca et ions mtalliques en sels solubles

    Remarques-Travailler si possible avec des solutions glifies.

    -Humidifier la surface au pralable et rincer soigneusement, si possible haute pression.

  • http://www.bbri.be

    Nettoyages divers

    cataplasmes de matriaux absorbants (statuaire) Laser (surfaces restreintes et de valeur) Solvants (graffitis, taches) ractifs spcifiques : EDTA (laboratoire), bifluorure NH4 (mat. siliceux clairs), CO2 solide (inadapt aux matriaux pierreux, chocs thermiques) gels de latex, avec ou sans EDTA (intrieur) Brossage sec (artisanal)

  • http://www.bbri.be

    Cuts

    Elim

    inat

    ion

    des

    encr

    asse

    men

    tsA

    ltration minim

    ale du supportPatrimoine

    courantBtiments

    classs

    Choix des techniques

  • http://www.bbri.be

    Cuts

    Elim

    inat

    ion

    des

    encr

    asse

    men

    tsA

    ltration minim

    ale du support

    Choix des techniques

  • http://www.bbri.be

    Choix des techniques

  • http://www.bbri.be

    Remarques

    Le tableau du CSTC sert une premire slection des techniques utilisables.

    Un essai pralable est souhaitable pour apprcier lefficacit, les effets secondaires et adapter les paramtres de travail (types de granulats, pressions dair, distances de travail, pression et temprature deau, .).

    Cet essai est incontournable en cas douvrage important et/ou class ainsi quen cas de nettoyage laide de produits chimiques.

    Outre le contrle des paramtres de travail repris au CC, il y a lieu dtre attentif la comptence et la dextrit du personnel.

  • http://www.bbri.be

    Conclusions

    Pas de procd systmatiquement bon ou mauvais mais le plus souvent techniques inadaptes:

    aux matriaux rencontrs: par exemple techniques abrasives sur des matriaux lisses, produits chimiques sur des supports trs poreux,

    leurs tats: par exemple eau sous pression ou vapeur pour des matriaux altrs, finement ouvrags ou trs tendres, .

    au type de salissures: par exemple techniques abrasives en cas dencrassement (superficiel) ou encore de techniques leau pour des souillures (en profondeur).

    aux souhaits du MO: qui peut, suivant les cas, souhaiter un aspect final particulirement homogne ou, au contraire, une absence quasi-totale daltration des supports.

  • http://www.bbri.be

    TRAITEMENT DIMPERMEABILISATION qui ne modifie pas sensiblement la diffusion de vapeur deau, ni laspect des matriaux poreux de construction

    Hydrofuge dfinition

    Hydrofug

  • http://www.bbri.be

    Principe hydrophobe

    PRINCIPE HYDROPHOBE La surface ne se mouille pas, leau perle . La tension superficielle de la surface hydrofuge ( 14 24 mN/m) celle de leau (73 mN/m)

  • http://www.bbri.be

    Buts de lhydrofugation de surface

    ASPECT Favoriser lauto-nettoyage Rduire la pntration des encrassements Faciliter les entretiens laide de mthodes doucesSALUBRITE Rduire lhumidit des matriaux Amliorer les conditions hygromtriques ambiantes Lutter contre les moisissures internes, le pourrissement des boiseries.

    DURABILITE Favoriser la rsistance au gel Rduire les attaques de la pollution Freiner les dveloppements biologiquesISOLATION THERMIQUE Amliorer lisolation des parois massives (gain max. de 25 30%)

  • http://www.bbri.be

    Formulations et solutions

    FORMULATIONS-silanes (monomres) raction dlicate-siloxanes (oligomres) les plus utilises ( 80% du march)-starates dAluminium, copolymres fluors,

    SOLUTIONS: dilutions 5 10%, solvantes,

    en phase aqueuse ou en gel

  • http://www.bbri.be

    Essais CSTC (1)

    Essais sur murs extrieurs Limelette

  • http://www.bbri.be

    Essais CSTC (3)

  • http://www.bbri.be

    Avantages et limitations

    AVANTAGES Peut apporter une amlioration sensible dans de nombreux cas. Ne modifie pratiquement pas laspect, ni la diffusion de vapeur deau. Le cot des produits est restreint et lapplication aise et rapide. La durabilit des produits est bonne trs bonne.

    LIMITATIONS Ne convient pas pour des surfaces fissures et/ou caverneuses. Ne sapplique pas sur des surfaces horizontales ou en contact continu

    avec de leau. Ne protge pas des graffitis. Ne remplace pas systmatiquement les bardages.

  • http://www.bbri.be

    Problmatique croissante ces dernires dcennies:

    Avant, phnomne marginal (limit en temps et en espace) actuellement gnralis

    Diversification et performances des peintures utilisables + conditionnements en spray.

    Effort gnral (public et priv) afin damliorer la qualit de lenvironnement urbain.

    Sensibilit des matriaux pierreux (poreux) aux peintures et taches.

    Problmatique des graffitis

  • http://www.bbri.be

    Graffiti et matriaux pierreux

    Pigment ou colorant

    Liant

    Solvant

    Gaz. propulseur

    Dtachage alatoire

    Imprgnation irrversible des supports

    Utilit de traitements anti-graffiti prventifs

  • http://www.bbri.be

    Graffiti et matriaux pierreux (2)

  • http://www.bbri.be

    Traitements prventifs anti-graffiti (1)

    But du traitement prventif anti-graffiti: Protger les matriaux poreux Faciliter llimination complte des graffitis

    Sans modification sensible de laspect des matriaux de faades.

  • http://www.bbri.be

    Traitements prventifs anti-graffiti

    Principes:

    - Bouche pores (mulsions de cires, polysaccharides) : rversibles - Filmogne (polyurthannes) : permanents

    Rduction des tensions

    superficielles(silicones, copolymres fluors, ...) :

    semi-permanents

    Les produits commerciaux cumulent souvent diffrents principes

  • http://www.bbri.be

    Procdure dessai standardise CSTC

  • http://www.bbri.be

    Procdure dessai standardise CSTC

  • http://www.bbri.be

    Slection des systmes

    Pas de systmes miraclesChoix men en fonction des souhaits particuliers : Efficac