of 44/44
Construire & Investir  Aménager & Rénover  Acheter & Se loger      L      E      M      E      N      S      U      E      L      D      E      L           I      M      M      O      B      I      L      I      E      R      E      T      D      E      L           H      A      B      I      T      A      T      E      N      M      A      R      T      I      N      I      Q      U      E N°143 - FÉVRIER 2014 MAGAZINE GRA TUIT DOM143 FEV14- 27/01/14 9:02 Page 1

Magazine Brico

  • View
    88

  • Download
    1

Embed Size (px)

Text of Magazine Brico

  • 5/26/2018 Magazine Brico

    1/44

    Construire & Investir Amnager & Rnover Acheter & Se loger

    LE

    MENSUEL

    DE

    L'IMMOBIL

    IER

    ETDE

    L'HA

    BITATEN

    MAR

    TINIQUE N143 - FVRIER 2014 MAGAZINE GRATUIT

    DOM143 FEV14- 27/01/14 9:02 Page 1

  • 5/26/2018 Magazine Brico

    2/44

    A l'issue du challenge, des rcompenses seront remises aux familles ayant ralises des conomies d'nergie importantes.

    -100sur

    votrefacture

    dlectricit

    pendantled!

    Rejoignez-nous !

    Inscrivez-vous avant

    le 10 fvrier sur

    http://martinique.familles-a-energie-positive.fr

    Bnciez de conseils de spcialistes :

    Espace Info EnergieCACEM

    au 0596 59 19 60

    16 Fvrier 2014 !Top dpart le

    Vous habitez Fort-de-France,

    Lamentin, Saint-Joseph ou

    Schlcher, participez au pre-

    mier Dfi Familles nergie

    positiveorganis du 16 Fvrier

    au 30 Juin 2014 organis par la

    CACEM.

    Constituez votre quipe(1 quipe = entre 5 et 7 familles)

    2014

    Un challengesimple

    en famille,ou avec ses amis,

    voisins, collgues,pour rduire

    votreconsommation

    lectrique. CACEM

    -Serv

    ice

    Va

    lorisationet

    Promotion

    des

    Pro

    jets

    DGA3

    -Janv

    ier

    2014

    DOM143-464037

    DOM143 FEV14- 27/01/14 9:02 Page 2

  • 5/26/2018 Magazine Brico

    3/44

    3SOMMAIRE

    FVRIER 2014 N143

    BRVES / ACTUS 4Les derniers communiqusRendre un sol fertile en ralisant un jardin delasagne. Le lin cest bio, 50% de la productionmondiale totale se fait en France.

    CAHIER IMMOBILIER 5Toute lactualitLes nouveaux dcrets, les conseils pratiques, lestextes de loi, le conseil des notaires, vos droits.

    DOSSIER 19Faire du neuf avecdu vieuxCest en rparant, donnant revendant, recyclant,changeant, et en redonnant vie de vieux objets,appareils, meubles ou vtements, que le consomma-teur peut diminuer son impact sur lenvironnement.

    HABITAT COLOGIQUE 30Dchteries mode demploi14% seulement des dchets recyclables taient col-lects en Martinique en 2012 et le centre de tri deDucos, ne fonctionne qu moiti de sa capacit.

    JARDIN 32Rnover son mobilier de jardinSoumis aux intempries, au soleil, parfois auxembruns sals, le mobilier extrieur ternit, sen-crasse, change de couleur.

    DCORATION 34Panneaux muraux 3D.Les diffrentes utilisations du Led.

    FICHES PRATIQUES 37Des astuces conserverFabriquer un canap avec des palettes. Faire soi-mme sa tte de lit ! La bibliothque en palettes.Comment recycler ses appareils mnagers usags ?

    PETITES ANNONCES 39Ventes & locations immobiliresRecherchez et trouvez une location, un achat,une vente de villa ou dappartement, dun terrainainsi que limmo dentreprise et la vente dim-meuble.

    P.7

    P.19

    P.30

    P.32

    DOM143-463952

    SIREN 504 694 639

    Le spcialiste de la rcupration des eaux de pluie

    Rcuprez votre eau de pluie et utilisez-l pour : wc, lave-linge, arrosage,nettoyage et faites plus de 50% d'conomie sur votre facture d'eau.

    Pluie et Vie ralise votre installation "cl en main"0596 60 63 80

    Etude, devis et montage du dossier rgion gratuits Paiement jusqu' 10 fois sans frais.

    Sur prsentationde ce coupon

    Valableuniquement surune offre Pack

    JARDIN/MAISON*Voir conditions auprs

    du conseiller

    PLUIE ET VIE 4 Voie de l'Esprance - ZA La Laugier - 97215 RIVIRE-SALE www.pluie-et-vie.com

    REMISE

    IMMDIATEde

    650*Avec Pluie et Vie, bnficiez de 50 90% de subvention

    rgionale immdiate et d'un crdit d'impt de 15%.

    DOM143 FEV14- 27/01/14 9:02 Page 3

  • 5/26/2018 Magazine Brico

    4/44

    Dans le monde du travail, la sieste on enparle de plus en plus.Elle est dj applique en Chine, au Japon, en Espagne. Des tudes scientifiquessont formelles : elle augmenterait la vigilance au travail, amliorerait les relationsavec la hirarchie et entre collgues, attnuerait fati-gue et stress et ferait baisser le taux dabsentisme,etc.

    Alors pourquoi ne pas remplacer la sieste par quelquechose qui lui ressemble mais qui lui est indniable-ment suprieur quant aux avantages sur la sant :cest ce que nous allons voir avec SPINUP correctattitude.

    On sallonge au sol sur un tapis de sol 10 minutes, ledos en appui sur le coussin dair ergonomique bre-vet : SPINUP.

    Pour plus d'info : www.spinup.fr

    LA SIESTE AU TRAVAIL

    RENDRE UN SOL FERTILE

    Je ralise mon jardin

    de lasagne.

    Saint-Esprit,contact 0696 29 21 46

    TOUT EST BON DANS LE LIN

    Le lin cest bio.Les faits sont la hauteur de cette rputation. Concrtement,le lin est associ ce qui est naturel et bio, parce que :- La majorit de la production mondiale se fait en France. La Picardie, le Nord, la

    Bretagne et lAnjou reprsentent environ 50% de la productionmondiale totale. Donc, le lin permet le maintien des emploisau cur des territoires ruraux.

    - La culture du lin ncessite trs peu dengrais et de pestici-des. Sa culture consomme 5 fois moins de produits ditsintrants que le coton (non bio).

    - Le lin, mme sil a besoin dun climat humide, na pasbesoin dirrigation. Autrement dit, la consommation eneau est quasi nulle.

    - Tous les sous-produits du lin sont utiliss. Pulpe,graines ou huile, dans le lin cest un peu commedans le cochon, tout est bon, ce qui optimise lesutilisations et ne cre quasiment pas dedchets.

    APPRENDRE CUSTOMISER AU LAMENTIN

    Expositions de laFondationClment

    Aim Csaire, Lam,Picasso. "Nous noussommes trouvs"Du 8 dcembre 2013 au 16 fvrier

    2014. La Cuverie, Habitation

    Clment

    Dans le cadre de la clbration ducentenaire de la naissance dAimCsaire, la Fondation Clment - fon-dation dentreprise de GBH - enpartenariat avec le Conseil Rgionalde la Martinique et avec le soutiende la Runion des MusesNationaux-Grand Palais prsente du8 dcembre 2013 au 16 fvrier2014, lexposition Aim Csaire,

    Lam, Picasso Nous nous sommestrouvs, la Martinique dans lesespaces de lHabitation Clment.

    Lexposition se veut accessible au plus grand nombre : gratuite (commetoutes les expositions de la Fondation Clment), elle est accompagnedun catalogue et dun dossier pdagogique destination.

    EXPOSITION

    Apprendre les techniques de ralisa-tion du jardin de lasagne.Pour les personnes ayant un sol surlequel rien de ne pousse !

    Customisation de vos vtementset vos sacs.

    Vous souhaitez rajeunir de vieux vtements,dcorer votre sac alors apprenez les customi-ser avec de la peinture et des chutes de tissus.

    Case de Pelletier au niveau du Cyberbase dePelletier Lamentin. Tl. 0696 28 89 64

    EXTENSION DHABITAT

    OUI AU BOISAgrandir son habitat grce au bois !!A lheure o le prix des m 2 ne cesse de grimper, les propritaires ont souventrecours lextension de leur habitat : un bon moyen pour gagner de l'espacesans dmnager. Elle permet d'augmenter la surface, de restructurer l'espace vivre en surlvation ou en extension. Capable de sadapter avec souplesse des configurations difficiles, le bois offre rapidit de construction, lgret etfacilit daccs des parcelles complexes.

    Une ordonnance du 3 octobre 2013 relative au dveloppement et laconstruction de logements permet, dans les villes, de contourner la densit etdpasser la hauteur maximale prvue pour les habitations.

    Et si la surlvation ou lextension grce au bois tait le ssame de la crise dulogement, la solution pour trou-ver de la place l o il ny en aplus ?

    Le saviez-vous ?En 2012, le bois a mieux rsist la crise que les autres techni-ques constructives. 12 % desmaisons individuelles (secteurdiffus) et prs de

    20 % des extensions sontconstruites en bois.

    Source www.bois.com

    Dimanche 02 fvrier 2014

    BRVES, ACTUS

    N143 FVRIER 2014

    4

    Collection SS2014de Catherine Parra

    Extension dune terrasse en boisdune maison de ville.

    Planter sainementavec un jardin de lasagne.

    Utilisation du coussin Spinup.Short en jean customis.

    Affiche des expositions la fondation Clment.

    DOM143 FEV14- 27/01/14 9:02 Page 4

  • 5/26/2018 Magazine Brico

    5/44

    Construction

    Le bardage boispour optimiser lisolation

    Le bois de

    construction

    Un plan national boisen construction

    Location

    saisonnire

    Quels types de biens loueren saisonnier ?

    CAHIER

    IMMOBILIER

    P.7 P.10 P.12

    5DOMICLES

    FVRIER 2014 N143

    DOM143 FEV14- 27/01/14 9:03 Page 5

  • 5/26/2018 Magazine Brico

    6/44

    Immobilier : ce qui change en 2014Fiscalit, crdit dimpt, taxes, aides au logement : nouveauts et changements en 2014. Seul le prt taux zro est maintenu en ltat.

    Plus-values immobilires. Labattement spcifiquede 25% sur les plus-values des ventes de biens immo-biliers btis, autre que la rsidence principale, est en

    vigueur depuis le 1er septembre jusquau 31 aot 2014. Laloi de finances pour 2014 confirme ce dispositif, sauf pourles cessions ralises dans le cadre familial. Le dlai dedtention, pour tre totalement exonr de limpt forfai-taire de 19%, passe de 30 22 ans tandis que les prlve-ments sociaux de 15,5% continuent courir jusquau termedes 30 ans. Attention : la surtaxe de 2% 6% en vigueurdepuis le 1er janvier 2013 sur les plus-values de plus de

    50000 est maintenue.

    Quid des terrains en vente ? Contrairement au projet deloi initial, la vente des terrains btir sera moins taxe queprvue. Le Conseil constitutionnel a censur la loi de finan-ces pour 2014 qui ne prvoyait aucun abattement pourdure de dtention, compter du 1er mars 2014. A lexcep-tion de labattement provisoire de 25%, les propritaires ter-riens seront donc soumis aux mmes rgles que celles despropritaires dimmeubles btis.

    Droits de mutation en hausse ? Improprementnomms frais de notaire, les droits de mutation pour-ront tre relevs en 2014, notamment sur la part reve-nant au dpartement. Le Conseil gnral peut dciderde les porter de 3,8% 4,5%, suite une autorisationdu gouvernement couvrant la priode du 1er mars 2014au 29 fvrier 2016. Total : si la mesure est applique,ces droits de mutation passeront de 5,09% 5,14%.

    Allocations logement : lAPL (en mtropole),lALF(1) et lALS(2) ne seront revaloriss qu compter du1er octobre 2014. La date de versement de lALF est

    galement repousse au 1er

    octobre.

    Prt taux zro : pas de changement des conditionsdattribution. Le prt taux zro est maintenu en 2014pour les personnes souhaitant acqurir leur premirersidence principale, dans le neuf, ou pour un logementremis neuf. Son montant ne peut tre suprieur 26%de lopration (en zone B1 dont les Dom). Il est attri-bu en fonction des ressources du mnage et de la loca-lisation, selon les zones A, B1, B2,C. Ce prt sans int-rt est soumis une co conditionnalit du logement :RT2012 en mtropole, RTAA Dom en Martinique,Guyane et Runion et RTG en Guadeloupe.

    TVA mode demploi. Si la TVA est inchange dans lesDom (8,5% et taux rduit 2,10%), les taux sont rele-vs en mtropole. Le taux normal passe de 19,6% 20% ; le taux intermdiaire concernant notamment lestravaux de rnovation classique des logements passe de7 10% tandis que le taux rduit 5,5% sapplique,entre autres, aux travaux de rnovation nergtique deslogements.

    CIDD : avantage fiscal en baisse. Le crdit dimptdveloppement durable ne comprend plus que deuxtaux de rduction au lieu de dix et exclut les dpensesrelatives aux productions dlectricit utilisant lnergie

    solaire ainsi que les quipements de rcupration et destockage des eaux de pluie. Le taux est de 15% pourune seule catgorie de travaux (isolation thermique ouproduction dnergie utilisant une source dnergierenouvelable), de 25% pour plusieurs types de travauxpouvant tre raliss sur 2 annes. Les bailleurs ne peu-vent plus prtendre cet avantage fiscal.

    ISF. Barme inchang sans indexation sur linflationpour limpt sur la fortune, donc sans revalorisation surles limites des tranches du patrimoine taxable partir

    de 800 000. Les tranches du barme de lIR(3) ont,elles, t revues la hausse de 0,8%.

    J.M.

    IMMOPour 2014

    N143 FVRIER 2014

    6

    DOM143-463689

    Bonne proximit du grand centre commercialdAcajou, et autres tablissements scolaires.

    Petite rsidence scurisecompose de16 appartements T2 & T3,

    et de 4 villas F4avec sous-sol.

    SIRET 350 664 991 000 48

    (1) Allocation de Logement Familiale(2) Allocation de Logement Sociale (3) Impt sur le Revenu

    DOM143 FEV14- 27/01/14 9:03 Page 6

  • 5/26/2018 Magazine Brico

    7/44

    Un habillage bois est une bonne alternative pourceux qui souhaitent marier le bton et le bois. Sices matriaux ne peuvent tre directement asso-

    cis, en raison de leur sensibilit diffrente la chaleur et lhumidit, le bois peut tre utilis pour optimiser lisola-tion de la structure, sur tout ou partie de la construction.

    Atout environnemental

    Le revtement en bois est devenu un enjeu fort de la concep-tion architecturale dun btiment, quil soit de type tradition-nel ou contemporain. En lien avec les diffrents lments quidfinissent lenveloppe dune construction, son rle est detout premier ordre grce ses multiples atouts esthtiques etenvironnementaux. Utilis en parement extrieur, prescritpour tout type de btiment, recyclable en fin de vie, le bois estlargement plbiscit aussi bien dans le neuf quen rnovation.

    Protection solaire

    Lames en clin, panneaux ou bardeaux, en bois massif ou com-posite, avec ou sans interposition disolant : les solutions enbois offrent de multiples possibilits et apportent une grandelibert dans la composition des faades. La technique consiste habiller les faades existantes pour faire cran (ici) la cha-

    leur, au froid ailleurs. Priorit est donne aux faades les plusexposes au soleil comme, le plus souvent, la partie salon etterrasse dune construction en deux modules : jour et nuit.

    Esthtisme reconnu

    En rnovation, le fait dinstaller un bardage en bois per-met de raliser des conomies dnergie en liminant lesponts thermiques. La mise en place dun bardage est uneautre solution pour offrir une nouvelle jeunesse unefaade dfrachie. Lesthtisme est une autre fonction nonngligeable. Il varie en fonction des essences utilises, dela disposition des lames ou panneaux verticale ou horizon-tale, du traitement des surfaces ainsi que de la finition.Les parements offrent aujourdhui un choix trs vari

    aussi chaque faade en bois est-elle unique ! J.M.

    Lebardageboispour optimiser

    lisolation

    7IMMOConstruction

    FVRIER 2014 N143

    Trs belle ralisation de bardage pour cette villa en bois.

    Esthtique et cologique, le bardage en bois, surune ou plusieurs faades en dur, est une bonne solu-tion disolation thermique et de confort acoustique.

    Crdit Photo glorjes.com

    DOM143-463518

    SIREN

    532

    575

    428

    DOM143 FEV14- 27/01/14 9:03 Page 7

  • 5/26/2018 Magazine Brico

    8/44

    LIVR

    S

    Btir lavenir sur trois fondements

    QUALIT-SCURIT- ENVIRONNEMENT

    9 lots restants partir de

    80 000

    Vi l le du ROBERTM A R T I N I Q U E

    Parcelles

    de 690 930 m2

    Terrains vendre au Robert

    Les HautsdEmeraude

    L O T I S S E M E N T

    Pour toute informationour toute informationPour toute informationTl. 0596 50 17 38

    0696 29 97 37

    Carrire Long Pr - B.P. 25597285 Le Lamentin Cedex [email protected]

    SIREN 751 015 413

    VENDUN UVENDUN U

    VENDUN UVENDUN U

    VENDUN UVENDUN U

    VENDUN UVENDUN U

    VENDUN UVENDUN U

    VENDUVENDUN U

    VENDUN UVENDUN U

    VENDUVENDU

    VENDUN UVENDUN U

    VENDUVENDU

    VENDUN UVENDUN UVENDUN UVENDUN U

    VENDUVENDUN UVENDUVENDUN U VENDUN UVENDUN U VENDUN UVENDUN U

    VENDUN UVENDUN U

    VENDUN UVENDUN UVENDUVENDUN U VENDUN UVENDUN U

    Comment proroger

    un permis de construire ?Le dlai du permis de construire est valable durant deux ans et peut tre prorog dun an.V

    ous avez donc deux ans pourdmarrer les travaux aprsavoir reu le feu vert des servi-

    ces de lurbanisme. Aprs ce dlai, unenouvelle demande est ncessaire. Lepermis est galement invalid si les tra-vaux, entrepris dans les dlais, sontinterrompus pendant plus dun an.

    Un an de sursisLe permis de construire peut tre pro-rog une seule fois pour une priodedun an, sur demande du ptitionnaire,sauf si la rglementation laquelle estsoumis le projet a volu de faon dfa-vorable, par exemple lorsque le terrainest devenu inconstructible, suite unervision du POS(1) ou du PLU(2).

    Quels dlais ?La demande de prorogation doit treadresse la mairie par lettre recom-mande avec accus de rception, oudpose contre dcharge, en doubleexemplaire, deux mois avant lexpira-tion du dlai de validit du permis.

    La mairie dispose de deux mois aprsla date de lavis de rception ou de la

    dcharge pour rpondre. Si aucunerponse ne vous parvient durant cesdeux mois, la prorogation est consid-re comme accorde. Elle prend effetau terme de la validation de la dcisioninitiale.

    Attention : les travaux doivent resterconformes au permis de construire ini-tial.

    (Source : service-public.fr/leparticulier.fr)

    J.M.

    IMMOUrbanisme

    N143 FVRIER 2014

    8

    A SAVOIRPour les permis dlivrs entre 20 dcem-bre 2008 et le 31 dcembre 2010, ledlai de validit du permis de construireavait t port 3 ans (dcret 2008-1353 du 19 dcembre 2008).

    Demande de permis de construire

    DOM143-463687

    (1) Plan doccupation des sols(2) Plan local durbanisme

    DOM143 FEV14- 27/01/14 9:03 Page 8

  • 5/26/2018 Magazine Brico

    9/44

    Le dpt de garantie, correspondant au montantdun mois de loyer hors charges ( en location vide)que le locataire verse au bailleur, est destin

    rgler la rparation dventuelles dgradations ou desdfauts dentretien du locataire. A lissue de ltat deslieux de sortie, le propritaire a deux mois pour rembour-

    ser son montant, quand tout est en ordre.

    Reboucher et nettoyer

    Vous devez rendre le logement dans ltat o vous laveztrouv, tel quil est dcrit dans ltat des lieux et selon lestermes du contrat de bail. Si lusure normale ne peut pasvous tre reproche, attention la propret : le propri-taire peut conserver une partie du dpt de garantie pourfaire effectuer des travaux de nettoyage. Faites le grandmnage ! Astiquer les lments de la cuisine, les murs etles sols, tez les taches de moisissure et rcurer soigneu-sement les toilettes, vasques, et lavabos.

    Remise en tatRecollez le papier peint, reboucher les trous dans lesmurs, et passez un coup de peinture si ncessaire. Vrifiezque les joints des robinets fonctionnent correctement etquil ny a pas de fuite. Si vous disposez dun jardin et quevotre contrat prvoit que vous en avez lentretien, taillezles haies et tondez la pelouse.

    9IMMOLocation

    FVRIER 2014 N143

    SIREN528555914

    Rcuprer le montant

    du dpt de garantieLes locataires esprent toujours rcuprer lintgralit du dpt de garantie en quittant leur logement.Comment avoir toutes les chances dy parvenir.

    Si vous avez effectu des travaux en tant que locataire,vrifiez que vous pouvez les laisser tels quels car vous pou-

    vez tre tenu de rendre le logement dans son aspect dori-gine. En effet, si des travaux de dcoration peuvent tre

    envisags en cours de bail, il nen est pas de mme si, sans

    autorisation, on modifie la structure ou les quipements.Si vous faites les choses en rgle et que vous navez pasdarrirs de loyers et de charges vous devriez sans souci

    rcuprer votre dpt de garantie.

    Dans le cas contraire, si le bailleur retient des sommes sur

    votre dpt de garantie, il doit en fournir les justificatifs.

    Les locataires esprent toujours rcuprer lintgralit du dpt degarantie en quittant leur logement.

    J.M.

    CrditPhoto

    DR

    DOM143-463603

    DOM-463644

    Contactez :

    0696 95 55 13 0696 18 22 45

    VENTES VillasF5 Robert Sable blanc, pieds dans leau .450 000 F5 Tartane maison atypique, proche mer 380 000 F6 Fort de France Bellevue, jolie jardin, beau potentielpiscine . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .490 000

    LOCATIONSVilla F5 Franois/Cap-Est, vue mer, piscine .2 200

    Locaux professionnelsValmenire 150 m2, 250 m2 . . . . . . . . . . . . . .18 /m2

    FORT DE FRANCE Didier : Villa agrable proche Rond PointVietnam, proche toutes commodits, piscine,sur 2 niveaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . .440.000

    FORT DE FRANCE Balata : Maison darchitecte sur 2niveaux, belles prestations, vue mer 398.000

    NOTRE SELECTION

    SIREN

    498

    176

    718

    DOM143 FEV14- 27/01/14 9:03 Page 9

  • 5/26/2018 Magazine Brico

    10/44

    SIREN

    401287479

    Un plan national bois

    en constructionDans un contexte de dveloppement durable et face une demande croissante, la relance de la filirebois/fort made in France est lenjeu de ce plan en cours dexamen.

    Dun ct, des ressources abon-dantes (la France avec loutre-mer est le 3e pays europen en

    la matire), de lautre le recours massif limportation pour rpondre unedemande croissante tant en bois dematriau quen bois nergie. Aussi, leplan national daction pour lavenirdes industries de transformation du

    bois cherche revaloriser la filirebois-fort franaise dans un contextedenjeu environnemental et dedemande internationale forts.Le secteur est porteur de dveloppe-ment de filires vertes et demplois. Parconsquent, le schma global entendmobiliser, au ct de lEtat et des col-lectivits, tous les acteurs de la chane :sylviculture, industrie, recherche, inves-tissement, formation, construction,rnovation

    Cration dun comit de la

    filire boisLe plan se dcline autour de quatreaxes pour permettre la filire dac-crotre ses performances et sa comp-titivit. Il passe par la cration duncomit stratgique de la filire bois

    (CSF) au sein du Comit national delindustrie, auxquels sont associs lesrgions, syndicats et fdrations pro-fessionnels. Ce pilote pourra proposerdes mesures oprationnelles commelaccs simplifi aux donnes cadastra-les nominatives, lvolution des prati-ques de contractualisation, la mise enplace daires de traitement phytosani-taires, llaboration de stratgies devalorisation, la promotion et le dve-loppement des emplois de la filire

    Financements publicset privs La mobilisation en faveur du boispasse par des financements publics(cration dun fonds stratgique de lafort et du bois, banque publique din-

    vestissement,..) et des investissementsprivs avec des mesures fiscales den-couragement linvestissement. A ceteffet, deux mesures sont inscrites dansla loi de finances rectificative pour2013.

    Enfin, les rgions pourront dclinerle plan national par leurs actions pro-pres.

    Le bois prcieux dans la construction

    La construction est le domaine pharedu bois et ses drivs. Ce chapitre con-cerne le caractre d'intrt gnral del'utilisation du bois pour ses qualitscologiques, notamment pour lasquestration du carbone.La part du bois, dans tous les seg-ments de la construction et de lhabi-tat, devrait donc tre augmente. Desmesures en ce sens pourraient tre pri-ses dans le cadre de la reconnaissancedu matriau et des procds de mises

    en uvre lis aux rglementationsthermiques dans le neuf et en rnova-tion nergtique.

    En savoir plus : www.agriculture.gouv.fr

    /IMG/pdf/plan-bois-HD_cle0411e8.pdf

    Le bois reconnu pour ses qualits cologiques

    J.M.

    IMMOLe bois de construction

    N143 FVRIER 2014

    10

    CrditPhoto

    DR

    DOM143-463734

    DOM143 FEV14- 27/01/14 9:03 Page 10

  • 5/26/2018 Magazine Brico

    11/44

    Les rsidences tudiantes(comme les rsidences pourpersonnes ges) constituent

    un march porteur dans la plupartdes villes universitaires. Ces ensem-bles de logement offrant des studiosde 18 20 m2, voire des deux pices,offrent des services leurs occu-

    pants : laverie, salle de travail,connexion internet, espaces ddisaux loisirs, etc. En fonction des sur-faces, les loyers oscillent de 300 500 euros.

    Rcupration de la TVACe placement savre intressant carlinvestisseur na pas se soucier dela gestion de son bien, obligatoire-ment confie au moins pendant neufans un exploitant par bail commer-cial.

    Investir dans ce type de logementspermet, en outre, de rcuprer laTVA sur le prix du bien (20% enmtropole en 2014, 8,5% dans lesDom). En location meuble, linves-tisseur est soumis au rgime desbnfices industriels et commer-ciaux, ce qui permet, quil soit loueuren meubl professionnel (LMP) ounon professionnel (LMNP) dopter

    pour les bnfices rels, cest--direquil a possibilit de dduire toutesses charges d entret ien , imptslocaux et intrts demprunt, y com-pris lamortissement du mobilier.

    Rduction dimpt

    Sous le rgime LMNP (moins de23 000 euros de revenus fonciers

    annuels, il peut aussi dfiscaliseravec le rgime Censi-Bouvard quiautorise une rduction dimpt de11%. Ce dispositif qui devait stein-dre le 31 dcembre 2013 a obtenuun sursis un an et doit sachever le 31dcembre 2014 mais ne concerneque les programmes dont le permisde construire a t demand avant le1erjanvier 2012. Ces rsidences, tout

    comme les rsidences seniors et

    EHPAD (tablissements dhberge-

    ment pour personnes ges dpen-

    dantes) devraient, en outre, sortir de

    lencadrement des loyers, dans la

    prochaine loi Alur.

    Se rendre sur placeComme tout investissement locatif,

    lemplacement est primordial pour

    viter les dconvenues. Sil vaut

    mieux sintresser aux grandes villes

    universitaires, il faut en priorit

    cibler les quartiers les plus porteurs

    en terme de demande locative, sin-

    tresser la proximit des transports

    et commerces, arguments de poids

    dans le choix des tudiants.

    A voir galement : la qualit de lex-

    ploitant et le niveau des loyers prati-qus. Des loyers trop levs peuvent

    entraner des problmes de vacance

    et roder la rentabilit de lopra-

    tion. Selon les experts, celle-ci peut

    atteindre 3,5 4% nets, hors rduc-

    tion dimpt.

    J.M.

    Les avantages multiples

    de la rsidence tudianteForte demande, rentabilit honnte et fiscalit attractive : les meubls en rsidence tudiante consti-tuent un bon investissement condition dtre vigilant quant leur emplacement.

    11IMMOInvestir

    FVRIER 2014 N143

    Les rsidences tudiantes constituentun march porteur

    DOM1

    43-463778-1

    SIREN

    490

    813

    326

    DOM143 FEV14- 27/01/14 11:18 Page 11

  • 5/26/2018 Magazine Brico

    12/44

    SIREN4

    87502049

    Quels types de biens louer

    en saisonnier ?Maison, studio, appartement ou bungalow : tous les biens se louent en location saisonnire.

    La demande dhbergement esttoujours trs forte pour ac-cueillir tous ceux qui veulent

    scarter de la grisaille et bnficierd une ou p lusieu rs semaines aus ol ei l d ans un s tudi o e n bord deplage, dans la nature, ou dans une

    villa de 200 m2

    avec piscine.

    Offres variespour tous publics

    En Guadeloupe, avec des offres trsvaries, la location de vacances estadapte tous les publics et tousles budgets : retraits, famille, cou-ple avec ou sans enfants, amis en

    vadrouille Une aubaine pour lestenants de rsidence secondaire oude meubls touristiques qui peuventlouer leur bien de 20 30 semainespar an en moyenne, dautant que lesrgles de la location saisonnire nesont pas trop contraignantes.

    Demandes en hausse

    pour 6 personnes et plusSur les sites de locations saisonni-res, le panel des biens louer esttrs large: chaque type de bien et desurface sadresse une clientle pr-cise. En terme de surfaces, de typede logement comme de lieu gogra-phique (littoral ou campagne),loffreest vaste depuis la chambre dhte la villa de luxe, lun des critres dci-sifs pour les vacanciers tant le nom-bre de couchages. Viennent ensuitele confort du logement et un point

    deau apprciable proximit(plage, piscine, jacuzzi).

    Si les biens pour 2 4 personnesparaissent en quantit suffisante, lademande de locations pour lesregroupements de 6 12 personnesest de plus en plus significative maisne peut tre que partiellement satis-faite.

    Location ponctuellede rsidences principales

    Une ouverture pour les propritairesde rsidence principale qui sont deplus en plus nombreux mettretemporairement leur bien en loca-tion, pendant leurs vacances, afin decouvrir les charges, impts et fraisdentretien de leur maison. En effet,avec des tarifs de location pouvantaller jusqu 2000 euros la semaine,voire au-del pour les villas de stan-ding en haute saison, ces revenuslocatifs ponctuels constituent descomplments de revenus non ngli-geables.

    Mais la majorit des loueurs restentaujourdhui des propritaires dersidences secondaire ou qui ontinvesti dans les meubls de tourismepour complmenter leurs salaires ouleur retraite.

    J.M.

    IMMOLocation saisonnire

    N143 FVRIER 2014

    12

    Avec des tarifs pouvant aller au-del de2000 la semaine, ces revenus locatifs

    ponctuels sont non ngligeables

    Les locations pour 6 12 personnessont encore insuffisantes.

    CrditPhoto

    DR

    CrditPhoto

    DR

    DOM143-463936

    DOM143 FEV14- 27/01/14 9:53 Page 12

  • 5/26/2018 Magazine Brico

    13/44

    guyhoquet-antilles.com

    Agence de Schlcher2, rue Simon Cottrell

    - 97233 Schoelcher

    Tl: 0596 61 78 [email protected]

    Agence du Marin29, rue Schlcher

    - 97290 Le Marin

    Tl. 0596 74 72 [email protected]

    L'immobilier vous intresse ? Guy Hoquet l'Immobilier recrute www.guyhoquet-dom.com/offres-emploi-recrutement.php

    FORT DE FRANCE

    Boutique / Commerce 87 m2

    Ancienne bijouterie amnage, idalement situe enplein coeur du passage piton bnficiant d'une sur-face commerciale d'environ 87 m2 plus une rserve l'tage de 60 m2.

    Contactez A gence de Schoelcher au0596 61 78 78

    2940 Rf. 698

    FORT DE FRANCE

    Appartement - 2 P / 1 Ch / 61 m2

    Appartement F2 dans rsidence scurise de bon standingspacieux et lumineux de 61 m2 avec terrasse proximitde toutes commodits.Vue dgage,avec parking.

    Contactez A gence de Schoelcher au0596 61 78 78

    110 000 Rf. 71

    LE VAUCLIN LE DIAMANT

    Maison / Villa - 3 P / 2 Ch / 60 m2

    Maison de type F3 dans le centre du bourg com-pose d'une salle manger, 2 chambres, une salled'eau et une cuisine. Elle est situe 300 mtres dubord de mer.

    Contactez Arnaud DEVAILLY au 0696 83 50 026

    95 000 Rf. 508

    LE MARIN

    Maison / Villa - 4 P / 3 Ch 130 m2

    Jolie Villa T5 scurise et climatise avec grandepiscine, coin barbecue, terrasse et garage.Quartiercalme dans la campagne du Marin quelques min-utes du Bourg. Rendement locatif important.

    Contactez Guy MIRANDE au 0696 36 29 466

    395 000 Rf. 274

    LE VAUCLIN

    Terrain / 1241 m2

    Terrain constructible avec vue sur campagne rela-tivement plat. L'emprise au sol maximale des con-structions de toute nature est fixe 30%.

    Contactez Arnaud DEVAILLY au 0696 83 50 026

    129 000 Rf. 668

    LE DIAMANT

    Terrain 610 m2Parcelles viabilises de 610 m2 comprenant une sur-face btir de 145 m 2 dans un lotissement rcentcomprenant d'autres parcelles allant jusqu' 779m2

    avec pour certaines une vue mer prix variant de89950 114 745.

    Contactez Ag ence de Schoelcher au0596 61 78 78

    89 950 Rf.643

    FORT DE FRANCE

    Appartement - 4 P / 3 ChDans rsidence rcente, situ au dernier tage,ce T4 vous offrira tout le confort ncessaire. aclimatisation dans les chambres, de beaux vol-umes, une vue magnifique sur la baie et ungarage ferm.

    Contactez A gence de Schoelcher au0596 61 78 78

    223 500 Rf. 2981

    LE VAUCLIN

    Maison / Villa - 4 P / 3 Ch 80.50 m2

    Villa type 4 au Vauclin dans lotissement calme, 3chambres, 2 salles d'eau,, belle cuisine amnage,terrasse couverte de 36.40 m2 le tout sur un terrainde 719m2.

    Contactez Jackline MIRANDE au 0696 21 48 3266

    239 000 Rf. 655

    FORT DE FRANCE

    Maison / Villa T1, T2, T3Rs. Serenitys Cluny destine aux seniors. 49

    logements, espaces communs, salon biblio-thque, salon dtente avec bar, espace beaut,bureau, terrasse couverte extrieure DuflotOutre-mer

    Contactez A gence de Schoelcher au0596 61 78 78

    117 200 Rf. 2979

    RIVIRE-SALE

    Maison / Villa - 4 P / 3 Ch 85 m2

    Trs bonne situation pour cette maison de type 4

    compose d'une cuisine indiv, 3 chambres avec plac-ard, 2 salle d'eau, sejour ainsi q'une spacieuse ter-rasse couverte. Le tout au calme a 5 min du bourg.

    Contactez Jackline MIRANDE au 0696 21 48 3266

    256 000 Rf. 364

    Maison / Villa - 4 P / 3 Ch 134 m2

    Dans petite rsidence, cette charmante villa de 4pices vous apportera tout le confort utile dans un

    cadre paysager idale pour petite famille.

    Contactez Laurent LANDAU au 0696 17 24 93

    252 145 Rf. 676

    LAMENTIN

    Appartement - 3 P / 2 Ch 71.20 m2.Dans petite rsidence d'un tage F3 vendre aupremier tage. Chambre climatise avec plac-ards, cuisine amnage. Rsidence calme prochedu centre du Diamant.

    Contactez Jackline MIRANDE au 0696 21 48 326

    143 000 Rf. 633

    FORT DE FRANCE

    Maison / Villa - 4 P / 3 Ch 152.04m2Villa F4 de caractre, agrable vivre, amnage-ment intrieur de style maison crole fait dematriaux de qualit, avec grande terrasse, ungarage couvert, un beau jardin dcor de fleurs,de plantes, de bassins dcoratifs..

    Contactez Jean SERBIN au 0696 89 12 50

    630 000 Rf. 243

    MORNE-ROUGE

    Maison / Villa - 4 P /Rsidence Habitation La Marie 20 Villas T4neuves avec Terrasse, de plain pied de 105 m2,sur des parcelles de 399 560m2. Girardinsocial.

    Contactez A gence de Schoelcher au0596 61 78 78

    157 382 Rf. 2864

    DUCOS

    Maison / Villa - 4 P / 397,43 m2

    Cette villa de plain pied vous sduira de partson implantation et son ct fonctionnelle letout sur 397,43 m2 de terrain. Il existe des par-celles plus grande prix nous consultez.

    Contactez Sophie JOSEPH MONDESIR au0696 23 12 696

    196 867 Rf. 2980

    Maison / Villa - 4 P / 3 Ch / 60 m2

    Maison de plain pied proche de toutes commodits

    et 80 mtres du bord de mer.

    .

    Contactez Arnaud DEVAILLY au 0696 83 50 0266

    170 000 Rf. 669

    SAINTE-ANNE

    Maison / Villa - 3 P / 2 Ch 52.55 m2

    Villa jumele T3 sur la route de la plus jolie plage de

    Sainte-Anne. A SAISIR !!

    Contactez Jackline MIRANDE au 0696 21 48 3266

    185 000 Rf. 688

    FORT DE FRANCE

    Appartement - 4 P / 3 Ch 120 m2

    Dans petit immeuble de particulier neuf bnficiez

    d'un spacieux 4 pices idalement situ 120 m 2 au 1er et dernier tage dans petit collectif de 3 loge-ments, cuisine amnage et partiellement quipe.

    Contactez A gence de Schoelcher au0596 61 78 78

    1300 Rf. 687

    LE VAUCLIN

    Maison / Villa - 5 P / 4 Ch 134m2

    Belle villa rcente de type F5 situe dans un quarti-

    er calme dans la campagne du Vauclin. Ajout celle-ci, un bungalow quip en studio et d'un atel-ier.Terrain piscinable.

    Contactez Arnaud DEVAILLY au 0696 83 50 0266

    294 000 Rf. 568

    SAINTE-ANNE

    Maison / Villa - 5 P / 4 Ch 172.20 m2

    Villa T5, quartier calme et ventile, belle terrasse en

    L et garage.Terrain de 1000m2.A qques mn du Bourg

    du Marin et de Ste Anne.

    Contactez Jackline MIRANDE au 0696 21 48 326

    298 000 Rf. 506DOM143-464039 SIREN 439733494

    LE VAUCLIN

    4LO

    TSRESTANT

    S

    DOM143 FEV14- 27/01/14 10:08 Page 13

  • 5/26/2018 Magazine Brico

    14/44

    IMMOCourtier en financement

    N143 FVRIER 2014

    14

    ngocie directement auprs des ta-blissements financiers, la place delemprunteur, en fonction de sonprofil et de sa situation personnelle,loffre la plus comptitive en terme

    de taux, dassurance, de garantie.

    Suite un entretien individualis, Ilexamine avec le client emprunteurune stratgie demprunt : taux fixe,taux variable, prt amortissable ouprt in fine, prts aids, prt tauxzro, ngociation des pnalits encas de remboursement anticip

    Le courtier transmet lintgralit du

    dossier avec les pices aux banques

    et reste linterlocuteur privilgi de

    lemprunteur jusqu la finalisation

    du projet.

    Capacit de ngociation

    Le statut de courtier spcialis

    lequel doit justifier dune responsa-

    bilit civile professionnelle garan-

    tit ses clients une recherche objec-

    tive de la meilleure solution grce

    des accords privilgis avec les ban-

    ques et les tablissements de cr-

    dits.

    A ce titre, il dispose dune large

    capacit de ngociation pour propo-

    ser au client loffre la plus compti-

    tive en fonction de sa situation, de

    son projet et de ses souhaits. Le

    client fait alors son propre choix et

    reste sous lassistance de son man-

    dataire jusqu la concrtisation du

    projet.

    J.M.

    Courtage en prt immo-

    bilier : loption facilitPour sviter le parcours fastidieux de recherche du meilleur financement auprs des banques, etraliser des conomies sur le cot du crdit, pensez au courtier en prt immobilier.

    Le courtierspcialis dispose

    dune large capacitde ngociation

    pour proposerau client loffre

    la plus comptitiveen fonction

    de sa situation.

    DOM143-463778-2

    Le court ier en f inancementpropose un service personna-lis dans tous les secteurs du

    c r di t i mm ob il ie r : a ch at o uconstruction de la rsidence princi-

    pale ou secondaire, rengociationde prt immobilier en cours, rachatde crdits, investissement locatif ouassurance emprunteurs.

    Dfinir la meilleurestratgie

    Ce professionnel a une mission dac-compagnement e t de conse il . I l

    SIREN

    490

    813

    326

    DOM143 FEV14- 27/01/14 10:08 Page 14

  • 5/26/2018 Magazine Brico

    15/44

    guyhoquet-antilles.com

    L'immobilier vous intresse ? Guy Hoquet l'Immobilier recrute www.guyhoquet-dom.com/offres-emploi-recrutement.php

    Agence de DidierCcial Didier Plaza 2, route du Prof.-Raymond-Garcin

    97200 Fort de France Tl. 0596 390 380

    [email protected]

    DOM143-464041

    SCHOELCHER

    Appartement - 2 P / 1 Ch 35.50 m2.Idal investissement : appartement de type 2

    agrablement amnag. Vue jardin. Proche com-

    modit.Contactez Laurence LETI au 0696 22 94 226

    73 000 Rf. 111

    Appartement - 2 P / 1 Ch 61 m2.Dans une rsidence calme et scurise et prochede toutes commodits, vue sur jardin de copro-prit et d'une vranda de 12m 2.Idal investissement.

    Contactez Agence de Didier au 0596 390 3806Rf. 91

    Maison / Villa - 4 P + 1 F1 et 1 F2le tout vendu non meubl avec cuisine amnag

    2 WC , 2 Salle de bain, 3 chambres + grandplacard.

    Contactez Agence de Didier au 0596 390 3806

    88 000 Rf.199

    Maison / Villa - 5 P / 1000 m2.Sur 2 niveaux, dans lotis. calme et demand,sans vis a vis, entre, cuisine am.,un salon, s/m,suite parental au rdc, 2 Wc, mezz.2 chbres,sde,sous sol, buanderie.s ur un terrain de 650 m2, lamaison est reli au tout a l'gout. Idal Primoaccedant !Contactez Agence de Didier au 0596 390 380 Rf. 170

    Terrain btir 737m2

    Situ en zone U5, avec un COS de 0.15, en

    pente douce, jouissant d'une agrable vue cam-pagne, bien desservi. Prix partir de 70 000

    Contactez Agence de Didier au 0596 390 3806

    299 000 Rf.185

    Terrain / 1000m2

    A proximit du bourg du Saint-Esprit, dcouvrezce grand terrain plat divisible et profitant d'unCos de 0.20, dans cadre agrable, accs exis-tant, et bnficiant d' 1 agrable vue campagne.

    Contactez Agence de Didier au 0596 390 3806

    88 000 Rf.155

    Maison / Villa - 5 P / 190 m2. Superbe villalumineuse de plain pied dans quartier rsidentielet entierement rnove de 190m2 avec piscinechauffe. Une cuisine amricaine quipe, uncellier. La villa est vendue meuble.Un trs beaujardin vient entourer la maison.

    Contactez Agence de Didier au 0596 390 380 Rf. 60

    Maison / Villa - 5 P /Didier, Route de l'Union, cette grande villa detype F5 de 208 m2 de surface totale, de plainpied, difie en dur sur une parcelle clture de600 m2, et des espaces vivre volumineux etclairs.A visiter

    Contactez Agence de Didier au 0596 390 3806

    299 000 Rf. 172

    Appartement 2 P /

    Rsidence de standing .Appartement 2 pices.

    Contactez Agence de Didier au 0596 390 3806

    1600 Rf. 175

    DIDIER FORT DE FRANCE FORT DE FRANCE LE FRANOIS

    LAMENTIN FORT DE FRANCE TROIS-ILETS SAINT-ESPRIT

    SCHOELCHER

    Appartement - 2 P / 1 ChIdal investissement : appartement de type 2

    agrablement amnag. Vue jardin. Proche com-

    modit.Contactez Agence de Didier au 0596 390 3806

    203 500 Rf. 211

    Studio - 20m2

    Studio situ dans une rsidence rnove, prox-

    imit du Campus de Schoelcher. Idal investis-

    seur.Contactez Agence de Didier au 0596 390 3806

    Rf. 130

    Maison / Villa - 4 P /

    Belle maison F4, situe dans un quartier calme.

    Contactez Agence de Didier au 0596 390 3806

    258 000 Rf. 209

    FRANOIS SCHOELCHER

    VEN

    DU

    VEN

    DU

    VEN

    DU

    SIREN

    452

    404

    634

    DOM143 FEV14- 27/01/14 10:34 Page 15

  • 5/26/2018 Magazine Brico

    16/44

    Payer les droits de su

    Les droits de succession sonten principe verss aumoment du dpt de la suc-

    cession, dans les six mois suivant ledcs, mais des amnagements per-mettent dans certains cas dtaler oude diffrer ce rglement.

    compter du dcs, les hritiers ou

    les lgataires ont six mois pourdposer une dclaration de succes-sion au Service des impts (pleenregistrement) du dernier domiciledu dfunt - un dlai port un an sile dcs sest produit en dehors de laFrance mtropolitaine.

    La dclaration de succession estgnralement tablie par le notairecharg de la succession, mais leshritiers peuvent sen charger eux-mmes bien que par scurit, linter-vention du notaire soit souvent pr-

    Parents et grands-parents peuvent transmettre des biens leurs enfants ou petits-enfants par succession

    frable. De plus, elle est obligatoiresi la succession comprend un ouplusieurs biens immobiliers.

    Si malgr le jeu des abattements etdes exonrations, la successiondonne lieu une taxation, cettesomme doit tre verse au momentdu dpt de la succession. Or, ilarrive que le dlai de six mois savre

    trop bref pour valuer la successionet runir les sommes ncessaires,par exemple si les hritiers doiventmettre en vente un bien immobilier.Or, compter des six mois fatidi-ques, des intrts de retard sont dusau taux de 0,4 % par mois (soit 4,8% par an). Si un retard ne peut trevit, le versement dun acomptepeut permettre dallger quelquepeu la note. En revanche, une foisfranchi le cap du premier anniver-saire du dcs, une majoration de 10% sapplique.

    Sous certaines conditions, les hri-tiers peuvent demander fraction-ner le paiement des droits de suc-cession. Leur rglement est alorstal sur cinq ans, voire dix ans danscertains cas, avec un versement tousles six mois. Cet talement donnelieu au paiement dintrts. Ce tauxest fix une fois pour toutes pour

    toute la dure de ce crdit.Nanmoins, ladministration exigedes hritiers quils constituent unegarantie : caution bancaire, hypo-thque sur un des biens de la suc-cession dans les trois mois qui sui-vent lacceptation du dossier.

    Cas particulier, lorsquune succes-sion comprend un ou plusieursbiens en usufruit, ce qui est fr-quent, il est possible sous certainesconditions de ne rgler limpt desuccession quau moment de la ru-

    IMMOLes notaires nous informent

    N143 FVRIER 2014

    16

    DOM143 FEV14- 27/01/14 9:03 Page 16

  • 5/26/2018 Magazine Brico

    17/44

    LES NOTAIRES

    10 av. Louis-Domergue - Domaine de Montgrald - 97200 FORT-DE-FRANCE

    Ligne directe immo : 0596 75 25 30 - 0696 80 49 88 - 0596 75 28 00 Fax : 0596 75 28 23w w w. i m m o bi l i e r. no t a i r e s . f r

    VILLAS

    VENTES

    SCP GUATEL & CLEMENTENotaires associs

    SIREN 317 856 128

    SAINTE-LUCE Pont Caf. Villa de plain-pied,

    cuisine amn.. Chbres Clim.. Piscine,sur terrain de 400m2 NOUS CONSULTER

    ROBERT Raisins. Villa T4 avec 92m2

    surf hab avec au s/sol 1 appt T4 de 96m 2

    surf hab. avec 647m2 de terrain 250 000

    MORNE-ROUGE La Marie.Jolie villa T4 neuve de 105m2 de SHOBTerrain plat env. 400m2 199 000

    RIVIRE-SALE Desmarinire.Jolie villa T4 neuve 105m2 de SHOBTerrain plat env. 400m2 195 000

    DUCOS Habitation La Marie. Villa T4de 170m2 de SHOB avec 1/2 s-solsur terrain 856m2 280 000

    SCHLCHER Rs. Les Cascades de Madiana.T4 de 125m2 2 SDE, 1er tage, cuisine

    amnage, chambres climatises, alarme,grille de protection et volets roulant,Garage ferm, parking ext. (bon rapportlocatif) A saisir ! NOUS CONSULTERFORT-DE-FRANCE Pointe des Ngres.Rsidence Les Caravelles T4 de 90m 2

    de surface habitable avec parking. 167 000ROBERT Rs. Les Glycerias.T2 de 41m2 surf hab Vue mer 124 500

    SAINTE-ANNE Derrire Morne.Terrains de 750m2 COS 0,80 118 000FORT-DE-FRANCE Eaux-Dcoups.Terrain de 1824m2 cos 0.80 280 000TROIS-ILETS Bourg.Terrain de 730m2 - cos 2 110 000

    TERRAINS

    APPARTEMENTS

    DOM143-463754

    LES NOTAIRES

    GHISLAINE PALCY-DRUNotaires associs

    Rue du Gouverneur-Ponton Immeuble Foyal 2000 - 97200 F -deF

    Mob. 0696 33 64 21 - 0596 61 81 07 - Tl : 0596 60 02 02Fax : 0596 63 46 19 - [email protected]

    FDF - RTE DES RLIGIEUSES face TrsorPublic Grand Appart.(117,20m2) grand standing :

    sjour,cuisine,cellier, SdB + wc,dgagement, 3 chbres 240 000 dbattre

    FDF - CENTRE VILLE Studio lou27m2 env., rue Schlcher 39 000

    SAINTE LUCE - Quartier pinayDu F3 au F4 90 000 140 000

    LAMENTIN Jeanne dArc Maison F3 en boissur parcelle de 320 m2 120 000

    F-DE-F maison ancienne sur 2 niveaux procheeuromarch 12, rue de la Flute des MornesEtage : type F4 sur parcelle, rdc : F3 et studioinachevs sur parcelle de 220 m 2 150 000

    DUCOS Villa rcente de type F4sur 1005 m2 quartier VOLCART 399 000

    CASE-PILOTE Lot. Choiseul maison jumeleF4 sur 2 niveaux avec vue mer,rdc, sjour, sde,wc, terrasse ciel ouvert, tage 3 chbres clim,

    placards intgrs, chbres clim 218 000FORT DE FRANCE Redoute Lot.Aliz, idale-ment situ,coin calme, maison de type F5 sur2 niveaux sur parcelle 403 m 2 150 000

    TRINIT Un terrain.Proche du bourg avecvue sur mer, parcelle avec maison dmolir.Section B 681 pour 457m2,cos 30 40% selon projet 75 000ROBERT Terrain VC de lHeureuxde 1000m2 cos 0,15% 80 000VAUCLIN Lotissement du stage parcellede 450 m2 shon de 121 m2 71 000FORT DE FRANCE Idalement situentre lyce Bellevue et Technique320 m2 cos 0,25 70 000

    TERRAINS

    VILLAS

    APPARTEMENTS

    DOM143-463753

    SIREN 450 234 554

    LESNOTAIRES

    SCP VICTOR ET NICOLE NIMARNotaires associs

    126 Boulevard de la Pointe des Ngres - 97200 FORT-DE-FRANCETl : 0596 61 42 54 - 0596 61 03 27

    Fax : 0596 61 20 39 E-mail : immobilier.97210 @notaires.fr

    DOM143-463600

    DIDIERVilla F4 terrain 833m 2+ dpendances 2 appts 250 000STE THRSE Maisonnette 90 000 RTE DE BELLEVUEVilla style colonialesur 3 niveaux sur 610 m2 350 000 ST-ESPRITVilla F3 neuvesur 2000 m2 terminer 220 000 RTE DE LA FOLIE Maisonnette F3 70 000 BELLEFONTAINE Bourg Maisonnette F3 60 000 STE-ANNE Villa de 2 appts s/364 m2 240 000 DESROCHERS gde villa F4 standing+ 2 appts, jaccuzi s/807m2 580 000 TERRESAINVILLE maisonnettesur 180m2, rnover 50 000

    BELLEVUE F4 stand.avec chbre de service, cave,garage ferm,park. priv,digicode 330 000 FDEF F2 Plein-ciel 90 000 RS. PARC DE CLUNYF4 bon standing, cave et parking 269 000 RTE RELIGIEUSES F4 Duplex vue imprenable, ter-rasse,gge ferm,clim, bon stand. ( voir) 200 000

    RTE RELIGIEUSES F3 parking belle vue183 000 FDEF IMMEUBLE/3 niveaux rn over 160 000 Z.A RIVIRE ROCHE local prof. nous consulter

    VAUCLIN 744 m2 cos 0,40 120 000STE-ANNE "Cap Chevalier" 850 m2 150 000CASE-PILOTE Les Citronnelles"6743m2 dont 1000 m2 constructibles 100 000 LAMENTIN 1000 m2 150 000 ANSES DARLETS 364m2 50 000 TERRAIN 1480 m2 150 000 TRINIT 864 m2 130 000 LAMENTIN 1428 m2 vue imprenable 165 000

    TSV 100 m2 avec maison dmolir 50 000 VAUCLIN 387 m2 90 000 MARIN Cap Macr 1480m2 100/m2

    VAUCLIN Pointe Faula 1000m2 150 000

    DUCOS Champigny Locaux commerciaux400 m2 et 100 2 et 100 m2 bureaux

    LOUER

    TERRAINS

    APPARTEMENTS

    VILLAS

    nion de cet usufruit et de la nue-proprit. Ce paiementdiffr donne lieu au paiement dintrts annuels, ou, suroption irrvocable, au rglement des droits sur la valeur dela pleine proprit, en tant alors dispens du paiementdintrts.

    Enfin, le paiement des droits dus sur les trans-missions dentreprises peut, sous certainesconditions, tre diffr pendant cinq ans, puisfractionn pendant dix ans au taux maximumde 4,75 %.

    Juriste spcialiste du droit du patrimoine,le notaire est votre coute pour vous aider

    raliser vos projets.CHAMBRE INTERDPARTEMENTALE DES NOTAIRES

    DE LA GUYANE ET DE LA MARTINIQUE

    Patio de Cluny 97233 SCHLCHERTl. 0596 60 62 75 Fax : 0596 72 40 16Email : [email protected]

    succession

    Si un contribuable ne prpare pas bien sa transmission il est susceptiblede gnrer des droits de succession vraiment trs importants son dcs.

    17IMMOLes notaires nous informent

    FVRIER 2014 N143

    CrditPhotoLaDpcheduMidi

    DOM143 FEV14- 27/01/14 9:03 Page 17

  • 5/26/2018 Magazine Brico

    18/44

    DOMICLES

    N143 FVRIER 2014

    18

    Une palette didespour se meubler

    D es planches de palettesastucieusement agen-ces entre elles, laissesbrutes, vernies, lasures ou peintes,et voil un canap, un salon de jar-din, une table, des chaises, des fau-teuils, des commodes, une cloison desparation, une tte de lit ou tout unpan de mur en bois de palette !

    Cette liste nest pas exhaustive tantles possibilits cratives quoffrent cematriau de rcupration sont nom-breuses.

    Dtournes de leur objetDestins au transport de marchan-dise, ces plateaux en bois peuventtre dtourns de leur objet. De for-

    mat vari selon la charge porter, enmoyenne de 80x120 cm, et dunedure de vie de 4 5 ans, les palet-tes peuvent tre rcupres gratui-tement, quand elles ne sont pasconsignes. On peut se renseignersur les chantiers des matriaux deconstruction ou auprs des maga-sins de meubles, de bricolage,

    dlectromnager.

    Mais il est utile de vrifier si celles-ciont t traites. Dans le cascontraire, et sil sagit de bois de typersineux, il sera ncessaire de le trai-ter contre les attaques de termites,redoutables dans nos rgions, enparticulier pour un usage extrieur.

    Meubles chics et paschersLintrt de faire usage de cette res-source voue au rebut est, bien sr,conomique mais galement colo-gique. Il sagit de redonner vie ces

    objets usags en les utilisant telsquels sils sont en bon tat, en lesdclouant pour garder les meilleuresplanches et construire son projetmobilier en le personnalisant. Cestle plaisir du bricoleur !

    Recycler le bois de palette en meu-bles est devenu trendy. Une ten-dance marque par de belles ralisa-tions au caractre gnreux commedes uvres stylises qui combinentutilit et esthtisme.

    Economique, cologique, le recyclage des palettes en bois pourfaire soi-mme des meubles est dans lair du temps.

    100% dcopalettes,

    faites vos meubles

    de Aurlie Drouetet Jrme Blin

    (Editions Chne).

    Pas pas, photos,plans et conseilstechniques.

    LIRE

    J.M.* la mode

    La dcharge

    de la Trompeuseest ferme depuisle 31 dcembre 2013

    Aujourdhui, plus que jamais, nous devons absolumentprivilgier les comportements suivants :

    Trier les dchetsen fonction de leur natureet du type de matriau

    Orienter les dchetsvers la filire de traitement adapte.Tout savoir sur les filires :www.cacem.fr

    Et en dernier recours :Acheminer les dchets ultimes, cest direles dchets sans filires, vers la dcharge de Cron, situe Sainte-Luce.

    "L'ENGAGEMENT DE TOUS , L'ACTION DE CHACUN"

    1

    2

    3Un numro votren numro votredisposition : 0596 42 56 48isposition : 596 42 56 48Un numro votredisposition : 0596 42 56 48 Pour connatre les modalits dacceptation :

    Tl. 05 96 59 19 88 E-mail : [email protected]

    DOM143-463984

    DOM143 FEV14- 27/01/14 9:03 Page 18

  • 5/26/2018 Magazine Brico

    19/44

    Rparer etcontinuer utiliser

    Se donner les moyens dintervenirsoi-mme est une garantie de satis-faction et dconomies possibles.

    Dtourner lobjetde sa fonctionpremire

    En attribuant un objet ou un meuble, une fonction quintait pas la sienne

    Le vintage oumode rtro

    Tout objet, meuble, affiche,disque vinyle g entre 90 150 ans

    DOSSIER

    RECYCLERLES OBJETS

    P.21 P.24 P.25

    19DOMICLES

    FVRIER 2014 N143

    DOM143 FEV14- 27/01/14 9:03 Page 19

  • 5/26/2018 Magazine Brico

    20/44

    Cest en rparant, donnant revendant, recyclant, changeant, et en redonnant vie de vieux objets, appa-reils, meubles ou vtements, que le consommateur peut diminuer son impact sur lenvironnement. lheurede la surconsommation et de son cortge de pollution, daccumulation de dchets, de diminution des mati-res premires, etc. il est possible, sans trop defforts, de faire un geste pour la plante, tout en faisant desconomies.

    Ce trs beau meuble bas rcupr et rnov donne un petit cachet ancien trs chaleureux et tendance.

    cants, le consommateur peut quand

    mme agir. Il peut en effet rparerun objet, un meuble, un vtement,un appareil pour lui donner uneseconde vie, le vendre, le donner oulchanger, lui affecter une autredestination, ou, en dernier recours,le destiner au recyclage. En France,17 kg de textiles sont jets, par an etpar personne, dont 9 kg de vte-ments. Allonger un ourlet, rtrcirune robe, rparer un accroc, chan-ger un col ou une fermeture clair,

    sabilit du consommateur. Il est

    pourtant possible de briser cette spi-rale de lachat en faisant durer lesobjets ou en en faisant profiter lesautres.

    Le consomma-teur peut agir

    Si sa marge daction semble res-treinte par le bon vouloir des fabri-

    Nos socits consomment trop. De

    fait, nous -les consommateurs- som-mes happs dans une sorte de cercleinfernal activ par une publicit quienvahit tous les mdias et autresmoyens de communication et tentsdacheter non seulement lindispen-sable, mais trop souvent linutile.De plus, certains fabricants appli-quent une stratgie dite de lobso-lescence programme, qui rduitfortement la dure de vie des objetset par l-mme la part de la respon-

    Faire du neuf avec

    DOSSIERRECYCLER LES OBJETS

    N143 FVRIER 2014

    20

    DOM143 FEV14- 27/01/14 9:03 Page 20

  • 5/26/2018 Magazine Brico

    21/44

    autant dinterventions qui faisaient vivre un secteuraujourdhui en perte de vitesse : la couture. SelonlAdme, entre 2006 et 2009, 28 % des entreprises ontdisparu et 33% des emplois. Il y a l matire rflexionet action.

    Lusure programmeSi la surconsommation, ne aprs-guerre, sest acclreavec lavnement du numrique, elle repose aussi surlobsolescence programme, stratgie apparue dans lesannes 1950, qui vise rduire la dure de vie dun pro-duit pour augmenter son taux de remplacement et pro-

    voquer un nouvel achat prmaturment. Cette prati-que des constructeurs touche prioritairement les qui-pements lectriques et lectroniques : batteries ind-montables, limpossibilit de mettre jour le systmedexploitation entre modles et accessoires qui chan-gent chaque gnration dans le monde des tablettes etdes smartphones ; imprimantes puce qui bloque lim-pression au-del dun certain nombre de feuilles impri-mes, etc.

    Adopter les 4R : rutiliser

    et rparer, rduire lesdchets et recycler

    Rparer et continuer utiliserLa panne ou la casse trouvent souvent remde dansla rparation. Se donner les moyens dintervenir soi-mme est une garantie de satisfaction et dcono-mies possibles.

    La machine laver, le tlviseur ou le rfrigrateur

    tombe en panne ? Mieux vaut prendre le temps deregarder le mode demploi avant dappeler le rparateur.Parfois, il ny a mme pas de panne, mais juste un oubli,une prise dbranche, une arrive deau ferme... Et, encas de panne relle et pour ne pas avoir de mauvaisesurprise si lappareil nest plus sous garantie, il est pru-dent de faire jouer la concurrence et que chaque rpa-rateur contact fournisse un devis avant toute interven-tion. Selon le prix demand (ne pas oublier le cot dudplacement sil vient rparer sur place), on opte ou nonpour la rparation. Lorsque la facture se fait trop leve,reprsentant quelques dizaines deuros prs le prix

    c du vieux

    21DOSSIER

    FVRIER 2014 N143

    Dtourner lobjetde sa fonction premire

    Brad Downey utilise le mobilier urbain comme support ses crations.

    Mme les artistes sen mlent, p.25

    Des lois insuffisantesLes associations de dfense de lenvironnement atten-daient donc beaucoup de la loi sur la consommation, dj

    passe lAssemble Nationale et bientt devant le Snat.

    Dception. Selon Les Amis de la Terre, cette loi ne fixetoujours pas dobligation pour les producteurs de mettre

    sur le march des produits dmontables et rparables et defabriquer des pices dtaches. Et la garantie lgale tanttoujours de deux ans seulement, les fabricants nont aucunintrt proposer des produits conus pour durer. La

    future loi ne permettra donc pas de lutter contre lobsoles-cence programme.

    Le consommateur peut agir, p.20

    CrditPhotoL

    esamisdelaterre

    Obsolescence programme.

    Lartiste Brad Downey.

    Crdit Photos DR

    DOM143 FEV14- 27/01/14 9:03 Page 21

  • 5/26/2018 Magazine Brico

    22/44

    dun nouvel appareil, mieux vaut en

    changer. Direction alors, la dch-terie o les diffrents composantsde lappareil seront recycls.

    De mme, si un jouet se casse, sou-vent un peu de colle suffit luiredonner son clat pour quelquesmois encore. Plus encore, lesenfants font souvent preuve dima-gination en dmontant et en utili-sant les restes leur manire. Lespices dtaches trouvent un autreagencement, et le jeu un autre sens.

    De la satisfaction la clCertes pour faire rparer des chaus-sures, des vtements ou des meu-bles, il existe encore, bien que demoins en moins nombreux, descorps de mtiers tels que cordon-niers, couturiers, retoucheurs, res-taurateurs de meubles. Mais, il esttrs satisfaisant de se lancer danslaventure et de russir certainesrparations.

    Se confronter aux choses, aux

    objets, nous en apprend sur lemonde d'une part, mais aussi surnous-mme, notre fonctionnementet nos limites. Matthew B.Crawford, dans un essai paru dansle New York Time en 2009, slevait juste titre contre lide que lalibert rside dans notre capacit acheter des produits nouveaux plu-tt qu' faire que ceux que nousavons dj continuent de fonction-ner.

    Des livres et des sites

    Internet fourmille de sites destinsaux bricoleurs, et de plus en plusnombreux ddis la rparation.Quel type de colle, de mastic, depeinture, comment les appliquer,retirer le surplus, gratter, poncer,combler Les conseils abondent,les revues ou les livres plus spciali-ss aussi. Certains guides sont telle-ment bien raliss, quun nophytepeut russir avec toute lapplica-

    tion et la prudence ncessaires- la

    rfection dune installation lectri-que. Pour trouver des guides, voir,entre autres, le site www.commen-treparer.com/pages/rubrique/id/1/Guides-pratiques.

    Ds lachat

    En matire de rparation, cestavant tout un tat desprit qui pr-vaut : ds lachat, il faut privilgierles appareils, meubles, vtementsde qualit qui, parfois plus chers,durent gnralement plus long-

    temps. Concernant les quipementslectriques et lectroniques, il estessentiel de vrifier quils bnfi-cient dune bonne garantie rpara-tion et que, lorsque celle-ci auraexpir, les pices de rechange en casde panne seront faciles obtenir et moindres frais. Quant au matrielinformatique, il est judicieux desorienter vers un modle volutifafin de pouvoir accrotre ses perfor-mances (extension de mmoire

    Une seconde vie a t donne ce guridon en le dcapant et en le repeignant au got du jour,un mlange des genres avec les fauteuils en rotin absolument tendance.

    DOSSIERFaire du neuf avec du vieux

    N143 FVRIER 2014

    22

    DOM143 FEV14- 27/01/14 9:03 Page 22

  • 5/26/2018 Magazine Brico

    23/44

    vive, augmentation des capacits de stockage, ajout deprocesseurs), sans avoir changer dappareil.

    Redonner vieau mobilierIl ny a pas que les objets qui lassent et qui passent,les meubles aussi. Pourtant, avec un peu dimagina-tion et quelques bons conseils, buffets, armoires,tagres peuvent tre changs du tout au tout etsadapter un nouvel environnement.

    Le buffet de famille, tout en bois, dsormais vieillot ettristounet, fait tache dans le salon moderne que vousavez choisi. Mais pourquoi le jeter ? Il peut tout--faitmigrer dans lentre ou dans une chambre, aprs avoirt entirement rnov. Pour cela, il faudra le dcaper,le poncer, le teinter ou lclaircir, le peindre, le lasurer, lecruser, le patiner ou le cirer, voire le couvrir de tissus.Autant de techniques quil est possible de matriser faci-lement en procdant par tapes.

    La mise nuAvec les mmes meubles, la customisation, cest--direla personnalisation, passe par exemple, par un coup depeinture aux couleurs diffrentes sur des fauteuils dpa-reills, ou la pose dune tapisserie ou dun papier peintvivement color lintrieur dun buffet, ou par la cra-tion de vritables dcor au pinceau.

    Aux pinceaux !Voici enfin, ltape la plus plaisante. Celle de la remiseen couleur, voire de la dcoration pour ceux qui se sen-tent une me dartistes. Les peintures utilisables sontnombreuses et choisir en fonction de lobjectif et durendu recherch, mais aussi de la facilit de leur mise enuvre pour les nophytes : les peintures acrylique ou lhuile sont les plus faciles utiliser car prtes lemploi,la casine qui peut se trouver toute prte, la colle depeau et la tempra ( prparer pour les plus aguerris)(voir par exemple le site www.meublepeint.com)

    laide dun pochoirPour raliser des fleurs, des fruits, des guirlandes, nulbesoin dtre un grand artiste. La technique du pochoira fait ses preuves et a de tous temps t utilise.Dcoup au laser dans du polyester, le motif est prcis.Sa matire souple, transparente et rsistante permet del'ajuster parfaitement au support. Il se nettoie l'eau ouau white spirit en fonction de la peinture utilise et peuttre rutilis plusieurs fois. Une faon de personnalisertotalement un meuble banal.

    23DOSSIER

    FVRIER 2014 N143

    laide dun pochoirLa technique du pochoir a fait ses preuves et de toustemps t utilise.

    Redonner vie au mobilier, p.23

    Rparer une chasse deauUne chasse deau qui fuit et ce sont des mtres cubes deau

    gaspills, jusqu 600 litres deau par jour lorsquelle estimportante ! La rparer soi-mme, cest facile et la por-te de tout le monde. Des cls plates, une pince, un tour-nevis, une ponge, des joints, voire un nouveau mca-nisme, et le tour est jou. Voir par exemple sur le sitewww.linternaute.com/bricolage, les fiches pratiques pourbricoleur.

    Rparer et continuer utiliser, p.21

    Mcanisme dune chasse deau de wc.

    Application de la painture laide dun pinceau pochoir.

    DOM143 FEV14- 27/01/14 9:03 Page 23

  • 5/26/2018 Magazine Brico

    24/44

    Dtournerlobjet desa fonctionpremireEn attribuant un objet ou unmeuble, une fonction qui ntaitpas la sienne lors de sa fabrica-tion, moyennant quelques modifi-cations, on opre un dtourne-ment de lobjet ou du meuble. Les

    vide-grenier, brocante et autressites de revente regorgent dob-jets rcuprer et transformer.

    Qui na pas vu dtagre ralisemoyennant quelques planches etdes parpaings ou des briques, ou untouret pour cble lectrique trans-form en table basse, voire deuxbancs accols pour faire une tablebasse ? Donner ces objets (bri-ques, touret, bancs) une autre fonc-tion que celle dorigine (construc-

    tion de mur, enroulage de cble,

    assise), cest oprer un dtourne-ment et le dbut dune grande aven-ture qui reste tendance et conomi-que. Il est assez facile de rcuprerdes tourets qui, sils ne sont pasconsigns lentreprise dlectri-cit, sont destins tre brls. Demme, pour des palettes de bois. Ilfaut juste demander sur les chan-tiers ou dans les zones commercia-les sils sont rcuprables.

    Tout peut tre dtourn

    Quant aux ides, l encore, surInternet, elles foisonnent : unbureau ralis avec des palettes ;des caisses de vin en bois commetagre, de vieux livres recycls enmontant dtagre ; un tambour dulave-linge devient garde manger ;un tableau de famille devient pla-teau ; une malle ancienne, petitecommode. Tout peut tre dtournet utilis dautres fins. Preuve enest, au grand march aux Puces de

    Saint-Ouen Paris, un marchand

    sest spcialis dans la revente demoteur davion, morceaux de carlin-gue, ailes, et mme sige daviontransforms en meubles pour salon,tte de lit dans la chambre ou lais-ss comme simple lments dedcoration comme une ple dhliceaux formes trs arodynamiques.

    Les fabricantssy mettentMme de grandes entreprises sp-cialises dans la conception et la

    vente de dtail de mobilier et objetsde dcoration, comme Ikea, propo-sent leurs consommateurs de lestransformer pour leur donner uneseconde vie. Ainsi, sur le site IkeaHacker, les internautes partagentleurs ides pour dtourner, relookeret transformer les meubles Ikea.Cest le cas dune table basse rali-se avec des porte-dossiers en boispour le plateau et un pitement detabouret comme support ; dune

    Une reconversion russie pour ces veilles bottes de chantier dtournes de leur fonction premire en servantde cache-pot ces fleurs.

    DOSSIERFaire du neuf avec du vieux

    N143 FVRIER 2014

    24

    DOM143 FEV14- 27/01/14 9:03 Page 24

  • 5/26/2018 Magazine Brico

    25/44

    boite pain transforme en boite aux lettres ; dtag-res montes en bar, etc.

    Mme les artistes sen mlent

    Ils ont t nombreux les artistes qui, dans la ligne deDuchamp en 1913, dont le geste radical a fait entrerlobjet non issu dun travail artistique dans le champ delart, ont sem des doutes sur la perception que lon ades objets. Ainsi, Tony Cragg recycle, Jeff Koons met enscne des idoles de la consommation, Haim Steinbachralise des rptition dobjets populaires, BertrandLavier recouvre des objets avec de la peinture, et, enmilieu urbain, certains, comme Brad Downey, utilisentle mobilier urbain comme support leur cration ou lestransforment pour faire passer des messages. la mai-son, casseroles, poles, couvercles, bidons, boites enverre ou en fer, cannes, journaux, etc.. Tout se trans-forme, grce un zest dimagination, pour devenir des-

    sus de tabouret, tableau noir, rampe descalier, patre vtements, etc.

    Le vintageou mode rtroTout objet, meuble, affiche, disque vinyle g entre90 150 ans (de la fin de la Premire guerre mon-diale la fin des annes 80), rpar et si possiblefonctionnel, a la cote et lengouement ne semble pasdiminuer.

    Le regain dintrt pour le rtro, dpoque, ne sappli-que pas seulement aux habits, il touche dsormais toutobjet toute pice d'occasion, original et qui ne soit pasune imitation et datant, par convention, de laprsPremire guerre mondiale la fin des annes 1980. Levintage couvre donc plusieurs courants cratifs duvingtime sicle, et donc diffrents styles : lart dcodes annes 1930 ; le style, plutt franais, excentriqueet baroque, des annes 1940 ; la rvolution des techni-ques industrielles et des formes des annes 1950 ; larvolution gomtrique des annes 60 ; le mouvementhippie et disco et le pop des annes 70 ; le tape--lilaux couleurs criardes des annes 80

    Place donc aux trs pris fer forg nu, dor ou patinvert-de-gris dont se parent les siges, tables, consoles,voire sparations intrieures et autres oblisques, sta-tues, cariatides et statuaires animales qui ornent jardinset intrieurs des annes 40 ; aux meubles fonctionnelsen formica, acier tubulaire et plastique moul desannes 50

    Difficile de les trouver dsormais dans les brocantes, oules vide-greniers. Des sites de revente leur sont ddis etces objets ont dj t nettoys, rpars, remis neuf,et sont vendus prix dor.

    Au ParaguayUn orchestre et des instruments faitsde rcup

    Aujourdhui, les enfants font de la musique et Chvez aform lOrchestre recycl qui se produit travers lemonde.

    Construire avec de la rcup, p.27

    Sur la toileLes internautes partagent leurs ides pour dtourner,relooker et transformer les meubles.

    Les fabricants sy mettent, p.24

    Crdit Photo Ikea Hacker

    table dappoint ralise avec des botes de rangements.

    Les enfants jouent sur des instruments faits de dtritus.

    25DOSSIER

    FVRIER 2014 N143

    Crdit Photos DR

    DOM143 FEV14- 27/01/14 11:19 Page 25

  • 5/26/2018 Magazine Brico

    26/44

    La rditionLe vintage sattache en effet aux

    objets et mobiliers dpoque.

    Toutefois, leffet de mode aidant les

    prix se sont envols. Aussi, certaines

    marques rditent des meubles et

    des objets emblmatiques qui ont

    fait leur renomme. C'est le cas de

    l'diteur Vitra (www.vitra.com), du

    collectif scandinave Fritz Hansen

    (www.fritzhansen.com) ou de l'am-

    ricain Knoll (www.knoll.com). Leurs

    prix sont limage du succs : le-

    vs. Toutefois, des marques moins

    connues profitent de la vague

    Vintage en fabriquant des meubles

    ressemblant des pices de l'po-

    que. Ainsi, Rededition (www.rede-

    dition.com) fait dessiner par des

    designers des meubles au look 50.

    Vendre,acheterdoccasionet changerPar le biais des journaux de peti-tes annonces, les sites internet demise en relation, les vide-grenierset les brocantes, acheteurs etvendeurs sont mis en relationdirecte. Et, indirectement via lesdpt-vente ou des revendeurs.

    Lachat dune voiture doccasion estmonnaie courante depuis desannes. Par contre, lachat de mobi-lier ou dappareils de seconde mainest un phnomne plus rcent, maisde plus en plus ancr dans notresocit. Une rponse la crise. Plusde cinquante mille brocantes etvide-greniers sont ainsi organisschaque anne en France. LaMartinique ny chappe pas et les

    consommateurs sont de plus en plus

    enclins acheter des produits deseconde main, comme en tmoigneaussi la progression rgulire desventes sur les sites de mise en rela-tion type eBay ou le Bon coin. Plusde la moiti des voitures (68%), lamoiti des vlos (49 %), plus d'untiers des livres (37 %), un tiers desDVD (33 %), ne sont pas achetsneufs mais d'occasion,

    Une rponse la criseVendre et acheter doccasion, voire

    changer, constituent des rponsesaux problmatiques que se posentnotamment les jeunes, les urbains,les "colos" et les mnages aux res-sources financires limites. Dansune tude parue en juillet 2012, leCrdoc souligne que la crise favo-rise les pratiques lies la secondevie des objets. Nouvelles ou renou-veles, celles-ci sont lies pour par-tie la prcarit et l'ingalitsociale. Elles relvent galement

    Meubles et objets de style vintage (rtro), trs tendance et qui donnent beaucoup de cachet.

    DOSSIERFaire du neuf avec du vieux

    N143 FVRIER 2014

    26

    DOM143 FEV14- 27/01/14 9:03 Page 26

  • 5/26/2018 Magazine Brico

    27/44

    d'aspirations cologiques et citoyennes au sens large".Chaque mnage franais possde en moyenne 41 objetsnon utiliss pour une valeur estime par leur propri-taire 1.230 euros. Une valeur revue la hausse par laplateforme d'enchres eBay.fr qui value leur revente

    1.960 euros (tude TNS Sofres pour Ebay, in Le Mondemai 2012).

    Attention aux fausses bonnes affairesLa vente par Internet est dsormais plbiscite par huitpersonnes sur dix, loin devant les vide-greniers, le bou-che--oreille et les petites annonces. Toutefois, le risquedavoir affaire une arnaque est toujours possible et lessites de mise en relation ne garantissent pas les transac-tions. Alors, attention aux annonces : si elles paraissentirralistes, mal crites, truffes de fautes dorthographe,les viter. Tout comme les paiements par mandat cashou Western Union. Dans la mesure du possible, mieux

    vaut se rendre chez le vendeur pour rcuprer lachat(difficile toutefois lorsque lon habite la Martinique).

    Construireavec de la rcupIl est possible de chiner, de faire en quelque sorte lespoubelles et de l, construire un objet, un appareilentirement de rcupration. Preuves en sont deux

    histoires qui interpellent

    Au Sierra Leone 15 ans, il construit une radio avecdes dchets.Kelvin Doe, alias DJ Focus, de Freetown en SierraLeone, a dcid, un jour, de construire sa station deradio, il a fait les poubelles pour trouver de quoi fabri-quer batteries, metteurs et gnrateurs. Cet ingnieurautodidacte de 15 ans a attir lattention du mondeentier, fin 2012, lorsque son projet une station radioentirement compose de dchets a remport unconcours dinnovation destin aux lycens de sa ville. Ilest devenu la plus jeune personne jamais invite parti-ciper au Visiting Practitioners Program du MIT.

    voir : http://www.youtube.com/watch?v=XOLOLrUBRBY (in www.unep.org)

    Au ParaguayUn orchestre etdes instruments faits de rcup.Un orchestre et des instruments faits de rcup. Le vil-lage de Cateura, au Paraguay, est un bidonville construitsur une dchterie. Chaque jour, 2.500 familles gagnentleur vie en recyclant les ordures. Lorsque Favio Chvez,

    Infos sur la dchterie de Chateaubuf, qualit des dchets et horaires.

    27DOSSIER

    FVRIER 2014 N143

    Des adresses Secours catholique. 50, rue Robespierre, TerresSaintville, BP 144. 97202 Fort-de-France. tl. : 05 9663 50 94

    Croix Rouge franaise - 45 rue de la Clairire, 97200Fort de France. Tl. 0596720612

    Boutik Foyal -2 adresses- Structure gre par lAciseSamu Social : Angle des rues Abb Lavigne et Crmieux,92700 Fort de France et Rue Franois Arago, 97200

    Fort de France

    Secours Adventiste. 82, route des Religieuses, 97200Fort de France Donner par solidarit, p.28

    Apporter en dchterieLorsquun objet ne peut tre ni donn, ni revendu, ni troquni recycl, il ne reste plus qu le porter la dchterie.

    Apporter en dchterie, p.28

    CrditPhotoMARIE-REINEMATTERA/PHOTONONSTOP/AFP

    Une antenne du Secours catholique Fort-de-France

    DOM143 FEV14- 27/01/14 9:03 Page 27

  • 5/26/2018 Magazine Brico

    28/44

    technicien environnemental et musi-

    cien confirm, a dcid de donnerdes leons de musique aux enfantsdu village, il a eu lide de fabriquerdes instruments partir des dchets porte de main. Les villageois ontcollect les matriaux utiles bidonsdhuile, botes de conserve, chevillesen bois, capsules de bouteilles et unartisan local les a transforms en vio-loncelles, violons, fltes et saxopho-nes. Aujourdhui, les enfants font dela musique et Chvez a formlOrchestre recycl qui se produit travers le monde. Un documentaire

    sur l orchestre, intitul Landfil lHarmonic, sera diffus en 2014.

    voir :http://www.youtube.com/watch?v=sJxxdQox7n0 (in www.unep.org)

    Apporter endchterieLorsquun objet ne peut tre nidonn, ni revendu, ni troqu nirecycl, il ne reste plus qu le porter

    la dchterie, o une partie des

    matires premires dont il est consti-tu, ou des composants lectroni-ques pourront trouver une nouvellevie. Mtaux, verre, cartons et papiers,bois, plastiques seront recycls.

    Ainsi, au sein des DEEE (Dchetsdquipements lectriques et lectro-niques), le verre des crans de tlvi-seurs sera lav, rduit en poussire etrutilis pour fabriquer des cransneufs ; les plastiques seront utilisspour fabriquer des objets de qualitinfrieure : pare-chocs de voitures,mobilier urbain, poteaux de signalisa-tion routire ; les coques des vieuxtlphones portables seront rutili-ses dans des enrobs routiers anti-d r ap an ts , e tc . ( vo ir r ub ri qu eHabitat cologique).

    Donner parsolidaritEnfin, donner cest aussi favoriser leremploi et la seconde vie des pro-duits et des objets. Cest aussi, per-

    mettre de nombreuses personnes,

    chmeurs de longue dure, bnfi-ciaires des minimas sociaux et jeunessans qualification, davoir une activitet de quoi vivre.

    Dans le cadre dassociations, de res-sourceries ou dateliers de rinsertionvisant la collecte et la valorisation dedchets, ces demandeurs demploi endifficult dinsertion trouvent uneplace dans une niche conomiquercupration-remise en tat-revente vise sociale.

    Cest enfin venir en aide aux plusdmunis, parce que la pauvretgagne du terrain.

    Salon de jardin fait de palettes rcupres et retravailles.

    DOSSIERFaire du neuf avec du vieux

    N143 FVRIER 2014

    28

    Dominique Rabussier

    DOM143 FEV14- 27/01/14 9:03 Page 28

  • 5/26/2018 Magazine Brico

    29/44

    Habitat colo

    Dchteries mode demploi

    Jardin

    Rnover son mobilier de jardin

    Dco

    Apportez de la vie vos mursavec les panneaux Muraux 3D

    CONSEILSPRATIQUES

    P.30 P.32 P.34

    29DOMICLES

    FVRIER 2014 N143

    DOM143 FEV14- 27/01/14 10:32 Page 29

  • 5/26/2018 Magazine Brico

    30/44

    Dchteries mode deQuatorze pour cent seulement des dchets recyclables taient collects en Martinique en 2012 et lecentre de tri de Ducos, ne fonctionne qu moiti de sa capacit. En cause, un tri slectif insuffisant oumal opr par les consommateurs.

    Le tri slectif est insuffisant en Martinique ou mal opr par les consommateurs.

    L e mme dfi se posepour tous les dparte-ments : assurer la gestiondes dchets des mnages, desdchets verts et des dchets indus-triels. Et qui dit gestion, dit non seu-lement la collecte et le transport deces dchets, mais aussi mise enplace de filires de valorisation, savoir de tri et de recyclage et din-formations qui visent la fois uneamlioration du tri slectif desdchets, mais aussi une diminutionde la quantit des dchets.

    En Martinique notamment, laquantit de dchets est, depuisquelques annes, en pleine expan-sion. Chaque anne, lle produit300.000 tonnes de dchets mna-gers, verts, et industriels. Avec unemoyenne de 530 kg de dchets parhabitant et par an, plus que la

    moyenne nationale (354 kg en2006). De plus, le tri slectif y estencore de trs pitre qualit, nonseulement il nest pas gnralis,mais quand il est fait il est encoretrop souvent mal fait : 14% seule-ment des dchets recyclables lesont. Cest ainsi que les services

    comptents des collectivits dag-glomration, qui oprent pour len-semble de la Martinique ne traitequenviron 5.000 tonnes de dchetsrecyclables, alors que sa capacit detraitement slve 12.000 tonnes.

    Poubelles et conteneursJaunes ou grises, voire marron, lespoubelles de couleurs diffrentes segnralisent. Pour chacune, desdchets cibls destins soit au cen-tre de tri de Ducos (poubelle jaune

    pour tout ce qui est recyclable), soit un centre denfouissement ou din-cinration (poubelle grise pour lesordures mnagres), soit au Centrede valorisation organique (poubellemarron pour les biodchets, savoirla fraction fermentescible des ordu-res mnagres). Le verre est quant

    lui collect dans de grand conte-neurs collectifs. Les encombrants,doivent tre dposs en dchterie; les dchets verts transfrs en cen-tre de compostage ou prpars dansde grands sac pour tre ramasss date fixe par les services de la ville.

    Des produits ciblsLe soin apport au tri est la condi-tion sine qua none pour que le recy-clage soit possible : pas de sacsplastique, ou de bouteilles de verre

    HABITAT COLOLe tri slectif

    N143 FVRIER 2014

    30

    DOM143 FEV14- 27/01/14 9:03 Page 30

  • 5/26/2018 Magazine Brico

    31/44

    emploi

    Dominique Rabussier

    dans la poubelle jaune, par exemple.Et des erreurs tri, les agents de lacollecte en observent beaucoup, quisignalent la non conformit dunepoubelle en la scellant avec un ban-deau.

    Sinon pas conforme, signal par lesagents avec un bandeau atten-tion. Neuves, les poubelles portentpourtant sur lintrieur du couvercleune affiche qui en dcrit le contenupossible.

    Les bacs jaunes servent pour les

    papiers, journaux, magazines, lesemballages en carton, en mtal (lesboites de conserve, les canettes, lesbidons de sirop), les emballages enplastique (uniquement bidons, fla-cons, bouteilles), les boites pizza

    et gteaux. Prendre soin daplatir oude dchirer les botes en cartons etdaplatir les bouteilles plastique

    Les conteneurs verre collectentles pots, bocaux, bouteilles en verreessentiellement dont il faut retirerles bouchons.

    Ramassages spciaux dfaut de pouvoir se rendre endchterie pour emmener lesdchets verts, ceux-ci sont collects des dates fixes donnes par lesmairies. Il suffit de les disposer, laveille du passage, sur le bord de laroute : tontes de pelouse, petitsbranchages, feuilles, et fruits abmsdans un grand sac tanche, bran-

    ches ct. Il en va de mme pourles encombrants.

    En dchterieCe quil faut amener en dchterie:- les DEEE (dchets d'quipementslectriques et lectroniques) : petitsquipements (hifi, ordinateurs, tl-phones, etc.) et les gros lectrom-nagers (rfrigrateurs, tlviseurs,conglateurs, fours, ordinateurs,aspirateurs, etc.), sauf les dposerdans le magasin o est achet un

    nouvel appareil.- Les piles, lampes, tubes non oudans un point de collecte (souventen grandes surfaces).

    Altrosionun jeu cocitoyen

    Ralis par le Conseil gnral et lAdme,

    Altrosion est un vrai jeu vido daction etdaventure, qui a t mis en ligne le 30novembre dernier. Il sagit de vaincre lemonstre qui pollue la Martinique, et quisvit tant en ville, quen campagne, de laforet au littoral. Jeu diffrents niveauxet approches, il fait appel autant ladresse du joueur, qu ses connaissan-ces et sa rflexion cocitoyennes, avec,pour finalit, la transmission des valeurssur la rduction des dchets et, par l-mme, la protection de la plante.

    Jeu en ligne sur Altrosion.fr

    La dchterie mobileCompose de bennes de 6m3, d'une benne de30m3 et d'une grue, la dchterie mobile mise

    en place par la Communaut de l'Espace Sudde la Martinique (CAESM), va de quartiers enquartiers et permet non seulement de collecterdes dchets, mais surtout dapprendre lapopulation mieux trier ses dchets. Lesconducteurs peuvent emprunter la rampe d'ac-cs, stopper sur la plateforme et trier leursdchets : cartons, ferrailles, dchets verts,dchets lectriques et lectroniques (lectro-mnager, ordinateurs...) hors d'usage ainsi quele tout venant (encombrants, gravats, pneus,plastique...). Les dchets seront ensuite ache-mins vers des filires spcifiques.

    Crditphotowww.p

    imedias.com

    31HABITAT COLOLe tri slectif

    FVRIER 2014 N143

    Dchterie mobile - VEOLIA Propret Caraibe

    A savoirA savoirA savoirA savoirA savoirA savoir

    DOM143 FEV14- 27/01/14 9:03 Page 31

  • 5/26/2018 Magazine Brico

    32/44

    Rnover son mobilier deSoumis aux intempries, au soleil, parfois aux embruns sals, le mobilier extrieur ternit, sencrasse,change de couleur. Il est temps de lui redonner de lclat plutt que den changer.

    Si le meuble na jamais t huil, la pose dun produit dgriseur suffit lui redonner sa teinte initiale.

    E n bois, en rotin, en plasti-que, rsine ou PVC, ou enmtal, les meubles de jar-dins ptissent des conditions parfoisextrmes auxquels ils sont soumis.Quel que soit le matriau dont ilssont faits, il est possible de les rno-ver, de les rajeunir.

    En bois exotiqueCest un matriau rsistant, notam-ment lhumidit et qui, sous leffetdes alternances pluie- soleil, ne don-nera comme unique signe de vieillis-sement quune teinte grise et tristesur laquelle il est possible dagir faci-lement. Si le meuble na jamais thuil, la pose dun produit dgriseur( lponge humide ou au chiffonselon le produit) suffit lui redon-ner sa teinte initiale. Si le meuble at huil, cest lhuile, notammentvgtale, qui noircit sous lactiondes UV en faisant souvent des

    taches noires et lutilisation dundshuileur savre ncessaire avantde passer le dgriseur.

    Le meuble peut aussi tre ponc,avec un papier grain trs fin. Cestradical, le bois reprend sa teintesans passer par un produit chimi-que. Par contre, si le meuble a tcir ou huil, lopration sera gour-mande en disques et bande de pon-

    age qui ont tendance sencrassertrs vite. Souvent, le passage dundgriseur, notamment laide duneponge mouille, tend faireredresser le bois et un lger ponagesimpose alors. Il convient ensuitede cirer ou de huiler de nouveau lemeuble, voire de le peindre sil nesagit pas dun beau teck et si lenviede couleurs se fait sentir.

    En fer forgAvant que le meuble ne soit piqupar la rouille, effectuer un lger pon-

    age la brosse mtallique ou aupapier de verre, puis bien le laver leau savonneuse. Nettoyer au vinai-gre dalcool, puis bien essuyer. Il suf-fit alors dappliquer au pinceau(rond pour les dcors, petit rouleaupour les surfaces planes) une cou-che dapprt (sous-couche) anti-rouille spcifique pour le fer. Laisserscher, puis appliquer une peinture

    dextrieur de la couleur voulue.

    Par contre si le meuble a t trsabim par la rouille, une oprationpralable de dcapage chimiquepeut savrer ncessaire. Puis proc-der comme dcrit.

    En plastique, PVCet rsineRsistant, il ne fait que sencrasseren surface sil est rguliremententretenu. Un lessivage nergique leau savonneuse suffit, additionne

    JARDINLe mobilier extrieur

    N143 FVRIER 2014

    32

    DOM143 FEV14- 27/01/14 9:03 Page 32

  • 5/26/2018 Magazine Brico

    33/44

    Dominique Rabussier

    dun peu deau de javel lorsque lemobilier est blanc. Un nettoyageplus drastique au papier de verre, aukarcher ou autre abrasif aura poureffet de retirer la pellicule brillanteextrieure. Le meuble deviendraplus propre, mais sera rugueux autoucher et nettement plus salissant.Si le meuble est vraiment altr, nepas hsiter le peindre. Aprs lenettoyage, rincer avec de leau addi-tionne dammoniaque. Puis, passerdeux couches dapprt acryliqueavant de peindre une fois le meu-

    ble bien sec- avec une peinture acry-lique satine de la couleur souhai-te. Certaines peintures spcialplastique forment en schant une

    fine pellicule brillante de protectionce qui vite de passer ensuite unecouche de vernis.

    En bambouIl se lave leau chaude savonneuseadditionne dammoniaque, puis serince et se laisse scher, avant depasser un chiffon imbib dhuile delin, puis un chiffon sec pour le lus-trage. Si des taches rsistent, passerdessus un chiffon imbib d'unmlange compos d'un litre d'eau

    chaude, de trois cuillres souped'huile de lin et d'une cuillre soupe d'essence de trbenthine.En cas de taches rebelles, insister en

    frottant avec de lalcool brler(tache dencre), du savon noir(tache de graisse), vinaigre blanc(vin, alcool). La couche extrieurevernisse risque toutefois de salt-rer et il faudra passer une lgrecouche de vernis. En cas dinsuccs,si les taches rsistent tout, il nerestera plus qu le peindre, ce quine savre pas si facile. Choisir eneffet une peinture microporeuse,car le bambou est trs dur et que leslasures et de nombreuses peinturesont tendance scailler une fois

    pose, car elles ne pntrent pasdans la structure du bambou. Demme avec couche dapprt.

    Rsistance rime avec cotRsine tresse, aluminium, polythylne teinte dans la masse, sontparmi les matriauxles plus priss, en dehors du teck haute qualit,

    pour leur rsistance aux UV, intempries, et autres inconvnients deleur vie en extrieur. Toutefois, plus leurs qualits seront mises enexergue, plus leur cot sera lev.Cela ncessite rflexion, car la rnovation dun meuble est elle-mmetrs couteuse. Parfois, pour un mobilier bas de gamme en plastique,il est prfrable dacheter neuf que dinvestir dans des produits.Comme pour tout objet, la qualit rime trs souvent avec investisse-ment ds lachat et lachat doit donc tre bien pens.

    33JARDINLe mobilier extrieur

    FVRIER 2014 N143

    de jardin

    DOM143 FEV14- 27/01/14 9:03 Page 33

  • 5/26/2018 Magazine Brico

    34/44

    Respectueux de lenvironnement,

    les panneaux muraux ont t conus partir dune matire premire inno-vante : la bagasse, rsidu fibreux

    obtenu lors de lextraction du sucredans la canne. Au final cest donc uncoproduit 100% recyclable et biod-gradable qui contribue au dvelop-pement durable en valorisant desmatires qui auraient d tre brules.

    Facile