JOURNEE TECHNIQUE IMGC Gestion Patrimoniale des patrimoniale...¢  Gestion patrimoniale Journ£©e technique

  • View
    7

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of JOURNEE TECHNIQUE IMGC Gestion Patrimoniale des patrimoniale...¢  Gestion patrimoniale...

  • JOURNEE TECHNIQUE IMGC

    Gestion Patrimoniale des ouvrages de Gnie Civil

    Yannick JEANJEAN (SANEF) et Christian TRIDON (GETEC)

    25 SEPTEMBRE 2013

    Entretenir et rparer :les tudes et le suivi des travaux

    Concevoiret Raliser

  • 2

    Concevoiret Raliser

    Journe technique du 25 septembre 2013

    - Spcificit Parc - Prioriser- Origine des

    dsordres

    Partie 1 : ENTRETENIR

    - Etendue des travaux

    - Ncessaire / accessoire

    - Vision long terme

    Partie 2 : REPARER Partie 3 : SUIVI

    Sommaire

    - MOE : prsence- Points critiques- Contrle

    extrieur- Traabilit- Gestion des

    alas

  • 3

    Concevoiret Raliser

    Journe technique du 25 septembre 2013

    Entretenir et rparer

    Spcificit du parc

    Priorisation actions dentretien

    Origine des dsordres : de limportance dune bonne conception et dune bonne ralisation !

    Travaux : Bien dfinir ltendue de ce qui doit tre fait Prioriser , distinguer le ncessaire de laccessoire

    Vision patrimoniale long terme : ne pas avoir revenir sur louvrage court terme

    Attention aux dtails , rigueur dans suivi et contrles

  • 4

    Concevoiret Raliser

    Journe technique du 25 septembre 2013

    Entretenir et rparer

    Spcificit du parc :Connaissance de son Patrimoine ,Anciennet et typologie

    Identification des ouvrages risque

  • Rseau Nord et Est 24/02/11

    GROUPE SANEFPatrimoine et Gestion des Ouvrages dArt

    Lessentiel est Invisible

  • Politique OA V2 10/2008

    POUR QUE CELA NARRIVE JAMAIS . LE RISQUE NE SE MATRISE PAS , IL SE GRE .

    La runion

    Canada

    Minneapolis

  • 7

    Gestion patrimoniale

    Journe technique du 25 Septembre 2013

    Connaissance de son Patrimoine , Variabilit du type de structure , denvironnement Anciennet , rgles de dimensionnement originelles , Pathologies spcifiques Identification des risques et priorisation des actions Vision de maintenance organise et prdictive Maintenance curative prventive Programmation pluriannuelle Eviter lala technique , et donc financier

    Action au cas par cas sans vision globale = RISQUE

    SPECIFICATION DU PARC _ PRIORISATION

  • 8

    Concevoiret Raliser

    Journe technique du 25 septembre 2013

    Entretenir et rparer : les tudes et le suivi des travaux

    Ne pas engager de travaux sans connatre et avoir supprimer lorigine des dsordres

    Quelques exemples : Mise en bute de tablier sur les garde-grves : mouvement des tabliers ou basculement cules , Fissures biaises sur encorbellements de viaduc caisson : de construction ou structurel a posteriori Suspicion de dfaillance tanchit : calcite - active ou pas ? Mouvement de structure : respiration ouvrage ou pb structurel

    De limportance de linspection point zro la rception , Connaissance = surveillance cible , LAction de rparation doit tre rflchie avec une action

    damlioration et une vision long terme

  • 9

    Gestion patrimoniale

    Journe technique du 25 Septembre 2013

    Exemples :

    - A26 Viaduc de la Scarpe : basculement cule conscutif au tassement et au fluage des tourbes des remblais contigus

    - A4 Viaduc de Woippy : dficit de prcontrainte

    - PRAD A4 : pourrissement des btons _ Bton glif associ une tanchit dfaillante

    ORIGINE DES DESORDRES

  • 10

    Concevoiret Raliser

    Journe technique du 25 septembre 2013

    Entretenir et rparer : ETUDES

    Etendue des travaux : indispensable / accessoire ,

    Dfinition des interfaces avec autres marchs ventuels ,

    Exploitation sous chantier , prise en compte des contraintes dans la dfinition des travaux , moyens dexcution , dlais

    Vrification des phases provisoires

    Dfinition des postes sensibles dans le choix du mieux-disant pour les travaux

  • 11

    Concevoiret Raliser

    Journe technique du 25 septembre 2013

    Entretenir et rparer : SUIVI DES TRAVAUX

    Prsence continue du MOE ? Dfinition des points critiques _ points darrt Importance du Contrle extrieur Traabilit Gestion des alas

  • 12

    Gestion patrimoniale

    Journe technique du 25 Septembre 2013

    Cette fonction a fortement volu en quelques dcennies , dune prsence continue le suivi des travaux est pass une prsence hebdomadaire voire moins .

    Les postes administratifs et rglementaires ont pris une part de plus en plus grande dans la gestion dune opration .Lobjet des travaux reste cependant la prennit de louvrage , et la qualit de ce qui sera ralis .

    Lapproche pour un suivi continu est analyser au cas par cas :- Risques / cots , - Technicit de lopration ,- Valeur ajoute ,- Ractivit / alas ,- Importance du contrle extrieur.

    Prsence continue du MOE ?

  • 13

    Gestion patrimoniale

    Journe technique du 25 Septembre 2013

    Se limiter ! ce qui est important et qui peut affecter la qualit finale de lopration ,

    Etre ferme sur le bon respect des points critiques : accepter une drive, ventuellement compense par un abattement sur un PU ou une garantie supplmentaire, ne rsoudra pas la perte de qualit sur louvrage ralis ,

    Etre attentif sur les finitions : en construction neuve , les prestations ralises en fin de chantier sont souvent ralises sans ou peu de suivi , dans des dlais courts , alors quelles sont les 1res garantir la durabilit de louvrage

    Points critiques

  • 14

    Gestion patrimoniale

    Journe technique du 25 Septembre 2013

    Les prestations impactant directement la qualit de lopration sont contrler pour sassurer de leur bonne excution . En gnral ces contrles ncessitent lemploi de matriel spcifique et de mode opratoire certifi .

    Les convenances pralables pour certaines prestations spcifiques sont raliser avec rigueur _ la qualit de lexcution en dpendra .

    Ce nest pas sur les postes de contrle extrieur quil convient de rechercher des conomies !

    Exemples non exhaustifs et laisss au libre arbitre de chaque MOA : Clouage de murs TA , Rfection Anticorrosion des structures mtalliques , Rfection des complexes tanchit roulement _ yc drains et avaloirs ! Btons , notamment de caractristique particulire Prcontrainte yc injection

    DU CONTRLE EXTERIEUR

  • 15

    Gestion patrimoniale

    Journe technique du 25 Septembre 2013

    Enregistrement des prestations cls pour la gestion ultrieure de louvrage ( Exemples non exhaustifs : dfinition du complexe antico , type dtanchit et de protection , bton et conditions de mise en uvre, type de clous et plaques avec fournisseurs pour clouage murs etc )

    Ouverture des FNC qui peuvent impacter la durabilit de louvrage et/ou qui renseignent sur des alas importants dexcution . Se limiter ce qui est important ! Une FNC est l pour amliorer en cours dexcution et pour renseigner ultrieurement .

    TRACABILITE

  • 16

    Gestion patrimoniale

    Journe technique du 25 Septembre 2013

    Lobjectif final est la prennit de louvrage .Travailler sur de lexistant peut amener des surprises car tout nest pas visible et dtectable en amont .

    La gestion des alas est faire en bonne intelligence entre les diffrents intervenants , avec une quit rciproque et un rglement honnte en apprhendant sa juste valeur les consquences sur lopration . Cela est apprhender ds les rsultats des appels doffre .

    MOA , MOE , Entreprises sont ensemble dans la russite de lopration et sa qualit finale , et non pour agir seul .

    GESTION DES ALEAS

  • 17

    Concevoiret Raliser

    Journe technique du 25 septembre 2013

    ENTRETENIR ET REALISER

    MERCI POUR VOTRE ATTENTION