‡ - solidarites-sante.gouv.frsolidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/Rapport_Druais_Mars_2015.pdf 

  • View
    216

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of ‡ -...

  • !"#

    $%&'

    &()"*

    +,'(%

    -.%(&&/+$'$&

    010

  • 2

    ! !"#"$%&'($)%$*&*'#"&)#"$%+')!$)'" 34356768686967:675342686675;86661.3 Lorganisation et la gestion de la sant des patients dans les lieux de soins 1.4 Lorganisation avec les autres spcialits de soins de sant secondaires et tertiaires

    +,-

    4AB

    4AC

    4AC

    4AD

    ./$0"#"/$%#"0)"(%%'$/"#$* !"#"&)&'($)%2436756786555242777785556724E657666624F66758555672.5 Lorganisation de la mdecine de proximit avec les autres disciplines

    +,1

    4AD

    4AI

    4AI

    4AI

    4AI

    2$$%+*3/)4*"

    +,5

    6"!&"#7"8"'0)0"

    F435F.2 Les modes dexerciceF4E665857F4F8J

    !!"!!#$$

    %#&'!!()*

    +,5

    4AK

    43A

    433

    432

  • +,,-.+/01,12//34156-307838,133159-7,:37, 3

    M

    9NO

    PPPNQNM

    5911,21111-0;415:5?7,=,,-013--,,--730/14-13431131>583--,,--31/1,713,74,-141+

  • F

    45 sest structure historiquement depuis la de 1958, autour de lhpital, permettant la 5J5

    845 87 J84 # J65 5 5J5

    47 655756Z Jdhyper[655756Z 5 5 555 tant dfinie par dfaut. Lorganisation actuelle du systme de soins

    6 86 756786 \67 878 7

    7 lhpital, absence de rg857645756686 86 664 #6 86 555476 6 5877 68 786 56 86 8 6967:4 \ 47 75 7 78Z55666Z674677JZ8578]47^4# 6967:4 55855 47 6 86 786 676 _767 55458Z J556647 5

    857`Z75486Z768787 56658658666685]84^ZJ 54756575666675_`4A linstar de be8896856Z6967:6756767686666756Z7J 68 8 6967: 86 65Z 5667 6 J8 86 7 6 56 66 675

    874Lenjeu de la &)#"$%.,-"#"#&"'/"3$"#* !"#"$%#*. !") 0/"="$*!$/$'%>&/*)"&)+')!$)'""/">)'$("$!3*/$&)'"4

    6575555678575766776_A3;2AA2`46786575555 8 666 8764 Sa dfinition rglementaire sest faite trs longtemps en creux par rapport aux autres spcialits toutes dexercice hospitalier. La qualification ordinale pour la 555575668 787mdecin quelle que soit sa spcialit jusquau 01/01/1995. Lusage na donc pas encore intgr en tout lieu les consquences quimpose la dfinition de la spcialit Mdecine Gnrale alors que ces consquences en dcoulent naturellement. Il 67668[6 67767676 766

    786 5J876 676568 JJ575666967:67576575\[Au niveau de luniversit mdicaleZ877866676555Z756676966

    676658666678J6667564[Au niveau politique et institutionnel pour quau del des 50 ans de fonctionnement dans la l8 3KBIZ 5557885J8768J777676676967:6754[ 8 J8 657 8 5J8 6

    56776 76 7J6 68J7 J5856 6 56Z contradiction dailleurs avec les regards ports par chacun des franais quand ils sont interrogs sur lopinion quils ont d]855567^488J87877785556757776J72AAB4

    676666Z7576roits des femmes de mavoir confi cette 66 J67 ] @ *^. Jespre que le contenu de ce rapport, que jai voulu le plus consensuel 769757866, trouvera rapidement son utilit. Je sais quil sera de toute faon une tape dans lv87587 5 55. Je souhaite que de nombreux confrres sy reconnaissent, 7 9 78J7 8 76 66 787 le travail auquel ils contribuent depuis plus de 30 ans, pour dautres la motivation indispensable lexercice de notre beau mtier\65675554

    Je remercie enfin les consurs et confrres et collaborateurs qui ont accepts de donner une fois de plus de leur

    57876Z68577Z878876Z586876764

    4[8686

    &!+&))*'&*+"#"'$>$)/

    '$')"?%/ "Z567555Z57558:555Z6884' )0@"/ Z 567 5 55Z 56 7 8 : 5 55Z 567 lUNOF/CSMF, Toulouse.

    ')"''"?&*)Z567555Z6686!J6756Z"66;7#87Z5678: 5554'$*/

    Z567555Z$7566!J6756Z7[74

    '"'$'#AZ567555Z5678%Z6686!J6756Z&84

    0&//$3&'%$*'&*+"#"'$>$)/"B/$'%$/)$)*'$++&'

    '$')"/$*#"Z566668:685755667:65666664 !"$"))$Z666777Z:5554

  • B

    !"#"$%&'($)%$*&*'#"&)#"$%+')!$)'" $@)%'$'0@)$)"'"0&*'#* !"#"$%775%7756]5J87886^8666687867767en garantir lgal accs4775J87676J6767768J57555J877877J6967:675_83`4Le Comit d'experts de lUnion Europenne a soulign nouveau que le6 66 6756 J67 5875787786967:67534656678677586666756

    7657766568867587Z 6 78 586 67676 876 7 8 575 6[58 7: 675

    824'767696696[&as, le Danemark, la Finlande, le Portugal, lEspagne, le Royaume Uni, et dautres, qui ont dJ

    58 6967:675

    67686666756467

    667 7 6967: 675 6 68 5 55Z 6 8 6775 5J

    78 57 6 578656 J6 6 666Z5J

    666ZJ67Jcoopratif des professionnels de sant, facilite lexercice 87 6 786 7Z J6 6 6 rmunration et propose aux patients un mode demploi 666 6756E46 787656 8 6 6 56 55676 7 8 6776 6967: 675Z7 :68576 J8 6 66 675 6 8 6967:565F4 5 5567Z 5 66

    675 6Z668 8 86 75 7 65Z 6 8 78 66 666 7 665764 7 B 8

    7 B6 ]7 8 6 6 86 8 7 6

    666 675Z 686 667585 777^4 7 878Z]5658Z 9865667567878 6967:668788586Z87675J7(7^4Le parcours de soins du patient doit sarticuler dans un systme 678785Z 777 66 8 66 66lorsque les soins primaires nont pas permis de trouver une solution aux :6 675877466 5 777 7 86

    7 8 7 677JZ6 8 57 8 6 5676666754

    La Stratgie Nationale de Sant prvoit aussi doffrirune solution de proximit tous les Franais. Lenjeu est de proposer 856866668J87747767J56678

    77J857766686:658578877 6967:67\ nest pas oprationnel dinjecter des budgets pour permettre aux tablissements hospitaliers de faire face la demande de soins de 6756Z665556966(7467785665J87766686J666668868:7(6676666756886967:675F4

    1 77J)96J67747779)7666696766967648662A3F46\77\;;4848;7;7;6;6;AAF79

    4 2 *6Z&++Z&88,Z7 Z8 Z-6J Z74 67798\777J67894&72A3ECE_C3C`\DF2[DBA4 3 9&4.

    66666756'(5554.2A3EC3\3KEI 4 47797[87)872A3F2A\2FBC 5 Z/Z8Z-6Z-6Z67[J:'Z74!7867757675\3K.764.

    76766677542A3E

    '83\Place des soins de sant primaires dans lventail des 66675

  • C

    ."+$'0&*'#"$%C+$'0&*'#"&)6866788678866757754687886Zcest lorientation partir des soins 675J66 66 667;877666678J78recours et non dautres acteurs, sauf accord pralable dans des pathologies prcises ou dans des situations particulires _\7777768766Z77567788J7`4Laccs aux soins secondaires ou tertiaires doit tre rgul, y compris et notamment les dispositifs durgence en ambulatoire

    769685J

    7comme lhpital.68666 -86686

    56778:777J578(chaque professionnel de sant dans la progression de la mise en uvre des ressources mdicales. Ils mriteraient dtre plus 576 8 676586 76876 et dtre cohrents avec une orientation J6 6 66primaires ce qui nest pas toujours le cas4676566785676866765688 8 778 8 8: cest au mdecin de premier recours dassumer avec le 677 55 8patient la responsabilit de lorientation de ce dernier dans le systme de sant. Les parcours nont du sens que si des 768667586776786967:6756J67876Z6

    567766776Z666676678664687566768667587677667 564696668668786668675758667 67 66 674

    7886776768J66767:5747678756667:576766764bon usage des moyens, bon usage de lHpital dgage des moyens pour rinvestir sur les soins de proximit. Par exemple lorganisation du 7 _`67une source doptimisation de la dure dhospitalisation pour des patients dont le suivi est possible au domicile. Cest aussi un 6 96 777 8 6 67676 5J764 6 86 7 tels quils sont encore 556Z86776868697867756777J8

    8786776Z786967:675757J666641.3 Lorganisation et la gestion de la sant des patients dans les lieux de soins 666675676968576686767676Jun temps de secrtariat (type chque secrtariat conditionn lemploi). Les outils dorganisation nont de lgitimit et de pertinence que si leur fonctionnement est au service de lamlioration du 6967:6548Z665 artag (DMP) nest quun outil au service dun systme quel quil 674 6967:coordonn persiste, le DMP ne sera quun outil au service du contournement de lorganisati86967:7756967764 7 /7 8 6 67J 8 77 J 7 8 6J 877784/Z 5768J8576 7 65576 706 676 86 8:

    66967:877465767655766778768J78:578566

    :6 586 8 7 et ne sont pas rflchies au service dun meilleur fonctionnement du 6ystme de sant. Alors quun des problmes identifis dans le systme franais est le poids excessif du secteur hospitalier

    7/ou dtablissement centr sur une prise en charge dorgane ou de fonctionZ7 6 7 6 66 675

    6Z6676J6567 767706J576866666756_85J66876666675`7767666675667;8776J65558J7/765646 6 8 567 8 7 7 J7Z 787 7 5J7 67 8 86778855745J7

    6688

    67587766

    J77 66786 J486 6675855567 777Z 6 5686 6 8 767 8 8 6 7 J4 5667 8 96 6 75576 8 7

    66Z 8 8 68 6 576 5786 675 6 8 8 68Z 85J876 85 8J8 697(6Z 8 7J 7 55, dducation 7 86 68J7 857Z8J7657688686687764555677777576658 77 7 6 76Z 8

    77 8 77 8 6 66 66754 !8775 7J76 87 8 7 8 75 67 6 76 5J7 857767764

  • D

    6 6 8 856 7 6 586 66 675 6Z 7 576 7 857 7664 876Z 67 8875 5 8767666 J78chacun de dcrets distincts dactes et de nomenclature 786665J

    757866de lart. 51 -(777675 7 _- `. Il existe aussi besoin dune volution du cadre juridique de lexercice en quipe de soins primaires. Il est ncessaire de faire voluer ce point, pour surmonter ces obstacles. 1.4 Lorganisation avec les autres spcialit%#"&)#"$%"0$)'"""')$)'"86666707687856567555[5777ZJ 687665756Z566764!76687/7770758666667766766664876 776 8:8666:67:5Z67 667764676 776Z 65668778 575 68

    57868664!

    5878667 666756868876657568577765866868668 linstallation des mdecins gnralistes traitants4866666666757/76756667676478877668JZ6866675855567777Z767J656676786877876687(7 7 7 8 86 664 7 8 5 5567 777 7 /7 58:

    7 6767 68J896 877 66 65865 67 868764 5 5567 777 7 J [66 6 67 6 776 77 8 78 8domicile le plus scuris possible avec l'ensemble du premier recours. Lexemple actuel du fonctionnement des procdures l-6767justifie cette volution si on souhaite organiser les soins hors les murs de lhpi74878]lhospitalo[76^75J8J68

    75665756757684./$0"#"/$%#"0)"(%%'$/"#$* !"#"&)&'($)%."0$'$0%'))4*"#"/$%#"0)"(%%'$/"5785+1%5J

    67567866676555468J66688656556768J786J6588776Z7q