Click here to load reader

Vers de meilleures pratiques pour l’aide humanitaire · PDF file2016-03-29 · bonnes pratiques et de travailler à la coordination des politiques ... Approche des relations entre

  • View
    214

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Vers de meilleures pratiques pour l’aide humanitaire · PDF file2016-03-29 ·...

  • Vers de meilleures pratiques pour laide humanitaire Douze leons tires des examens par les pairs raliss par le CAD

    laide humantaire sauver des vies,

    attnuer des souffrances et prserver la dignit humaine...12

  • Vers de meilleures pratiques pour laide humanitaire Douze leons tires des examens par les pairs raliss par le CAD

  • Organisation de coopration et dveloppement conomiques

    L OCDE est un forum unique en son genre o les gouvernements de 34 dmocraties uvrent ensemble pour relever les dfis conomiques, sociaux et environnementaux que pose la mondialisation. LOCDE est aussi lavant-garde des efforts entrepris pour comprendre les volutions du monde actuel et les proccupations quelles font natre. Elle aide les gouvernements faire face des situations nouvelles en examinant des thmes tels que le gouvernement dentreprise, lconomie de linformation et les dfis lis au vieillissement de la population. LOrganisation offre aux gouvernements un cadre leur permettant de comparer leurs expriences sur le plan de laction publique, de chercher des rponses des problmes communs, de recenser de bonnes pratiques et de travailler la coordination des politiques nationales et internationales.

    Les pays membres de lOCDE sont : lAllemagne, lAustralie, lAutriche, la Belgique, le Canada, le Chili, la Core, le Danemark, lEspagne, lEstonie, les tats-Unis, la Finlande, la France, la Grce, la Hongrie, lIslande, lIrlande, Isral, lItalie, le Japon, le Luxembourg, le Mexique, les Pays-Bas, la Nouvelle-Zlande, la Norvge, la Pologne, le Portugal, la Rpublique slovaque, la Rpublique tchque, le Royaume-Uni, la Slovnie, la Sude, la Suisse et la Turquie. La Commission de lUnion europenne prend part aux travaux de lOCDE.

    Les ditions OCDE assurent une large diffusion aux travaux de lOrganisation. Ces derniers comprennent les rsultats de lactivit de collecte de statistiques, les travaux de recherche mens sur des questions conomiques, sociales et environnementales, ainsi que les conventions, principes directeurs et modles labors par les pays membres.

    Toute reproduction, copie, transmission ou traduction de cette publication doit faire lobjet dune autorisation crite. Les demandes doivent tre adresses aux ditions [email protected] ou par fax 33 1 45 24 99 30. Les demandes dautorisation de photocopie partielle doivent tre adresses au Centre franais dexploitation du droit de copie (CFC), 20, rue des Grands-Augustins, 75006 Paris, France, fax 33 1 46 34 67 19, [email protected] ou (pour les tats-Unis exclusivement) au Copyright Clearance Center (CCC), 222 Rosewood Drive, Danvers, MA 01923, USA, fax 1 978 646 8600, [email protected]

    OECD 2012

  • TABLE DES MATIRES

    Prface Introduction Le cadre stratgique Leon 1: Proposer une vision stratgique claire Leon 2: Promouvoir le redressement et amliorer la capacit de rsister Leon 3: Rduire les risques de catastrophe Leon 4: Faire de la participation une prioritAcheminer des financements Leon 5: Faire concider vision et donation en ressources Leon 6: Dcider comment dcider Leon 7: Btir des partenariats solides Leon 8: laborer des mechanisms de rponse rapideOrganisation adapte ses objectifs Leon 9: Coordonner laction de tous les services de ladministration Leon 10: Sefforcer de prciser le rle des militaires Leon 11: Investir dans le personnel Apprentissage et reddition de comptes Leon 12: Rendre compte de lutilisation des ressources et promouvoir lapprentissage NotesRferencesAnnexe: Principes et bonnes pratiques pour laide humanitaireEncadrs Encadr 1 : Vue densemble de la stratgie du Danemark en matire daide humanitaire pour la priode 2010-2015 Encadr 2 : Programmes de redressement reposant sur des transferts montaires conduits par la Suisse Encadr 3 : Approche de la rduction du risque de catastrophe adopte par lAllemagne Encadr 4 : Politique du Royaume-Uni concernant le volume de laide humanitaire Encadr 5 : Deux outils proposs par ECHO : lvaluation globale des besoins et lvaluation des crises oublies Encadr 6 : Comment le Luxembourg conoit les partenariats Encadr 7 : Mcanisme de rponse rapide mis en place par la Sude Encadr 8 : Une vritable coordination a t mise en place lchelle de lensemble de ladministration canadienne Encadr 9 : Approche des relations entre acteurs civils et militaires adopte par lAustralie Encadr 10 : Un personnel qui fait la force des tats-Unis Encadr 11 : Le cadre dvaluation de laction humanitaire mis en place par la France

    5 7 9 911131719192125293333374143 43464748

    10 12 15 20 232731

    35

    39

    42

    45

  • 4

    Les principes et bonnes pratiques pour laide humanitaire a

    comme objectifs de sauver des vies, dattnuer des souffrances et de prserver la dignit humaine

    pendant et aprs des critiques provoques par lhomme ou des

    catastrophes naturelles, ainsi que de prvenir de tels vnements et

    damliorer la preparation leur survenue.

  • VERS DE MEILLEURES PRATIQUES POUR LAIDE HUMANITAIRE DOUZE LEONS TIRES DES EXAMENS PAR LES PARIS RALISS PAR LE CAD 5

    PRFACE

    L es examens par les pairs dont font lobjet les membres du CAD reposent sur le double principe de la pression exerce par les pairs et de lapprentissage mutuel. Ils constituent le seul processus international permettant dexaminer les principaux systmes nationaux de coopration pour le dveloppement et contiennent des commentaires constructifs sur les rformes dont ceux-ci devraient faire lobjet. Ils offrent donc une vue densemble laquelle le CAD peut se rfrer pour mesurer linfluence ou dceler labsence dinfluence des principes de bonne pratique qui, selon lui, doivent guider le comportement des donneurs, tant sur le terrain quau sein des services centraux

    Les examens par les pairs conduits par le CAD ont en dernier ressort vocation :

    1. concourir amliorer la qualit et relever le volume de laide

    2. proposer des analyses fiables reposant sur des principes communs et pouvant tre utilises tant par les pays de lOCDE que par la communaut internationale dans son ensemble

    3. permettre aux donneurs dchanger sur leurs expriences respectives, de dgager de bonnes pratiques et de renforcer la coordination.

    Dans le cadre de chaque examen, le CAD se donne pour but dinviter les donneurs rendre des comptes sur la mise en uvre des Principes et bonnes pratiques pour laide humanitaire, initialement approuvs par un groupe de donneurs runis Stockholm en juin 2003 (voir annexe A), qui visent rehausser la cohrence et lefficacit de laction des donneurs et amliorer la redevabilit, la coordination, lapprentissage et lvaluation. On trouve dfinis dans ces Principes et bonnes pratiques les objectifs de laction humanitaire, savoir : sauver des vies, (d)attnuer les souffrances et (de) prserver la dignit humaine pendant et aprs des crises provoques par lhomme ou des catastrophes naturelles, ainsi que (de) prvenir de tels vnements et (d)amliorer la prparation leur survenue (Principe 1).

    Les donneurs se trouvent tous dans des situations diffrentes : les cadres juridiques et les modles conomiques pour lesquels ils ont opt sont diffrents, les contextes politiques et les interprtations de lintrt national qui prsident leurs choix voluent avec le temps, les enveloppes budgtaires dont ils disposent croissent et dcroissent, et concrtement, il leur reste toujours des difficults surmonter. Ils empruntent donc des voies diffrentes pour appliquer les Principes et bonnes pratiques pour laide humanitaire car ils doivent faire face des ralits diverses et mettre profit lavantage comparatif quils possdent pour acheminer dans les meilleurs conditions possibles les fonds affects laide humanitaire dans un souci defficacit et de respect des principes prvalant en la matire.

    Cette brochure a pour objet de dgager des examens par les pairs raliss par le CAD douze leons fondamentales pour laide humanitaire, de prsenter des exemples de bonnes pratiques des donneurs mises en lumire grce ces examens et de dcrire les dfis que les donneurs auront encore relever pour amliorer leurs pratiques dans le domaine de laction humanitaire. Ces leons sont regroupes en plusieurs chapitres : le cadre stratgique ; lacheminement de financements efficaces ; une organisation adapte lobjectif vis ; et lapprentissage et la redevabilit.

  • 6

    Cette publication est luvre de Rachel Scott, conseillre pour laide humanitaire auprs de lOCDE, qui sest inspire des travaux de ses prdcesseurs, Henrik Hammargren et Steve Darvill. Michael Ward et Megan Kennedy-Chouane lui ont fait part de commentaires et dlments de rflexion utiles. LAustralie, le Canada, le Japon, la Norvge et la Pologne ont assur, en leur qualit de membres du comit de rdaction, une bonne partie du travail de supervision ncessaire.

    La srie de douze leons couvre un large ventail de sujets dactualit et sadressant des professionnels spcialistes du dveloppement qui a t rdig sous la direction et la supervision de Karen Jorgensen, Chef de la Division Engagement et valuation de la Direction de la coopration pour le dveloppement de lOCDE.

  • VERS DE MEILLEURES PRATIQUES POUR LAIDE HUMANITAIRE DOUZE LEONS TIRES DES EXAMENS PAR LES PARIS RALISS PAR LE CAD 7

    INTRODUCTIONJ. Brian Atwood, Prsident du Comit daide au dveloppement de lOCDE

    Laction humanitaire dont la finalit est de sauver des vies, dattnuer les souffrances et de prserver la dignit humaine pendant et aprs des crises demeure assurment une priorit pour les donneurs membres du CAD. Plus de 11.2 milliards USD de fonds publics ont t dpenss au titre de laide humanitaire en 20091 par les 24 membres du Comit daide au dveloppement de lOCDE (CAD), soit prs de 9 % du montant total des crdits affects laide publique au dveloppement. Les volumes en cause sont certes considrables, mais ces