Txiki artwork

  • Published on
    20-Mar-2016

  • View
    213

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

art creation

Transcript

<ul><li><p>txiki margalefselected works 2010</p></li><li><p>Le corps, nigmatique, magntiqueLunivers privilgi de Txiki Margalef est le corps humain. Accommod de multiples faons, approch avec diffrents mdiums, ce dernier est prsent par cette jeune artiste espagnole comme une ralit la fois complexe, insaisissable et magntique. Le corps, pour Margalef? Une thmatique obsessionnelle, o mettre en forme les images dun moi incertain, la fois fascin et inquiet.Txiki Margalef utilise diffrents mdiums: photographie, vido, projections dimages Pas chez elle de formule figurative toute faite, lexception peut-tre du morcellement. Que lartiste filme son propre corps, quelle caresse comme pour en jouir, ou quelle voque une scne rotique au moyen dimages corporelles multiplies jusquau vertige, cest de manire invariable la figure du morcellement qui simpose. Le corps humain que met en scne Txiki Margalef nest pas offert en plnitude, comme le serait un tre de gloire, dans une perspective humaniste. Il est tout au contraire dstructur, dmembr, mis en morceaux. Les photographies de fragments corporels seins, yeux, bouches proposs dans maintes photographies par lartiste font leffet de vues kalidoscopiques. Ces pices disjointes de nous-mmes, pour loccasion, se voient-elles runies, cest pour former de curieux assemblages htrognes, connotant lparpillement symbolique.Le got de la dcoupe corporelle dont tmoigne loeuvre deTxiki Margalef nest pas sans faire cho dautres dcoupages fameux du corps humain pareillement mis en forme dans le champ de lart, le 20me sicle durant. Hans Bellmer et sa Poupe, Magritte et son tableau Lvidence ternelle, entre autres dpeceurs de corps Francis Bacon, Lucas Samaras, Valerio Adami , ne sont pas loin, qui tous auront lunisson dclin un proche propos.Pour faire valoir ce point de vue, que Txiki Margalef fait sien : lirrductibilit de lhumain sa figure. Sil nest pas ais dhabiter son propre corps, cest, maints gards, parce que la reprsentation en pose problme: se voir, en effet, nest jamais se connatre. Ce dfaut dauto-connaissance, outre la tendance dpressive, peut en toute lgitimit induire des actes dagression, qui sont aussi des actes de reconfiguration, selon un mode exprimental.Multipliant les images indcises de sa propre corporit comme de la ntre, Txiki Margalef tient unis, au-del de la contradiction, le monde trouble des apparences, qui nous loigne de nous-mmes, et lenqute psychologique, qui nous en rapproche.</p><p> Paul Ardenne</p></li><li><p>Crazy purple 50x50 cm</p><p>Never ending 60x60 cm</p><p>Loves oracle 120x120 cm</p><p>Female sperm 300x300 cm</p><p>First snowfall 80x80 cm</p><p>My dear love 100x100 cm</p><p>Ice carnival 50x50 cm</p><p>Dear lips 60x60 cm</p><p>Winter ending 60x60 cm</p><p>White perl 80x80 cm</p><p>Cosmic summer 200x200 cm</p><p>Sunny day 100x100 cm</p></li></ul>