TABLE DES MATIERES - ?· 5 Mais ce deuxième tome traite aussi du repli, de l’horizon rétréci qu’engendrent…

  • Published on
    13-Aug-2018

  • View
    212

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

<ul><li><p>1 </p></li><li><p>2 </p><p>TABLE DES MATIERES </p><p>PREAMBULE ............................................................................................................................................................................. 4 </p><p>1 LA SITUATION DES PROCHES AIDANTS, MALAISES A QUANTIFIER, RESTE MARQUEE PAR UN CADRE JURIDIQUE DISPARATE ET UNE INSUFFISANTE RECONAISSANCE DE LEUR UTILITE SOCIALE, EN DEPIT DES AVANCEES RECENTES DE LA LOI ASV. ........................................................................ 6 </p><p>1.1 Une ralit disparate et difficile apprhender, faute de statistiques rcentes consolides........ 6 1.2 En labsence de statut juridique unifi, une pluralit de situations ouvrant des droits diffrents, dune porte parfois symbolique................................................................................................................................... 8 Le droit franais ne retient pas une dfinition juridique unique de l aidant familial ...................................... 11 </p><p>1.3 La loi ASV constitue une premire avance dans la reconnaissance dun statut et de droits effectifs pour les proches aidants................................................................................................................................12 </p><p>2 LE CADRE ET LES DISPOSITIONS JURIDIQUES INSUFFISANTS A REPONDRE AUX ASPIRATIONS DES PROCHES AIDANTS, DES PERSONNES A AIDER ET AU VIEILLISSEMENT DE LA POPULATION.14 </p><p>Deux types de proches aidants se distinguent ........................................................................................................14 Le CCNE sest autosaisi de cette question de socit qui motive la mission, il a rendu un avis en fvrier qui conforte les ides de ce rapport et lui apporte son autorit .........................................................15 Le vieillissement de la population entraine une augmentation mcanique du nombre de proches aidants..................................................................................................................................................................................17 Des personnes vieillissantes qui expriment des aspirations, des volonts et des dsirs renouvels. ..17 2.1 Demain tous aidants ?.........................................................................................................................................19 2.2 Les proches aidants soumis de fortes contraintes temporelles et financires, parfois rticents se reconnatre comme tels cumulent les risques de rupture professionnelle et disolement ..............21 Les proches aidants font face dimportantes contraintes financires................................................................... 21 Les proches aidants font galement face de fortes contraintes en matire de conciliation de leurs diffrents rles (professionnels, social, familial)........................................................................................................................... 22 Les proches aidants rencontrent rapidement des difficults concilier exigence professionnelle et rle daidant .............................................................................................................................................................................. 23 Les proches aidants ont besoin de sappuyer sur des mesures ngocies, opposables pour leur permettre de conserver une activit professionnelle ......................................................................................................................... 24 Des freins de toutes sortes peuvent entraver la capacit de laidant se faire accompagner. ............................ 25 </p><p>2.3 Des outils varis pour articuler cette conciliation rle daidant/vie professionnelle mais trs insuffisants .........................................................................................................................................................................28 </p><p>Des prestations de ddommagement et des dispositifs de retraite complmentaire variables suivant la personne aide ................................................................................................................................................................. 29 Des dispositions de majoration de la dure dassurance (MDA), sont prvues concernant la retraite de base des proches aidants de personnes handicapes.......................................................................................................... 29 Un droit au rpit, troitement circonscrit. ................................................................................................................... 29 Les diffrents types de congs rservs aux salaris aidants ................................................................................... 30 LAspa, minima social de droit commun accessible lors du passage la retraite .................................................. 31 </p><p>2.4 Actualiser et harmoniser le cadre juridique pour mieux garantir les droits de proches aidants les rendre visibles, opposables ....................................................................................................................................31 Un besoin dactualisation ................................................................................................................................................ 31 Une rvision du droit au rpit pour passer du symbole leffectivit. .................................................................... 32 Une ncessaire harmonisation des dispositifs existants :.......................................................................................... 33 Une indispensable information des aidants y compris en devenir........................................................................... 36 Une formation pour les aidants dans le cadre du compte personnel de formation (CPF). ................................... 37 Vers une directive europenne pour les aidants familiaux ?..................................................................................... 37 </p></li><li><p>3 </p><p>3 POUR CONSTRUIRE UNE SOCIETE INCLUSIVE PLUS ATTENTIVE ET PLUS SOLIDAIRE, DEVELOPPER LES DISPOSITIFS UTILES AUX PROCHES AIDANTS A PARTIR DEXEMPLES INNOVANTS.............................................................................................................................................................................38 </p><p>3.1 Inventorier, valuer lefficience et encourager lessaimage dinitiatives existantes ......................38 La Maison des Aidants, un lieu dapprentissage du comportement et des savoir-faire ........................................ 38 LAssociation Franaise des Aidants, le dveloppement de cafs des aidants , lieu dchange et dentraide39 Une initiative de lassociation Parents denfants diffrents : le projet de plates-formes publiques et prives de mise en relation des offres de services salaris temps spcifique avec les besoins des employeurs ......... 39 LUNAF dite pour sa part un guide particulirement complet destination des entreprises............................ 40 Les acteurs de la protection sociale dveloppent des outils en faveur des aidants............................................... 40 </p><p>3.2 Soutenir, dvelopper et institutionnaliser les dispositifs dinformation, de ressource, promouvoir les dispositifs de relais, de rpit et daide urgente ........................................................................42 3.3 Sinspirer des exemples trangers .................................................................................................................44 En Angleterre, la politique daide aux aidants peu ambitieuse et dune efficacit relative vise avant tout pallier le fort dficit en services professionnels et le dsengagement des acteurs publics.................................. 44 En Italie, la politique daide aux aidants repose essentiellement sur lemploi dune main-duvre fminine immigre............................................................................................................................................................................ 45 En Allemagne, une politique daide aux aidants inquitable , contrainte de sadapter laugmentation du taux demploi des femmes .............................................................................................................................................. 46 Aux Pays-Bas, la politique daide aux aidants, est marque par un accs ais laide professionnelle et un cadre juridique favorable la conciliation rle daidant/vie professionnelle........................................................ 46 En Sude, la politique daide aux aidants, caractris par des politiques publiques favorables la conciliation vie professionnelle/rle daidant, offre un modle particulirement abouti ......................................................... 47 </p><p>4 CONCILIATION VIE PROFESSIONNELLE ET ROLE DES PROCHES AIDANTS : ROMPRE LE SILENCE, LUTTER CONTRE LA DESINSERTION PROFESSIONNELLE EN SAPPUYANT SUR LES EMPLOYEURS ET LE DIALOGUE SOCIAL...................................................................................................................................................48 </p><p>4.1 Rompre le silence :...............................................................................................................................................48 Dans la vie quotidienne du proche aidant .................................................................................................................... 48 Dans la vie quotidienne du proche aid........................................................................................................................ 48 Dans la vie sociale ............................................................................................................................................................ 49 Dans la vie professionnelle du proche aidant .............................................................................................................. 50 </p><p>4.2 tablir un statut juridique reconnaissant le rle de proche aidant .....................................................51 4.3 Garantir le maintien dans lemploi des proches aidants, lutter contre la dsinsertion professionnelle..................................................................................................................................................................52 </p><p>Mobiliser les diffrents acteurs au sein des entreprises et des tablissements publics ....................................... 52 Mieux diagnostiquer les difficults et les attentes des salaris ................................................................................ 52 Sensibiliser et former les managers la thmatique.................................................................................................. 53 Accompagner les salaris dans leur rle daidant dun proche en dficit dautonomie. ....................................... 54 </p><p>4.4 Dvelopper la prvention de la dsinsertion professionnelle ...............................................................57 Identifier les signaux dalerte dune progressive dsinsertion des salaris engags dans une dmarche de proche aidant .................................................................................................................................................................... 57 viter toute rupture dfinitive avec le monde du travail........................................................................................... 58 Reconnatre les comptences acquises par les aidants pendant leur rle auprs dun proche aidant (VAE) pour faciliter le retour lemploi................................................................................................................................... 59 </p><p>4.5 Ngocier une meilleure prise en compte des aidants au sein des branches professionnelles ....59 Un exemple dentreprise sociale et solidaire qui investit le march de laide aux aidants a retenu lattention de la mission........................................................................................................................................................................... 61 </p></li><li><p>4 </p><p>PREAMBULE </p><p>Dans un pass encore trs rcent, les personnes qui devenaient dpendantes, qui perdaient la tte , les enfants handicaps mme devenus adultes qui ntaient pas placs , taient naturellement pris en charge par les femmes de la famille : fille, pouse, mre. Ctait leur devoir, ctait la force de lhabitude. </p><p>Aujourdhui, un constat simpose et sinvite dans le dbat public. Lallongement de la dure de la vie, le manque de structure daccueil pour enfants handicaps, pour les personnes handicapes vieillissantes, les logements trop petits pour accueillir le parent vieillissant, la mfiance des enfants pour les maisons de retraites mdicalises, le cot difficilement supportable des EHPAD, et lactivit professionnelle des femmes perturbent cet ordonnancement ancestral. </p><p> Progressivement le sujet se fait prsent, plus pressant dans les dbats publics, dans linterpellation des pouvoirs publics, dans lexigence dune meilleure prise en compte des besoins satisfaire pour scuriser cette relation aidant/aide. Les situations qui sont dcrites intressent dautant plus lopinion publique que chacun se sait concern, sinon menac. </p><p> Rgulirement les mdias se font lcho de drames lis au grand malaise de familles confrontes cette obligation de prise en charge dun proche sans autonomie, en (re)construction dautonomie, en perte dautonomie, en dpendance quelles qualifient encore trop souvent de devoir . </p><p> Rgulirement des monographies, des biographies, des essais rendent compte de ce que vivent ces personnes devenues proches aidants depuis une dnomination inscrite dans la loi dAdaptation de la Socit au vieillissement dite loi ASV. </p><p> Rgulirement des initiatives associatives parlementaires1 amnent le sujet lordre du jour des politiques publiques. Les responsables politiques sengagent mener une rflexion collective, participative pour construire des rponses aux questions poses </p><p>Cest dans ce cadre que se situe la mission qui ma t confie par trois ministres. Agns Buzyn, Muriel Pnicaud et Sophie Cluzel pour tenter de faire un tat des situations et du contexte et contribuer clairer la conciliation entre le rle des proches aidants et leur vie professionnelle. </p><p>La vie professionnelle et la problmatique du maintien en emploi des proches aidants, rejoignent le sujet du premier tome de ce rapport notamment sur la prvention de la dsinsertion professionnelle. </p><p>La population des aidants familiaux constitue un ensemble htrogne aux profils et aux besoins diffrencis. Pour autant, bien des constats de dsinsertion professionnelle progressive, de rupture professionnelle lies aux exigences du rle daidant et la mconnaissance des employeurs, bien des recommandations sur le changement dapproche, la rupture du silence facteur disolement ; la ncessaire prise en considration prcoce des besoins dadaptation du temps, de lorganisation du travail dun salari p...</p></li></ul>