Synergences hebdo n°413

  • View
    219

  • Download
    1

Embed Size (px)

DESCRIPTION

L'hebdomadaire de la Communauté d'Agglomération du Choletais. N°413 - du 7 au 13 juin 2016

Text of Synergences hebdo n°413

  • N413Du 7 au 13 juin 2016

    Retrouvez-nous sur www.cholet.fr

    Un festival du jeu gratuit et ouvert tous ! La Piste des jeux, organise par la Ludothque intercommunale et ses partenaires, sinstalle, pour sa 2e dition, au jardin du Mail et sur la place Travot, mais aussi dans les rues pitonnes, sur la place Roug, etc. Ce samedi 11 juin, profitez d'une dambulation ludique en famille ou entre amis (lire p. 4).

    Le Choletais & vous Lire p. 10 et 11

    Bienvenue dans mon jardin au naturel !CAC

    Le Planty en fte !Cholet

    Jeu et billodromeSaint-Christophe - du-Bois

    50 ans !Cholet

    Amiti franco-allemandeLa Tessoualle

    Dossier Lire p. 8 et 9La vie du territoire Lire p. 2 7

    Doum Doum Ba : financement participatif

  • 2 N413 . Du 7 au 13 juin 2016

    La vie du territoire pages 2 7

    Photos : CPIE Loire Anjou

    CAC - Venez visiter les jardins, avec Bienvenue dans mon jardin au naturel !Le CPIE Loire Anjou organise la 6e dition de Bienvenue dans mon jardin au naturel, ces samedi 11 et dimanche 12 juin, o cette anne, cinq jardiniers du territoire accueillent, gratuitement, le public. Cette belle participation des jardiniers appelle une aussi belle participation des visiteurs, pour changer sur les pratiques alternatives aux pesticides, dcouvrir les gestes simples, partager une passion, en toute convivialit !

    On fait quoi ce week-end ? On visite les jardins au naturel ! Ces samedi 11 et dimanche 12 juin, des jardiniers amateurs de Cholet, Toutlemonde, La Sguinire et Nuaill ouvrent le portillon de leur espace de verdure o rgnent les pratiques naturelles. Cette animation est organise par le Centre Permanent d'Initiatives pour l'Environnement (CPIE) Loire Anjou qui en propose cette anne la 6e di-tion. Si 23 jardins participent sur l'en-semble de la Loire et des Mauges, notons cette anne la participation active du Choletais, puisque cinq jardiniers ouvrent ainsi leur jardin au grand public.Ces jardiniers volontaires sont dans une dmarche respectueuse de l'environnement : ils n'utilisent ni pesticides, ni engrais chimiques. C'est l'occasion de s'informer sur les risques rels des pesticides et engrais chimiques sur la sant, l'envi-ronnement et l'eau et de s'enqurir des diffrentes techniques alterna-tives adaptes au jardinage amateur. Les jardiniers, engags dans une dmarche zro phytosanitaire, pr-senteront l'organisation de leur jar-din ainsi que les multiples pratiques pour son entretien sans recourir aux pesticides, herbicides ou engrais chimiques. Ainsi, les visiteurs pourront dcouvrir comment appliquer ces mthodes saines et respectueuses de l'envi-ronnement : paillages, compostage, rcupration d'eau, utilisation des insectes auxiliairesPartage d'expriences, convivialit, curiosit et passion accompagne-ront ces deux jours de dcouverte des processus que l'on retrouve dans la nature !

    CholetLe jardin de Jacques et Suzette Leroy

    1 000 m2, dont 50 m2 de potager9 rue de ThionvilleQuartier du centre commercial E. Leclerc. Possibilit de stationner rue de Pont Mousson.Jacques et Suzette ont adapt leur jardin leur emploi du temps. Ils prvoient des rcoltes de l'automne au printemps. Voil une organisa-tion rondement mene : couverture du sol l'anne mme au pied des fruitiers, courges, pour occuper le terrain, ruches pour faciliter la pollini-sation, framboises et pommes pour le retour des vacances. Et bien sr, Jacques s'amuse entre ses cinq tas de compost : monter, dmonter les lames de bois, un vrai jeu !Samedi, de 10 h 12 h et de 14 h 17 h

    ToutlemondeLe jardin de Cline Tariel

    170 m2 - Chteau Les CteauxDans le bourg, prendre la rue Route de Chanteloup-les-Bois. C'est la der-nire proprit droite, nomme Chteau Les Cteaux, avant la sortie de la commune. Stationner le long de la proprit (grand mur en pierres).

    Voil un bel exemple de bio-perma-culture ! Depuis deux ans mainte-nant, Cline est venue taler la paille de ses bottes sur 170 m2 de potager. Elle partage donc le terrain, mis dis-position par les propritaires du ch-teau qui le fleurissent, avec d'autres jardiniers. l'afft de nouvelles astuces, elle prfre recycler plutt que jeter et donne ainsi du volume (vgtal et matriel) son espace. C'est dans cet esprit qu'elle organise, ce samedi, un troc de plants !Samedi, de 10 h 12 h et de 14 h 17 h

    La SguinireLes jardins partags

    950 m2 - 5 alle des Meuniers Stationner au parking du Moulin de la Cour (flch). Les jardins se trouvent gauche de la passerelle traversant la Moine. l'initiative de la commune, neuf parcelles de 50 m2 ont t mises disposition des personnes intres-ses par le jardinage mais n'ayant pas de terrain proche de leur habita-tion. La commission environnement et cadre de vie a tabli une charte des jardins partags autour des va-leurs de solidarit, entraide, convivia-lit et respect de l'environnement. C'est donc avec le doux chant de la

    Moine que jardinent des particuliers motivs et autonomes. En plus d'uti-liser la pompe branche sur le cour d'eau, ils changent leurs pratiques dans un espace convivial. Paillage, engrais vert, aromatiques disposi-tion des passants et anti-limace au ferramol sont autant d'alternatives permettant de rcolter des lgumes sains.Samedi, de 14 h 17 h

    NuaillLe jardin de Paul-Marie et Liliane Chiron

    2 800 m2 - rue Germaine de TervesSe garer sur le parking de l'cole Ange Gardien, le long de la mairie. Descendre pied le chemin le long de la peupleraie, grand portail vert.Ce jardin atypique dmarre l'ombre d'une peupleraie d'o s'chappent quelques fleurs sauvages. Paul-Marie et Liliane se contentent donc de les canaliser, tout comme les nombreux arbres, principalement locaux. Bri-coleur par nature, ce jardinier aime aussi chiner, avec sa femme, dans les vide-greniers des figurines de toutes tailles pour les disposer sur les 2 800 m2 de terrain. N'hsitez pas vous installer sur les bancs pour profiter de la pice d'eau. Vous avez aussi la possibilit de pique-niquer

    sur place.Samedi et dimanche, de 10 h 12 h et de 14 h 17 h

    CholetLe jardin de Michel Humbert

    200 m2 - 55 rue de la TuilerieStationner le long de la route, voie sans issue et entrer dans les jardins familiaux Maurice Laurentin, c'est le n66.Le jardin en buttes rsume l'espace n66 qu'entretient Michel, dans ce trs grand jardin familial. Cette th-matique s'est impose lui parce qu'ici la terre est trop lourde ! Depuis cinq ans, il encourage les graines sauter de buttes en buttes pendant qu'il emprunte les alles labyrin-thiques. Fleurs et lgumes sont ga-lement associs en toute saison pour de meilleures rcoltes et l'ensemble forme un joyeux mlange.Dimanche, de 10 h 12 h et de 14 h 17 h

    Infos : CPIE Loire Anjou

    Tl. : 02 41 71 77 30www.cpieloireanjou.fr

    1

    1 2 5

    43

    3

    4

    5

    2

  • 3N413 . Du 7 au 13 juin 2016

    La vie du territoire pages 2 7

    Lors du dernier Conseil d'Agglom-ration du Choletais, son prsident, Gilles Bourdouleix, a rpondu des questions qui lui taient poses par des lus de la minorit sur la baisse des aides des collectivits locales et plus particulirement du Dpartement. La rponse du pr-sident de la CAC a t relaye par Ouest-France sous forme de pol-mique et prsente hors contexte. Comparaison.

    Le contexteAprs avoir rappel que les baisses ne provenaient pas uniquement des collectivits locales, mais avant tout essentiellement de ltat, voici ce que rpond aux lus Gilles Bour-douleix, ses propos tant extraits de la bande d'enregistrement du Conseil laquelle nous avons eu accs : ( noter que nous retrans-crivons des propos parls, ce qui explique une prsentation sp-cifique) : Sur les rductions des aides de ltat, et vous avez not notamment que le Jardin de Verre est impact, que nous avions une diminution regrettable de la part du Dpartement, /, qui d'ail-leurs montre, et je lui dirai dans quelques jours en rencontrant le Prsident Gillet, qu'il faut que cela s'arrte. Je pense que le Prsident Gillet n'a pas l'ambition d'tre maire d'Angers et donc je ne pense pas que lui, va continuer favoriser Angers. Il y a un moment o il faut savoir que le Dpartement c'est le Dpartement. J'ai toujours trouv un mauvais signe que l'on appelle le Maine-et-Loire, Anjou, parce que pour moi cela ne correspond pas au Choletais. Et dans un autre domaine, que l'on traite diffrem-ment les quipes de tennis de table de La Vaillante et de La Romagne. Il va falloir que l'on m'explique pour-quoi le Dpartement privilgie, au

    mme niveau, une quipe d'Angers par rapport une quipe chole-taise / Il y a un moment je dis assez. Le Jardin de Verre est concer-n, je le dis publiquement. Le Jardin de Verre, d'ailleurs, a crit une lettre de protestation trs ferme auprs du Conseil dpartemental parce qu'il y en a ras-le-bol que les Ange-vins commandent dans ce dparte-ment

    Tacle et Clash ! Des titres provoca-teursLe 24 mai Ouest-France titre : Gilles Bourdouleix tacle Christian Gillet / L'auteur de l'article com-mente : Gilles Bourdouleix a pro-fit d'une dlibration pour tacler le prsident du Conseil dpartemen-tal / Sur la baisse des aides, Gilles Bourdouleix a not celle "regrettable du dpartement" qui se retire du projet culturel du Jardin de Verre / Il faut que cela s'ar-rte, a poursuivi le dput-maire, Christian Gillet n'a pas la vocation tre maire d'Angers ( compa-rer avec le Prsident Gillet n'a pas l'ambition d'tre maire d'Angers). Et l'article poursuit : Aprs avoir regrett la smantique de l'Anjou qui carte de facto le Choletais, Gilles Bourdouleix a dnonc, en exemple, la diffrence de traite-ment des quipes de tennis de table de La Vaillante Angers et de La Romagne "qui voluent au mme niveau, il y a un vrai problme".Le 25 mai, un nouvel article du mme journal titrait : Clash entre Gilles Bourdouleix et Christian Gillet. L'article est prsent sous forme de polmique entre les deux lus. Il est sous-titr : Le Pr-sident Gill