Quelques sujets de stage de Master 2 en cours (2015) Quelques sujets de stage de Master 2 en cours (2015)

  • View
    0

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Quelques sujets de stage de Master 2 en cours (2015) Quelques sujets de stage de Master 2 en cours...

  • Quelques sujets de stage de Master 2 en cours (2015)

     Evaluation de la fonction de nourricerie du fond de la baie de Saint-Brieuc pour l’ichtyofaune.

    SSttrruuccttuurree dd’’aaccccuueeiill :: RRéésseerrvvee NNaattuurreellllee NNaattiioonnaallee ddee llaa BBaaiiee ddee SSaaiinntt--BBrriieeuucc ((CCôôtteess dd’’AArrmmoorr))

    -Thématique générale

    Fonctionnalité des prés salés au regard de l’Ichtyofaune

    . - Objectifs scientifiques

    -Caractérisation de la communauté de poissons qui fréquente les prés salés ainsi que des

    proies potentielles et consommées.

    - Evaluation de la fonction de nourricerie des marais salés au travers de l’évaluation des

    critères définissant une « zone de nourricerie ».

    -Tentative de reconstitution du réseau trophique à partir de l’analyse des isotopes stables des

    espèces les plus représentatives.

    Ces objectifs seront réalisés pour les deux espèces les plus abondantes : le Bar et les Gobies.

     Impacts de l’écrevisse invasive de Louisiane sur la faune native d’amphibiens (grenouille agile, triton palmé, triton marbré).

    SSttrruuccttuurree dd’’aaccccuueeiill :: UUMMRR 66555533 EECCOOBBIIOO UUnniivveerrssiittéé ddee RReennnneess 11

    - Thématique générale Ségrégation de niche entre la faune native d’amphibiens et l’écrevisse invasive de Louisiane

    dans un contexte de réseau de mares.

    - Objectifs scientifiques Volet 1 : identifier s’il existe une exclusion spatiale de 3 espèces d’amphibiens par

    l’écrevisse de Louisiane dans un réseau de mares (impacts à long terme de l’écrevisse).

    Volet 2 : caractériser et quantifier les impacts à court terme de l’écrevisse de Louisiane sur

    les amphibiens en termes de succès reproducteur, mobilité et morphologie des larves.

     Etude de la contribution des chiroptères dans la régulation des ravageurs en verger de pommier.

    SSttrruuccttuurree dd’’aaccccuueeiill :: CCeennttrree TTeecchhnniiqquuee IInntteerrpprrooffeessssiioonnnneell ddeess FFrruuiittss eett LLéégguummeess

    - Thématique générale Biodiversité fonctionnelle en arboriculture fruitière

    -Objectifs scientifiques

    - Etude de la prédation de la Tordeuse orientale (Grapholitha molesta) et du Carpocapse de

    la pomme (Cydia pomonella) par les chiroptères en lien avec la dynamique de ces ravageurs.

    - Déterminer les espèces de chauves-souris impliquées dans la prédation et la fréquentation

    du milieu.

    - Définition des caractéristiques paysagères favorisant l’activité globale et l’activité de chasse

    des chiroptères en paysage agricole.

    - Etudier la prédation des ravageurs par les chiroptères autour d’une source de lumière.

  •  Structuration des assemblages d’Arthropodes des strates foliaires d’un réseau de haies.

    SSttrruuccttuurree dd’’aaccccuueeiill :: EEAA 77331166 BBiiooddiivveerrssiittéé eett ggeessttiioonn ddeess TTeerrrriittooiirreess UUnniivveerrssiittéé ddee RReennnneess 11

    - -Thématique - Facteurs écologiques-clés structurant les groupes fonctionnels -prédateurs et phytophages

    arthropodes - du feuillage des haies. Influence ‘micro-/macro-architecture des haies ‘ vs

    ‘exposition des haies’.

    - -Objectifs - - Quantifier les différences de températures au niveau des strates foliaires pour des haies

    soumises à différentes expositions solaires (mesures par capteurs thermiques)

    - -Evaluer l’influence relative des amplitudes thermiques observées (exposition des haies), et des caractéristiques micro-architecturales et macro-architecturales de la strate foliaire

    (indices de complexité) sur la structuration des assemblages d’Araignées (diversité, densité,

    groupes fonctionnels) et d’Insectes phytophages (diversité, densité, abondance relative).

     Stratégie de conservation des bryophytes du territoire d’agrément du CBN du Massif Central : Cas de 9 espèces rares et menacées d’Auvergne.

    SSttrruuccttuurree dd’’aaccccuueeiill :: CCoonnsseerrvvaattooiirree BBoottaanniiqquuee NNaattiioonnaall dduu MMaassssiiff CCeennttrraall

    - Thématique générale Conservation in et ex situ des bryophytes rares et menacées d’Auvergne.

    - Objectifs scientifiques - Affiner la connaissance sur la biologie, la répartition et l’écologie des espèces ciblées par le

    projet ; en particulier les exigences écologiques à l’échelle de la phytocénose et du micro-

    habitat : à partir de la littérature scientifique, ainsi que par des expérimentations in situ.

    -Proposer des actions concrètes de mesures de conservation in situ, sous forme de fiches

    action à rédiger, et ce pour chacune des 9 espèces, la biologie et les écologies étant très

    variables au sein de ce premier « groupe » d’espèces.

    -Initier la mise en collection à but conservatoire (conservation ex situ) au CBN des espèces

    ciblées, dans un but de réintroduction à court terme.

    Dans certains cas, utiliser cette mise en collection :

    - pour affiner les connaissances écologiques, par exemple la différence des taux de croissance et de survie au sein d’une espèce (Pallavicinia lyelli)

    - pour définir les meilleures conditions de croissance et de développement ex situ des espèces, (quel substrat assure les meilleurs taux de croissance/reproduction (Aloina bifrons) ?).

  •  Densité et évolution démographique des populations de micromammifères par capture-marquage-recapture et analyse photographique de la fréquentation de passages à faune.

    SSttrruuccttuurree dd’’aaccccuueeiill :: CCoonnsseeiill DDééppaarrtteemmeennttaall dduu BBaass--RRhhiinn

    - Thématique générale Suivi pluriannuel des passages à faunes dans les agroécosystèmes

    - Objectifs scientifiques -Etudier la répartition spatiale des campagnols des champs dans les parcelles, selon un

    gradient du bord de route, vers l’extrémité opposée de la parcelle.

    -Estimer l’efficacité relative des passages à faune en fonctions de la densité de population

    présente aux abords des passages

     Suivi de la colonisation et de la dispersion des amphibiens au sein d’un réseau de zones humides en forêt.

    SSttrruuccttuurree dd’’aaccccuueeiill :: ééqquuiippee IIPPAA--PPEE ((iinnggéénniieerriiee dduu pprroojjeett,, aamméénnaaggeemmeenntt,, ppaayyssaaggeess eett

    eennvviirroonnnneemmeenntt)) ddee ll’’UUMMRR CCNNRRSS 77332244 CCIITTEERREESS –– UUnniivveerrssiittéé FFrraannççooiiss RRaabbeellaaiiss ddee TToouurrss..

    - Thématique générale Colonisation et dispersion des amphibiens au sein d’un réseau de zones humides forestières

    et connectivité fonctionnelle (approche génétique).

    - Objectifs scientifiques (1) Comprendre les patrons de dispersion et de colonisation des espèces d’amphibiens au sein

    d’un réseau de mares forestières restaurées, en fonction des conditions environnementales et

    de la structure spatiale du réseau..

    (2) Analyser les capacités de déplacements d’espèces cibles au sein du réseau

    (3) aborder la diversité génétique intra-spécifique, des populations inféodées au réseau de

    mares forestières.

     Analyse comparative des méthodes d’échantillonnages et des méthodes

    d’identification des Aranéides de forêts tropicales

    SSttrruuccttuurree dd’’aaccccuueeiill :: EEAA 77331166 BBiiooddiivveerrssiittéé eett ggeessttiioonn ddeess TTeerrrriittooiirreess UUnniivveerrssiittéé ddee RReennnneess 11

    - Thématique générale Stratégies d’échantillonnages des aranéides et estimateurs de biodiversité en couvert

    forestier tropical ; apport de la technologie du ‘barcoding pour la ségrégation des

    morpho-espèces.

    - Objectifs scientifiques - Les communautés répondent de la même manière aux paramètres écologiques (période

    = jour vs nuit , altitude : bas vs. Inselberg). Les deux méthodes d’échantillonnage

    utilisées (fauchage sur transect et battage dans quadrat) ont-elles la même efficacité

    sur les deux sites échantillonnés (Guyane 2010 vs. 2013). ?

  • - La méthode du fauchage sur transect permet elle de collecter plus d’individus et une richesse taxonomique plus importante que la méthode du battage dans quadrat ?les

    proportions d’uniques et de dupliqués ainsi que l’indice de complétude (Richesse

    observée/Richesse estimée) sont-ils similaires entre les deux méthodes ?Les deux

    méthodes permettent-elles d’échantillonner les mêmes communautés (familles)

    puisqu’elles ne ciblent pas exactement les mêmes strates ?

    - L’identification à la morpho-espèce et à l’espèce permettent d’obtenir une précision sensiblement similaire (Basset et al., 2000). L’identification grâce à la technologie du

    barcoding permet-elle de ségréger de manière plus précise les espèces et de mettre en

    évidence les espèces cryptiques que les critères morphologiques ne permettent de

    distinguer ?

     Cartographie et analyse de la stru