Partitions MarcGuillemain

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Partitions MarcGuillemain

Text of Partitions MarcGuillemain

  • La partition isole haute performanceHistoire d'une mdaille d'OrYolodymyr Stretot4ch, dput uhrainien, a fait le dpla-cement Auxene Pour remettre Marc Guillemain, en Iaprsence des prfel conseiller gnral et prsident de lechambre {agriculture de I'fonne,laplus haute rcompensedcerne par I'associrton des apiculteurs uhrainiens.C'est lors de lournes d'Etude de PANERCEA en 2oo7 cluelllarc a dvoil les secrets de sa partition isole AlexKomissar, chercheur en apiculture en Uhraine. Devent lesuccs rencontr par ladite partftion dans son prys, AIexKomissar q alors fait les dmarches pour en rcompenserson inventeur.

    HistoriqueLa l i t trature apicole ci te souvent I ' intrt des part i t ions. Ceprincipe d' isolat ion thermique est ut i le la conduite de mesco lon ies te l po in t qu ' i l es t devenu un des p i l ie rs de monsystme d'apicul ture.En 1985 j 'a i peupl mes 30 premires ruches Dadant rz cadresavec des essaims naturels rcuprs sous les toitures la forcedes bras; el les taient bien sr disproport ionnes par rapport la tai l le des grappes d'abei l les. Mon pre m'avait donn unepartition en tle et une autre en bois, qui sparaient totalementun ct de la ruche de I 'autre part ie.

    Rapidement j 'avais eu I ' ide de confect ionner une part i t ion-cadre, en emplissant un cadre de corps avec du polystyrneexpans, protg par un plast ique transparent pais ut i l ispour les serres de marachage, dont les cts dbordant assu-raient une tanchit dans les bouts et le haut du cadre. Lesdformations du plast ique, dues au dgagement de chaleurcr par la grappe lors de la formation de ponts de cire, enlaissant de bel les cavi ts annulaient I 'ef f icaci t du systme.

    TECHNTQUE APTCOTE

    Par lWarc Guillemain

    Du, au vu de la charge de travai l supplmentaire, jedmontai les cadres pour les f i ler, et abandonnai l I ' innova-t ion pendant prs de ro ans.Un jour, une stagiaire de passage, connaisseuse en rnovationde maison. m'a consei l l d'al ler voir chez des marchands dematr iaux un isolant bul le. Cela ne convenait pas mais I ' idetai t ne. l 'a i ensuite dcouvert l ' < lsobul le >, f i lm bul les po-lythylne recouvert de chaque ct d'une couche aluminiumanod is , dont le pouvo i r de r f lch issement de cha leur m 'ainterpel l.

    ConstructionA paisseur gale, un isolant est mei l leur lorsque les bul les d'airsont plus pet i tes. La solut ion consistai t alors reprer unpolystyrne extrud haute densit ( trs pet i tes bul les) pourl imiter les pertes de calor ies par conduct ion et pour rempl ir lecadre de corps, non fil servant d'ossature. L'ensemble est alorsenve lopp d ' l sobu l le , dont la sur face br i l lan te r f lch i t lesinfrarouges dgags par la gyappe d'abei l les. La forme del ' lsobul le est largement arrondie sur la tte de cadre par unepetite baguette gabarit que je retire ensuite, aprs tre agrafesur le bois du haut et du tour du cadre. Cet excs sert absor-ber les diffrences de hauteur sous le couvre cadres, pos surles ttes de cadres. l l l imite l 'angle d'at taque par les abei l lesqui le rongeraient et 'empche galement les courants deconvection entre les ruelles des cadres. ll y a un dbordementen bouts de cadre qui frotte sur les deux parois verticales de laruche mais le passage des abei l les est possible par le dessous.Le cadre-partition fini a l 'paisseur d'un cadre de miel opercul

    L'utilisationL'ut i l isat ion de cette part i t ion est mult ip le et j 'apprends encoyechaque jour m'en servir . . .

    r+ INFO REINES, Bul let in de I 'Associat ion Nat ionale des leveurs de Reines et des Centres d 'levage Apicoles - 2" ty imestre 2or - No94

  • TECHNTQUE APTCOTE

    t. Lors de la mise en hivernage des ruches p cadres.La part i t ion est place en posit ion I ou 9 (de gauche droi te)courant septembre-octobre lors du dernier nourrissement afinde resserrer la colonie et donnant ainsi une vert ical i t a lagrappe hivernante. Rduisant ainsi ses dperdi t ionscalor igues, les cadres de miel incomplets isols de I 'autre ctseront par la sui te < pi l ls > par la colonie.

    A la visite de printemps ces cadres vides (souvent noirs) serontret i rs, remplacs par des cires gaufres et ut i l iss dans lespiges. Quand la colonie amasse en quantit du nectar au prin-temps el le sera f inalement largie, la part i t ion recule enposition rz, voire retire compltement lors de la pose de troishausses vide. En fait, i l parat important de crer un effet< cocotte-minute > qui va concentrer la colonie montante leplus longtemps possible et contrlant sa temprature dans unespace restreint, tout du moins tant qu' i l n 'y a pas de rentresmassives. Chaque cadre de couvain est alors yecouvert de deux trois couches d'abeilles. Cet effet d'crasement de la grappeva ensuite provoquer un effet < casserole de lait > o I'ensem-ble dborde mais avec une force qui se prolonge dans leshausses respectant la dynamique de la grappe.

    z. Lors de Ia fabrication des essaims artificiels en ruchette6 cadres.

    La partition protge des geles frquentes fin avril et assurerel lement la russi te des essaims. La Donte est contrle aubout de 4 semaines, puis aucune intervent ion n'a l ieu pendantun mois et demi. Lorsque la populat ion augmente et que lenectar aff lue, les ouvrires, voire la reine, passent sous lapartition et investissent les cires gaufres pouT y stocker le mielou du couvain. 0n enlve alors la part i t ion en posit ion 4 pouyla mettre provisoirement en position 6.

    Posit ion r / M ie lz eI 3 / Couvain * abei l les4 / Partition

    5 et 6 /Cadres gaufrs

    3. Lors de I'utilisation des nuclei hivernants.

    Des cadrons 7+ Dadant (ou '/z hausse) sont galement garnisen part i t ion-cadre, dest ins des Mini-plus conduits sur troistages en hiver. Deux part i t ions sont places en r ive dansl 'tage suprieur pour bloquer la chaleur. Lors de la divis ionde ces nuclei au pr intemps rempl ies de couvain sur les troistages, je place une part i t ion dans chaque nuclei , qui repr-sente un moyen de resserrer les populations sur 2 ou 3 cadronsde couvains couverts d'abei l les.

    4. Lors des levages de reines.

    Je conduis les levages de reines en ruchettes 6 cadres orphe-lines starter-finisseur. Le porte cupule est plac entre un cadre

    de miel-pol len et un de couvain demi ouvert et demi naissant,eux mmes entre deux part i t ions.

    Perspectivesl l reste d'autres usages explorer pour isoler les grappesd'abei l les, et i l reste aussi d 'autres matr iaux galement explorer, comme par exemple les nouvelles fibres de bois com-presses. Des part i t ions tradi t ionnel les comme cel les des po-lonais sont performantes mais de grosse paisseur et nonrflchissantes. Certes le cot de ma partition-cadre est pluslev et el le est longue fabr iquer, mais je ne pourrais plus mepasser de cet ustensile. ll me faut continuer apprendre m'enservir pour en explorer toutes les potent ial i ts. Apimondia Montpel l ier a t I 'occasion pour moi de discuter de cet out i lavec de nombreux apiculteurs venus de partout, en particulierd'Ukraine. J'espre que la partition isole haute performancesaura conqurir les esprits de tous ceux qui s'intressent ladynamique d'une grappe d'abei l les car el le est ut i le galementen t lors des priodes de fortes chaleurs, o j 'a i remarquque les nuclei qui en possdent ont de plus beaux couvains.

    IntrtLa part i t ion cadre dynamise les colonies au pr intemps eten t, mais redynamise galement les ruches et ruchettesqui s 'ef fondrent en resserrant la colonie et l imitant ainsi lespathologies.

    Avec la mme quant i t d'abei l les et de miel , les colonies fontolus de couvain.

    Pour ceux qui veulent cont inuer le dbat voici mon adressemail : marc.gui l lemainzawanadoo.fr .

    r5INFO REINES, Bul let in de I 'Associat ion t {at ionale des leveurs de Reines et des Centres d 'levage Apicoles - 2. t r imestre zorr - N"94