Click here to load reader

parce que je suis une fille - Resource Centre ... Mayra Gomez expert senior, Femmes et droit au logement, centre sur les Droits des Femmes au logement et sur les expulsions (coHre)

  • View
    0

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of parce que je suis une fille - Resource Centre ... Mayra Gomez expert senior, Femmes et droit au...

  • p h

    o t

    o g

    r a

    p h

    : S

    t a

    n

    t h

    e k

    a e

    k a

    r a

    parce que je suis une fille plan-international.org

    978-0-9565219-0-3

    L A

    SIT U

    A T

    IO N

    D ES FILLES D

    A N

    S LE M

    O N

    D E

    2 0

    10

    Les villes ont le potentiel d’enrichir les pays, et pour beaucoup, elles symbolisent l’espoir d’une vie meilleure. Mais en réalité, la vie citadine peut être synonyme de souffrances et d’exclusion. Cette situation est vraie pour les pauvres en milieu urbain et, tout particulièrement, pour les filles et les jeunes femmes. Les opportunités qui se présentent sont réelles, mais les risques et les multiples privations qui accompagnent les clivages urbains le sont tout autant.

    Les filles sans domicile, sans soutien familial ni emploi, peuvent finir dans la rue, livrées à des relations dangereuses, et incapables, en raison de la pauvreté, de bénéficier des services d’éducation et de santé.

    La Situation des Filles dans le Monde 2010 s’intéresse à la ville et au net, deux domaines en forte croissance, où les filles courent des risques mais où les opportunités abondent… Il est de notre responsabilité d’assurer que les villes comme Internet soient sûrs et adaptés aux besoins des filles.

    Anna K. Tibaijuka Sous-secrétaire générale et Directrice exécutive de l’onU-habitat,

    programme des nations unies pour les établissements humains

    Pourquoi les filles ? pLan, s’appuyant sur plus de 70 ans d’expérience dans le développement international dans plus de 60 pays, reconnaît que la discrimination contre les filles et les femmes est l’une des causes principales de la pauvreté des enfants. Les filles et les garçons ont les mêmes droits aux droits de l’homme, mais ils font face à des défis différents pour y accéder. Les filles sont plus susceptibles d’être retirées de l’école, ont moins accès aux soins médicaux, et sont souvent moins nourries. elles connaissent plus la violence et le harcèlement sexuel simplement parce qu’elles sont des filles. on exige d’elles qu’elles accomplissent de dures tâches domestiques, qui rendent encore plus difficile leur scolarité. Ce manque d’opportunités et de soins est inéquitable et injuste. pourtant, investir dans les filles et les jeunes femmes a un effet de réduction de la pauvreté profitable à tous, pour les filles elles-mêmes, pour leur famille, leur communauté et leur pays tout entier. tout le monde en bénéficie, y compris les garçons et les hommes. Cet argument fait écho aux questions de justice et d’égalité des chances et constitue une raison supplémentaire pour pLan de faire de sa campagne Because I am a girl (parce que je suis une fille) une de ses priorités phares dans les années à venir

    Nigel Chapman Directeur exécutif de plan International

    en ligne dans les rues de Bangalore. p h o t o g r a p h : t a r I Q a n D S t a n t h e k a e k a r a

    parce que je suis une fille L A S I T U A T I O N D E S F I L L E S D A N S L E M O N D E 2 0 1 0

    nouvelles technologies et villes en mutation : risques et opportunités

  • Parce que je suis une fille L A S I T U A T I O N D E S F I L L E S D A N S L E M O N D E 2 0 1 0

    Nouvelles technologies et villes en mutation : risques et opportunités

  • M a

    r k

    H e

    N l

    e y

    / P

    a N

    o s

    P ic

    t u

    r e

    s

    Parce que je suis une fille L A S I T U A T I O N D E S F I L L E S D A N S L E M O N D E 2 0 1 0

    Nouvelles technologies et villes en mutation : risques et opportunités

  • Remerciements

    ce rapport est le fruit des conseils et des contributions de nombreuses personnes et organisations :

    le panel consultatif mondial : anja stuckert conseillère Programmes pour les questions de genre, Plan allemagne annabel Webb Directrice de Justice for Girls ann-kristin Vervik conseillère senior sur les Droits de l’enfant, Plan Genève carolyn rose-avila Vice-présidente adjointe, Plan etats-unis cheryl G. Faye coordinatrice, initiative pour l’éducation des filles (uNGei), uNiceF claudia Mitchell Professeur, Faculté des sciences de l’education, université McGill, Montréal cynthia steele Vice-présidente exécutive d’eMPower Deepali sood responsable de la campagne mondiale de Parce que je suis une fille, Plan international Diana rivington Directrice de l’egalité Hommes-Femmes, agence canadienne de développement international (acDi) elkin Velasquez coordinatrice de l’unité Villes sûres, oNu-Habitat Francisco cos-Montiel spécialiste de Programme senior, Droits des Femmes et citoyenneté, centre de recherche pour le Développement international (iDcr) kathryn travers analyste et responsable Projets, Femmes et Villes international kathy Hall responsable Programme senior, summit Foundation kemi Williams conseillère senior pour les questions de genre, Département pour le Développement international (DFiD),

    Gouvernement du royaume-uni linda raftree conseillère Médias sociaux et Nouvelles technologies, Bureau, régional d’afrique occidentale de Plan lisa Mc callum Directrice administrative, Fondation Nike lesley Bulman-lever ancienne membre de l’association Mondiale des Jeunes Filles Guides et scoutes lucero Quiroga consultante sur les questions relatives au genre lucia kiwala chef de l’unité de Genre, oNu-Habitat Nazneen Damji Directrice du Programme egalité des genres et ViH/sida, uNiFeM Noreen khan unité du Genre, uNiceF Nigel chapman Directeur exécutif, Plan international rosemary Mccarney Directrice exécutive, Plan canada ruth Pearson Professeur de développement international à l’ecole des sciences Politiques et des etudes internationales

    (Polis), université de leeds Marie staunton Directeur exécutif, Plan royaume-uni Mayra Gomez expert senior, Femmes et droit au logement, centre sur les Droits des Femmes au logement et sur les

    expulsions (coHre) Meg Greene consultante Mima Perisic conseillère, uNiceF, unité de Développement et de Participation des adolescents (aDaP), Division des

    Politiques et de la Planification seodi White coordinatrice nationale, Women and the law in southern africa research and education trust, Malawi simon Heap responsable de la recherche, Plan international trine lunde economiste, Groupe Genre et Développement, PreM Banque mondiale

    D’autres contributions nous sont également parvenues de : lynn renken et Nythia Gopu (Fondation Nike), savina Greenickx (street child afrique), louise Meincke (consortium des enfants des rues), Dr. Graham ritchie, Helen Penn et Gabrielle shaw (child exploitation and online Protection centre), susan schor (union internationale des télécommunications), kulsoom ali et Michael Quesnell (Nokia corporation), kreeta ryodi et emma Bluck (cisco), akhtar Badshah (Microsoft), kanwal ahluwalia (Plan royaume-uni).

    comité de pilotage – Plan international : alistair clay, alexander Munive, aimee suchard, Belinda Portillo, Brad Henderson, chitra iyer, Don McPhea, Fadimata alainchar, Hellen tombo, Jeanette Mckenna, Jon Martin Forland, kate Fehlenberg, lydia M. Domingo, Ndungu kahihu, Patrick van ahee, rebecca lake, rosanna Viteri, silje Bundeng, stuart coles, stefanie conrad, terence Mccaughan.

    Des contributions juridiques nous sont également parvenues de kristen anderson, de ruth Barnes et erica Hall, essex children’s legal centre.

    Nous remercions emily lundell (Plan etats-unis), Michael Diamond et lydia Domingo (Plan Philippines), Hellen tombo (Plan afrique de l’est et du sud) ainsi tout le personnel de Plan egypte, Plan Brésil, Plan Pays-Bas et Plan soudan.

    Nous remercions particulièrement l’amos trust et le consortium des enfants des rues pour avoir organisé une session réservée aux filles lors de la coupe du Monde des enfants des rues (2010), ainsi que savina Greenickx de street child africa pour avoir cordonné une enquête d’ensemble sur les filles des rues au Ghana, en Zambie et au Zimbabwe, et suzanne Williams et Michael Montgomery (institut international pour le droit des enfants et le développement) pour leurs recherches sur la protection en ligne des filles au Brésil, et Justice for Girls pour les recherches sur les adolescentes et leur vécu en détention et en rééducation aux Philippines.

    rédacteur principal : Nikki van der Gaag equipe: Feyi rodway – coordination de la cohorte keshet Bachan – coordination du projet sarah Hendriks – conseillère genre sharon Goulds – directrice de projet simone schneider – recherche d’images

    recherche : Helen Barley, Jo Holmes, keren simons, laura Margarita Gomez, rachel McManus

    Nous remercions tout spécialement les familles qui ont pris part à l’étude de cohorte « choix réels, Vies réelles » et les équipes de PlaN concernées.

    cartes de la section 3 reproduites avec l’aimable autorisation de Maplecroft et GirlsDiscover.org.

    imprimerie Graphicom, italie sur papier recyclé isBN : 978-0-9565219-0-3

    Design et production : New internationalist Publications ltd

    Malgré tous les efforts déployés pour vérifier l’exactitude des informations contenues par cette publication au moment de sa mise sous presse, PlaN ne saurait être tenu pour responsable d’éventuelles erreurs. les commentaires et avis exprimés dans cette publ

Search related